Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Un trésor au gout amer [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



“Invité”

MessageSujet: Un trésor au gout amer [Flashback]   Dim 2 Juin - 13:16

Sainte Urea, une île d'apparence calme, rien ne semblait perturber la tranquillité de cette grande île ni les pirates, ni la révolution, ni même la marine. Le problème était justement là, la marine n'avait aucun contrôle sur l'île à cause de ses miliciens et ça n'était pas pour plaire au gouvernement. Une île en autarcie était dangereuse, surtout si elle était aussi imposante que celle-ci, de l'indépendance à la révolution il n'y avait qu'un pas et l'on commençait à avoir certain doute sur le bon roi Norber. Une petite inspection surprise était de rigueur et pour cela qui de mieux qu'un animal endémique de cette partie du globe ?


Naturellement la mission revient au brave et alcoolique petit Kiki. Il était dans une de ces petites chambres exigu de soldat qui pullulait au sein de la du quartier général de South Blue. Il buvait, seul comme à son habitude quand on toqua timidement à la porte. Une admiratrice secrète ? Non, bien sûr que non, c'était juste un des cadets de la base, qui était chargé d'avertir l'agent K que le commandant Monogramme voulait le voir. La famille gramme était composé de quatre grands bureaucrate, Polygramme au nord, Monogramme au sud, Unigramme a l'ouest et enfin Multigramme a l'est mais, il s'agit la d'une autre histoire. Revenons donc a notre petit héros qui d'un précis jet de bouteille contre la porte avait fait fuir le jeune cadet. Âpres moult grognement de protestation, il partit titubant tel l'ivrogne qu'il était vers une nouvelle et déplaisante aventure. Une grande porte en frêne se dressait devant lui, il la poussa pour se retrouver dans un bureau éclairé par une grande baie vitré, ici tout était aseptisé, rangé au millimètre près. Un grand bureau assorti à la porte trônait au milieu de la salle et derrière le commandant Monogramme copie conforme de son frère Polygramme. Il lui jeta un regard froid avant de l'accueillir avec son habituelle

« Bonjour agent K, j 'ai une mission pour vous. »

Un lieu glacial pour un bureaucrate tout aussi froid et dénudé d'âme, dieu seul avait oh combien kiki détestait l'administration et ses bureaucrates. Il renvoya a monogramme son regard froid en croisant les bras.

« le gouvernement commence à s'inquiéter de la position politique du Royaume de Saint Urea, vous devez donc intégrer la cour du roi Norber afin de vous assurer de sa totale amitié envers le gouvernement. Vous aurez pour vous épauler un équipage complet de la marine régulière. Ils vous attendent au port pour partir, préparez vos affaires et allez-y. Ce sera votre dernière mission sur cette Blue, ensuite vous serez muter au QG de North Blue. Vous saluerez mon frère Polygramme de ma part. Bonne chance agent K. »

Kiki n'eut même pas la force de saluer son commandant, il laissa échapper un souffle d'air accompagné d'un geste mou de la main en direction de l'homme avant de partir toujours aussi peu sobre qu'à son arrivée. Il réunit quelques bouteilles, prit son chapeau et son gastéropode de communication et tenta de retrouver le chemin du port. Tenter, oui car, essayer de retrouver votre chemin quand tout bouge autour de vous à cause de l'alcool, c'est bien plus difficile qu'il n'y parait. Finalement il finit par atteindre son objectif, il n'eut même pas le temps de se féliciter intérieurement qu'un homme gigantesque de plus de deux mètres cinquante de haut, a la peau tanné par le soleil et aux muscles sur-développés se jeta sur lui. L'humain le prit dans ses bars en rigolant, l'esprit de l'ornithorynque finit par se remettre en place et reconnaître son ancien propriétaire le Colonel Cécile Rumjack. Un coup du sort administratif leur a permis de se retrouver pour une dernière mission, cette nouvelle fit chaud au cœur desséché de Kiki qui laissa presque échapper un sourire, il allait retrouver les Bull's men.

