AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Greyback Byakko VS Keira Millers

Aller en bas 
AuteurMessage
Zuko Kasai
Etat-Major
Etat-Major
avatar

Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral

MessageSujet: Greyback Byakko VS Keira Millers   Jeu 17 Jan - 18:19

Le premier poste que vous ferez sera celui de votre arrivée dans la salle et de vos impressions sur les évènements en cours, vous parlerez également de votre soudaine envie de combattre contre votre adversaire. Cependant vous ne vous attaquerez que durant le deuxième tour (un poste chacun = un tour), le but étant de mettre votre adversaire hors d'état de nuire... Vous avez jusqu'au Jeudi 24 janvier pour terminer la première partie du troisième Event. Vous vous trouvez dans la salle du trône d'un château, pour plus d'informations veuillez lire la première partie de l'event : Le capitaine Widow!

_________________

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greyback Byakko
Marine
Marine
avatar

Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Ven 18 Jan - 17:00

Welcome to Wednesday Island


Quand Greyback mit pied à terre sur Wednesday Island il refréna difficilement un haut le cœur des plus violent, sur la plage accostait en même temps que lui et des quelques hommes sous son commandement temporaire des dizaines et des dizaines de gars aux gueules toutes plus louches les unes que les autres, surement des pirates ou autre révolutionnaire venu soit par appât du gain soit pour délivrer leurs petit copains capturés eux aussi par je-ne-sais-qui. Le colosse retint tant bien que mal son envie viscérale d’égorger et de découper en fins morceaux tous ces rebuts de la société qui juste par leurs existences narguaient continuellement le gouvernement et la marine.

Mais les ordres étaient clair, « Aller libérer les notables et arrêter le responsable de tout ceci » une consigne plus que clair, si jamais les combats commençaient sur cette plage la mission s’en retrouverait ralentis voir même avorterait et Greyback préférait voir tous ces déchets repartir sauf qu’échouer dans sa mission cela il se le refusait. Prenant tant bien que mal son envie d’étriper la moitié de l’île il décida de se venger sur un de ses immenses cigares qu’il alluma et sur lequel il tira comme un dingue, la nicotine Byakko ne connaissait rien de mieux pour se passer les nerfs. D’un ordre sec il commanda ses hommes de le suivre jusqu’au château qui fièrement trônait au milieu de l’île et où tous les belligérants sembla s’être accordé d’aller. Sa petite escouade était composée d’Ao qu’il connaissait bien pour servir avec lui sur le Blue Justice, d’un autre marin prénommé Silver qu’il connaissait déjà moins et d’un chasseur de prime du nom d’Akio qu’ils avaient ramassé sur la route.

Une fois rentré dans l’édifice de pierre qui semblait ancien Greyback s’aperçu qu’une fois de plus les apparences étaient trompeuses, l’intérieur du château était très richement décoré, trop peut-être du point de vue du commandant qui préférait les choses simple et sans frou-frou. A peine la surprise de la déco intérieur passé qu’un grand idiot à lunette rouge pris la parole leur déblatérant un discours à n’en plus finir et qui trahissait un léger problème psychologique voir un gros cas de démence avancé. Mais plusieurs informations de première importance avaient surgis de son monologue, d’abord il avoua être le cerveau de cette opération et ensuite il donna son nom « Widow » voilà qui lui mettait une immense cible dans le dos, Greyback allait prendre sa tête vite fait bien fait et rentrer avant l’heure du diner, ce soir c’était ragout de sanglier marin-frites à la cantine de la caserne et le vorace tigre ne voulait manquer cela pour rien au monde. Mais alors qu’il s’apprêtait à sauter sur l’autoproclamé capitaine celui-ci disparut emportant avec lui tous les prisonniers et donna une dernière directive Battez-vous.

Un ordre plus que dans les cordes du commandant et qui le ravit au plus haut point lui qui souhaitait tant faire couler le sang des renégats présent il vit sa prière exaucée. Il n’en fallut pas plus pour que les hors la loi présent déjà tendu comme des strings se sautent à la gorge, Greyback voulait quelqu’un de puissant sur qui se faire les griffes mais il fut déçu de ne voir qu’une fillette aux cheveux bleus et son sabre. Se faisant une raison il bondit dans sa direction et atterrit devant elle, il jeta son cigare au loin, fit craquer ses phalanges et afficha son plus beau sourire carnassier.

