AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Une halte forcée [PV : Rikky]

Aller en bas 
AuteurMessage
Keith R. Scythe
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 963
Métier : Médecin / Croque-Mort

Fiche du marin
PP : 833
PH : 576
Grade : Capitaine pirate / Supernova

MessageSujet: Une halte forcée [PV : Rikky]   Ven 1 Fév - 17:31

Une nouvelle étape



A l’orée d’une petite île inconnue et perdu dans l’immensité bleue de Grand Line approchait un navire en bien piteux état, les voiles éventrées, le mat principal presque en miette, la proue totalement détruite, assurément en voyant cette épave flottante l’on pouvait conter sans trop se tromper que le bâtiment avait dû essuyer une tempête ou deux. Et en effet le malheureux bateau avait été confronté à de nombreux chamboulement météorologique tous plus violent les uns que les autres, passant d’une violente tempête à un maelstrom de grêle destructeur et aux vues des dégradations subit en très peu de temps et très facilement par le navire l’on pouvait également affirmer sans crainte que l’équipage original auquel il appartenait avait ou lésiner sur la dépense pour sa construction ou pris à la légère l’aventure que représentait Grand Line, et dans les deux cas cela était mauvais voir très mauvais pour la coque de noix qui transportait nos héros.

Toujours est-il que l’équipage des Mayhem’s temporairement réduit à un cuistot, un croque mort et un zombie arriva enfin à bon port, c’est une équipe de choc mais affamé qui accosta sous les regards tant effarés qu’effrayé des passants se promenant sur les docks. Mort de faim ils l’étaient, Keith étant tombé raide dingue de la cuisine du dragon celui-ci s’était fait un devoir de rivaliser d’ingéniosité culinaire pour sans cesse étonner le médecin ce qui avait bien entamé les réserves, les nombreux aléas météorologique s’étaient chargé d’engloutir le reste des stocks dans les écumes maritime. Keith pouvait entendre son ventre gargouiller et gronder, il n’allait surement pas tarder à mourir de faim, cette idée le faisait doucement sourire, qu’elle ironie cela serait que de succomber avant de trouver une taverne pour se substanter. Enfin, l’épave flottante fut amarrée par le navigateur-zombie et nos deux héros purent poser le pied sur le plancher des vaches, à peine ceci fut fait qu’une douce odeur vinrent leurs chatouiller les narines.

« BOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUFFE !!!!!! »


Le délicat fumet avait tout juste commencée à titiller l’appétit du faucheur que son comparse partit avec une célérité et une énergie jusque-là encore insoupçonnée, Keith restait bras ballant et bouche bée devant le départ en grande pompes du cuisinier encore à moitié mort lui aussi il y a cinq minutes. Vraiment impressionné par le regain d’énergie soudain de Rikky le médecin pris la décision éclair de suivre son compagnon.


« Pfiiiiiiiiiiu ♪ Quelle rapidité phénoménale ! L’on peut vraiment dire que c’est un ventre sur patte Gwishishishi ♫ »

Suivre la trace du glouton ne fut pas bien difficile, il fallut juste au croque mort suivre les regards outrés des habitants qui l’avait vu passer hurler son amour de la bouffe au monde entier, et ces regards conduirent Keith droit sur une auberge à l’air des plus correcte. Son arrivée passa totalement inaperçu car l’attention général était capté par un homme qui dévorait n’importe quel plat qui avait la malchance de passer à portée de main. Keith pris place sur une chaise à coté de Rikky enleva son chapeau qu’il posa sur le dossier de sa chaise et passa commande d’un solide plat de viande et d’une théière de thé locale. Le tout assortit était simplement divin, après avoir finis son repas le faucheur s’essuya délicatement la commissure des lèvres avant de s’adresser à un cuistot toujours en train de dévorer voracement toute nourriture présente.


« Hummmm simplement délicieux, tu as vraiment eu du flair de venir içi…Mais tu es au courant que l’on a pas une thune en poche pour payer la note ? Gwishishishi ♫ »



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Sam 2 Fév - 10:40

Alors que le ciel était bleu, un navire dégueulasse fendait les flots. Il tenait encore debout grâce au saint-esprit de ce monde. Il avait essuyé les tempêtes, les pires déchaînements climatiques, s'en était sorti comme une petite barque, mais continuait de porter ses occupants.
À son bord trois personnes : le croque mort, un zombie navigateur et un dragon. Une fine équipe qui avait été mise en galère dès ses débuts sur Grand Line. Comme attendu, cette mer réservait bien des surprises et méritait son nom de cimetière des pirates. Pourtant, malgré la situation qui obligeait un arrêt imminent, le dragon gardait le sourire terminant le repas qu'il avait préparé quelques temps plus tôt.

Seulement, alors que la faim le frappait de plein fouet, il ne put s'empêcher de pousser un cri qui fit résonner la mer entière. Une fois le frigidaire ouvert, il ne vit rien, mises à part les quelques croûtes de fromage. À partir de cet instant, comme par hasard, la sensation s'amplifia, laissant un dragon presque mort, rampant pour se déplacer. Il détestait avoir faim, détestait avoir l'estomac vide. Il se demanda même quel goût aurait le zombie une fois préparé, mais se rappela, alors qu'il allait lui trancher la gorge avec un couteau, qu'il était nécessaire à la navigation.

