Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Une chasse au trésort. [Eiko/Saizou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pirate
Pirate
avatar



Saizou Yukimura
Messages : 60
Age : 22
Métier : pêcheur et navigateur débutant

Fiche du marin
PP : 78
PH : 78
Grade : Mousse
MessageSujet: Une chasse au trésort. [Eiko/Saizou]   Ven 30 Aoû - 8:03

Saizou venait de combattre avec un jeune marine, qu'il avait reconnue comme son rival. Il était tombé dans les pommes après avoir retrouvé les marchands, bien sûr vues qu'ils se connaissaient, ils l'emmenèrent sur leur navire et partirent rapidement de l'archipel sucré pour ne pas que la marine le capture. Alors qu'ils étaient sur le navire, une chambre a été spécialement donnée au jeune pirate pour qu'il se repose et que l'on puisse le soigner, le médecin vint voir dans qu'elle état, il était, alors il accroche en hauteur des poches contenant du sang pour le donner au jeune homme, pour qu'il puisse se rétablir le plus vite.

Ensuite, tout le monde sorti de la chambre et le médecin dit au capitaine :

« Il faudrait peut-être changé de blue pour ne pas se faire choper par la marine avec lui dans notre navire, sinon on risque d'aller en prison pour l'avoir aidé. »

Écoutant ce qu'il avait à dire, le capitaine regarde son médecin et répondit :

« Oui, tu as raison comme toujours. »

Puis il cria pour dire :

« CAP SUR REVERSE MONTAIN POUR ALLER SUR SOUTH BLUE »

Aprs qu'il est dit cela, il regarda l'horizon pour voir si aucun bateau n'était là, il n'y en avait pas alors il pouvait aller tranquillement, pour enfin dire :

« Cap sur Reverse Montain direction South Blue »

Ensuite, le lendemain matin, il tournait en rond sur le pont, cela faisait presque cinq minutes qu'il tournait, la situation de Saizou l'intriguait, mais une bonne nouvelle arriva part de l'un de ses marchands qui courait pour venir le voir, il s'exprima tout en étant essoufflé :

« Sai...Saizou c'est révei...réveillé. »

Le capitaine ne répondue même pas et parti en direction de la chambre de Saizou, il entra dans la chambre après avoir frappé, car oui, leur capitaine était quand même bien éduqué, la première chose qu'il remarqua, c'est que le jeune homme mangeais un gros morceau de viande puis il engagea la conversation :

« Euh... Bonjour Saizou, comment allez-vous ? »

Le jeune pirate fini, son bout de viande, l'avala, puis tourna la tête en direction de l'homme et lui répondit :

« Bonjour, oui, je vais bien merci, je tiens vous dire de suite, merci de m'avoir sauvé, mais vous n'étiez pas obligé, si la marine l'apprend vous aller être arrêté, car je suis un pirate, oui un pirate, je suis désolé de ne pas vous l'avoir di tout de suite, mais je ne voulais pas que vos m'abandonniez, car je vous aime franchement, et je ne suis pas e genre de pirate qui tue par plaisir, voila, si vous voulez me jeter de votre navire, je comprendrais. Mais vous faites ce que vous voulez. »

Le marchand regardait Saizou pendant qu'il parlait, puis lui répondit en étant un peu fâché :

« Mais tu aurais du nous le dire, nous ne t'aurons rien fait sauf si tu avais essayé, mais ce n'est pas grave, bon maintenant nous aller sur l'île du Karaté et nous te laissons là-bas avec une barque. »

Cela était bon pour Saizou, car il avait déjà visité cette ile, alors ce n'était pas un problème ; un peu avant l'heure du repas le bateau arriva au bas de Reverse Montain et sans plus attendre celui la rentre directement dans la montagne, dix minutes plus tard ils se retrouvèrent tous sur South blue, ils mangèrent pendant une petite heure et puis reprirent la route en direction de l'île du Karaté. Trois heures plus tard le navire accosta sur l'île, le jeune homme aux cheveux rouges descendit du bateau, sa barque aussi, puis il alla visiter un peu la ville qu'il avait visitée pour un mariage il y a longtemps, puis il s'arrêta en plein milieu de la rue et pensa à sa rencontre avec Safira, allait-il pouvoir rencontrer une personne comme elle, nous allons bientôt le voir.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Eikô Kuro
Messages : 54
Age : 21
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 102
PH : 104
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: Une chasse au trésort. [Eiko/Saizou]   Sam 14 Sep - 17:40