Ca une proie ? Peuh à peine un apéritif digne de ce nom, bon aller viens gamine que j’en finisse vite. Promis j’vais essayer de pas être trop méchant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira 'Millers' Kasai
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 45
Métier : Vigie

Fiche du marin
PP : 133
PH : 130
Grade : Pirate

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Ven 18 Jan - 18:53











Gentils petits poissons ♥

Tu l’aurais volontiers massacré, cet abruti de capitaine. Comment diable ce sombre crétin avait-il fait pour se faire prendre dans un piège tel que celui-ci ?! Et bien sûr, maintenant, il fallait que ce soit toi qui le sauve ! Comme s’il pouvait pas se débrouiller tout seul cet abruti d’incapable ! Tout juste bon à se prendre des chaussures en pleine poire, tu parles d’un capitaine !

Et le pire c’était ce dégénéré mental avec ses lunettes qui vous avait fait un discours à a con ! Pourquoi diable ce crétin n’a-t-il pas pris une chaussure en plein tronche d’ailleurs ? Tu regrettes maintenant, de ne pas lui en avoir balancé une. Ca n’aurait peut-être pas aidé ton capitaine, mais au moins ça aurait eu le mérite de calmer tes nerfs. Parce que oui, là, t’avais les nerfs. Et bien. Il en faisait quoi de son foutu discours sur le fait de protéger son équipage, là, Kyo ?!

Et encore, le pire ce n’était pas de se retrouver ici à devoir le sauver. Le pire, c’était qu’il n’y avait pas que vous. Pirates en tous genre c’étaient retrouvés ici, mais pas seulement. Les marines et toute sorte d’autres personne aussi. Et toi, au milieu de tout ça, t’avais juste l’air d’une gamine qui s’était perdue. Parce qu’il faut bien l’admettre…Au milieu de tous ces gens tu fais bien pâle figure…Même à côté de cette fille aux cheveux roses que t’as aperçu, t’avais aucune crédibilité, quoi.

En fait ça doit pas être vraiment de ta faute. Ça doit juste te coller à la peau, tu vois ? Comme une vieille maladie incurable…Jamais tu ne pourras avoir le pourquoi du comment, mais t’arriveras juste jamais à avoir une quelconque crédibilité en tant que pirate. Ou même en tant que bretteuse. Ou quoi que ce soit d’autre, d’ailleurs.

C’était à se demander si t’allais vraiment être capable de le sortir de là, ton capitaine. Lui…Et peut-être d’autres, aussi. Non parce que tu ne pouvais pas nier que t’avais aussi bien envie de délivrer une autre personne dès lors que ton regard c’était posé sur lui alors que tu cherchais le capitaine de ton bateau dans les différentes cages. T’avais beau prétexter que tu sauverais volontiers celui qui était devenu ton mari dans d’étranges circonstances devant Kyosuke pour bien lui foutre la haine…Y’avais pas que ça, hein ? Sinon pourquoi t’aurais décidé de garder cette bague à ton doigt ? Parce qu’elle est jolie ? Foutaises. T’as beau être une fille, t’as jamais aimé les bijoux. T’as toujours été un vrai garçon manqué, sur tous les points.

Enfin bon. Ca, comme t’en savait encore trop rien, tu t’es juste dis que tu verrais sur l’instant. T’avais l’intention de totalement ignorer l’annonce du type qui voulait que vous vous battiez tous pour chercher comment ouvrir ces maudites cages, toi. Seulement voilà les choses ne se passent pas toujours comme prévu, et en l’occurrence, pour foutre en l’air tes plans c’était un type du genre bien baraqué et avec une tête qui fait peur qui avait littéralement bondis devant toi avec l’intention de clairement se battre avec toi. Si se battre pouvait qualifier la façon dont un « chasseur » allais prendre soin d’une « proie ». T’en revenais pas. Une proie ? Toi ?

Oui bon, tu savais bien que t’étais pas très forte. Mais de là à te traiter de la sorte…Ça t’as bien foutu la haine. Alors, presque en tant que réflexe, t’as sorti ton katana pour le pointer dans sa direction, en lui adressant un regard noir.
    « Laisse-moi passer. »
T’as parlé d’un ton tellement froid que cela laissait sous-entendre qu’il regretterait de ne pas le faire. Te battre, c’était rentrer dans le jeu de ce sale type. Et ça, à la base, tu ne le voulais pas. A la base…Mais étrangement, l’idée de découper ce type en morceau pour le donner à bouffer aux divers poissons peuplant la mer était alléchante. C’est pas si mal comme idée tu me diras. C’est bien de nourrir les poissons. Une bonne action, ça ne fait de mal à personne après tout quoi.