La mine résignée, le cuisinier se posa contre la rambarde, du côté qui tenait encore, et attendit, attendit, attendit. Jusqu'à voir la terre. Là, plein d'espoir, il attendit que le zombie ait fini son amarrage et sauta par dessus bord, manquant de se casser une jambe tant la fatigue le rongeait. Alors que tout semblait perdu et que son compagnon semblait aussi fatigué que lui, une sainte odeur vint titiller ses narines. Se relevant lentement, accroupi, puis debout, le cuisinier lança alors un cri de joie, rageur, comme si sa vie venait d'être sauvée.


« BOUUUFFE ! »

Oubliant son partenaire, le jeune homme avait commencé une course digne des plus grands sprinters de l'histoire, bousculant tout ce qui se trouvait sur son passage, faisant s'envoler les étals, les passants, les cheveux, une charrette. Le coup de frein fut si féroce qu'il s'enfonça dans le chemin de terre. En ressortant, il pénétra d'un coup dans le restaurant hurlant encore une fois ce qu'il voulait.

« Lâche-moi tous les plats cuistot !»

Alors que le reptile en était à sa vingt-huitième assiette, il remarqua enfin la présence de son nouvel ami, toujours là pour le ramener les pieds sur terre. Pas une thune, rien du tout. C'est ce qu'il croyait. À force de bosser dans des restos, de faire de l'excellent travail, les patrons étaient satisfaits et avaient filé quelques bonus au pirate. Et oui, ça pouvait servir.

« Laisse-moi faire ! J'ai ça !! »lança le Reptilian tout en sortant une carte de super cuisinier, apparemment faite en carton, qui lui permettait de ne pas payer tous les restaurants habilités.

Passant derrière le comptoir, allant directement voir le patron, la scène qui suit fut censurée.

Sautant par dessus le bar, le pirate hurla alors à son compère.


« Cours, j'me suis fait baisé ! Ça marche pas ici ! On va se faire chasser ! Ahhhhhhhh !

La direction prise par le pirate, toujours avec une rapidité étonnante, bien que son estomac lui pesait, était la montagne. Là-bas ils pourraient se cacher tels des rats et échapper au fisc patron qui voulait se les faire ou les contraindre à l'esclavage à vie, vu qu'ils avaient vidé les frigos. Pas de raison de pas mettre les deux compères dans le même sac, même si Keith avait bouffé qu'un seul plat.
Revenir en haut Aller en bas
Keith R. Scythe
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 963
Métier : Médecin / Croque-Mort

Fiche du marin
PP : 833
PH : 576
Grade : Capitaine pirate / Supernova

MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Dim 3 Fév - 16:42

Carapatage



« Laisse-moi faire ! J'ai ça !! »


Sur ces mots et les yeux remplis de fiertés Rikky avait sorti de sa poche ce qu’il semblait être un simple rectangle de carton vulgairement plastifiée mais qui, sur les dires du jeune chef, s’avérait être en fait une carte permettant de manger à l’œil dans bon nombre de restaurant. Et c’est emplit d’une confiance ne souffrant d’aucun doute que Rikky partit directement trouver le propriétaire de l’établissement afin de lui présenter sa fameuse carte. Durant le laps de temps nécessaire à son comparse pour aller régler les problèmes d’addition Keith en profita pour recommander une théière de cet excellent thé local, tout était gratuit il lui fallait donc en profiter ! Une fois sa commande arrivée il pris le temps nécessaire afin de faire infuser son mélange, de souffler délicatement dessus pour le refroidir et d’enfin porter le liquide ambré à ses lèvres, un claquement de langue satisfait plus tard Keith reposa sa tasse sur sa coupelle.



« Hummm vraiment excellent ce thé ! Et cette fameuse carte de super cuisinier… quel atout incroyable ! Voici qui nous ouvre les portes des restaurants du monde entier Gwishishishi ♫ »

" Cours, j'me suis fait baisé ! Ça marche pas ici ! On va se faire chasser ! Ahhhhhhhh !"

A peine le temps de s’émerveiller devant les opportunités que leur offrait cette précieuse carte qu’un cuisinier paniqué poursuivit par un autre cuistot en colère passa devant Keith avec ce pas de course rapide qui le caractérisait si bien. Visiblement son trésor de pass ne servait strictement à rien en cet endroit, le patron distancé par le dragon se rattrapa sur un Keith qui n’avait eu le temps de se lever et de prendre la poudre d’escampette, la main boudinée et poilu du tenancier se posa lourdement sur l’épaule du croque mort, cette mimine fut vite suivit par sa jumelle et le pauvre faucheur se retrouva rivé à sa chaise.