Ramer d'île en île devait bien vite énervant, surtout lorsqu'il fallait aussi survivre aux attaques de monstres marins. Il était impossible de rester tranquille pendant toute matinée sans qu'un ignoble animal ou monstre bizarroïde n'ait la mauvaise idée de m'attaquer. Dans ce genre de moment, je n'avais pas d'autre choix que prendre mes rames à mon cou. *rire* Finalement, ma destination était pour le moins inattendu était l'île du Karaté. La dernière fois que je m'y étais rendu, c'était pour rendre visite à mon grand-père avant qu'il ne me donne comme mission que d'éliminer mon oncle. Les membres de ma famille s'aimaient beaucoup à vrai dire. De cette manière, je pus faire connaissance du célébrissime et psychopathe Keith, un croque-mort avide de tuerie, et de son équipière Indiana aux formes voluptueuses, mais autant dangereuse que son capitaine. En leur compagnie, nous ravageâmes le dojo qui était en possession de mon oncle, mais avant que nous puissions le rencontrer et le torturer sans la moindre once de pitié, ce dernier avait pris la poudre d'escampette. Depuis ce jour-là, je ne l'avais toujours pas retrouvé, mais je ne comptais pas abandonner cette quête. Coûte que coûte, j'étais déterminé à remplir la mission que m'avait remise mon grand-père.

Après avoir ramé pendant environ plus de deux heures, j'arrivai exténué au port de l'île. Certes, cela relevait du miracle si je parvenais à chaque fois à arriver entier sur une île, mais je pouvais avouer qu'utiliser la force de mes bras pour voguer sur les mers me permettait de développer ma force physique. A destination, les marins paraissaient être étonnés de me voir sur un navire aussi petit. Ignorant leur air ébahi, je posai pied sur la terre ferme avant de prendre une bonne bouffée d'air frais. Je profitai de ce court moment de repos pour reprendre des forces car je prévoyais de partir sans perdre plus de temps en direction de la ville. Je connaissais la ville, l'île et ses environs comme ma poche. Lorsque mon corps ne ressentait presque plus la fatigue, je marchai lentement vers ma prochaine destination. Il me fallut environ une vingtaine de minutes pour arriver à l'endroit voulu. C'était le marché du village, là où une grande partie de la population de la ville se trouvait. Toutes les échoppes étaient ouvertes et n'attendaient que des clients. A quatorze heures, les ruelles étaient moins remplies qu'en matinée. Observant les environs d'un œil distrait, un inconnu vint à ma rencontre en posant sa main sur mon épaule.

    Bonjour. Je me nomme Machiaveli Lucis et je suis archéologue.

Machiaveli était un homme qui avait l'air fortuné. Sa chevelure ébène était coiffée en une queue de cheval et un bouc se trouvait au niveau de son menton. Ses yeux étaient comme ceux d'une fouine et une paire de lunettes trônait au-dessus de son nez. Ce savant respirait l'intelligence.

    Cool. Que me voulez-vous ? demandai-je avec un air détaché. Je me demandais bien ce que souhaitait ce gus.

    Eh bien, j'ai découvert l'emplacement exact d'un trésor se trouvant sur l'île à l'aide de livres et de cartes anciennes. Cependant, après avoir voulu m'y rendre en solitaire, j'ai eu la mauvaise surprise de découvrir des animaux sauvages en chemin. Ces satanés bestioles m'empêchent d'accéder à l'endroit où se trouve ce que je recherche.

    Désolé, je ne suis pas intéressé par votre offre. La richesse ne m'a jamais intéressé.

    Attendez ! J'ai remarqué que vous étiez un bretteur et j'ai un argument de taille qui vous concerne. Une partie du trésor est composée d'un sabre répertorié parmi les cinquante lames de qualité supérieure. Si vous le souhaitez, je me ferais une joie de vous le céder à la fin de l'expédition.

    Oh, vous avez réussi à me convaincre. Par contre, j'espère que vous ne m'avez pas menti parce que je suis du genre à punir sévèrement ceux qui osent se moquer de moi. Je présume que vous ne faites pas parti de ce cas. Ha-ha-ha. dis-je en faisant semblant de rire à la fin de ma phrase.


    Euh...Ha..ha. Bien sûr. Retrouvons-nous près de l'entrée de la forêt située au nord-ouest de la ville. J'ai quelques affaires à effectuer avant.