Les hommes et leur capitaine étaient bien contents de voir le petit ornithorynque revenir surtout depuis que leur ancien navigateur avait stupidement parié qu'il pourrait affronter un monstre marin avec pour seul engin une barque et avait bien entendu perdu le pari. Enfin un voyage qui se passa dans la bonne humeur et l'alcool. Le navire accosta dans une petite crique assez éloignée de la ville afin de ne pas éveiller les soupçons. L'équipage resterai là à attendre, près a agir en cas de soucis ou de révélations importantes. On laissa notre héros bleuté partir seul vers la ville pour mener sa mission d'infiltration à bien.

Sa forme natale était de loin la plus utile lorsqu'il s'agissait d'infiltrer un groupe, il y en avait toujours un pour se prendre d''affection pour lui, il avait travaillé son regard de pauvre petit ornithorynque de nombreuses heures, mais ça en valait la peine. Personne ne pouvais résister à son regard de pauvre petite bête battue et affamé. Que Les humains sont stupides pensa le petit Kiki avec une pointe d'amusement. C'est plein de ces pensées désobligeantes envers les humains qu'il sortit des fourrées non loin de la ville. En premier lieu, il se devait de trouver des informations sur l'entourage du roi afin de pouvoir choisir une cible à manipuler. Et où on trouvait tous les ragot de la cité ? Et bien dans les bars évidemment, le lieu favoris de l'alcoolique pas si anonyme que ça. Il trouva un bon vieux bistrot au nom presque effacé par le temps, un vieux bâtiment croulant, un repère de malfrat et de pirate, là où toutes les informations passaient, si on prenait la peine de tendre l'oreille. Il s'allongea près de la porte et fit mine de somnoler au soleil toute la journée. Le premier jour d'écoute ne fut pas vraiment concluant, il repartie, tard le soir, rejoindre ses camarades. Il ne se passa pas grand-chose non plus le deuxième, mise à part qu'il dut faire preuve d'ingéniosité pour échapper a une bande d'enfants aux mains sales qui voulaient le câliner. Le troisième jour, trois milicien éméché voulurent l'embarquer pour le donner au capitaine de la milice dont la femme semblait beaucoup aimer les animaux. Voilà une information capitale, il passa le reste de la nuit à mettre au point une stratégie pour atterrir dans les bras de Madame.

Après quelques jours d'observation, il était fin près, la femme passait tous les jours à douze heures et quart précisément dans une ruelle adjacente à celle du bar pour aller au marché. Kiki passa la nuit sur place, se roula un peu dans la boue pour paraître plus convainquant, l'heure approchait le machiavélique petit animal avait tout prévu. Au moment ou la femme passerai il se glisserait dans son champ de vision simulant une blessure à la patte arrière gauche. Une fois qu'elle l'aura repère il lui lacera son regard infaillible et c'était dans la poche. Elle le prendrait avec elle, le soignerai, il ferait en sorte de « s'attacher au mari jusqu'à ce qu'il le mène au travail et là, il pourrit avoir accès à tout le palais et donc au roi. Tout était prévu, sauf peut-être l'attaque surprise d'une Homo Sapiens Sapiens qui se jeta sur lui pour le prendre dans ses bras en arrentant pas de lui parler pour une obscure raison. Alors qu'on le trimbalait partout, l'ornithorynque blasé venait de comprendre que son plan venait de partir en fumée à cause d'un manque d'attention de sa part. Pourquoi il fallait qu'à chaque fois un humain jeune de type femelle pour venir le caresser et lui faire subir d'autre torture quand il s'apprêtait à mettre un plan mûrement réfléchie à l’œuvre. Pourtant, c'était toujours les méchants qui voyaient leur plan échoué, serait-il devenu le méchant de l'histoire sans le savoir ?
Revenir en haut Aller en bas

Pirate
Pirate
avatar



Indy Likya
Messages : 618
Age : 23
Métier : Musicienne

Fiche du marin
PP : 691
PH : 696
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: Un trésor au gout amer [Flashback]   Dim 2 Juin - 14:37

Saint-Urea... Une île calme, sous la bonne garde de la Révolution, dirigée par le roi Norber. Au moins, la Marine ne vient pas pointer le bout de son nez par ici, je ne risquais pas grand-chose. Quand on a 15 millions de Berrys sur la tronche, on essaie de se faire discret...