« Haaaa ! A moi ! Au viol ! Au meurtre ! Au secours ! L’on m’agresse ! L’on m’agresse ! Tweeny ! Tweeny ! »


Et comme par miracle Keith se dématérialisa et échangea sa place avec son ombre qui se transforma en lourde chaine qui vinrent enserrer le patron réclamant son dût. Le médecin récupéra son haut de forme qu’il vissa sur sa tête et se mit lui aussi à sprinter comme si les meutes des enfers lui avaient été lâchées aux fesses. Arrivée à mi-chemin de la sortie Keith fit ce que l’on appelle couramment un blocage, son corps se figea et au bout de quelques seconde il s’en retourna vers la table qu’il avait précipitamment quitté il y a peu pour y récupérer sa théière. Une fois que ceci fut fait il repartit en toute hâte pour suivre son acolyte dont il apercevait au loin sa silhouette qui se dirigeait vers l’imposante montagne qui surplombait le village.

Le cuisinier fut enfin rattrapé par le croque mort quelques longues minutes plus tard, celui-ci avait visiblement trouvé âme qui vive dans la montagne en les personnes de ce qu’il semblait être des cueilleurs de champignons. Le dragon semblait s’être figé et de petites étoiles illuminaient de mille feux son regard de gourmet glouton, Keith pris l’initiative de se rapprocher du petit groupe et de se resservir un thé.



« Gwishishi ♫ Des amis à toi ?»


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Dim 3 Fév - 17:39

Rikky s'était arrêté, là devant les champignons. De sa poche, il sortit rapidement une boule de papier, puis la déplia. Il regarda cette feuille, puis les champignons, encore cette feuille, puis les champignons. Son visage s'éblouit net, laissant une énorme masse baveuse tomber de sa bouche désormais grande ouverte. Ces champignons n'avaient pas une très grande valeur, certes, mais eux voulait dire tout autre chose.

« Keeeeiiiith ! Ces champignons ! Ca veut dire qu'« il » est là ! » s'exclama le cuisinier.

De sa poche, il sortit une autre boule de papier, la déplia et la colla sauvagement au visage de son compagnon. Il voulait en bouffer, de ce truc.


Il s'agissait d'un cochon-crabe, réputé pour une chair tendre et juteuse. Un animal dur à capturer car très craintif. Son groin lui permettait de sentir les prédateurs à des kilomètres à la ronde. Il était très difficile de les approcher. Mais comme toutes les créatures, ils avaient un petit pêché mignon, une petite faiblesse qu'il fallait exploiter afin de les avoir. Ces champignons là étaient leur nourriture préférée. En cueillir une très grosse quantité pour en appâter un ou deux était la meilleure solution. C'était sans doute le but de toutes les personnes présentes, le champignon n'était pas très bon, le cochon beaucoup plus et se revendait plus cher.

« À l'attaque ! »

Volant un panier qui traînait par là, le dragon commença sa cueillette. Plus vif que l'éclair, il ne laissait rien aux cueilleurs, détruisant littéralement le champ. Un panier, puis deux, puis trois, puis une tonne sur sa tête. Le cuisinier ne voulait pas laisser passer une telle occasion et se démenait pour avoir un cochon.

Une fois tous les champignons ramassés, il disposa le tout en tas, grimpant dans un arbre, attendant que la bestiole se pointe.

« Le truc, c'est que ces champi ont une odeur affolante. Les cochons ne nous calculent plus s'ils les sentent. Avec ce qu'on a mis là, il y en aura un ou deux ! Je te laisse, il faut l'assommer ! Je pense que t'es plus doué que moi ! Je pars plus loin, j'vais allumer un grand feu pour le faire griller ! »

Il espérait que son compère soit un bon chasseur.
À quelques centaines de mètres du tas, on entendait déjà les arbres tomber. Le feu allait être immense et le repas excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Keith R. Scythe
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 963
Métier : Médecin / Croque-Mort

Fiche du marin
PP : 833
PH : 576
Grade : Capitaine pirate / Supernova

MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Dim 3 Fév - 19:22

Chasse au cochon



Depuis que Rikky avait aperçu ces champignons malodorant il était comme dans un autre monde et c’est cet état second qui l’avait conduit à totalement raser un champ ou deux et à haut percher Keith au sommet d’un arbre dans l’attente qu’un de ces légendaire et gouteux cochon-crabe lui fasse l’honneur de pointer le bout de son groin. A peine le faucheur fut il en place qu’il entendait déjà le fracas chaotique de nombreux arbre qui s’écroulait, il ne savait exactement quel genre de bucher préparait Rikky mais connaissant le personnage cela risquait d’être excessif et disproportionné, le médecin espérait juste que dans son entrain le dragon n’aille pas jusqu’à déforester totalement la montagne.

Alors que le croque mort était en train d’observer un duo d’écureuil se disputant un gland, un grognement curieux se fit entendre. L’appât de Rikky avait plutôt bien marché, le faucheur n’avait pas eu à attendre aussi longtemps qu’il le croyait avant que l’une de ces bestioles lui fasse l’honneur de sa présence. Le moins que l’on pouvait constater était que ce porc était vraiment immense, cette créature avoisinait les trois mètres de haut pour facilement trois-quatre cent kilos, ses huit pattes se terminaient chacune par des sabots acérées qui ressemblaient plus à des griffes qu’à tout autre choses, quand à ses incroyables défenses elles semblaient avoir été créée dans l’unique but d’éventrer les chasseurs du dimanche qui en avaient après sa peau. A première vue Rikky avait peut-être oublié de le prévenir quant au caractère monstrueux du cochon-crabe, Keith qui s’était imaginé un cochon au format normal en resta coït.

Le faucheur se saisit d’une grosse branche bien épaisse et à l’air bien solide, pris son courage à deux main et sauta sur sa proie en abattant violemment son gourdin sur ce qui lui semblait être la nuque du cochon crabe. Un craquement sonore se fit entendre au travers de la montagne et un faucheur surpris se retrouva les fesses rivées au sol. Un grognement de mécontentement sortit de la gorge de la bête porcine, ses yeux injectés de sang fixaient sans faillir Keith en lui envoyant moultes menace de mort, ses pattes arrières grattaient le sol signe d’une charge imminente et ses dantesque défenses retournaient la terre devant lui en signe d’intimidation. Le croque mort soutenait le regard sauvage de la bête en attendant l’inévitable, le porc allait tenter de l’empaler sous peu.

Alors que le visage de Keith se reflétait dans l’œil meurtrier de la bête celle-ci émit un couinement sonore et ‘enfuit dans la direction opposée à son chasseur en pleurant. La bête était trouillard ça Rikky lui en avait parlé mais Keith était loin d’imaginer qu’elle le serait à ce point, et voici désormais le faucheur qui courait après le cochon au travers des champs. Celui-ci rattrapa assez vite sa proie, une fois à son niveau il transforma son ombre en pelle, étira celle-ci avant de l’abattre de façon très brutale sur le crane du porc.

« Big undertaker’s shovel »

Le porc ainsi assommé fut bien vite ficelé et tracté à destination du cuisinier qui allait se faire une joie de préparer ce cochon crabe. Keith fonça jusqu’au cuistot en sifflotant dans la foret.

«I'm just a mower ♪ But I fear for children ♫ Do not be afraid brave people ♪ I just want to mow♫ I also frightens parents ♫ But I am not wicked ♪ I'm just trying to steal your shadow ♪ I am the undertaker ♪ Gwishishishi»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Lun 4 Fév - 12:05

Toujours tranquille, le cuisinier abattait les arbres à grands coups de pied. C'était assez facile pour lui, il fallait le reconnaître. Depuis ses débuts de pirate, il s'était pas mal amélioré et disposait maintenant d'une bonne force de frappe. Un tronc sur chaque épaule, il fit rapidement un tas de bois plus haut que lui. Avec deux grands troncs, il créa le support pour la grosse broche qui soutiendrait bientôt le cochon.
Alors que tout était presque prêt, il ne manquait plus que l'allumage, il entendit les couinements peureux de la bête. Keith devait lui être tombé dessus et le mammifère tentait maintenant une fuite. Même si cette bête n'était pas très intelligente et que les champignons étaient son pêché mignon, son instinct de survie était très développé. Il n'était pas rare de voir des spécimens gambader pour se protéger d'un danger qui était encore à plusieurs kilomètres. Des bêtes fascinantes, mais peureuses à souhait. Il était donc plutôt difficile de les capturer, en avoir une comme ça pouvait rapporter un max. Peut-être qu'en lâchant une des six cuisses au restaurant où ils avaient une dette, ils pourraient rembourser. C'était même certain, encore fallait-il que le chef accepte.

En attendant, le dragon pensait à ce qu'il allait se mettre dans le bide. Rappelons tout de même qu'il sortait d'un conséquent repas. La petite course faite pour échapper à la sanction lui avait réouvert l'appétit et il ne pouvait plus attendre, s'imaginant déjà le doux fumet de la bête sur le feu. En parlant de feu, il alluma le bois d'un petit crachat de flammes très concentré. Alors qu'on pensait qu'il s'agissait d'une petite boule, les flammes explosèrent dès qu'elles entrèrent au contact du bois. Une nouvelle technique créée récemment. De belles explosions et cuissons à venir, c'était certain.

Son partenaire ramena finalement la bête, ligotée et assommée. Son fidèle couteau à la main, le cuistot enleva les parties les plus indésirables, ou qui résistaient mal à une cuisson, comme les griffes ou les dépenses, puis enfonça la broche de bois dans l'animal avant de la poser sur le feu.
Une trentaine de minutes plus tard, la marchandise était prête à être dégustée. D'un coup de broche, le jeune homme servit son compagnon d'une impressionnante cuisse tandis qu'ils s'en réservaient quatre, la dernière pour le patron.

« Ch'est hachement bon ! » lança le cuisinier la bouche pleine, espérant que cette nourriture, aussi simple soit-elle plaise à son compatriote.

Le repas fini, le cuisinier emballa le corps de l'animal dans un immense baluchon, puis la cuisse dans un second, mettant le tout sur son dos.
De retour dans la ville, tout le monde le regardait avec sa lourde cargaison qui semblait aussi lourde qu'une plume. Le dragon fit signe à son comparse d'attendre là alors qu'ils se retrouvaient à nouveau dans le restaurant. Sortant avec le sourire, Rikky fut heureux de savoir l'affaire réglée et ne manqua pas de le faire savoir à son ami.

« On est tranquilles ! Avec ce qu'on lui rapporte, le patron fait son chiffre du mois en deux jours ! » dit-il avec le sourire.

Pourtant Keith ne bougeait pas, restant bouche-bée devant un superbe navire sur le port. Que se passait-il dans sa tête ?

« J'te vois venir ! On se sort à peine de la merde et tu veux qu'on y retourne ! J'espère que tu penses pas à ce que je pense ! »
Revenir en haut Aller en bas
Keith R. Scythe
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 963
Métier : Médecin / Croque-Mort

Fiche du marin
PP : 833
PH : 576
Grade : Capitaine pirate / Supernova

MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Lun 4 Fév - 18:20

Trébuchet



Keith se tenait droit comme un i, le regard rivé sur l’objet de ses désirs qu’il entrapercevait par-delà les bâtiments. Un navire pirate, mais ce n’était pas n’importe quel navire, c’était le navire des rêves du faucheur. Une structure qui avait l’air aussi solide qu’inquiétante, l’embarcation avait l’air d’être construite dans un très bon bois de qualité, la décoration plaisait même énormément au faucheur, lui qui appréciait les motifs à tête de mort il était servi, tout l’imposant bâtiment en était garnis et en prime il y avait même une immense gargouille qui trônait fièrement à l’arrière du vaisseau. Mais ce n’est ni la structure ni la statue gothique qui plaisait le plus au croque mort mais bel et bien l’immense trébuchet qui était planté dans la figure de proue. Il se voyait déjà braver les flots tumultueux des mers du monde entier à bord de ce navire, assurément il venait de trouver le bateau qui lui fallait à lui et à son équipage.

« J'te vois venir ! On se sort à peine de la merde et tu veux qu'on y retourne ! J'espère que tu penses pas à ce que je pense ! »

Rikky tentait de ramener son capitaine à la raison en vain malheureusement, car quand le Doc’ avait une idée en tête il était très difficile de lui faire changer d’avis, à vrai dire le dragon aurait eu plus de chance d’attaquer Marie Joa seul, les yeux bandé, en radeau et avec un bras attaché dans le dos que d’ôter les idées folles du crane de piaf de Keith. Celui-ci se retourna lentement vers son compagnon, le fixa avec un regard rempli de petites étoiles et lui asséna avec un grand sourire béat une phrase pleine d’argumentation et de bon sens.



« Maiiiiiis…..Il y a un trébuchet ! »

La dernière syllabe du dernier mot avait à peine été prononcée que Keith se mit à sprinter en direction du port où était amarré cette petite merveille de construction navale. Plus les pas du croque mort le rapprochait de l’objet de ses désirs plus une odeur des plus particulières se faisait sentir, ce fumet il le reconnaissait entre mille, une forte senteur de poudre saupoudré de sueur et agrémentée de peur. L’odeur d’un pillage en bonne et due forme voilà d’où venait ce délicat fumet si particulier qui ravissait Keith au plus haut point.

Mais le faucheur ne devait point se laisser distraire par un quelconque amusement, il avait un objectif très précis et il comptait le mener à terme au plus vite. C’est ainsi que l’escogriffe se glissa de ci et là entre diverse scène toutes plus ou moins violente pour arriver enfin à destination. A peine en place devant la magnifique et sculpturale figure de proue qui était orné de ce magnifique trébuchet qui plaisait tant au croque mort, celui-ci transforma son couvre-chef haut de forme en faux et commença à trancher un peu tout ce qui bougeait et qui ressemblait de près ou de loin à un pirate.Au milieu du carnage un vieil homme fit son apparition au milieu du pont.



« Qui est tu gamin ? Qui ose s’attaquer à mon équipage ? »
« Gwishishi, je suis juste quelqu’un qui trouve ton bateau chouette et qui a l’envie de le posséder »
« Tiens vous êtes juste des voleurs de bateau alors ? »
« Des voleurs ? Nous ? Naaaaan… Une fois que vous serez tous mort le navire n’appartiendra plus à personne Gwishishsishsishsi


L’ancêtre qui semblait passablement excéder se mit alors à grandir, grandir, grandir encore jusqu’à presque dépasser la taille d’un géant.

« Venez…Venez nabots ! »


« Pfiiiiiiiiiu ! Il va nous falloir un sacrément grand cercueil pour celui-ci gwishishishi…. Qu’est ce que t’en pense Rikky ?"




Pouvoir du viok:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Lun 4 Fév - 20:21

Alors que le dragon avait tenté de remettre la tête à l'endroit de son partenaire, celui-ci avait sprinté vers l'objet de tous ses désirs. À peine sortis d'une merde, qu'ils allaient se remettre dedans. Quand Keith était comme ça, il était très difficile de l'arrêter, voire impossible. Le seul moyen était de le tuer, et encore, pas sûr que ce soit suffisant. Rikky avait reconnu une telle course : elle lui faisait à la sienne lorsqu'il chassait de la bouffe. Les deux personnes n'avaient pas du tout les mêmes centres d'intérêt, il fallait l'admettre, mais exactement la même façon de procéder.

Alors que le capitaine avait changé son haut de forme en une immense faux, brassant l'air tout autour de lui, empalant également quelques corps qui passaient par là, le dragon le suivait assez rapidement, gardant son précieux butin sur le dos. En esquivant un coup de sabre venu inopinément, le dragon écrasa finalement une tête, puis se propulsa sur le pont du navire grâce à ce même pied. À côté de Keith, il assista à l'agrandissement du vieillard, devenant par la même occasion une énorme masse de muscles, apparemment décidé à défendre ce qui lui appartenait.

« Ce que j'en pense ? Tu crois que c'est bon le géant ? »

« Arrêtez de vous foutre de ma gueule ! Vous aurez pas mon bateau, sales enfoirés ! »

Il était plutôt remonté et balaya rapidement les deux gars d'un coup de main, devenue à peu près aussi grande qu'une maison. Il essaya seulement puisque le dragon esquiva en sautant, prenant même le soin de monter sur la main de son adversaire. Keith aussi devait sûrement avoir esquivé une attaque de la sorte.

Rikky ne voulait pas abîmer le cochon crabe et préférait se battre d'une autre manière. Pourtant, malgré cette première attaque plutôt basique, il sentait que ce bonhomme avait encore des forces et un moyen de les mettre à mal. Il ne fallait pas partir si confiant et se montrer prudent. À force de se battre, le jeune homme avait compris qu'il devait être sérieux dans certaines situations. Si la première fois ne lui avait pas suffi, il avait eu beaucoup plus de mal à digérer sa défaite contre Stark Lightning. Il n'avait pas vraiment eu l'occasion de le toucher et se devait de montrer un autre visage aujourd'hui. Il fallait se le faire et d'une belle manière.

Alors que le géant tentait de refermer ses deux mains de manière à écraser le petit corps du dragon, celui-ci sauta juste avant, regagnant la côte. Il enleva de son dos les restes du cochon, se trouvant libre de ses mouvements. Il n'allait pas y aller de main morte, dévoilant tout de suite ses pouvoirs.

« Si tu veux un duel de force mon gars, tu vas être servi ! »

Tout de suite, Rikky prit sa forme animale, rejoignant presque la taille du géant. Il était aussi long, mais beaucoup moins haut. Se redressant sur ses deux pattes arrières, le Reptilian n'hésita pas une seconde, prenant une inspiration extrême. D'un coup, il lâcha une masse de flammes énorme de la taille du géant. Elle partait à toute vitesse vers lui, n'hésitant pas à le brûler de la meilleure des manières.

CRATICULAM


Ses hommes étaient impressionnés par la vitesse d'exécution de la technique, mais ce n'était pas tout, il s'agissait simplement d'une première ébauche. Que faisait Keith ? Rikky y pensa après et espérait qu'il ne s'était pas fait prendre par les flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Keith R. Scythe
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 963
Métier : Médecin / Croque-Mort

Fiche du marin
PP : 833
PH : 576
Grade : Capitaine pirate / Supernova

MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Mar 5 Fév - 9:22

Incendie



Le combat de Davis contre Goliath avait commencé sur les chapeaux de roue, à peine les hostilités avaient été engagées que le vieux géant moustachu eu tenté de balayer Rikky et Keith d’un revers de main. Ce brouillon d’attaque ne posa aucun problème particulier au faucheur qui esquiva aisément en inter changeant sa place avec son double d’ombre qui avait eu le bon sens de rester légèrement en arrière. Mais cette tentative pitoyable lui avait fait perdre le cuisinier de vue, d’abord inquiet Keith se asséna, il savait que le dragon n’était pas homme à prendre une torgnole, même géante, sans broncher.

Et il ne croyait pas si bien dire, tout juste les émotions de la première escarmouche passée qu’il put apercevoir une magnifique démonstration de puissance brute offerte par son partenaire. En effet celui-ci avait revêtu sa forme animale et tout en se cambrant sur ses pattes arrière dégueulait un merveilleux et destructeur jet de flamme qui ne tarda pas à envelopper le géant. Impressionné et émerveillé Keith, pour qui c’était la première fois qu’il contemplait un dragon, ne put s’empêcher de se rapprocher pour observer cette créature mythique. La gangue de feu qui enveloppait le vieille homme le fascinait, il resta figé jusqu’à ce qu’une odeur des plus inhabituel vienne perturber le nez délicat du croque mort.

Keith s’était rapproché de l’affrontement dantesque, peut être même un peut trop, et une gerbe de flamme était venue lécher sa longue tenue, suffisamment pour que celle-ci s’enflamme au niveau du postérieur de notre faucheur qui désormais courait en rond en espérant que l’incendie fessier dont il était victime s’éteigne. Le docteur courait et hurlait jusqu’à ce que la merveilleuse idée de se rouler par terre lui effleure l’esprit, ce qu’il fit aussitôt et oh miracle ! Après moultes roulades le feu s’éteignit et Keith se releva le plus dignement possible en époussetant sa tenue.



« Oulaaaaaa c’est chaud chaud chaud gwishishi ♫ “

Il ne l’avait remarqué de suite mais durant le temps qu’avait duré ses péripéties pyromane un ange était passé sur l’affrontement gargantuesque et le vieillard moustachu prenait même le temps de royalement se payer la tronche d’un homme dont les fesses fumaient encore. Vexé à mort Keith se dit qu’il était grand temps de se mettre au boulot et que l’heure était venue de dépecer ce grand guignol qui se payait une bonne tranche de rire sur son dos. Le croque mort fléchit ses bras devant lui, paume vers l’avant et concentra Tweeny en une immense boule noire a l’air solide qu’il projeta sur le géant.



* Cantique 7eme : "Vice Pilla" *

L’énorme boulet d’ombre fondit vers sa cible qu’il percuta en plein dans la mâchoire, la destination de l’immense boule couleur charbon n’était point dû au hasard, en frappant à cet endroit exact le docteur savait que cela sonnerait pendant quelques secondes le géant moustachu, avoir des connaissance en médecine était parfois utile en combat. Voici qui devrait handicaper quelques instants le propriétaire du navire tant convoité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Mar 5 Fév - 12:41

La magnifique boule de feu frappa de plein fouet le géant. Il semblait faire un câlin à l'attaque et se retrouvait poussé en arrière par la force du crachat. Une attaque pleine de puissance et destructrice à souhait qui risquait de mettre à mal le bonhomme. Il se tenait encore debout, bien qu'il sente le roussi et qu'il soit légèrement calciné. Il était plutôt fort et ce n'était pas de vulgaires flammes qui le mettraient à terre.

Rikky devait constater que son attaque ne marchait pas vraiment. Il regagna alors sa forme humaine, choisissant d'économiser son énergie plutôt que de garder cette forme. Il espérait que Keith ait esquivé son attaque. Le capitaine et le membre de l'équipage n'étaient pas les mecs les plus intelligents sur cette Terre, mais faisaient sûrement partie des éléments les plus prometteurs. Leurs pouvoirs respectifs étaient plutôt impressionnants et ce n'était pas possible que le chef meurt aussi simplement.

Il était d'ailleurs debout, lançant sa propre attaque. Celle-ci fit mouche, le boulet de canon d'ombre frappant le géant. Celui-ci tituba, comme assommé. Comment un si petit projectile pouvait-il mettre à mal une telle créature ? Rikky n'avait pas tout compris, mais n'allait pas hésiter une seconde. Se projetant dans les airs en même temps qu'il prit sa forme hybride, il envoya une ribambelle de boules de feu sur tout le corps du pirate avant d'en cracher deux sur ses griffes. D'un coup, il envoya deux coups de griffes enflammés surpuissants, laissant des marques sur le corps du pirate.

Celui-ci s'écroula alors, posant un genou à terre, comme épuisé par toutes les attaques qu'il venait de recevoir. Alors que tout semblait perdu, ses forces semblèrent lui revenir. Il se releva, grandissant encore plus qu'il ne l'était auparavant, ses muscles doublant presque de volume. Il montrait toute sa puissance.

« Ayez peur devant moi ! Je suis Mark Giant ! Recherché pour 52 millions de berrys ! Je détruis des villes à moi seul ! »

Toujours en forme hybride et en l'air, Rikky ne savait pas vraiment comment faire. Les deux pirates étaient maintenant confrontés à une montagne. Pour l'abattre, il faudrait sûrement qu'ils unissent leur force, même s'ils n'étaient pas sûrs d'y arriver.

« On a vraiment visé gros sur ce coup-là... »
Revenir en haut Aller en bas
Keith R. Scythe
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 963
Métier : Médecin / Croque-Mort

Fiche du marin
PP : 833
PH : 576
Grade : Capitaine pirate / Supernova

MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Mar 5 Fév - 17:48

Mad Men



Le duo de choc semblait bien mal partit dans cet affrontement titanesque, les attaques des compères n’avaient pas l’air d’avoir fait grand mal au géant, ils n’avaient peut-être pas encore donné leurs maximum mais au vue de leurs forces et de leurs pouvoirs respectif rester presque intact après le déluge de coup qui venait de tomber restait quand même impressionnant. Et comble du désastre, le vieux pirate semblait être motivé comme jamais et décidé à utiliser toute sa force, ce qu’il prouva aisément en augmentant encore sa taille et sa masse musculaire. La contre-attaque de la montagne humaine ne tarda pas, le vieil homme pilonna le sol avec les deux collines qui lui servaient de poing avec toute la force et toute la vitesse dont il était capable, c’est-à-dire que Keith eu l’impression de s’être transformé en piste d’atterrissage vivante pour météorite.

En interchangeant sa place avec Tweeny tant fréquemment que rapidement et en bougeant indépendamment chacun de leur côté afin de rendre illisible leurs prochain mouvements le faucheur parvint à esquiver aisément l’attaque, du moins au début car étrangement plus celle-ci se prolongeait plus la cadence augmentait et ce qui devait arriver arriva. Un immense poing de la taille d’un navire de guerre le percuta de plein fouet ce qui le sonna et accessoirement l’envoya violemment voler dans le décor.

Keith alla lourdement s’écraser dans ce qui fut une cabane de pêcheur, l’impact souleva un immense nuage de poussière. Tweeny accourra aussitôt au secours de son maître pour l’aider à se relever, ce que fit lentement le faucheur. Une fois relevé il essuya délicatement d’un revers de manche le sang qui coulait de sa bouche, ses yeux dégageaient un lueur particulière. Il ne fallait y voir une quelconque expression de peur ou de doute, s’était là une lueur sadique de surprise entremêlée d’amusement. Un rire nerveux de fou furieux secoua son corps.



« Toi... Cela fait longtemps… très longtemps que je n’ai vu mon sang couler…depuis que j’ai mangé ce fruit en fait….

Keith avait comme qui dirait péter une bielle, le regard de fou furieux qu’il lançait associé au sourire machiavélique qui fendait son visage étaient vraiment peu rassurant quant à la santé mentale du personnage. Le croque mort commença à faire tournoyer sa faux au dessus de sa tête, à chaque tour effectué celle-ci augmentait sa taille petit à petit, ce manège dura de longues secondes qui semblaient suspendus dans le temps. Enfin le tournoiement s’arrêta, la faux avait vu sa taille presque quadruplé, Keith la tenait au-dessus de son épaule tel une batte de base ball s’apprêtant à frapper une balle invisible.



* Fragmine Tholo *

Keith abattu violement son arme dans l’air et une chose peu comme se produisit, la partie tranchante de la faux se détacha de son corps et fusa d’une mortelle et preste allure en direction d’une cible qui ne demandait qu’à être tranchée. Une fois encore le croque mort avait perdu de vue son partenaire, mais le pressentiment que ce dernier n’allait pas tarder à faire un come-back fracassant était omniprésent

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith R. Scythe
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 963
Métier : Médecin / Croque-Mort

Fiche du marin
PP : 833
PH : 576
Grade : Capitaine pirate / Supernova

MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   Jeu 9 Mai - 13:38

Next




La lame d'ombre du faucheur fusait et fonçait en direction de sa proie dans une avidité sans pareil, il lui fallait se repaitre incessamment de sang et sans plus tarder. L'offensive trouva sa cible et fit son ouvrage en lui ouvrant une plaie à la hauteur de celle ci. Grande et profonde. Le géant dont la tête était primé à 52'000'000M de Berry's posa le genoux à terre dans un hurlement qui à lui seul aurait put justifier une telle mise à prix, le grondement sonore donna un frisson à Keith, qui se réjouissait d'avance d'ajouter la tête d'un tel homme à son palmarès. Le colosse tenait de son immense main droite son torse, recouvrant, dans un vain effort pour arrêter le saignement, la plaie fraichement ouverte.

Sa respiration était court et saccadée, et plus le sang se rependait et plus son souffle se perturbait, après tout Keith avant d'être pirate était médecin, et en tant que tel il savait précisément où frapper pour handicaper, blesser ou tuer à loisirs un adversaire. La blessure qu'il avait infligée au géant n'était point anodine, la coupure s'étendait de l'épaule au milieu du torse, ainsi le faucheur avait atteint les poumons du géant et son épaule gauche, voici qui handicaperais comme il se faut un tel colosse.

" Gwishishishi... 52 millions tu dis ? Pour oser ne serais ce que me faire face dans un duel il te faudrait en avoir au moins le double vieil homme.... Maintenant repend toi de ton orgueil et laisse toi aller à la traversée du tunnel de lumière qui bientôt t'enlacera de l'étreinte glacé de la mort....Ouiiiii tout est désormais finis pour toi, tu le sais, tu le sent n'est ce pas ? Ton expérience te dit que ton périple s'arrête ici, tué par un médecin et un cuistot. Mais ne nous maudit pas, maudit le destin qui nous fîmes nous rencontrer.... "

"AHHHHHHHHH !!! J'vais te bouffer enfoiré !!!"

Surgissant de l'inconnue, un dragon qui avait une broche à la ceinture et visiblement une dent contre le géant, coupa la petit laïus de Keith pour se positionner au dessus de Mark Giant et pour l'arroser copieusement du jet de flamme à la chaleur ardente qui acheva de manière flamboyante et définitive le vieux pirate qui avait eu un jour le malheur de croiser le drôle de duo.

Devant le barbecue qui fut autrefois leur leader, les membres de l'ancien équipage du géant prirent leurs jambes à leurs cous, fuyant les bourreaux de leurs capitaine. Keith éclata de rire et monta sans plus tarder à bord de son nouveau bateau et ordonna au zombie qui lui servait de navigateur de lever l'ancre et de mettre les voiles, direction Whiskey Peak. Avec Rikky son équipage se dotait dorénavant d'un cuistot talentueux à la force prodigieuse, il ne doutait pas un instant que Bepop et Indiana allait l'adorer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une halte forcée [PV : Rikky]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une halte forcée [PV : Rikky]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mode de Conduite Manuel avec Arrêt forcé au Rouge
» Bouygues Telecom condamné pour abonnement abusif
» les forfaits Eco: la bonne idée de la rentrée?
» Au bout de 4 mois, changement forcé de mon n° de tel !!!
» Reboot BBoxTV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Grand Line :: Première Voie :: Les autres mers de Grand Line-
Sauter vers: