Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Une arme spécial, Destroyaar !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



“Invité”

MessageSujet: Une arme spécial, Destroyaar !   Lun 27 Mai - 19:41



Je naviguais à travers les océans depuis maintenant un bon petit bout de temps. Je ne faisais qu'avancer dans ma route plus ou moins bonne à la recherche de la route de tous les périls... Grand Line ! Mon surnom de Cheval d'Argent, je voulais le faire rependre à travers tous les continents, je voulais que tout le monde entend parler de moi bien entendu ! Et c'est aussitôt que j'arrivais puérilement et simplement au Royaume de Luvneel, un lieu bien intéressant. Je ne faisais que marcher pour le moment et ceci avec un grand calme et une grande délicatesse. Je ne voulais pas faire appel à la destruction car des Marines risquaient de venir de partout. Je gardais don mon calme, me précipitant en rien mais simplement en étant à la recherche d'une certaine épée faisant partie des 50 lames d'exception, Destroyaar ! Je regardais à droite puis à gauche, guettant de partout si je ne pouvais pas la trouver par hasard.

Il y avait beaucoup de monde ici, je ne pouvais pas vraiment voir tout ce qui se passait vu le public. À vrai dire, j'espérais simplement qu'elle n'avait pas quitté cette île, cette fameuse lame. Les rumeurs disaient qu'elle était ici et je ne voulais pas qu'elle soit partit de si tôt. Oui car c'est très rare de connaître l'emplacement exact d'une des lames d'exception. Et je cherchais aussi cette lame pour une toute autre raison à vrai dire, afin d'élaborer une nouvelle stratégie, un tout nouveau style, le style à deux sabres ! Je voulais faire parler de moi en tant que manieur à deux lames, qu'on appelle... Nitoryu ! Cherchant et naviguant à travers les mers pour trouver cette fameuse lame, Destroyaar... j'arrivais enfin sur cette île dont les rumeurs circulaient. Je faisais mon entrée avec un premier pas sur le rivage mais voilà que je m'étais retrouvé tout simplement dans une foule complète. C'était vraiment dingue à voir, j'y croyais pas.

Je pouvais constater qu'il y avait déjà plusieurs pirates ici, j'en étais tout simplement sur en faite. Je cherchais de magasin en magasin, voir si il n'y avait pas un vendeur de lame jusqu'au moment où je commençais à paniquer, à stresser. Voilà maintenant une bonne dizaine de minutes que je n'arrêtais pas de chercher cette arme mais je ne la trouvais malheureusement pas. Je commençais à perdre patience, j'en avais vraiment marre faut dire. Quant à El Drago, l'une des 21 grandes lames, elle, se trouvait sur mon dos. Confortablement posé, il n'y avait aucune chance que je la perde, c'était sûr ! Je connaissais mes talents d'escrimeurs et dans chacun de mes mouvements, j'étais sûr de moi ! Voilà maintenant une bonne dizaine d'épéiste que j'avais battu sans perdre une seule fois. Je me demandais bien si ma série de victoire allait s'arrêter là, ce que je ne pensais pas. Je continuais donc ma route, tranquillement.

Mais le problème est-il que je ne savais pas la position de cette lame et je n'avais pas encore fais cette stupide idée... de demander simplement à un passant où se trouve le magasin qui vend des armes. En y réfléchissant, je pouvais faire ça dès le début mais non, il fallait que je réfléchisse après une trentaine de minutes à chercher cette foutue lame. J'arrêtais un civil, lui demandant gentiment, pour qu'il m'indique ensuite l'endroit du magasin. Je marchais assez brusquement, poussant quelques personnes assez violemment mais je ne m'arrêtais pas, je n'avais pas le temps pour ça. Très vite, je me rendais compte qu'il était enfin là, ce fameux magasin... que je cherchais tant. C'est ensuite qu'au moment où j'entrais, un homme prononçait le nom de Destroyaar, disant qu'il voulait l'acheter. Voilà une grave bêtise de sa part il faut dire. À la porte, je le regardais d'un air froid et sans expression, me posant une certaine question.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Une arme spécial, Destroyaar !   Lun 27 Mai - 20:03



Un temps bien étrange, un temps ensoleillé, mais un temps qui faisait dire que le ciel n'était pas beau. Pourquoi donc ? Qu'est-ce que c'était ce Royaume pour dire ça ? Un étrange lieu, un étrange royaume tout simplement. Heureusement je ne comptais pas rester très longtemps en faite, je comptais même très vite partir. Simplement il me fallait quelque chose, une certaine arme que je recherchais, Destroyaar. Elle faisait partit des 50 lames d'exception et j'en avais besoin pour accomplir un certain objectif, celui de mettre en place le Nitoryu ! À la bonne entendeur, je finissais par trouver ce fameux lieu où se trouvait l'arme. Elle était dans un magasin bien caché il faut dire. Une petite ruelle qui emmenait à cette boutique, passant un certain chemin qui ressemblait à un tunnel, ramenant donc jusqu'ici. Malheureusement en débarquant ici, j'entendais un nom bien familier que je ne voulais pas.

Celui-ci était Destroyaar ! Un homme à la caisse, il comptait apparemment acheter cette arme mystique qui fait partit de la catégorie des cinquante lames d'exception. Je le regardais calmement et ceci sans faire de bruits. Je ne voulais pas créer de problèmes, absolument pas donc j'attendais simplement qu'il achète son arme. Je regardais son accoutrement d'un blanc impressionnant. J'observais tout ce qui était inscrit dessus, je me demandais bien qui il était lorsque j’apercevais là, un officier de la marine ! Ce n'était même pas ça en faite, c'était un colonel d'après son équipement ! Je le voyais sourire, une expression de visage bien contente avec plusieurs gardes de la Marine qui se trouvait dehors. Ils attendaient apparemment leurs chef et celui-ci ne tardait pas à sortir. Franchissant presque la porte de la sortie, j'interpellais son action, mettant entre lui et la porte, mon arme et son fourreau.

« Tu détiens là une arme intéressante tu sais... »

L'officier ne faisait plus un pas, il restait simplement calme et regarder le sol avec un sourire diablotin à son visage. Il semblait sûr de lui à vrai dire, un peu comme moi. Je pouvais voir à son fourreau deux autres lames accrochées à sa ceinture. Mais qui était-il ? Un colonel maîtrisant lui-aussi le style à deux sabres, qui cela pouvait bien être ? Dans sa main, la lame que je cherchais, je la regardais attentivement sans la lâcher du regard. Il me lançait ensuite un signe qui voulait tout simplement dire "dégage de ma route". Du moins c'est ce que j'avais compris en enlevant mon sabre de la sortie. Il prenait le chemin qui emmenait tout droit dehors pour que d'un seul coup, je lui retire une de ses armes de son fourreau et la prend avec moi. Il courut très vite dehors, passant derrière tous ses soldats qui étaient aux nombres de quinze exactement. Il tournait aussitôt vers moi, criant haut et fort.

« SOLDAAAATS ... ! Débarrassez-moi de ce type ! »

C'est à ce moment là que je comprenais une chose, qu'il était temps de la castagne ! Il était l'heure de se battre, je ne pouvais malheureusement pas reculer. Et après tout j'avais besoin de l'arme qu'il détenait, Destroyaar. Par ailleurs, j'avais à présent deux lames en ma possession et c'était ce qui était bon en faite. Je pouvais maintenant utiliser ses deux armes contre tous ses types qui étaient prêts à m'attaquer aux armes blanches, c'était parfait ! Sortant tranquillement du magasin, une lame dans chaque main, j'envoyais une attaque tranchante au groupe de cinq qui venaient vers moi.

« HAAARD... WIND... ! »

D'une seule frappe de ma lame droite, j'envoyais une lame horizontal qui tranchait tous les soldats se trouvant devant moi et d'un coup d'oeil je remarquais qu'il n'en reste plus qu'une dizaine. Je prévoyais alors de tous les abattre en une seule frappe et c'est ensuite que je pensais à créer une nouvelle technique maintenant que je possédais deux lames et non une. Ils étaient tous là, en face de moi, prêt à m'abattre dès qu'ils le pouvaient. Je gardais comme toujours mon sang froid, ne montrant ni que j'avais peur, ni que j'étais excité. Pour qu'ensuite d'un seul mouvement je me retrouve au milieu de la foule, tandis qu'ils regardaient tous encore dans ma position précédente. Je venais d'apparaître soudainement entre tous les soldats jusqu'à ce que l'un d'eux comprenne que je n'étais plus là-bas mais il était malheureusement trop tard. Je tournais aussitôt d'une vitesse fulgurante sur moi-même pour me lancer.

« HORSEE... WHIRLING !!! »

C'est alors que soudainement, je frappais l'air pour construire une tornade de lame destructrice qui emportait directement tous les soldats avec, les tranchant un à un pour qu'il retombe tous à terre. Je venais de les finir en une fraction de secondes grâce à ma nouvelle technique. Chutant tous un à un au sol, je finissais par très vite me rendre compte qu'il ne me restait plus qu'une cible... le colonel ! Je le regardais alors du coin de l'oeil tournant à peine la tête pour le voir. Celui-ci se trouvait derrière-moi tandis que je lui lançais les derniers mots de sa vie.

« Il ne me reste ... plus que toi maintenant ... »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Une arme spécial, Destroyaar !   Lun 27 Mai - 20:22



Après ce petit combat palpitant... il ne me restait alors plus qu'une personne à abattre et ceci était le colonel ! Je le regardais d'un oeil sombre et froid, comme si un cheval démoniaque s'émanait de moi. J'avais l'impression de sentir une forte puissante, peut-être était-ce ce fameux sabre qui me donnait cette énergie, El Drago ? Je regardais alors le colonel comme si j'étais inquiet pour lui car je n'allais pas lui faire de cadeaux absolument pas. Voyant comment ses hommes avaient été abattu, il restait le bec cloué pendant quelques secondes, très surpris de mes aptitudes, avant de reprendre ses esprits. Je me préparais à combattre quant à moi tandis qu'il sortait ses deux katanas, enfin prêt au combat. Je me lançais directement sur lui pour lui assommer un coup direct de mon sabre droit. Utilisant aussi sa main droite, celui-ci stoppait mon attaque avec beaucoup d'aisance ce que je fis surpris.

Il commençait à rigoler bêtement, des petits rires qui étaient simplement fait pour t'énerver en faite, mais ça ne marchait pas, malheureusement pour lui. Je gardais la tête froide et je contre-attaquais ensuite avec mon autre sabre qui fut bloqué par l'autre main. Je reculais de quelques pas très rapidement pour prendre mes distances lorsque je le voyais m'attaquer à son tour et ceci à toute vitesse. S'approchant de moi à grand pas, je me mettais en position de défense pour combattre afin de le bloquer et le contre-attaquer si besoin. Il envoyait ses deux lames aussitôt verticalement pour que d'une main, je parais les deux. Une grave bêtise qu'il venait d'accomplir en faite, une très grave bêtise il faut dire. De mon bras libre, je le faisais bouger librement pour le trancher au niveau du ventre, déchirant complètement sa tenue, lui laissant une grave cicatrice. Je lui disais ensuite.

« Il y a quelqu'un que je voudrais battre... ce n'est pas maintenant que je vais perdre ! »

Je lui lançais alors un regard sombre et froid pour m'accroupir légèrement, me rendant dans une position vraiment étrange. Je mettais chaque sabre d'un côté, prêt à lancer une nouvelle attaque. Une technique spécial que je comptais créer, une technique qui allait me permettre de gagner ce combat en faite. Je me penchais ensuite vers l'avant, le regardant toujours aussi froidement pour croiser mes bras afin de pointer ensuite le bout de mes lames vers le ciel. Prêt à agir, je lui lançais des derniers paroles.

« Je vais te montrer une toute nouvelle technique. Une attaque qui va me permettre de gagner ce combat ... »

À ce moment précis, soudainement une aura commençait à envelopper mon corps, comme si j'étais devenu posséder par une force maléfique. On pouvait voir à travers cette aura, s'émaner un cheval ailé de couleur sombre. Mes yeux prenait la couleur rouge, je m'apprêtais alors à l'attaque.

« Nitoryu ... Dark Pegasus ! »

Fonçant ainsi à une vitesse ahurissante sur le colonel toujours avec la même position. J'ouvrais grandement mes bras pour que mes lames se croisent ensuite à nouveau lorsqu'elle touchait son corps, créant une attaque dévastatrice qui tranchait complètement le corps du colonel. Une grosse marque sur sa poitrine, une croix de sang que je laissais sur lui, et un dernier film dans sa tête. Celui d'avoir vu un Cheval Ailé lui foncer dessus, le frappant de ses ailes. Terminant le combat, je m'abaissais alors au près de lui pour lui retirer cette fameuse lame, Destroyaar lorsque celui-ci toujours dans ses états, me demandait mon nom. Il était presque entrain de mourir, il ne lui restait plus que quelques secondes à vivre. Il ne fallait pas que je sois égoïste alors je préférais tout simplement lui répondre avant qu'il ne s'endort éternellement.

« Mon nom est Ryohei Meishin... on me surnomme le Cheval d'Argent ... »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Une arme spécial, Destroyaar !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une arme spécial, Destroyaar !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Spécial réveillon du jour de l'An
» Désolé, mais seuls les utilisateurs avec un accès spécial peuvent lire des sujets dans ce forum
» IPOD TOUCH... EN SPÉCIAL quelque part ? Vous le savez ou l'avez vue en spécial ? Merci bcp :)
» C'est ta fête... mange gratuitement 2 semaine avant ou 1 semaine après...
» gps pour rando et 4x4 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: North Blue :: Royaume de Luvneel-