_________________

Un grand merci à Clive pour la signature ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greyback Byakko
Marine
Marine
avatar

Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Ven 18 Jan - 20:48

Leitmotiv


Greyback était pour le moins… surpris, oui surpris était le mot juste. Il avait espéré que la gosse allait détaler comme un lapin sans demander son reste, mais sa réaction avait été tout autre. L’enfant avait sorti son sabre et l’avait pointé dans la direction du colosse qui restait incrédule voir désemparé devant un tel geste, il se gratta la tête en signe d’incompréhension * « Hey ben c’est plus ce que c’était les gosses…et c’est quoi cette couleur de cheveux ? J’ai donc affaire à une putain de punk… » * Byakko aurait voulu qu’elle s’enfuit lui laissant le champs libre pour saigner un mec balèze à loisir et accessoirement sortir son bon dieu de capitaine qui s’était retrouvé dans une sacrée galère une fois de plus, * « Pff j’suis pas assez payé j’te jure » *.

D’ailleurs comment Zuko avait réussi le tour de force incroyable de se retrouver dans cette foutue cage ? Comment Greyback allait-il réussir à le sortir de là ? Que voulait l’autre taré schizophrène à lunette ?... Tant de question et tellement peu d’élément de réponse, non décidemment Greyback n’était pas assez payé.

Sortant de ses réflexion et revenant au fil des évènements le fauve se ressaisit, il lui fallait éliminer la punk et continuer, il avait un capitaine à sauver après tout. Byakko la jaugea rapidement, petite, pas très épaisse, bretteuse à première vue, pas vraiment une menace. Dommage Greyback aurait voulu avoir affaire à quelqu’un de fort, à quelqu’un qui lui ferait ressentir qu’il était en vie au travers d’un mortel duel, non vraiment il ne pensait pas sérieusement que cette adolescente aux cheveux colorés lui offrirait un combat épique dont il se souviendrait jusqu’à la fin de ses jours, il y avait d’ailleurs bien longtemps qu’il n’avait eu un adversaire de valeur à se mettre sous les crocs et apparemment l’heure n’était encore venu de se voir offrir le duel tant convoité, mais il misait énormément d’espoirs sur le capitaine Widow, ce gars avait l’air fort cela serait surement un immense plaisirs de le saigner comme un porc.

« Te laisser passer ? Et en quel honneur ? Tu as entendu comme moi l’autre taré à lunette. .une seule des personnes enfermé pourra sortir indemne et j’ai bien l’intention de faire de sorte que Zuk… que mon capitaine sorte de là sans une égratignure et même si pour cela je dois répandre tes tripes à travers le château…..Rassure toi sale punk cela ne m’enchante guère plus que toi. »

Sa phrase terminée Byakko tendit son bras en direction de sa proie et mit une pichenette dans l’air. Shigan cal. 05 cette technique envoyait une petite ogive d’air aussi efficace qu’une balle de fusil, rien de bien sérieux, plus une attaque en guise de présentation qu’autre chose. Quitte à se battre contre une gamine autant qu’elle soit motivé et impliqué.

technique utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira 'Millers' Kasai
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 45
Métier : Vigie

Fiche du marin
PP : 133
PH : 130
Grade : Pirate

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Sam 19 Jan - 10:24











Un thé ? ♥

Tu semblais si sure de toi, Keira. Pourtant en réalité ce type te faisait un peu peur, il te fallait bien l’avouer. Tu étais si chétive à côté de lui…Si fragile. Tu n’aurais jamais pensé devoir faire face à un mec comme ça, pas vrai ? Pourtant ton capitaine t’avais prévenue. Si, souviens-toi, avant d’accepter de t’embarquer sur son bateau. T’aurais dû simplement l’écouter et changer d’avis pendant qu’il en était encore temps. Rester sur ta petite ile tranquille avec ta mère. Ainsi tu ne l’aurais jamais déçue et tu ne serais pas présentement en danger de mort. A moins que t’ai fait la conne sur ta petite ile paumée. C’est possible aussi ça, avec toi.

T’aurais dû, c’est vrai…Mais d’un autre coté cette vie ne t’aurais pas plu. C’était vrai, que t’étais en danger de mort, là tout de suite, mais dans le fond tu ne regrettais rien et c’était peut-être ça le plus important. C’est bien de vivre ses rêves. Même si ça veut dire mourir jeune. Ouais bah…Chacun ses idéaux de vie hein que veux-tu que je te dise ? Crève heureuse, de toute façon c’est pas comme si on pouvait y changer grand-chose maintenant.

