Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Jurassik Island

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 22
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Jurassik Island   Lun 18 Fév - 18:34

Grand Line était célèbre pour être la mer la plus dangereuse du monde connu, que ce soit à cause de ces îles abritant des dangers innommables ou de la mer en elle même qui renfermait des trésors de fourberies incommensurables. Là où la mer était calme un moment, elle se transformait en tsunami en moins de temps qu'il n'en faut pour tourner la tête. Kyoshi étant mort suite à la maladie incurable qui le rongeait, ils avaient également dû se débarrasser de sa carcasse pour éviter que des maladies pas très belles ne viennent s'installer parmi les survivants.

Cependant son cadavre n'était pas destiné à simplement aller nourrir les gros poissons de l'océan, décidant qu'il pouvait toujours servir, l'équipage l'attacha au bout d'une canne à pêche et s'en servit d’appât géant pour poisson géant. D'ailleurs ils firent grâce à ça une belle prise que Zuko s'empressa de faire griller pour en éliminer toutes traces de maladies et de le découper en fines lamelles pour le donner à manger à l'équipage, rejetant le cadavre de Kyoshi à la mer pour de bon cette fois.

La préparation de ce plat ne causa cette fois-ci aucun empoisonnement parmi les membres de son équipage puisqu'il ne tenta pas de faire des recettes extravagantes. Par contre restait le problème de savoir comment ils allaient survivre sur Grand Line sans navigateur puisque le leur venait de retourner à la mer...

Zuko n'avait que peu de talent de navigation puisqu'il n'avait pas cherché à travailler cette discipline là, mais il avait déjà prit la barre du bateau de ses parents à plusieurs reprises. Ça ne faisait pourtant pas de lui un navigateur. Greyback était un très bon charpentier apparemment, mais il avait trop peur que sa force monstrueuse ne lui fasse briser la barre sans le vouloir. Quant à sa plus récente recrue... Kain n'avait fait aucun commentaire sur le manque de navigateur du bateau, non plus qu'il ne s'était vanter de savoir diriger un bateau, mais ça ne voulait pas dire qu'il ne savait pas le faire.

Quoi qu'il en soit, ce qui devait arriver sous la direction d'une personne qui ne savait absolument pas naviguer arriva : sur le chemin de leur prochaine île ils rencontrèrent un individu de la famille du poisson qu'ils avaient déguster (et dont il restait des morceaux à bord pour les prochains repas) apparemment hargneux et désireux de venger son compagnon cuisiné aux épices. N'ayant absolument pas envie de remorquer un autre poisson (surtout que celui-là avait l'air légèrement plus coriace) qui ne ferait que les ralentir, Zuko tenta de le semer en navigant vers l'île la plus proche...

… et écrasa lamentablement le navire sur des rochers avant de finalement réussir à le faire aller jusqu'à la plage sans couler totalement. Greyback allait avoir du boulot. Décidant qu'il fallait de toute façon renouveler le stock de fruits et légumes (et pourquoi pas de vrai viande rouge et pas du vieux poisson) Zuko décida de se lancer dans une exploration de l'île avec ses deux membres d'équipage, ainsi ils pourraient également trouver du bon bois pour réparer le bateau et pourquoi pas faire plus ample connaissance entre eux ?

Le morceau d'île sur lequel ils se trouvaient était en fait composé d'une forêt assez luxuriante au climat plutôt chaud. Des bruits d'animaux en tout genre retentissaient de tous les côtés indiquant qu'il devait bien exister un peu de gibier par ici et les tronc d'arbre qu'ils pouvaient apercevoir avaient l'air tout à fait assez solide pour être utiliser pour le bateau.

-Bon les gars, il nous faut de la viande et du bois pour que Greyback retape le bateau. Je sais que vous êtes grands et plus ou moins responsables, mais je vais vous demander de rester ensemble tant qu'on sera dans cette forêt, on sait jamais ce qu'on pourrait croisé ni dans quel piège naturel on pourrait tomber. Compris ? Dès qu'on aura sécurisé une zone je vous laisserais bien sûr quartier libre dedans, mais en attendant on reste à porté de vue et de voix. C'est parti !

Il ne fit aucun commentaire sur sa responsabilité par rapport à l'état du bateau.

_________________

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marine
Marine
avatar



Greyback Byakko
Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant
MessageSujet: Re: Jurassik Island   Mar 19 Fév - 6:20

A table !


Un cigare au bord des lèvres, les yeux écarquillés et la mâchoire inférieur tremblotante Greyback faisait le point sur l’état du bateau. Après un rapide tour du bâtiment et après avoir estimé l’ampleur des travaux à effectuer le fauve faillit faire une syncope. La figure de proue à moitié arraché et des trous de la taille de poing dans la coque, Byakko allait en avoir pour pas mal d’heure de boulot pour refaire une santé au bateau. Assurément la mort de Kyoshii n’avait rien apporté de bon, même si celui-ci n’avait jamais vraiment entretenu de relation amicale avec le charpentier il avait au moins le mérite de mener l’équipage à bon port sans transformer le fier navire de guerre en épave flottante. Mais bon son trépas avait au moins servit à sortir une fière équipe de plusieurs jours de jeun, comme quoi même dans les événements les plus négatif l’on arrivait toujours à dégager quelque chose de positif, à condition bien sur d’être prêt à pécher en utilisant le cadavre d’un compagnon comme appât, mais ce n’était qu’un détail.