Après un hochement de tête, je lui tournai le dos. J'étais impatient de partir à la recherche de cette fameuse lame qui serait un grand bond dans ma carrière de bretteur. Mon sabre actuel laissait vraiment à désirer. L'envie de m'en débarrasser sur-le-champ tellement il me dégoûtait, était vive. N'ayant rien de particulier à effectuer dans la zone urbaine, je quittai la ville pour rejoindre le lieu du rendez-vous afin d'attendre mon employeur. Les arbres de la forêt n'avaient rien de particulier, mais l'on pouvait entendre le cri de certaines bêtes. De temps à autre, je sentais des regards hostiles lancés par des animaux à mon égard. Effectivement, les hommes ne semblaient pas être les bienvenues dans cet endroit où la nature avait tous ses droits. De toute manière, j'éliminerais dans peu de temps ces créatures inconscientes. Au bout de trente longues minutes d'attente, l'homme de tout à l'heure arriva avec un étrange personnage.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Saizou Yukimura
Messages : 60
Age : 22
Métier : pêcheur et navigateur débutant

Fiche du marin
PP : 78
PH : 78
Grade : Mousse
MessageSujet: Re: Une chasse au trésort. [Eiko/Saizou]   Sam 21 Sep - 12:46

Saizou s'était arrêté en pleins milieux de la route et cela allait être bénéfique pour lui, car il avait entendu deux personnes discutées :

« Bonjour. Je me nomme Machiaveli Lucis et je suis archéologue. »

« Cool. Que me voulez-vous ? »

« Eh bien, j'ai découvert l'emplacement exact d'un trésor se trouvant sur l'île à l'aide de livres et de cartes anciennes. Cependant, après avoir voulu m'y rendre en solitaire, j'ai eu la mauvaise surprise de découvrir des animaux sauvages en chemin. Ces satanés bestioles m'empêchent d'accéder à l'endroit où se trouve ce que je recherche. »

« Désolé, je ne suis pas intéressé par votre offre. La richesse ne m'a jamais intéressé. »

« Attendez ! J'ai remarqué que vous étiez un bretteur et j'ai un argument de taille qui vous concerne. Une partie du trésor est composée d'un sabre répertorié parmi les cinquante lames de qualité supérieure. Si vous le souhaitez, je me ferais une joie de vous le céder à la fin de l'expédition. »

« Oh, vous avez réussi à me convaincre. Par contre, j'espère que vous ne m'avez pas menti parce que je suis du genre à punir sévèrement ceux qui osent se moquer de moi. Je présume que vous ne faites pas parti de ce cas. Ha-ha-ha. »

« Euh...Ha..ha. Bien sûr. Retrouvons-nous près de l'entrée de la forêt située au nord-ouest de la ville. J'ai quelques affaires à effectuer avant. »

Alors il vit le certain Lucis partir, alors sans hésiter, Saizou le suivit, et alors qu'il passait dans une ruelle, il passa devant lui et s'arrêta, puis se retourna et lui demanda :

« Bonjour monsieur Machiaveli, je me nomme Saizou, et je vous ai entendu parler d'un trésor avec un homme, moi aussi, je veux faire partie de votre expédition. »

« Bien entendu, tu seras le bienvenu, je te donnerais une partie du trésor en échange, retrouve-moi ici dans dix minutes. »

Alors notre héros l'attendit dans la ruelle, et comme promis l'homme était là, dix minutes plus tard avec une carte et quelques bouquins, alors il se mit en marche, celle-ci dura vingt minutes, puis arriver au pont de rendez-vous, l'homme qu'il avait déjà recruté était lui aussi, alors le jeune pirate s'avança et dit :

« Bien le bonjour, je me nomme Saizou et je fais partie de votre expédition, mais ne t'inquiète pas, je ne veux pas du sabre, je te le laisse, mais toi comment te nommes-tu ? »

Maintenant, il fallait espérer que les deux hommes s'entendent bien et qu'ils ne seront pas obligés de s'entretuer des le premier obstacle. Mais entre cet homme et lui qu'allait-il se passer, allait-il devenir des amis, des compagnons de voyage, des membres du même équipage, ne le verront bien.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Une chasse au trésort. [Eiko/Saizou]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une chasse au trésort. [Eiko/Saizou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chasse aux oeufs ( Place Longueuil ) au profit d'Opération Enfant Soleil
» FICHIERS CHASSE AU TRESOR ETREX30
» Editeur de signature qui sort du forum
» Tableau dans une catégorie qui sort du cadre
» nouveau zumo 660 et je m'en sort pas!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Île du Karaté-