Cela dis le point positif c’est qu’on ne peut pas dire que personne ne miserait sur toi…C’est sur que les petits poissons que tu voulais mourir, eux, ils veulent que tu gagnes. Pour ce qui est du reste…Kyosuke serait probablement ravie de ne plus avoir sur le dos une sale gamine qui fait pas son boulot et qui en plus passe son temps à l’emmerder. Et c’est pas comme s’il ne pouvait compter que sur toi pour le sauver, puisque tu es venue avec Yueki. Donc tu peux bien te faire massacrer tout le monde s’en fous. Sauf peut-être moi. Parce que je serais au chômage après.

Mais soit, ce n’est pas encore le cas et peut-être que ce type aura tellement pitié de toi qu’il ne t’achèvera pas. Ce qui est cool aussi avec lui, c’est qu’il prend le temps de converser. Ça se perds, ça, de prendre le temps de parler avec les personnes que l’on considère d’ores et déjà comme mortes. Cela dis dans le fond on ne peut pas dire que ça soit forcément une bonne chose. Parce que mis à part le fait qu’il veuille répandre tes tripes –façon très élégante a-t-il eu de dire ça d’ailleurs- un peu partout dans ce maudit château, il t’a vaguement parlé de son capitaine…Et là t’as eu un instant de bug. Parce que tu t’es dit que ça ne pouvait être que de Zuko dont il parlait…

Et du coup, t’as pas tout de suite capté qu’il t’attaquait…Espèce de boulet, va. Du coup t’as réagis trop tard…et t’as juste été capable de dévier l’attaque avec ton sabre. Mais pas assez efficacement pour dévier correctement l’attaque, du du coup tu t’es retrouvée avec une entaille à l’épaule. C’est pratique ça, quand on se bat avec un sabre…Et sinon, c’est quand que tu reprends tes esprits ? Parce que ce gars il va très certainement pas attendre dans un coin avec un thé et des petits fours pendant que tu tentes de te remettre dans l’esprit d’un combat.
    « C’est dommage pour ton capitaine, parce que je vais délivrer le mien et ce, qu’importe le moyen. »
Oh, tu pensais pas vraiment la première partie de ta phrase. Toi, ton objectif, c’était surtout de défoncer la tronche à lunettes du type qui avait organisé tout ça. Et ainsi tu pourrais décider de délivrer qui tu voudras. Mais pour ça, il fallait que tu battes ce type. Et dans cet optique, serrant ton sabre, tu t’es lancée dans un enchainement de coups, en espérant qu’il était comme toutes ces brutes épaisses et pleines de muscles ; puissant, mais lent. L’espoir fait vivre, hein, Keira…

_________________

Un grand merci à Clive pour la signature ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greyback Byakko
Marine
Marine
avatar

Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Dim 20 Jan - 16:31

Round 2


La punk avait peut-être plus de ressource qu’il n’y paraissait, elle avait réussi à dévier le shigan et même si celui-ci lui avait tout de même éraflé l’épaule tout le monde ne pouvait en dire autant, cette technique n’avait qu’un seul but tester les compétences d’un adversaire et la punk avait passé le test presque sans faute, voilà qui éveilla un peu l’instinct de prédateur de Greyback. Il l’avait peut être mal jugé à près tout, cette femme à l’aspect de gamine serait peut-être un adversaire de taille, un de ces ennemis avec qui vous dansiez la sarabande mortel jusqu’à ce que l’un des deux tombe pour de bon, un de ces adversaires qui vous font vous sentir en vie dès l’instant où vous prenez la leur, Byakko sentit enfin ce bon vieux frisson d’excitation qui lui remontait l’échine, * « Enfin un adversaire potable ! *Cela faisait bien longtemps peut être trop qu’il n’avait ressenti pareille sensation, enfin un adversaire qui semblait à la hauteur de ses attentes, cela allait être une joie de le réduire en charpie.

Après avoir contré l’offensive de Byakko la punk se jeta sur lui sabre à la main et tenta de lui asséner un puissant enchainement au katana. Elle attaquait le fauve par sa droite avec une célérité peu commune, le coup toucha le colosse au niveau de l’épaule. Une bonne technique de sabre, une grande rapidité couplé à une précision hors pair, tout était réunis dans ce coup de lame pour en faire une attaque dévastatrice, à tel point que le combat aurait dû s’arrêter après ce coup de taille. Tout autre être humain aurait sans nul doute vu son bras tranché et son artère axillaire sectionné et il aurait sans doute aucun perdu tout son sang fluide tant vital en moins de cinq minutes.