Il fut décidé d’explorer les environ afin de renouveler les stocks de bouffe et de récolter du bois pour réparer le Blue Justice, Greyback était très confiant quand à la réussite de cette mission de ravitaillement, son instinct de prédateur lui assurait que cette île possédait une immense quantité de gibier et ses yeux lui montrait nombres de gargantuesque arbres qui pullulaient sur cette île, ils feraient sans doute un bon composant d’appoint pour réparer le bateau.

L’équipage se mit donc à explorer la zone, mais la fine fleur de la marine se retrouva bien vite face à un obstacle de taille. La végétation luxuriante qui avait pris possession de l’endroit ne semblait vouloir leurs facilité la tâche, un pied se pris dans un enchevêtrement de ronce, une branche en flexion se détendit soudainement pour aller dans un claquement sec s’abattre sur la face d’un marine, des pommes de pins géante manquèrent d’écraser le petit groupe et bien d’autre danger arboricole menacèrent notre équipe de choc.

Chose exceptionnel, dans un sang froid qui ne lui ressemblait absolument pas Zuko semblait garder son calme et évita ainsi à tout l’écho système de partir en fumée. Il y avait sans doute plusieurs raisons à ça, mais la plus probante était que le capitaine ne souhaitait pas faire fuir le gibier en détruisant leur habitat et ainsi réduire leur chance de ramener de la viande fraiche à zéro. Mais une autre explication restait probable, alors qu’il n’était encore qu’un bleu qui nettoyait les latrines, Greyback avait entendu diverse rumeurs sur Zuko et l’une d’elle disait justement que le logia avait réduit à néant une foret de bonne proportion quelque part à West Blue. Sans doute que le pyromane jugeait aussi que ce genre d’exploit trop de fois répété nuirait à son avancement.

Toujours est-il qu’à un moment un bruit sourd se fit entendre accompagner de puissante onde de choc. A mesure que les secondes passaient le bruit se fit de plus en plus entendre et les ondes de choc de plus en plus puissant, quelque chose approchait, quelque chose de massif. Quand soudain surgit des broussailles un animal de la taille d’un petit immeuble, ce mastodonte au pelage rouge/marron zébré de noir possédait un belle paire de trompe ainsi que deux magnifique défense acérées. Le gargantuesque animal se figea lorsqu’il vit la joyeuse bande, son corps entier se tourna vers eux dans une agressive position, ses yeux injectés de sang ne quittaient plus l’équipage et ses trompes émirent un puissant barrissement.



« Hey les gars ! je crois que nous venons de tomber sur le quatre heure ! »

Après plusieurs jours à manger du poisson Greyback aurait vendu un rein pour re-gouter un plat de viande saignante, voir même que Byakko aurait surement mangé ce même rein pour éviter de manger de la poiscaille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Jurassik Island   Mar 19 Fév - 21:08


Pour une première virée en mer avec mon premier équipage, c'est plutôt minable. j n'avais pas pensé que j'avais rejoint un bateau si peu fournis, je pense surtout à un navigateur. le pauvre est mort empoisonné pendant une traversée ... Laissant la barre et la boussole à un capitaine plus taillé couler des bateaux, et à un charpentier aux allures bestiales. En parlant du charpentier, lui aussi je le connaissais ! De nom certes.j'ai l'impression d'avoir eu une autre vie dans la marine à cause de cet abruti d'homme invisible..
C'est au capitaine qu'est revenu la dure tache de manœuvrer le "Blue Justice". Cause à effet, nous nous somme échoués sur une île de Grand Line.

L'île à l'air assez grande, comme la luxuriante jungle qui la recouvre et qui abrite aussi des montagnes et des bruits d'animaux et d'insectes. j'aurais préféré atterrir sur cette île dans d'autres circonstances, ça aurait pu être une belle île à explorer, le carnet de feuilles blanches à la main. Il y avait d'autres préoccupations que le dessins sur la presque ruine qu'était le navire de la marine. je me demande souvent si un capitaine se sent blessé quand sont bateaux s'écrase lamentablement sur une plage .. Zuko à l'air de bien le vivre, ça va. ce qui n'est pas le cas de l'homme fauve. le charpentier est consterné par les dégâts qu'a subit son bébé et vite, la priorité est de retapper le bateaux. (et la bouffe)

Zuko nous ordonna d'explorer les environs en quêtes de victuailles et de bois, pour refaire une beauté au Blue Justice, le tout en ne se séparant pas pour l'instant moi et Greyback pour des raisons de sécurité. C'est vrai que sur Grand Line, il faut toujours se méfier des îles, surtout celle qui vous offre comme vu une magnifique jungle. Ce qui est sur, c'est qu'il y aura pleins d'animaux et de fruits là dedans. Pour les trois amateurs de viandes que nous sommes, c'est déjà une bonne compensation. Les fruits encore, c'est secondaire... Ce qui nous faisait le plus envie c'est un bon steak de viande, tant que ce n'est pas du poisson. gros si possible, avec de la sauce samouraï.. oh mon dieu.. Pourquoi n'y a t-il pas de vache sur les mers ? y a des foutus monstres marins avec des gueules de vaches, mais on est pas foutus d'en mettre un troupeaux amphibie,histoire de récompenser les courageux qui s'aventurent sur les étendus bleues.

Mais déjà voilà se faire entendre venir un invité vraiment espéré ! De magnifiques entrecôtes géantes montées sur quatre gigots colossales, avec un magnifique collier soutenant une tête d'éléphant à laquelle pend deux gigantesques filets mignons avec narines et poils en options. Que je bénis la nature d'avoir fumé de la weed pour créer la faune de Grand line !

-Hey les gars ! je crois que nous venons de tomber sur le quatre heure !

Je crois que je ne suis pas le seul à partager un moment de bonheur ...*snif.

- AHOU ! Tongiht we dine (in hell) like FAT !

La bête était tombé sur les mauvais naufragés, rien de plus dangereux n'aurait pus se mettre sur sa route à l'heure actuel que nous. Tel un buster call, la faim allait bientôt ravager le morceaux de viande qui se tenait fièrement devant nous, haut de plus de 13 mètres(de bouffe) et je n'attendais que ça depuis plusieurs jours passé à s'alimenter de poissons séché.
La proie voulait peut être aussi manger, car elle n'hésita qu'un temps avant de frapper le sol de ses lourds jarrets poilus de bruns. Rien ne pouvait intimider un Greyback, un Zuko ou un Kain qui réclame sa viande. Le rumsteck balança ses trompes au milieux des arbres qui se déracinait un peu plus à chaque fois, menaçant de nous envoyer faire un tour sur une île voisine en cas de touché. Les deux lourdes trompes se levèrent à l'unissons, prêtes à s'abattre sur nous, mais je les bloqua d'un large barrière, laissant grand ouvert une opportunité de porter une attaque dans le filet de l'animal.
Pour un si beau morceau, il va falloir s'appliquer un minimum, et montrer du respect à ses ingrédients. En commençant par appliquer une vrai tactique de combat, comme contre un équipage de pirate !

Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 22
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Jurassik Island   Mer 20 Fév - 18:46

Parcourir la forêt fut plus dur que Zuko l'avait estimé au départ, chaque branche, chaque racine, chaque pierre ou petite bute semblait absolument vouloir leur donner des coups, les faire trébucher, glisser, déraper, s'écraser dans des flaques de boues ou leur lâcher une volée de bestioles à la figure quitte à en avaler quelques unes au passage. Bien que cela n'était sans doute pas visible, Zuko prenait énormément sur lui pour ne pas cramer la forêt entière. Il y avait deux raisons à cela : la première était qu'il avait eut suffisamment d'ennuis avec les conseils de discipline pour le restant de ses jours et qu'il ne souhaitait pas récidiver l'exploit sous peine de se faire retirer son grade et son métier. La seconde était tout simplement qu'en brûlant les arbres, il n'aurait plus rien pour réparer le bateau et seraient donc bloqués sur cette île jusqu'à ce qu'un autre bateau passe et leur serve de remplaçant pour le Blue Justice.

Cependant lui même et son équipage résistèrent très bien à l'envie de raser cette île, car pas d'île = pas de viande, et se nourrir encore une fois de poisson pendant plusieurs semaines les transformeraient certainement tous en poulpe. Du moins, psychologiquement parlant. Ils passèrent donc plusieurs pans entiers de la forêt pour trouver de quoi casser la croûte lorsqu'enfin apparu ce qu'ils cherchaient : un bon. Gros. Steak sur patte.

Cette apparition divine fut tout d'abord annoncée par des bruits sourds, lourds, lointain, un peu comme ceux d'une énorme créature carnivore dans le film ''Dinosaures Park'', ce qui inquiéta tout d'abord Zuko. Ensuite, les arbres devant eux s'écartèrent et ils purent voir le monstre : une énorme bestiole de plusieurs tonnes de bonne vieille viande rouge armée de défenses immenses et de deux trompes se présenta devant eux. Le regard des trois Marines s'illumina et Greyback s'exclama, l'eau à la bouche :

- Hey les gars ! Je crois que nous venons de tomber sur le quatre heure !

- AHOU ! Cria Kain en retour. Tonight we dine like FAT !

Zuko lui même poussa un rugissement de joie et de faim mêler. Cependant, son instinct de préservation de l'équipage prit le dessus, après tout, ils avaient déjà perdu plusieurs membres, il ne fallait pas que ceux-ci finissent écrabouiller par un mammouth.

- Est-il utile de vous demander de ne pas mourir pendant cette chasse ?

À ce moment précis, le mammouth tenta de les écraser avec ses deux trompes et ils ne furent sauver que par Kain et ses boucliers. Il allait falloir la jouer finement s'ils ne voulaient pas finir en purée.

- Merci Kain ! On va avoir besoin de toi pour nous couvrir et si possible immobiliser la bête, tu es notre filin de sécurité, mais n'hésite pas à lui découper des lanières si t'en a l'occasion. Greyback, je veux voir une démonstration de ton instinct animal sur cette bestiole, montre moi comment chasse un vrai tigre ! Pendant que tu fonces, Kain devrait essayer de stopper les attaques de la bêtes pour ne pas te ralentir, pigé ? Je vous attends avec les brochettes les gars !

Sur ce il se mit légèrement en retrait, attendant le bon moment pour frapper pendant qu'il évaluait son tout nouvel équipage et sa capacité à obéir aux ordres ou bien à prendre des décisions rapides en cas de problèmes. L'improvisation était importante chez les chasseurs de pirates... de plus, un mammouth géant pourrait les divertir et les changer un peu de leur train-train quotidien à bord du navire. On a tous besoin d'une petite récréation de temps en temps pas vrai ? Il fallait aussi savoir si oui ou non ils pouvaient travailler en équipe, sans quoi cet équipage se montrerait bien moins efficace que prévu...

_________________

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marine
Marine
avatar



Greyback Byakko
Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant
MessageSujet: Re: Jurassik Island   Jeu 21 Fév - 9:32

Cooking Time


Viande fraiche , ces simples mots résonnaient dans le crâne de Greyback comme la promesse d’un festin gargantuesque, c’est fou le pouvoir que deux mots tout simple peuvent avoir sur l’esprit humain. Oublié la mort de Kyoshi, oublié les ravages du bateau, oublié les jours à manger de la poiscaille, oublié la fatigue, Byakko ne pensait plus qu’à dépecer et à grailler l’énorme steak sur patte qui avait eu la malheureuse idée de croiser la route d’un équipage en quête du Graal ultime que serait un pauvre bout de viande grillé à point accompagné d’un peu de sauce barbecue. Kain bloqua une offensive du mammouth et Zuko donna sa bénédiction, parfait. Il était grand temps d’arrêter de saliver et de passer à table.

Le chef de troupe n’eut pas le temps de finir sa phrase que Greyback avait déjà revêtu sa forme semi-humaine et faisait craquer ses phalanges. Le grand gaillard qu’il était crevait la dalle et il n’avait pas envie de perdre un instant entre le moment ou le kebab bougeait et celui ou il lui serait présenté tout fumant dans son assiette. Profitant de l’ouverture laissé généreusement laissée ouverte par Kain et à l’aide de son Geppou le prédateur fonça sur le flanc de l’animal et lui mit une droite des plus monumentale. Toujours attendrir la viande avant de la bouffer, c’était le secret d’un aliment gouteux.

L’animal surpris poussa un barrissement de douleur mêlé de surprise capable de s’entendre à des kilomètres à la ronde. L’énorme bête secoua énergiquement sa tête et juste après tenta d’empaler son agresseur à l’aide de l’une de ses énorme défense. Greyback esquiva habilement l’attaque à l’aide d’un Soru et réapparut à quelques mètres du flanc droit de l’animal. Byakko poussa à son tour un puissant rugissement, la tête de l’animal se tourna vers lui, parfait il avait maintenant toute l’attention du gigot.

Les pattes de la bête grattèrent le sol et ses puissantes trompes expirèrent bruyamment en signe de mécontentement. Ce qui devait arriver arriva, le mastodonte se mit à charger de toute sa monstrueuse puissance le marine si arrogant à ses yeux. Byakko sourit, avec de la chance le groupe n’aurait même pas besoin de se fatiguer plus que ça. Il ne restait désormais plus qu’à Kain le soin de dresser un de ses boucliers juste devant Greyback pour que l’animal se fracasse le crâne tout seul comme un grand. Byakko tendit son bras en direction de son acolyte et sortit son pouce de sa main.

« A toi de jouer mec ! Foire pas s’il te plait, j’ai pas trop envie de finir sous les papattes du Kebab. Hahahaha »

Byakko espérait fortement que cette partie de chasse improvisée finirait vite, il avait hâte de passer le mammouth à la broche, il n’en avait jamais gouté mais il ne doutait pas un instant que celui-ci serait gouteux et juteux. La bave aux lèvres Greyback regardait tranquillement l’énorme morceau de viande lui foncer dessus, plus les mètres les séparant se réduisaient plus le sol tremblait. Le colosse émit une prière silencieuse, il espérait de tout son cœur que la barrière de Kain ne céderait pas sous le choc et suite logique que le mammouth ne lui piétinerait pas la tronche.

Dans le doute et juste au cas où, le tigre se mit en position de Tekkai, pas qu’il n’avait pas confiance en son compagnon, mais on est jamais trop prudent et c’était le jour rêvé pour Greyback de se montrer prudent, très prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Jurassik Island   Ven 22 Fév - 23:14


la partie de chasse s'était vraiment enclenchée quand notre mi homme mi tigre se jeta à l'assaut de la bête, avec la même férocité que son modèle. Le mammouth n'avait pas vraiment l'avantage, même si il pesait et mesurait ben plus que nous trois réunis. ce qu'il lui manquai pour nous avoir c'était la vitesse, et aussi la puissance. ce ne sont pas de simples coups de défense qui vont percer mes barrières.

Ma défense permis d'ouvrir un large angle d'attaque, dans lequel Byakko s'enfonça, faisant hurler la bête de rage et de douleur, surtout de rage. même rage qui fit entrer en transe l'animal, martelant le sol et balançant encore plus ses dangereuse trompes, balayant arbres, secouant le sable et soufflant nos mèches de cheveux.
Ensuite Greyback tenta quelque chose d'inattendu, et de pas très sur aussi. Après avoir esquivé un coup de narine géante, il se plaça sur le flanc du pachyderme et hurla de toute ses forces, ce qui eu pour effet de concentré toute l'attention sur sa personne. un hurlement en retour et voilà l'animal déjà lancé sur le notre.

« A toi de jouer mec ! Foire pas s’il te plait, j’ai pas trop envie de finir sous les papattes du Kebab. Hahahaha »me lança t-il en levant son pouce triomphale vers moi.

Ahhh, j'aime bien quand on compte sur moi. Voeux exaucé, à à peine deux mètre de mon camarade de chasse, je stoppa net la course du dénommé kebab d'une barrière, dont la circonférence était pile poil à la taille de son crâne, qui se fracassa dessus et qui fit tomber l'animal à la renverse dans un fracas de branches cassé et de terre retournées. Touche finale, le deuxième bouclier à la forme d'une sphère et vient se loger entre les défense de l'animal et les presse vers le sol, bloquant ainsi tout mouvement pour se redresser.

Mon rôle allait surement s'achever ici, et je me tourna vers Zuko resté un peu en retrait, effectuant une révérence de groom en tendant la main en direction du pauvre mammouth, se débattant du mieux qu'il pouvait pour relever la tête, mais en vain. Avec la grosse balle luisante qui lui était resté coincé entre les défense, on aurait dit un tour de dressage au cirque. le clou du spectacle, le mammouth va traverser les anneaux de feu !
Je releva le regard vers mon tout nouveau capitaine, un œil au sourcil froncé:

«Je vous en prie, à vous l'honneur. Mais essayes de pas trop abimer les défenses, ça vaut chère !»


Le mammouth était condamné, maintenant il restait à savoir si Zuko allait aussi incendier la forêt dans la foulée. Et si il arrivait à bien maitriser ses flammes, peut être qu'on pourra le manger tout de suite, déjà cuit.
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 22
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Jurassik Island   Sam 2 Mar - 15:34

Zuko observa avec satisfaction le déroulement de l'assaut. Ces deux membres d'équipage se comportaient très bien ensemble en se faisant confiance et en s'aidant mutuellement. Il avait eut raison de penser que le pouvoir de Kain pourrait être intéressant à avoir et à développer. Lorsque le déjeuner se fracassa la tête contre le bouclier qu'il créa juste devant Greyback pour l'empêcher de le piétiné, Zuko éclata de rire et Kain l'immobilisa au sol pendant qu'il était encore sonné avant de se tourner vers lui en se prenant pour un serveur, ce qui était presque le cas dans cette situation puisqu'on lui avait bel et bien servit un mammouth sur un plateau d'argent.

-Je vous en prie, à vous l'honneur. Mais essayes de pas trop abimer les défenses, ça vaut chère !

-C'est noté, répondit-il en reprenant son sérieux. Voyons voir si la méthode de nos chers ancêtres était bonne.

Sur ce il créa deux lance de feu, prit un peu d'élan et les envoya droit sur la bête immobilisée qui allait leur servir de dîner. Il ne voulait pas la faire souffrir inutilement, de plus, essayé de la torturer ne ferait que repousser le moment où ils la mangeraient, ce qui était hors de question puisqu'il semblait bien que Greyback allait bientôt se mettre à mordiller les pattes de la bêtes jusqu'à lui atteindre les os. Aussi il visa la tête, observant la course de ses lances de flammes qui vinrent se planter pile au bon endroit et achevèrent le Mammouth dans un dernier barrissement. Maintenant le partie la plus compliquée pour ne pas gâcher la nourriture et ne pas incendier la forêt : le transporter jusqu'à la plage pour le faire rôtir.

Il réfléchit pendant quelques minutes à un moyen simple de le faire, mais ne put trouver satisfaction, aussi il se tourna vers ses deux équipiers et leur lança d'un ton qui se voulait décontracté :

-Bon les gars, je vous laisse transporter ce machin jusque sur la plage, pendant ce temps là moi je vais préparer le barbecue!

Puis il tourna les talons et partit (ou plutôt s'enfuit) vers la plage en les laissant se débrouiller tout seul à rapporter la grosse carcasse pleine de viande du mammouth à travers la jungle épaisse. Lui s'occupa de trouver du bois pour que le feu prenne bien et que le mammouth soit cuit à la bonne température, découpant quelques tronc d'arbre en les brulant à la base avant de les traîner jusqu'à un endroit dégagé de la plage assez éloigné du bateau pour ne pas risquer d'en brûler les reste et assez proche tout de même pour avoir accès à ses ingrédients. Il comptait bien tout essayé avec ce mammouth!

Zuko saliva d'avance en imaginant toutes les façons de le cuisiner qu'il aurait; il pourrait le faire en barbecue pour commencer, puis en conserver les cuissots pour en faire du jambon de mammouth, préparer un pot-au-feu pour le soir ou bien un mammouth-bourguignon. Il en garderait quelques lanière pour les faire revenir avec des épices et découperait des entrecôtes pour le petit-déjeuner.

En repensant au combat, Zuko se dit que c'était un bon entraînement, mais qu'il leur aurait fallu tombé sur une bestiole plus grosse et plus habituée à tuer que ce mammouth pour vraiment bien être en situation. Après tout, ils pouvaient tomber sur n'importe quel zoan pendant leur chasse au pirate, et tous ne seraient pas des foutus végétariens attardés! C'était décidé, après le déjeuner, ils retourneraient dans la jungle pour trouver du bon bois pour le bateau et des grosses bestioles carnivores prêtes à se battre pour les dévorer, et des rapides!

Avec un sourire, il mit le feu aux troncs d'arbres qu'il avait rassemblé devant lui dans un feu de camps spécial grill. Finalement s'échouer sur cette île leur serait peut-être bénéfique.

_________________

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marine
Marine
avatar



Greyback Byakko
Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant
MessageSujet: Re: Jurassik Island   Lun 4 Mar - 10:01

Effort & réconort


En tirant longuement sur son cigare Greyback réfléchissait silencieusement, la proie avait été abattu en bonne et due forme mas un autre problème, de logistique cette fois, avait fait son apparition. Comment amener la carcasse devant peser près de deux tonnes au bateau ? Byakko soupira bruyamment, décidemment Zuko prenait de plus en plus l’habitude de demander l’impossible à son équipage. En se grattant le front, le colosse observait Kain qui comme lui avait l’air désemparé devant la requête de leurs capitaine. Non vraiment pourquoi ne pas bouloter le kebab sur place ? Le Blue Justice ne risquait pas de partir bien loin de toute façon…

Après de longues minutes d’intense réflexion inhabituelles qui faillir bien provoquer une méningite à notre héros, celui-ci usa de tout son savoir de menuisier et mis au point un incroyable mécanisme high-tech pour ramener la viande sur le lieu du barbecue. Avec quelques Rankyaku bien placé il coupa et élagua plusieurs arbres, ensuite avec l’aide de Kain il positionna tant bien que mal la gigantesque carcasse sur plusieurs troncs pour la faire rouler. Le principe était d’une simplicité enfantine, en poussant le futur gigot sur les troncs cela amenuisait considérablement la dose d’effort à fournir, et cerise sur le gâteau le stratagème permettait également de ramener une petite quantité de bois qui servirait à réparer le navire sévèrement endommagé.

Et c’est ainsi que les petits oiseaux de Little Garden purent apercevoir le duo pestant, jurant, grognant, rageant qui était en train de trainer tant bien que mal un mammouth mort au travers d’une foret à la dense broussaille et à la végétation luxuriante qui redoublait d’ingéniosité pour leur pourrir la vie. Mais enfin après de longues, de très longues minutes de labeurs harassant nos deux bœufs arrivèrent sur le lieu du méchoui, Zuko les attendait tout sourire, ses couteaux de cuistots à la main, un immense brasier derrière lui.

C’est un Greyback humide de transpiration et sur le point de tomber dans le coma qui se laissa tomber au sol on loin du feu de joie, ce dernier s’alluma un de ces immenses cigares et tira faiblement dessus.

« Haaaaa…. Putain j’crois j’vais pas tarder à clamser d’inanition…j’ai la daaaaaaaaaaaaaaalle !

Byakko avait tellement les crocs qu’il commençait à envisager sérieusement la possibilité d’attaquer le morceau de barbaque crue, il se voyait déjà faire une légère ouverture au niveau de l’abdomen pour rentrer à l’intérieur de la bête et manger les tripes de l’animal, nager dedans et se repaitre à sassièté des boyaux du mammouth, mais le regard désapprobateur de Zuko qui avait l’air d’avoir lu dans ses pensées lui fit vite oublier cette idée.

D’un bond qui se voulait souple et prompte, le colosse se remit sur ses pieds. La préparation d’un gueuleton digne de ce nom risquait de mettre un petit moment qu’il comptait mettre à profit pour retaper le Blue Justice, il sortit donc ses ciseaux à bois, son marteau et tout son matos de menuisier et se mit à l’ouvrage, il espérait que ce passe temps lui ferrait oublier sa faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Jurassik Island   Ven 15 Mar - 19:45



- Haaaaa…. Putain j’crois j’vais pas tarder à clamser d’inanition…j’ai la daaaaaaaaaaaaaaalle !

Le cri de l'homme fauve agit comme un réveil au tintements de cloches à 5 heures du matin dans ma tête. Comme sorti d'un cul, je ressortis de mes pensées qui s'étaient égarés très loin de l'île sur laquelle je m'étais échoué avec l'équipage. Me revint en tête le mammouth, la ballade dans la jungle avec charge lourde et le brasier qui n'attendait ,là sur la plage que pour cuire le morceau de viande couché sur des rondins de bois made in le fauve.

Tout le long du chemin, j'étais surement aussi entrain de phaser avec le regard dans le vide et les sourcils emplis de neutralité. Je ne sais même plus pourquoi j'étais parti d'ici. Comme sortis d'un rêve, j'était peu à peu ramené sur terre en fixant le brasier qui dansait sensuellement en attendant le repas de cet aprem, ce soir, et encore demain jusque pour une semaine.

Tout était prêt, tout en particulier Greyback et Zuko, pour passer à table. Le feu crépitait doucement, la viande approchait. Finalement, le menuisier sorti ses instruments et se détourna vers une tache plus dans ses compétences. Pour faire passer le temps, le temps qu'il faudra au cuisto, Zuko, pour faire de la viande sauvage quelque chose d'agréable au palais . Je n'avais pas vraiment un talent spécial à exercer pour faire d'une attente une utilisation de temps. Peut être aller regarder les nuages en me posant sur un rocher en amont de la mer. Ça fera un style couverture d'album de variété . Mais après tout pourquoi pas, j'ai pleins de jeu à jouer à 1 ou 1 joueur, comme trouver des formes dans les nuages.

Je me trouve un petit banc en roche naturel et me pose dessus, les pieds à fleur de sable, avec comme horizon une longue mer bleue, plus resplendissante que le ciel lui même, envahi de mouton trop allongé pour être normal. Ils ont du être écrasé par le rouleau de pâtisserie géant en coton, qui commence à prendre la forme d'une cuillère. Elle plonge sa tête dans la tête d'un lion mono-oreille qui l'avale. Derrière moi, j'entend le travail du bois et le feu qui murmure à le viande en crépitant.
Le lion s'arrondi, il commence à ressembler à un bilboquet mal formé. La cuillère s'est transformée en fallu pendant ce temps là et on dirait que c'est lui qui éjacule tout les autres nuages blanc du ciel qui m'inspire tellement de chose poétiques...

Sans me détourner de la grosse bite qui couvre mon horizon bleu, je parle haut et fort en direction du flambeur capitaine cuisinier.

- Zuk', t'en pense quoi si je te dis que je vois bite, environs de la taille de la mienne qui éjacule des moutons et sur la tête d'un lion ? Perso, je me demande si je suis pas un peu retourné par le voyage...

Je garde les yeux bien ouvert, tourné vers le ciel duquel je ne me détache plus. Je ne vois plus rien maintenant. Juste du putain de coton blanc par millier et un soleil orange en perdition qui m'éclaire la pupille.
La bouffe, maintenant j'ai la dalle, et je ne pense qu'a la bouffe. Oui, un bon gros steak de mammouth sur fond de coucher de soleil paumé sur une ile.

Je descendis de mon perchoir d'un bond et alla rejoindre les deux que j'avais laissé à leurs occupations pour des nuages obscènes. Je laissai quelques traces sur le sable, indiquant la direction du joyeux feu de camps au relents de viande grillé et m'imaginait déjà la viande en bouche. J'avais maintenant très faim et j'espérais seulement que ce soit prêt.
Je m'assit en croisant mes bras sous mes genoux et posa ma dessus comme un enfant fatigué d'un voyage en train.

- Les mecs, j'ai faim. on mange ?




Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 22
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Jurassik Island   Mer 20 Mar - 20:40

Zuko venait à peine de terminer de réguler son feu de cuisson lorsqu'il se rendit compte qu'il allait lui manquer une ou deux chose pour une meilleure découpe de la viande. En effet il était hors de question pour lui, un cuisinier professionnel, de laisser un fauve comme Greyback ou un ex chasseur de prime comme Kain se servir sur le mammouth sans en avoir débiter des morceaux par catégorie. En effet en fonction de l'endroit où la viande était prélevée, celle-ci n'aurait pas la même saveur, pas la même texture en bouche et surtout, pas la même façon d'être cuisiné. Selon le morceau, il fallait plus ou moins faire cuir la viande, rajouter telle ou telle épice bien précise ou même carrément utiliser un feu différent.

La cuisine pour Zuko était un art, et il se considérait comme un artiste excentrique dans son domaine. Certes il aimait essayer des recettes de son cru parfois complètement immondes ou même dangereuses pour l'homme, mais ça ne faisait pas de lui un mauvais cuisinier. À côté de ça il était capable de réaliser le plus parfais des plats, la plus exquise des crèmes anglaise ou même le plus goûteux des simples steaks. Mais même pour faire le plus simple des steak, il allait falloir le découper directement sur l'animal pour le mettre en forme et pour cela il allait avoir besoin de ses merveilleux couteaux de cuisine rangé à bord du Blue Justice.

L'état du bateau lui fendait le cœur presque aussi profondément que l'était la coque, aussi il ressortit rapidement avec ses couteaux de taille appréciable à la main juste au moment où les deux hommes qui lui servait d'équipages ne sortent de la jungle avec un système archaïque de tapis-roulant pour mammouth et ne lui livre la bête sur un plateau. Son second se plaignit alors grandement de la faim qui le tenaillait et menaça de mourir d'inanition si jamais il n'ingurgitait pas quelques chose le plus rapidement possible. Zuko vit bien qu'il était prêt à planter ses dents à même la chaire crue de l'animal et il lui jeta un regard menaçant et le tint à distance de la carcasse à l'aide de ses couteaux jusqu'à ce qu'il se couche sur le sol par manque de force. Il devait vraiment avoir faim le bougre !

Rassuré sur ce point, Zuko repéra l'endroit de l'animal qu'il souhaitait découper et tailla un gros morceau dedans avec des gestes nets et précis. Tout devait être parfait, sinon jamais il ne servirait ce plat. Kain c'était isolé le temps qu'ils arrivent et tandis que Zuko commençait à faire cuire la barbaque, son nouvel homme de main prit la parole sur un ton d'illuminé en pleine réflexion philosophique sur la vie des nuages :

-Zuk', t'en pense quoi si je te dis que je vois bite, environs de la taille de la mienne qui éjacule des moutons et sur la tête d'un lion ? Perso, je me demande si je suis pas un peu retourné par le voyage...

Le capitaine n'aimait pas vraiment ce genre de familiarité, mais ils étaient famille pour le moment, aussi il se retint de lui cramer les fesses à coups de pyro-punch et se contenta de répondre :

-Si elle fait la taille de la tienne, ça fera pas trop de dégât. Par contre fait gaffe au lion, il pourrait bouffer le peu que t'as déjà...

Il n'avait peut-être pas utilisé ses flammes, mais le commentaire devant sans doute piquer un peu tout de même. La viande continua de cuire lentement tandis que les bruits que produisaient l'estomac de Greyback devenaient de plus en plus inquiétant, aussi il consentit à augmenter un tout petit peu l'intensité des flammes pour que la nourriture cuise plus vite. Puis, tel un chef digne de ce nom, il découpa trois tranches dans l'énorme morceau qu'il avait et en jeta deux à ses compères en leur précisant :

-Attention, c'est un peu chaud.

Cependant il doutait que cet avertissement soit pris en compte. Lui même avait très faim mais il attendit patiemment et de façon distinguée que sa viande refroidisse un peu avant de la manger.

_________________

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marine
Marine
avatar



Greyback Byakko
Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant
MessageSujet: Re: Jurassik Island   Jeu 21 Mar - 6:36

Enquête & Apéros


Ciseaux à bois dans la main droite, marteau dans la main gauche et compas dans l’œil Greyback s’attelait avec ardeur à la longue et lourde tache de réparation du Blue Justice. Les grumes extraite de la foret par Kain et lui furent bien vite transformées en solide planche de bois qui serviraient sous peu à redonner l’aspect originel du charismatique navire de guerre. Concentré sur son ouvrage, Byakko essayait au maximum de ne pas songer à la faim qui lui tenaillait le bide, ses boyaux étaient tout chambouler et se tordaient de douleur à l’intérieur de son ventre, il avait tellement les crocs qu’il craignait fortement de voir son système digestif céder à l’impatience en le consommant comme une simple denrée. Il avait bien entendu des rumeurs concernant des cas exceptionnels d’autophagie mais jusqu’à là il n’y avait à peine prêté l’oreille, ne considérant ces ragots que comme de simple légende urbaine sans fondement, enfin jusqu’à aujourd’hui…

Alors qu’il était en train d’enlever une planche pourrie du bateau, un bruit inquiétant se fit entendre. Un grondement sourd vint atterrir dans le creux de l’oreille du marine, ce n’était malheureusement pas le genre de bruit qu’un simple lapin en rut aurait pu faire, on aurait plutôt dit le grognement d’un ours en colère, et vu l a proximité du grondement il devait se tenir juste dans le dos du menuisier. Ni une ni deux Greyback se retourna prestement et enfila sa forme hybride en un temps record pour faire face à l’imposant ursidé qui le défiait. Si cette bestiole voulait du challenge elle allait être servie.

Son demi-tour achevé Byakko vit quelque chose auquel il ne s’attendait pas, quelque chose d’inattendu qui le laissa coi. Devant lui se dressait un grand, un monumental, un immense, un colossal, un gargantuesque, non que dis-je ? Un dantesque et impressionnant moment de solitude. Car devant lui ne se tenait que le vide, nul trace de prédateur. Affolé le marine regarda vivement tout autour de lui, ou avait pu passer l’animal ? Zuko, découpait et cuisinait tranquillement le mammouth. Kain posé sur une pierre admirait le ciel pensivement et dissertait sur des phallus éjaculant je ne sais quoi sur un lion.

* Note à moi-même : Penser à botter le cul de Kain *

Décidemment les chasseurs de prime faisaient preuve de bien peu de manière, parler aussi ouvertement de pénis avec Zuko était à la limite du tolérable. Même si un sentiment d’amitié commençait à naitre entre les trois hommes ils faisaient tout de même partit de la marine, un minimum de retenu devait être appliqué, Kain a-t-il seulement conscience qu’il s’adressait ainsi à un sous amiral du quartier général ?

Remettant son sermon à plus tard, Greyback retourna à ses moutons et continua de chercher l’origine du bruit qu’il avait entendu précédemment. Visiblement aucun de ses camarades n’avaient ouïe ce grondement, étrange. L’autophagie avait elle commencé par son cerveau ? Soudain un grognement encore plus puissant et plus inquiétant se fit entendre, cette fois ci Byakko comprit d’où venait cette plainte d’outre tombe. Le hurlement primaire avait été accompagné par de virulent gargouillis, en fait, il s’agissait juste de son estomac qui criait famine, enquête résolu.

Attention c’est un peu chaud.

Accompagnant le geste à la parole Zuko jeta en l’air deux steaks de bien bonne proportion à l’aspect et à l’odeur fort alléchante. Sans perdre un instant et grâce à son Geppou, Byakko fonça sur sa proie et la dévora avant même qu’elle ne touche le sol. Touchant terre dans un mouvement peu esthétique, Greyback s’essuya les babines d’un revers de main et attacha sa serviette fétiche à son cou, il avait hâte de passer à la suite des réjouissance. Mais avant il fila à vive allure dans les cales du Blue Justice, le régime de poisson était enfin finis il fallait fêter ça en grande pompe. Mission ramener les tonneaux de rhum acceptée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Jurassik Island   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jurassik Island

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journey 2 - The Mysterious Island
» THE ISLAND OF THE DAMNED +16 | post-apo surnaturelle
» McKibbins petit dejeuner
» appel à vos talents =3 avatar JongHun [OPEN]
» THE ISLAND • TON ILE POPULAIRE ;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Grand Line :: Première Voie :: Little Garden-