Bref, je venais d'arriver sur l'île, avec un bateau en piteux état. J'étais prête à parier ma prime que je n'aurais pas le temps de poser le pied sur le ponton que le bateau, emprunté à un plaisancier sur une autre île de South Blue, finirait englouti par les flots. Le mât avait été très malmené lors de la tempête précédant mon arrivée sur l'île, au point d'avoir fini presque en deux parties, le haut du mât touchant tristement le pont du bateau.

Par chance, au moment de poser le pied sur le ponton du port de l'île de Saint-Urea, l'embarcation décide d'attendre que j'aie les deux pieds sur le plancher des vaches pour couler. Adieu, petit navire... Bon, me voici arrivée, ce qu'il me faut à présent, c'est trouver un bar où je pourrais me restaurer rapidement, et peut-être traiter les quelques plaies dues à des morceaux de bois volant durant la tempête. Rien de grave, mais bon...

Après avoir marché un peu, je tombe sur un étrange animal : un ornithorynque bleu qui semblait blessé à la patte arrière... Touchée par cette bestiole adorable, je m'approche de lui et le prends dans mes bras en lui murmurant avec douceur :

Ça va aller, je vais m'occuper de toi... On va s'arrêter dans un bar, tu dois avoir aussi faim que moi...

Nous finissons par trouver une taverne pas trop bondée ; en vérifiant que ma bourse était toujours accrochée à ma ceinture, je pénètre à l'intérieur, l'ornithorynque dans les bras, et me dirige droit vers le bar pour commander. Une fois parvenue au comptoir, je lance au serveur :

Votre plat du jour s'il vous plaît. Et si vous pouviez aussi servir quelque chose pour cet ornithorynque, je crois qu'il a faim...

Le serveur disparaît en cuisine quelques instants, et revient avec une assiette fumante dont l'odeur alléchante me titille, et sert une autre assiette remplie à l'ornithorynque. Je remercie alors le serveur avec un sourire et commence à manger. Miam, c'est bon... Les plaies viendront après, ça ne presse pas à la minute non plus... Et l'ornithorynque qui mange avec appétit, ça fait plaisir à voir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Un trésor au gout amer [Flashback]   Mar 4 Juin - 17:16


Un trésor au gout amère.
   
   
   



Après avoir fait une drôle de rencontre avec ce Kameo au sang chaud et sans pitié, j'avais repris la route vers cette île indiqué par la carte que j'avais piquer à une personne sur l'île précédente. Je mis quelque jours a atteindre l'île. Une fois l'île atteinte par habitude j'alla le mettre dans un endroit tranquille et, non dans le port ou j'aurais le plus de chance de me faire arrêter si je tombais sur des marine. Cette technique m'avais bien aider la dernière fois a m'évader. En étudia un peut la carte je compris que le trésor ce trouverais dans une sorte de mine. Mais le soucis étais que d'une il y avait un gardien assez puissant que seul j'aurais du mal a battre. Je chercha l'emplacement de la mine pour prendre de l'avance. Mais une fois arriver devant la mine je ne put m’empêcher de rentrer pour voir ce qui m'attendait. Une fois devant la chose je ne pu faire qu'une seule chose prendre mes jambe a mon coup. Cette bête était assez affreuse. Il ressemblait a un lion qui ce tenait sur ces deux pattes arrière. Il faisait dans les deux mètres vingt. Il maniait un sabre aussi grand que lui mais qu'il maniait avec une dextérité assez impressionnante.

C'est effrayer comme si j'avais vu la mort que j'arriva dans un bar de la ville. Je décida de boire jusqu'à oublier ce que j'ai vu. Au départ je commanda un verre puis deux, puis au final me disant que que ces pas avec quelque verres que je me saoulerais la gueule. Je commanda une bouteille de deux litres de saké pour être sur d'avoir mon compte. Pendant ma picole je remarqua une étrange fille avec un animale vraiment bizarre. Après quelques gorgée d'alcool je les oublia complètement. Arrivé au trois quart de la bouteille, pour qui pour quoi personne ne le su et ne le sera mais, je me mis a beugler comme un porc en avançant dans le milieu du bar en titubant:

"-Est ce qu'il y aurait de valeureux *hic* aventurier pour ce lancer dans une *hic* chasse au trésor très *hic* dangereuse!"





Dernière édition par Shinsu Miyake le Mer 10 Juil - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Un trésor au gout amer [Flashback]   Dim 9 Juin - 12:56

Je n’avais pas de rendez-vous aujourd'hui, mon armoire était pleine à craquer donc je décide de faire un tour dans saint-urea.

Je rencontre tout pleins de gens, je joue avec les enfants des différents quartier. Puis d'un coup, j'ai envie de tester mon courage et de parcourir les quartiers des pirates là où se trouvent les différent bars de la ville où se rencontrent différents pirates.

C'est vrai que c'est pas très prudents mais, bon pour une fois que je ne suis pas surveillé par la marine pour mes moindres fait et geste, je vogue dans la rue sans me soucier de rien quand un grand-pére me demande :

-C'est toi Naoki ?

Je me retourne et le grand-père à l'air déçu de voir une jeune femme à la place de ce fameux Naoki puis je m'excuse aussitôt :

-Je suis désolée monsieur, je ne suis pas Naoki.

-J'ai cru que c'était lui déguisé en fille pour échappé à la marine mais, comme il est enfermé dans cette prison dont ne peut s'échapper.

Je repense à mon pére qui est enfermé là-bas quand le veil homme me demande :

-Jeune demoiselle, cela te drirai d'écouté un vieu pirate te raconté ses aventure.

J'aquiece de la tête puis l'homme commence à marcher jusqu'à un bar où il s'asseoit à une table et il m'invite à m'asseoir... j'ai un peu peur car tout ces pirates ivre qui me regarde bizarrement. Le vieil homme commence son récit que j'écoute à moitier quand d'un coup un jeune se met à crier :

-Est ce qu'il y aurait de valeureux *hic* aventurier pour ce lancer dans une *hic* chasse au trésor très *hic* dangereuse!

Il était ivre et marchait à travers le bar, les autres pirate allaient se lever pour le frapper ou un truc du genre. L'homme me regarda puis il commença à partir du bar... donc je me retrouvais seule dans ce bar lugubre où une bagarre allait bientôt éclaté
Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Un trésor au gout amer [Flashback]   Mar 11 Juin - 12:37

Pas même le temps de dire ouf qu'il était retourné à la taverne de départ, encore une fois pas de chance. L'autre folle lui parlait comme si elle attendait une réponse de sa part, il semblerait que certains humains venaient à considérer que les animaux étaient leur égaux. Quelle bande de fous, tout le monde sait que les animaux sont pourtant bien plus intelligents qu'eux et qu'ils font semblant de les écouter pour leur faire plaisir. Il ne prit même pas cette peine, cette idiote lui avait fait perdre un temps précieux, sa mission d'infiltration était interrompu par sa faute. Arrivé dans le bar, il jeta un petit regard implorant à la jeune femme, quitte à y retourner autant avoir un petit verre surtout s'il était gratuit. Il y a eut un problème de traduction vu que la femme lui commanda de la nourriture, il n'avait rien contre un repas chaud mais, il aurait vraiment aimé un petit verre de rhum ambré. La traduction était toujours un problème pour ces primates, voilà à ce quoi l'on devait s'attendre quand on refusait de parler la langue commune. Alors qu'il attendait le « repas », il prit le temps d'observer l'hystérique et fit un véritable bon intérieur. Il s'agissait d'Indy patte de velours, une pirate primée à quinze millions de berry, une petite proie certes mais, quand même. Sa mission d'infiltration était peut-être un échec mais, il pourrait toujours essayer de ramener quelques sous dans son escarcelle. La question était comment faire, même s'il pratiquait le karaté depuis longtemps cette jeune femme était certainement physiquement plus forte que lui. Il allait devoir rusé ...

Bien sûr au vu de sa condition d'animale, on ne lui servit qu'une horrible bouille infâme, une saucisse ou deux avec un peu haricots blanc était vraiment trop demandé ? Le coup du pauvre petit ornithorynque affamé pouvais toujours lui servir pour manipuler la femelle, il joua donc le jeu avec répugnance. Kiki se jeta sur le plat comme s'il était affamé. Le goût était à la hauteur de l'image infect. Alors qu'il mangeait, il observait les allées et venus du bar, une vielle habitude, il aperçut un vieil homme accompagné d'une jeune femme. Une jeune femme très jolie de ce qu'il pouvait voir, peut être un peu naïve en apparence. Elle était avec ce vieux monsieur, deux options soit c'était son grand-père, ce qui était peu probable dans ce genre de lieu, soit et bien il fallait faire tourner le commerce, de vrais bêtes ces humains. Bon mis à part ce petit événement, il n'avait toujours pas trouvé comment manipuler la femelle. Le destin toujours aussi joueur avait décidé le lui passer un petit coup de main pour cette fois, il le fit sous la forme un jeune homme d'une vingtaine d'année, habillé à la manière d'un homme de voyage, brun, les cheveux ébouriffée. Il s'avançait en titubant hurlant à tout va qu'il cherchait des gens pour une quête très dangereuse. Il avait probablement bien trop bue.

*ahah alcoolique ! *
pensa l'ornithorynque avec une pointe d'ironie.

Sa pensée désobligeante laissa place a une idée lumineuse, il allait entraîner cette humaine dans cette dangereuse course et ferai en sorte de s'enfuir et de déboucher " accidentellement " sur la crique ou se cachait ses compagnons. C'est avec un grognement quasi diabolique qu'il s'élança a la rencontre du jeune homme en prenant bine soin de faire semblant de boiter histoire de ne pas éveiller de soupçon. L'atmosphère était tendue, les hommes se regardaient de travers, certain d'entre eux se dressaient à moité sur leur chaise prêt à remettre ce perturbateur à sa place. Une fois arrivé devant le jeune homme l'agent K posa sa petite patte sur sa jambe avec un regard tout gentil et stupide pour lui montrer son envie de participer à l'aventure. Avec un peu de chance l'autre hystérique suivrait et il pourrait conduire ces deux idiots là ou il le voudrait. Il devait pour cela les rapprocher et quoi de mieux que de survivre à une bataille ensemble pour cela, vu la tension qui régnait dans la salle, ce ne serait pas bien difficile. Alors que Patte de velours arrivait pour le récupérer, il donna un discret coup de queue dans une table, ce qui eut pour effet de renverser un verre qui alla directement se reverser sur le voisin. Voisin qui se leva d'un coup pour crier sur son compagnon qui lui répondit de la même manière en accusant la jeune femme qui venait d'arriver. Ne le croyant pas le premier homme offrit une bonne droite au deuxième qui répliqua dans la tête d'un troisième à cause d'une habile esquive du premier. La violence se propagea comme une traînée de poudre et bientôt le bar ne fut plus qu'un horrible capharnaüm, les humains étaient tellement prévisibles. Il ne lui restait plus qu'à espérer que le jeune homme soit encore en état de se battre afin qu'il puisse fuir en compagnie d'Indy, l'ornithorynque aimait quand un plan se déroulait sans accrocs.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate
Pirate
avatar



Indy Likya
Messages : 618
Age : 23
Métier : Musicienne

Fiche du marin
PP : 691
PH : 696
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: Un trésor au gout amer [Flashback]   Mar 11 Juin - 19:44

head
Start a Game


Pendant que l'ornithorynque et moi-même prenions notre repas, un homme totalement ivre arrive dans la taverne et lance à tue-tête :

«Est ce qu'il y aurait de valeureux *hic* aventurier pour ce lancer dans une *hic* chasse au trésor très *hic* dangereuse! »


Ou comment me déranger pendant mon repas... Les autres habitués de la taverne le fusillent du regard, prêts à lui sauter dessus... L'ornithorynque se précipite vers lui, traînant la patte, et pose sa petite patte sur son pied. Je me dirige vers eux pour récupérer l'ornithorynque, mais au même moment, un verre est renversé sur un voisin qui se lève d'un coup pour crier sur son compagnon, qui lui répond de la même manière en m'accusant. Ne le croyant pas le premier homme offre une bonne droite au deuxième qui réplique dans la tête d'un troisième à cause d'une habile esquive du premier. La violence se propage comme une traînée de poudre et bientôt le bar ne devient plus qu'un horrible capharnaüm. Je sors précipitamment de la taverne, l'ornithorynque dans un bras, tirant de l'autre le jeune homme ivre, sans regarder derrière moi. Je pose le jeune homme contre un mur, repose l'ornithorynque par terre, trouve un seau plein d'eau et le vide sur le jeune homme, histoire de le dégriser. Je lui dis en me penchant :

«C'est quoi cette histoire de chasse au trésor ? Parce que ça m'intéresse un peu, malgré le fait que tu l'aies dit bourré. »


J'attends tranquillement qu'il se remette de sa douche forcée pour qu'il m'explique ce qu'était cette chasse au trésor. C'est vrai quoi, ça peut être sympa...



Fiche par Narja pour Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Un trésor au gout amer [Flashback]   Mer 10 Juil - 9:34



«Le trésor et l'audience»



Ah… Saint Urea, royaume contrôlé par des révolutionnaires…  Seui se retrouvait avec son bateau et ses matelots sur une île où les marines sont chasés, c’est pire que Las Camp. Enfin, Seui avait une mission et ses matelots aussi mais différentes. Seui devait sympathiser avec le roi de ce royaume pour garder des liens entre cette île et le gouvernement et ses matelots de ramener des pirates pour les capturer à bord du navire. Ça n’allait pas être facile vu qu’ils ne savaient pas se battre mais d’après Travis, son bras droit, ils allaient leur faire croire qu’il y avait un trésor sur le navire, ça paraissait trop con mais au bout de deux heures passées, il y avait déjà quatre pirates capturées. Aucun d’eux n’avait une prime à pars un, « Calavera » qui valait trois millions de berrys. Avec ça, ils pourraient manger plusieurs mois sans trop dépenser. Revenons à la mission de Seui qui n’était pas facile, pénétrer dans son château sans rien devrait être difficile, le mieux serrait demander une audience, ça serrait plus classe et il n’y aurait aucun problème. Il ne faisait pas très beau à Saint Urea, le ciel remplis de nuages qui a un moment donné allaient exploser. Exploser comme certains disent « les larmes de Dieu ».


    Seui : J'vais me ramasser moi...



Pour éviter la pluie et surtout pour manger, Seui fut dans une taverne non loin de son navire. Il rentra dans un endroit pas très propre, un endroit très sombres, quelques bougies, des toiles d’araignée, Seui flippait, il partit de cet endroit bizarre. Du coup, il demanda à quelqu’un qui passait où il y avait un restaurant et selon l’habitant des lieux, le restaurant le plus proche  se trouvait à gauche de la rue où se trouvait le marine. Après dix minutes de marche, il trouva enfin le restaurant qui avait comme plat du jour des lasagnes. Seui avait faim et mangerait de tout, même de l’ornithorynque, ornithorynque ? Il y en avait un dans le bar, Seui ne comprenait pas vraiment ce qu’il se passait. Puis deux secondes après, une bagarre… C’est quoi cette ville. Notre héros ne pouvait même pas manger ses lasagnes alors il ralentit ceux qui se tapaient. En terminant sa lasagne, vu qu’il mange très vite, il paya et se fut par une autre porte d’où il était rentré. En sortant il écouta « chasse au trésor » et se retourna vers ceux qui parlaient. Une fille brune avait l’air d’être une pirate et l’autre s’il parle de chasse au trésor c’est un marine… Mais Seui n’avait jamais vu cet homme ! Louche mais il s’intégra dans la conversation.



    Seui : Pardonnez-moi, une chasse au trésor ? Je suis partant.



Seui voulait avant d’aller voir le roi, voir si c’était un piège ou un vrai trésor…


    À suivre ...




Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Un trésor au gout amer [Flashback]   Mer 10 Juil - 15:43


Un trésor au gout amère.
   
   
   



Malgré mon état pas vraiment clean je sentis un mouvement de foule qui, pré-voyais une belle bagarre en vue. Un ornithorynque sorti de je ne c'est ou vint me voir. Cette empaffer me marcha sur le pied pour surement me faire comprendre qu'il voulait venir. J'étais sur le point de l'envoyer balader a travers la salle d'un coup de pied rageux car, qu'est ce que j'allais faire d'un fichu animal si petit et, ridicule, lorsque qu'une jolie minette ce rapprocha elle aussi. Je n'eu pas le temps de l'interpeller pour la draguer car t'elle était mon intention d'ivrogne, lorsqu'un verre alla ce renverser sur un voisin ce qui eut pour effet de le mettre encore plus en colère. Il ce mit a gueuler sur son voisin qui lui même accusa l'autre car il en avait lui aussi reçu. Ces premiers éclats de voie en amenèrent rapidement d'autre et, très rapidement sa tourna en baston général.

Je m’apprêtait a me jeter aussi dedans lorsque l'on m'agrippa pour me forcer a quitter le bar.Il s'agissait de la jolie fille et de l'ornithorynque. Que me voulait-il ces deux zozo? Pas vraiment facile de reflechire dans cette état. Ils durent le remarquer car on me posa par terre avant de me jeter un sceau d'eau froide au visage. Sa me dessaoula pratiquement sur le coup mais, ce ne fut pas agréable. Je me mis à grogner.

C'est qui le con qui s'amuse a jeter de l'eau sur les gens?

La fille ignora littéralement ma question avant de me demander a son tour:

«C'est quoi cette histoire de chasse au trésor ? Parce que ça m'intéresse un peu, malgré le fait que tu l'aies dit bourré. »

Super j'avais du trop parler encore bourrer je m'apprêtais a répondre lorsqu'un autre individu fit son apparition devant nous.

Pardonnez-moi, une chasse au trésor ? Je suis partant.
Et merde maintenant trop de monde était au courant pour mentir. Sa m'apprendra a boire comme un trou sans fond. Je me mis a soupirer devant ma propre connerie avant de grogner la bouche a moitié pâteuse par l'alcool:

-Il ce pourrait bien oui mais je vous prévient, il faut être prêt a mourir car, j'ai pu voir le gardien du coffre et... Il est vraiment effrayant.
Je me mis a le décrire comme je le pouvait d'après ce que je pouvais me souvenir puis, je fis silence en attendant de voir leurs réaction.



Revenir en haut Aller en bas





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Un trésor au gout amer [Flashback]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un trésor au gout amer [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gout horrible c'est normal ?
» mensonge et mépris, témoignage d'une entreprise dégoutée
» Flashback !!!!
» Quand ca a un gout de cramé c'est du a quoi ???
» Gout de Brulé et de plastique et fuite et glougloutage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Royaume de Saint Urea-