Mais voilà Greyback n’était pas ce que l’on pouvait qualifier d’homme ordinaire tout comme surement la plupart des hommes réunis dans cette salle. Le zoan était un expert dans les techniques Rokushiki, art de combat par excellence des forces gouvernementale et qui même au sein de celui-ci connaissait peu d’adepte, alors chez les pirates… sans doute que quelques-uns s’étant frotté à un pratiquant de ce style de combat et qui en avaient réchapper avaient pu imiter certaines de ces techniques mais ils devaient être bien peu nombreux, voici ce qui explique sans doute la lueur de surprise qui passa dans le regard de la punk quand sa lame dans un bruit sourd de tintement métallique s’arrêta net et sans dommage aucun sur l’épiderme de Byakko qui n’avait bougé d’un poil.

* Tekkai *

Profitant de cette ouverture, le colosse empoigna son adversaire par le col et par la main qui tenait son sabre et en plantant bien ses appuis effectua un puissant et rapide mouvement de rotation avec son torse pour sans plus de préliminaire envoyer valdinguer par-dessus son épaule et contre un mur la jeune femme qui lui faisait face. Gentleman il attendit qu’elle se relève pour pouvoir lui faire face, une éblouissante lueur de défi inondait ses pupilles, Greyback appréciait ce qu’il voyait, cette femme ne fuirait probablement pas et combattrait jusqu’au bout, chose rarissime de nos jours. Un rictus de plaisir fendit le visage du colosse, il allait s’amuser finalement.

Je crois te devoir des excuses la punk, tu sembles un peu plus coriace que ce que je m’étais imaginé… Cela fait bien longtemps que je n’ai pas vu tel ardeur dans le regard de quelqu’un… Je sens que je vais bien m’amuser finalement…. En guise d’excuse je te promet de tout donner et d’y aller à fond.

Technique utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira 'Millers' Kasai
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 45
Métier : Vigie

Fiche du marin
PP : 133
PH : 130
Grade : Pirate

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Lun 21 Jan - 13:11











You can fly ♥

La première chose à t’avoir surprise, c’est qu’il n’a rien fait, absolument rien, pour tenter de contrer ou d’esquiver ton coup. Le voir rester là immobile se prendre ton coup était pour le moins inattendu, surtout venant d’un type comme lui. Tu n’as pas réalisé tout de suite que s’il ne s’était pas donné cette peine, c’était pour une bonne raison. C’est un regard emplis de surprise qui c’était posée sur le point d’impact alors qu’un bruit de tintement métallique vont s’allier au choc. Si tant est que l’on pouvait qualifier la chose ainsi, car ta lame c’était stoppé net sur l’épiderme de ton adversaire, sans lui avait infligé aucun dommage. Par même une coupure, pas même une égratignure de rien du tout. Et pourtant, Dieu sait combien tu avais mis de force dans ce coup. N’importe qui d’autre se serait bouffé ton attaque n’aurait sans doute plus le privilège d’avoir encore son bras…Alors comment diable ce type avait-il fait ?! T’en savais rien et c’était des plus déconcertant, sur le moment.

Et à cause de ça, t’as baissé ta garde pendant un moment. Grossière erreur faite devant un adversaire de taille qui n’allait pas te laisser la moindre chance de t’en sortir. Tu n’as rien pu faire alors qu’il t’empoignait par le col et se saisissait de ta main armée. Encore moins lorsqu’il t’as soulevée pour finalement t’envoyer voler par-dessus ton épaule, jusqu’à ce qu’un mur cesse violement ta course dans les airs. Assez violement pour qu’un cri s’échappe contre ton gré de ta gorge, et que tu lâche ton arme face à la brutalité de l’impact. A côté, même lorsque tu es retombée lourdement sur le sol, tu n’as rien sentis.

Et dire que tu faisais tout ça pour Kyosuke, à la base. Quelle blague, franchement. Alors que c’était lui qui était censé prendre soin de son équipage, voilà à quoi tu en étais réduite. Il allait te le payer cher, tout ça. Il pouvait compter là-dessus. C’est en réfléchissant ainsi à tout ce que tu pourrais lui faire subir une fois que tu l’aurais sortis de sa maudite cage que tu t’es relevée, non sans mal dans un premier temps. En premier lieu ta tête te tournait, et te faisait horriblement souffrir. L’impact sans doute. Fort heureusement pour toi, même si tout ça n’a pas disparu entièrement, les choses se sont vite atténuée et t’as pu écouter et comprendre ce que te disait la brute épaisse en face de toi.

Etrangement t’as pas pu t’empêcher de lui rendre son sourire. T’avais jamais eu de combat comme ça et étrangement, ça te plaisait bien. Tu pourrais être fière, si jamais t’arrivais à éliminer ce type. Et ça, Keira, malgré tes blessures, ça t’as fait te sentir bien. Ça t’as fait apprécier l’idée de te battre. De te battre vraiment. A croire que tu commençais petit à petit à devenir une vrai pirate. Une pirate que tu serais fière d’être plus tard.

Sans le quitter des yeux, et sans se laisser s’effacer ton sourire de tes lèvres, t’as ramassé ton sabre, avant de répondre, un air de défi dans le regard.
    « J’en suis flattée, brute épaisse. Finalement je sens que je vais bien m’amuser avec toi. »
Cela dis t’avais toujours un problème de taille qui s’imposait à toi. T’avais été incapable de le toucher, et il n’était pas impossible que cela recommence…Encore et encore. Avant tout chose tu devais comprendre comment son truc marchait. Et s’il t’étais possible de le contrer. Peut-être fallait-il simplement que tu l’empêche de se concentrer pour qu’il mène sa technique à bien ? Et pour déconcentrer quelqu’un…Tu avais la technique parfaite. Mais il fallait que tu sois rapide sur ce coup.

Sans te faire prier t’as saisit une de tes chaussures et tu lui a balancé dans la tronche, avant de foncer vers lui, katana en main. Qu’il se la prenne, ou qu’il se décale pour l’esquiver, t’étais prête à attaquer. Et si ça ne marchait pas…Tu n’aurais plus qu’à trouver autre chose.

_________________

Un grand merci à Clive pour la signature ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greyback Byakko
Marine
Marine
avatar

Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Lun 21 Jan - 14:21

WTF ??!


Greyback restait septique devant une chaussure de petite pointure lancée à toute allure en direction de son nez. Que faisait la punk ? La pression de l’affrontement avait elle eu raison d’elle ? Était-elle en train de disjoncter ? Le sabre ayant échoué essayait-elle quelque chose d’autre ? Ou était-ce une technique à part entière ?...Toutes les hypothèses se valaient même si Byakko avait un sacrée doute sur la dernière, car quel combattants développerait un art de combat à partir d’une chaussure ? Le monde avait beau être vaste et l’école martiale variée fallait quand même pas déconner. C’est pourquoi le colosse décida juste d’envoyer valser d’un revers de main la chaussure si curieusement projetée sur lui.

Ce qui sauva la vie du marine ne fut nul technique de combat ni aucune protection quelconque, ce fut juste son instinct animal surdéveloppé et son expérience de guerrier qui lui sauvèrent les fesses. Au moment où d’un geste dédaigneux la chaussure fut écartée du chemin du fauve celui-ci avait aperçut un léger éclat métallique qui se rapprochait dangereusement, plus par réflexe que par stratégie celui-ci avait reculé de quelques pas, automatisme qui évita une partie de son crâne d’aller se promener seule dans un coin de pièce mais qui laissa une légère balafre sur le visage de Greyback.

* « Une diversion….Une putain de diversion….. » *

Byakko avait été présomptueux une fois de plus et cette arrogance avait faillit lui couter cher, très cher même. Il sentait le liquide vital qui coulait sur son visage, le colosse passa sa main dessus pour essuyer un peu l’hémoglobine. Il regarda sa main comme s’il ne revenait pas que cette punk avait réussi à le blesser et porta la main à sa bouche pour y lécher le sang qui s’était posé là. Son rythme cardiaque s’accélérait à mesure des coups de langue donné pour nettoyer sa mimine, il ne s’était pas trompé cette foutue bonne femme valait la peine d’être mise en pièce.



Il lui avait promis d’y aller à fond et il comptait honorer ses engagements à la lettre, un fou rire secoua notre homme à mesure que son corps commençait à changer et à évolué. Sa taille augmenta de façon impressionnante, son torse, ses bras, ses cuisses et toutes les autres parties de son corps doublèrent presque de volume, sa musculature augmentait de façon dantesque. Un long appendice caudal fit son apparition à la base du dos de Greyback, ses ongles devinrent griffes, ses dents devinrent crocs et une épaisse toison de poil roux et noir poussa sur tout son corps. Le zoan avait revêtu sa forme hybride d’homme-tigre, c’est sous cette apparence que sa force brute atteignait son apogée. Le rire qui le secouait déjà depuis de longues seconde se transforma en rugissement bestiale, il allait s’amuser ça c’était sur.


Il aimait voir l’expression dans les yeux de ses adversaires qui ne le connaissait pas lorsqu’il revétissait cette forme, leurs yeux en disaient long pour eux, peu s’attendent à voir apparaître un zoan type carnivore devant eux qui plus est dans les Blues où les fruits du démon sont considérés comme de simple légende urbaine. Bon finis de rire le prédateur s’apprêtait à bondir sur sa proie.

* Soru *

La punk vit le colosse disparaître devant elle, celui-ci réapparut tout juste dans son dos. Une bonne proie était une cible prit au dépourvus et cela le chasseur le savait. Il se lança sur son ennemis tout en imprimant un mouvement de rotation rapide et en utilisant son Tekkai

* Tekkai Crusher *




Techniques utilisée:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira 'Millers' Kasai
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 45
Métier : Vigie

Fiche du marin
PP : 133
PH : 130
Grade : Pirate

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Lun 21 Jan - 15:05











T'as faim ? ♥

Voir son sang couler était d’une satisfaction sans égale. Un sourire était venu illuminer ton visage en cet instant. TU étais fière de toi. Fière que ta diversion pourtant ô combien étrange ai fonctionné aussi bien. Ce n’était peut-être pas grand-chose, mais tu avais réussi à le blesser. Pour toi c’était déjà beaucoup. C’était la preuve que tu étais capable de faire bien les choses quand tu t’y mettais sérieusement. Même si tu n’arrivais à être sérieuse que quand ta vie était en danger. En soit dans le fond c’était déjà un bon début tu ne penses pas ? Plus qu’à espérer que par la suite tu deviennes assez professionnelle pour être sérieuse comme ça quel que soit la situation face à laquelle tu te trouves.

Bon ses pratiques douteuses t’on fait bizarre, mais pour le coup fasse au colosse que tu étais tu t’es dit que peut-être c’était normal. Bon nombre de psychopathes s’éclataient à lécher leur sang et qui étais tu pour les juger, hein ? N’empêche que ça t’as un peu dégouté quoi, c’est tout. A savoir si ça t’as refroidie plus ou moins que la suite, en revanche, ça, c’était une toute autre question.

T’en est restée choquée, pendant un moment, de voir cet homme petit à petit se transformer en homme tigre. Et là, tu t’es dit d’une part que tu t’étais gourée totalement sur ton hypothèse qu’il avait bouffé un fruit capable de solidifier son corps pour être immunisés aux différents coups, et d’autre part que t’étais vraiment dans la merde. C’est vrai quoi, ce mec déjà sous forme humaine il te faisait flipper alors maintenant ? C’est limite si t’as plus juste qu’à creuser ta tombe quoi. Pourtant malgré tout, t’avais ni l’envie ni l’intention de jeter l’éponge maintenant. T’allais te battre, jusqu’au bout. Même si visiblement ça allait être la dernière chose que t’allais faire de ta vie.

Les choses s’étaient déroulées si vite que t’avais rien vu venir. Littéralement, d’ailleurs, puisque ton adversaire avait subitement disparut pour réapparaitre dans ton dos. De là tu n’avais pu qu’encaisser le coup qu’il t’avait porté. Et hurler de douleur alors que tu sentais la chair de ton dos se faire déchiqueter, jusqu’à ce que tu ne t’écroules par terre, face contre sol. Un moment qui te sembla presque bénéfique suite à la douleur que ton adversaire venait de t’infliger. Mais tu ne pouvais pas seulement profiter de cet instant de repos, qui n’allait probablement pas durer de toute façon. Une idée, il te fallait une idée.

Et c’est presque naturellement qu’elle t’es venue. Roulant sur toi-même, tu t’es mise sur le dos avant de te redresser difficilement, lui offrant un regard partagé entre haine et détermination. Tu as serré très fort le manque de ton katana d’une main, alors que de l’autre tu te saisissais de ton autre chaussure. De toute façon, quitte à avoir perdu la première…Autant également se servir de la seconde n’est-ce pas ? Te redressant tu lui as donc…Foutus ta chaussure dans la bouche sans délicatesse aucune.
    « Tient, étouffe toi avec ça trente secondes ! »
Et profitant de l’effet obtenu avec cette…Technique tout ce qu’il y a de plus originale, avec toute la force qu’il te restait tu as planté ton sabra dans l’un de ses pieds, afin de le blesser d’une part, et de tenter de l’immobiliser un tant soit peu d’autres part. Ce qui te laisserait au moins le temps de chercher une autre idée, encore. Du moins tu l’espérais…Parce que bon, tu ne te faisais pas d’illusions non plus, les petits stratagèmes comme ça c’était bon pour gagner du temps, mais c’était pas avec ça que t’allais pouvoir gagner ce combat…

_________________

Un grand merci à Clive pour la signature ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greyback Byakko
Marine
Marine
avatar

Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Lun 21 Jan - 16:43

Sale Dégueulasse


Décidemment cette punk avait vraiment une façon de combattre très…originale, après lui avoir déchiqueté la moitié du dos Greyback pensait qu’il n’y aurait plus qu’à achever tranquillement une proie à moitié morte. Mais une fois de plus il avait jugé hâtivement la situation, la jeune femme s’était relevée tant bien que mal et avait flanquée sa deuxième chaussure dans la gueule grande ouverte de Byakko, surpris celui-ci n’avait pas eu l’idée d’esquiver ou de contrer le coup de sabre qui lui cloua le pied au sol. Dans un hurlement étoufé de douleur il recula de plusieurs pas, son adversaire avait le sourire satisfait d’un diablotin ayant accomplis son forfait. Elle se dressait devant lui le regard fier et l’arme à la main, elle avait encore envie d’en découdre.

” Pouha ! Sa pue le mort ! T’es vraiment une putain de psychopathe pour faire des trucs comme ça ! Nan mais sans dec’ j’ai la bouche qui refoule les égouts maintenant ! Enflure de psycho-punk ! Tu va manger tes dents »

Greyback venait de recracher une chaussure qui visiblement avait fort mauvaise odeur, il était outré de voir comment cette punk se battait en se foutant royalement de sa gueule. Trop s’en était trop, le sang du colosse bouillonnait littéralement dans ses veines, lui un commandant de la marine humilié de la sorte par cette foutue pirate ? Non il ne pouvait laisser passer cette insulte faite au guerrier qu’il était, lui qui prenait se combat sérieusement il était déçu, déçu de voir que son adversaire ne le prenait pas au sérieux plus que ça. Que fallait-il pour que cela change ? Le fauve voyait rouge et pas seulement à cause du sang qui lui dégoulinait dans les yeux, il allait réduire en charpie cette femme et oublier l’outrage subit et même là il n’était pas tout à fait sur que cela le calme.

Il savait exactement comment il allait finir ce combat, cette technique lui avait valut son grade actuel et l’avait déjà sortit de pas mal de combat délicat, avec un taux de réussite de plus de 98% cette capacité était presque imparable. Tant précise que dévastatrice Byakko allait mettre un point final à ce duel de clown. Il prit appuie sur sa jambe non blessée et balaya violemment quatre fois l’air avec sa jambe blessé s’en suivit quatre lames d’air en forme de tigre qui se mirent à rebondir sur les murs.

* Quadra Nekyaku *

Les Nekyaku rebondirent encore et encore jusqu'à complètement encercler la punk ne lui laissant plus aucun espoir de fuite quelconque. L’attaque allait frapper sous peu ravageant la jeune punk, voici qui devrait amplement suffire à lui régler son compte.

Un rictus mauvais de pur sadisme éclaira le visage du colosse, il avait hâte de repeindre la salle du trône avec son sang, voir son visage défiguré par la douleur sera tout autant exquis.

” Crève sale dégueulasse ! »


Techniques utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stark Lightning
Shichibukai
Shichibukai
avatar

Messages : 491

Fiche du marin
PP : 621
PH : 619
Grade : Sous Amiral

MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   Jeu 24 Jan - 19:45

Premier tour terminé

Vainqueur --> Greyback
__________

Points de Greyback

Qualité du RP : 5/5
Longueur du RP : 3.5/5
Réalisme 5/5
Nombre de poste : 5
Points d'action : 5/5
Points de réputations : 5/5
Les calcules se font ainsi :

Pour les PP : 46 PP
Pour les PH : 46 PH


Ce qui te fait 234PP et 234PH
__________

Points de Keira

Qualité du RP : 5/5
Longueur du RP : 4/5
Réalisme 5/5
Nombre de poste : 4
Points d'action : 5/5
Points de réputations : 5/5
Les calcules se font ainsi :

Pour les PP : 38 PP
Pour les PH : 38 PH


Ce qui te fait 80PP et 80PH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Greyback Byakko VS Keira Millers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Greyback Byakko VS Keira Millers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: West Blue :: Wednesday Island :: La Salle du Trône-
Sauter vers: