AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 [FB] Une petite traversée

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [FB] Une petite traversée   Jeu 10 Jan - 18:45


    ILE EN VUE


    L'île d'Ohara était tout ce qu'on appelait sauf paisible quand on ne connaissait rien à cette île. Elle était dangereuse et sans merci, je n'avais même pas vu comment j'étais arrivé là-bas à vrai dire. Quand je me suis réveillé j'étais tombé sous le choc car mes yeux ouverts au jour, je pouvais voir la tête d'une créature qui n'arrêtait pas de me regarder juste au-dessus de moi et elle était effrayante. Je ne pouvais rien faire, ou plutôt rien faire pour ce qui était de s'enfuir en faite. L'expression de mon visage changeait, je le regardais d'un regard de tueur comme si j'allais le bouillir dans un bon bain chaud pour le manger ensuite. Regardant mon regard qui pouvait donner des frissons, il ne s'arrêtait pas de marcher quand même et avançait à pas sûr. Il marchait tranquillement dans ma direction tandis que j'étais doucement posé contre un arbre à le fixer pour voir ce qu'il allait faire jusqu'au moment où il commençait à trembler légèrement. Il avait comme une peur affreuse, je me demandais bien si ce regard de tueur n'avait pas marché. J'étais content de moi à ce moment, je souriais légèrement du coin de mes lèvres avant qu'il ne s'était mit à courir à toute vitesse dans la direction opposé pour s'enfuir. J'étais un mec incroyable quand même, il semblait fort et pourtant sans que je ne fasse quoi que se soit, il s'était mit à courir.

    Je pensais que cette île était en faite que avec des bêtes sauvages de forces très petit jusqu'à ce que je m'étais relevé du sol pour tourner à cent quatre-vingt degrés lorsque je tombais nez à nez avec une créature bien plus grosse et terrifiante que la précédente. Celle-ci, je pouvais la voir, elle n'allait pas avoir peur car au contraire c'est moi qui commençait à avoir peur en voyant l'expression de son visage se dessiner de plus en plus d'une humeur très agressif. Je me demandais vraiment comment je m'étais retrouvé ici jusqu'à ce que je décidais enfin de bouger le petit doigt. Je reprenais facilement mes esprits, mes peurs commençaient à disparaître et je devais à présent passer à l'action. D'un geste rapide et efficace, je posais mes doigts sur mon revolver avant de le dégainer et de frapper d'un coup de pistolet. La balle jaillit de l'arme avant de s'écraser contre la gueule du monstre qui esquivait facilement l'attaque. J'étais surpris, cette créature-là était bien différente des autres mais ce n'était pas pour autant que j'étais impressionné. Aussitôt, elle arrivait à toute vitesse dans ma direction, me filant un coup de patte avant que je ne me baisse pour lui envoyer un huper-cut de ma main droite, chargée de mon Haki de l'armement. Je finissais rapidement avec la bestiole pour qu'ensuite je tombe sur deux autres types bien étrange en faite.

    J'avais vécu une drôle d'aventure sur cette île d'Ohara à vrai dire mais j'étais content que c'était finit et j'espérais ne plus en refaire une comme celle-ci. Tout d'abord car je ne trouvais pas le chemin pour m'en sortir de la forêt et les deux compagnons que j'avais découvert et bien... eux-aussi ne connaissaient pas le chemin. Ensuite la deuxième raison est que j'ai bien cru que j'allais y rester et mourir là-bas mais bon ce n'est que du passé. Ayant découvert le port, je m'étais arrêté à l'instant pour voir tous les Navires qu'ils y avaient autour de moi, prêt à décoller en cas de besoin. Je ne savais pas lequel choisir en faite. Quand mes yeux étaient tombés sur un petit bateau assez classe avec une bonne allure pour me combiner à celui-ci. Ainsi, je tapais la discussion avec le vieux qui s'occupait du bateau afin de négocier sur le prix avec lui jusqu'à ce qu'il finisse par accepter. C'est ensuite que je démarrais, regardant les deux autres que j'avais rencontré se débrouiller de leurs façons avant que je n'arrive ici, au beau milieu de nul part, sur mon bateau, allongé, les bras contre le rebord du bateau qui était tout petit, de quoi avoir deux personnes dessus, pour que je me mette à voir une île non loin, reprenant espoir qu'il y est une terre vivante. Tout ça faisait au moins deux jours que je naviguais et j'espérais que c'était bien une île.



Dernière édition par High D. Inseki le Jeu 10 Jan - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Une petite traversée   Jeu 10 Jan - 19:17


    L'ILE SOGUKA


    Le temps était assez merveilleux, il faisait beau et il faisait assez chaud à vrai dire. Le soleil qui planait au tour de la terre, faisait rayonner la moité du globe terrestre quasiment. Je me demandais d'ailleurs si dans l'autre île où j'étais il y a pas mal de temps il faisait toujours aussi froid avec ce beau et magnifique soleil. Je me disais sûrement que non mais apparemment il n'y avait que de la neige qui tombait là-bas, c'était un lieu assez spécial où les habitants non voyageurs ne connaissait pas le soleil ou bien la pluie. Mais seulement les petites gouttes blanches sous une forme étrange qui tombaient du ciel une à une et sinon parfois un soufflement terrible qui venait s'acharner sur l'île. Cette île s'appelait Winter Breack's ou un truc du genre, je ne me souvenais plus parfaitement de son nom car il était un peu trop bizarre à mon goût. Mais bon, il faut dire aussi que je m'en souciais pas mal de son nom car ce n'était pas vraiment ce qui m'intéressait lors de ma visite là-bas. Ce que je voulais surtout c'était voir cette île de plus près pour voir si je pouvais y trouver une personne intéressante, qui avait des dons particuliers tout comme moi et que je pouvais prendre pour une organisation Révolutionnaire. Voilà d'ailleurs pas mal de temps que j'ai cette idée en tête. Elle me tracasse toujours cette idée car j'aimerai bien commencer à le faire réellement.

    Malheureusement le soucis n'est pas là. Partout où j'allais il n'y avait que des "moins que rien" dans les environs et je ne voulais pas vraiment les recruter si ce n'était que pour mourir dès la première mission que je pouvais leurs confier. Mon but n'était pas d'avoir une Organisation tout droit sortit de nul part, comme ça, d'un seul coup au hasard mais plutôt de crée une petite Organisation qui serait actif et super fort pour réaliser les tâches données. D'ailleurs ce n'était qu'une de mes petites idées que je pouvais imaginer car je pouvais tout simplement rejoindre une Organisation Révolutionnaire tout simplement aussi. Mais comme je l'ai dis précédemment il n'y avait que des moins que rien que je croisais sur mon chemin et c'était désespérant, à croire que je devais partir tout seul sur la route de tous les périls, la route qui s'appelle Grand Line. On aurait dit que toutes les personnes puissantes à mon goût étaient partis dans ses mers justement, pour devenir plus fort et rencontrer beaucoup plus de danger mais pour aussi bien sûr, accéder plus facilement au Gouvernement Mondial. Je parle évidemment des Révolutionnaires car dans les quatre mers bleus qui nous entourent, il n'y pas le moindre Marine qui pourrait être assez fort pour me battre. Je n'en suis pas sûr à vrai dire, mais c'est ce que je pouvais constater pour le moment.

    Je réfléchissais d'ailleurs à autre chose tandis que je me trouvais sur mon petit bateau, calmement, attendant que ce petit Navire arrive sur l'île que j'avais vu. Je me demandais de quel camp il faisait partit, ce type bizarre qui n'avait d'ailleurs même pas donné son nom lorsque je l'ai rencontré sur l'île d'Ohara dans la forêt. Il semblait connaître des tas de bonnes choses mais malheureusement il restait discret sans rien dire, laissant l’atmosphère libre entre moi et ce Chasseur de primes qui n'arrêtait d'ailleurs pas de me casser les pieds. Ce mystérieux personnage à la cigarette toujours à la bouche était bien étrange, il n'intervenait que dans des petits moments de tendances, lorsqu'il voyait que ça dégénérait entre moi et le Chasseur de primes. Vraiment intelligent ce mystérieux personnage mais bon à présent, je lui ai donné un nom et je l'appelle le fumier. Par contre j'aimerai bien le rencontrer à nouveau. Lorsque j'étais partis du port, je voulais le retrouver seul, histoire de parler plus librement car j'avais ce petit coin dans la tête qui me disait que c'était un mec du même camp que moi. J'étais persuadé qu'il était aussi un Révolutionnaire, un de ses types qui essaient de renverser la Marine et le Gouvernement Mondial. D'ailleurs en parlant de Marine, j'en avais rencontré pas mal dont deux très intéressant que j'avais fais bonne connaissance.

    Ils étaient bien cool mais l'un d'entre eux ne semblait pas être vraiment un Marine vu qu'il tuait tout et n'importe quoi. Ce mec-là, je m'en souviendrai bien vu que c'est d'ailleurs la première personne sur cette Blue qui m'avait insulté. En y repensant, je me disais que ça faisait bien longtemps qu'on ne m'avait pas provoqué et j'en étais content surtout qu'il avait comme gagné à vrai dire vu que je m'étais échappé. Mais lui aussi, j'espérais le rencontrer à nouveau en quittant cette île plein de souvenirs. Mes anciennes rencontrent me revenaient à l'esprit une par une, c'était fou ce qu'on pouvait revoir dans notre tête, en naviguant dans les océans. Je me redressais alors à l'aide de mes mains en m'appuyant sur mon bateau... quand je remarquais que j'étais justement déjà arrivé sur cette île que j'avais aperçu au loin. Je restais calme, observant la situation et ne voyant rien qui pourrait me mettre en danger comme la Marine ou quelque chose comme ça. Je prenais la corde qui se trouvait sur mon bateau, reliée à celui-ci d'ailleurs, pour finir par le lancer au port afin de tirer et ramener le bateau le plus près possible de l'île. Je m'avançais calmement, posant mon premier pas sur l'île, regardant à gauche à droite. Comme à mon habitude, je gardais les mains dans les poches, l'île de Soguka était devant moi avant que je ne lançais des petits mots à voix basse.

    « Il est temps d'en finir avec ce type une bonne fois pour toute... »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Une petite traversée   Jeu 10 Jan - 19:46


    LA TOUR


    J'étais arrivé, sur cette fameuse île de Soguka que je voulais tant rejoindre depuis mon départ de l'île d'Ohara. Bien sûr j'espérais ne pas arriver en retard car j'avais des petits problèmes à régler sur cette petite île. Je ne pouvais pas vraiment le dire mais un de mes amis allait être exécuté en publique mais ce n'était pas tout, il était justement l'origine de cette île. Il était le Chef de cette île et les habitants de cette île l'aimaient énormément en faite. Ils l'adoraient car il faisait procédure à une dictature mais pas n'importe laquelle, il rassasiait justement les civils et moi c'est justement ce que je voulais voir dans ce monde. Même soumise par une personne, je désirais à ce que tout le monde soit content mais les temps changeaient et les lois aussi. Comme on dit, les méchants commencent à naître jusqu'à ce qu'ils finissent par subir le même destin tragique qu'ils ont commis. Cette île avait justement changé, il y a de cela quelques jours, un peu plus d'une semaine peut-être, j'avais reçu une lettre dans une enveloppe qu'un messager m'avait apporté. J'étais tranquillement entrain de regarder si il n'y avait pas de quoi faire pour un Révolutionnaire jusqu'à ce que j'ouvrais cette lettre justement. Je pouvais y jeter un coup d'oeil et je remarquais que sur l'île de Soguka, mon ancien ami, avait besoin d'aide. Un vieux vieillard très gentil que j'avais rencontré.

    C'était un jour, on était perdu tous les deux dans une forêt, un peu comme sur l'île d'Ohara avec les deux autres dont j'avais rencontré. C'est d'ailleurs dans ses lieux que j'avais repensé à ça, dire que j'allais oublié. Je m'étais fais une promesse, celle de sauver cette île qui regroupait plusieurs habitants malgré qu'elle n'était que très petite en faite. Je me disais qu'il fallait que je m'active donc et c'est depuis que je suis à la recherche de cette île et enfin, j'y étais arrivé. Apparemment, un grand homme aux intentions démoniaques était apparu soudainement ici avec des pouvoirs hors du commun. Rien qu'en entendant ça, je faisais justement référence à ses petits fruits du démons qui confèrent un pouvoir plus ou moins puissant et je pensais que c'était le cas mais il fallait vérifier. Il était venu, d'un seul coup de son plein gré avec plusieurs hommes, annonçant qu'il allait faire de cette île la sienne. Je ne pouvais le laisser faire ça mais ce qui me dramatisait le plus, c'est qu'il allait tuer en public justement ce vieux papi. Je ne pouvais le laisser faire, il fallait absolument que j'agisse. Il est vrai que je ne l'appréciais pas énormément mais tout de même, il restait un bon compagnon à vrai dire. Je m'étais donc lancé à sa poursuite et me voilà enfin, sur l'île Soguka. Près du port, je croyais qu'il y avait personne, quand plusieurs hommes s'approchaient de moi, m'entourant.

    J'étais comme immobilisé, ils étaient tous là avec des armes blanches en main ce qui voulait simplement dire, qu'ils faisaient partis justement de ce type, qui avait prit la tête de cette île. Je me retrouvais donc encerclé, les mains dans mes poches comme toujours, je les regardais avec une expression du visage qui me donnait un air supérieur, bien plus supérieur à eux, comme si ils n'avaient aucune chance et je pouvais voir de mes pupilles, qu'ils commençaient à s'énerver petit à petit jusqu'à ce que l'un se mit à crier. Il disait ce que je faisais ici et qu'il me fallait immédiatement partir si je ne voulais pas avoir des ennuis avec le Chef de cette île. Je le regardais d'un sourire ironique, me demandant qu'est-ce que je pourrais bien faire, si il fallait que je les tue ou bien qu'il m'amène à son Chef. Mes yeux tournaient à gauche à droite, les regardant tous jusqu'au dernier, avec une grande colère qu'ils voulaient sûrement exprimer vu comment je les regardais. Gardant un calme fou, un autre allait attaquer, je pouvais le voir venir mais avant qu'il ne fasse le moindre mouvement, je l'interrompais pour me mettre à parler.


    « Du calme voyons... je ne suis que l'ami du Chef. Je suis là pour une haute affaire du Gouvernement Mondial qui m'a envoyé pour résoudre une affaire très importante. »

    Juste après avoir dit que j'étais un ami de leurs Chef, je commençais à accélérer sur mes mots et comme je m'en doutais, ils ne semblaient pas avoir compris grand chose sur mon affaire avec soit disant le Gouvernement Mondial. Ils me regardaient comme si j'étais un mec super intelligent vu comment je m'étais exprimé lorsque l'un d'eux s'approchait de moi calmement avant de me regarder le sourire au visage me disant que j'étais la bienvenue, étant un ami du Chef. Ils étaient bien nuls, j'avais résolu cette petite affaire assez facilement avant qu'ils ne m'emmènent tranquillement vers la tour où se trouvait justement le Chef que je cherchais tant. Je passais avec la petite troupe par le centre de l'île, un petit village avec un bon nombre de monde même si il n'était pas grand ce nombre. Je marchais de petits pas sûr, les mains dans les poches en observant mon alentour, voyant ses personnes là assez terrifié et je présumais que c'était à cause de ce type. Ma haine envers lui commençait donc à s'agrandir, mes points se serraient tout seul, sans que je ne puisse rien y faire avant que je tombais face à la grande tour, où se trouvait le Chef. J'entrais calmement, cette fois-ci seul, sans eux, il n'avait apparemment pas le droit d'entrer. Je marchais, le visage sans expression, tel un tueur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Une petite traversée   Ven 11 Jan - 19:14



FACE AU CHEF


Après avoir fait escale sur cette petite île, j'avais donc rencontré des hommes de mains du nouveau Chef de cette île dont je détestais tant. Quand je dis que je détestais tant, ce n'est bien sûr pas l'île mais le Chef qui s'y trouve et je comptais régler cette affaire au plus vite. Il n'était pas bien fort à vrai dire, les rumeurs le disaient mais bon, peut-être bien qu'elles se trompaient ses rumeurs après tout. En tout cas je savais qu'une seule et bonne information c'est que c'était un mangeur de fruit du démon. Ces fruits démoniaques qui ont été maudites par les mers d'après les rumeurs que plusieurs hommes de la terre ont mangé. On dit qu'elles ont été maudites par les mers pour la simple et bonne raison qu'elles ne permettent plus à celui qui a mangé un de ses fruits, de nager dans les océans, les mers et tout ce qui touche avec de l'eau. C'est bien étrange mais c'est comme ça. Il existe d'ailleurs des fruits bien puissants tel que les types Logia qui permettraient un coup d'un élément terrestre pour qu'ensuite les attaques traversent à travers donc, le corps. Heureusement il y avait une solution à tout ça. Comme on dit, à chaque problème il y a une solution et si il n'y pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problèmes.

Malheureusement pour eux par exemple, il y avait justement une solution à ça et donc ses personnes-là étaient en gros des problèmes qu'il fallait résoudre en cas de danger. Il existe trois fluides dans le Monde que les personnes sur terre n'obtiennent pas ça par hasard, comme ça par magie juste parce qu'ils en ont l'envie mais il y a des élus et des personnes qui développent ce pouvoir au cours de leurs aventures. Sur l'un de ses trois, on dit qu'il permet de toucher les Logia et actuellement, ce n'est que le Haki de l'Armement dont je possède actuellement. On peut dire que j'en ai bien de la chance mais bon, est-ce vraiment utile d'avoir ça ? Je ne le cache pas vraiment mais personnellement, j'aurai bien préféré être tombé sur un fruit du démon. Je pense bien qu'un jour j'en trouverai un mais cela reste à voir, il y a encore une longue route qui m'attend avant ça comme Grand Line par exemple, la route de tous les périls. Je devais m'y rendre et après cette île, il m'en restait une dernière avant de partir à l'aventure. Je m'étais donc rendu sur cette île et à présent, me voilà enfin à l'endroit que je cherchais temps justement, le temple du Chef de cette île. Juste avant d'y entrer, les hommes m'avaient laissé seul, donc une mission qui s'était annoncé encore plus facile. Je marchais calmement, d'une expression de visage froide.

Je n'étais pas d'humeur à vrai dire mais sur ce coup vraiment pas car il s'avérait que le Chef de cette île est tué l'ancien Chef qui était l'un de mes amis. Je me souviens encore des aventures que j'avais vécu avec ce vieillard plein de bonnes idées mais surtout plein d’énergies. Il me faisait bien rigoler, des bons souvenirs que j'avais de lui mais malheureusement c'était terminé tout ça, à cause justement, de cette personne arrogante. Je montais aussitôt au premier étage, il y en avait trois en tout en faite. Arrivé au premier, je pouvais voir la une dizaine de personnes qui surveillaient la porte, c'était parfait, vraiment peu de personnes en faite, il devait sûrement croire que l'île n'allait jamais être attaqué ou bien il avait mis tous ses hommes dans les alentours de la Tour pour la défendre des équipages qui venaient. J'entrais donc au premier étage, les portes s'ouvraient automatiquement et là une ruée d'homme me regardait à yeux grands ouverts pour qu'alors l'un se mette à parler, me posant plusieurs questions que je ne répondais pas. La bouche fermée, le silence complet, ils ne cessaient d'attendre jusqu'à ce qu'ils piquaient une crise pour m'attaquer. Je créais ensuite une armure invisible sur tout mon corps, les attaques d'armes blanches arrivaient et les sabres se brisaient tous. Ils me regardaient comme si j'étais un monstre.

Je ne pouvais cesser de garder ce sourire ironique avec ce visage qui semblait s'être transformé en un visage d'un homme à la recherche de la couleur rouge, du sang. J'étais devenu là un vrai démon à vrai dire et d'un seul coup, je pouvais prendre l'arme d'une des personnes qui ne m'avait pas attaqué pour alors les éliminer un par un jusqu'au dernier pour arriver à présent, devant les portes de la salle du premier étage. Je les ouvrais tranquillement lorsque l'un tentait de sonner l'alarme jusqu'à ce que je lui lance le sabre pour que la pointe s'écrase sur son crâne. Je montais donc à nouveau les escaliers et ouvrant les portes du prochain étage, ils me regardaient à nouveau tous, comme précédemment et cette fois-ci l'un sonnait très vite l'alarme pour avertir le boss. Je dégainais très vite mes deux pistolets, détruisant toutes les personnes en face de moi, regardant le sang coulé de partout. Mes victimes étaient à terre, le sol était empeigné de tâches rouges. C'était la première fois que je faisais un tel massacre. Je n'en avais jamais fais au par-avant. Face à la dernière porte du deuxième étage, je la brisais en deux grâce au pouvoir de mon Haki pour aussitôt monter au dernier étage. Les portes s'ouvraient, le Chef était justement là, devant moi, ma haine ne pouvait cesser d'augmenter pour que je laisse des derniers mots à cet homme.


« Prépare-toi... aujourd'hui... tu signe ton arrêt de vie. Je vais te tuer pour tout ce que tu as fais mais surtout... pour ce que tu as fais à ce vieil homme. »



Dernière édition par High D. Inseki le Sam 12 Jan - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Une petite traversée   Ven 11 Jan - 19:37



LA FIN


Ce jour-là, je ne m'étais jamais sentis aussi bien dans ma pot. Lorsque j'étais encore très jeune, dans cette forêt très dangereuse qui se trouvait actuellement à East Blue. Je me souviens encore comment c'était, j'étais perdu, seul, je cherchais à manger jusqu'à ce que ce vieil homme arrive à moi pour m'aider dans mon aventure, ou plutôt dans ma quête. Elle était assez simple, je recherchais de quoi manger en faite et il m'en donnait. Je ne pouvais le remercier à ce moment comme il le fallait car je n'étais pas assez fort et aussi j'étais bien pauvre, je n'avais rien à lui offrir. Déjà que je n'avais pas de quoi manger ni de quoi acheter à manger à ce moment là, je ne savais vraiment pas quoi faire à cette époque et depuis, je lui devais une éternelle dette et me voilà enfin là, pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Le seul problème c'est qu'il venait de se faire tuer, ce que j'avais appris très récemment à vrai dire et depuis je possédais cette haine qui n'arrêtait pas d'agir contre mon plein gré. C'était la première fois de ma vie que je haïssais une personne en dehors de tout ce que j'avais croisé faire du mal. C'était fou comme la colère me montait à la tête mais heureusement j'avais pu faire escale sur cette île pour en finir une bonne fois pour toute.

Le vieillard qui m'avait aidé lors de ma tendre enfance n'était plus là, il était dans l'eau-de-là mais je le savais bien, qu'il ne pouvait pas reposer en paix. Il ne le pouvait pas lorsque sa ville natale, lorsque l'île dont il avait le pouvoir et dont il faisait justement bonne usage de pouvoir pour rassasier les personnes qui y habitaient, était en danger à cause de ce type. Cet homme qui était soudainement apparu, prenant le contrôle entier de l'île et tuant le vieillard sans aucun répits. D'une rage de colère que je ne montrais pas, j'avançais dans mes pas, éliminant toutes les personnes en face de moi pour enfin donc, arriver au dernier étage. La grande porte qui enfermait le Chef de l'île devant moi, j'usais des pouvoirs de mon Haki de l'Armement pour la briser complètement et en faire de la chaire à saucisse. Je ne savais pas comment, mais j'étais monté à une haine que je ne pouvais supporter et il fallait donc que j'en finisse avec ça, que je cesse d'avoir la haine et la solution était cet homme, cette personne qu'il fallait que je tue. Je marchais calmement, d'un regard froid posé sur lui, il pouvait le voir et il me regardait comme si de rien n'était, avec une grande confiance en lui. Je ne pouvais voir ça, en le voyant avec cette air tranquille, je désirais qu'une chose.

Et cette chose était importante pour moi car je désirais tout simplement le massacrer. Lui provenant que c'était la fin pour lui, qu'il allait mourir, il commençait à ricaner, il commençait à rigoler à voix haute pour la simple et bonne raison de m'énerver. Je marchais aussitôt d'un sang-froid incroyable dans sa direction, mes mains en dehors des poches, je ne pouvais cesser des les serrer de plus en plus fort jusqu'à ce que je m'approchais de plus en plus de lui. Il voyait que ça sentait le danger à plein nez et se levait donc pour alors enlever sa cape de prince, qui montrait qu'il était le Chef sur cette île. D'un seul coup, d'un saut en hauteur, il commençait aussitôt à rebondir de partout et ça un peu n'importe comment. Je ne savais pas comment il faisait ça mais je ne cessais de le regarder, ne le lâchant pas du regard et il semblait aller de plus en plus vite. Soudainement, il arrivait dans ma direction assez rapidement pour m'envoyer un bon coup dans la figure qui me fit faire le tour afin de regarder dans l'opposé. Je ne comprenais pas ce qu'il venait de m'arriver, la colère que j'avais envers lui n'arrêtait pas de m'aveugler. Aussitôt, il continuait avec un autre coup.

Sa vitesse n'arrêtait pas d'augmenter je ne pouvais que entendre ses ricanements stupides qui me mettaient hors d'état de nuire. Ma haine avait tellement augmenté que je voulais le faire souffrir jusqu'à son dernier souffle. Il continuait sa route, il ne cessait de m'envoyer des coups de partout jusqu'à ce que je décidais de reprendre les choses en main et de laisser ma colère à côté de moi. Je commençais de nouveau à le suivre du regard, ne le lâchant pas d'une semelle pour alors qu'il arrive à nouveau vers moi. Je pouvais le voir venir, il s'approchait de plus en plus, grand sourire au visage, quelque chose que je ne pouvais supporter face à un ennemi jusqu'à ce que je lui pris sa tête, la renversant contre le sol pour alors crée un énorme trou dans le sol qui était utilisé pour le bâtiment, du troisième étage exactement. Il était complètement K.O, il ne pouvait plus rien faire. Le relevant de ce trou, je regardais sa figure bien amochée pour alors lui donner une nouvelle fois un autre coup. Je chargeais mon poing de Haki puis je l'envoyais contre le mur après une bonne droite dans le ventre. Du sang sortait de sa bouche, c'était vraiment pas une scène à voir. J'arrivais à petit pas vers lui, sabre en main que je ramassais en cours de route, pour le lui planter dans le crâne.

« C'est la fin... »

C'est les derniers mots qu'il réussit à entendre après que je lui avais planté la lame dans son crâne. Il était dans l'inconscience totale. Enfin non, il était tout simplement mort à vrai dire. Je faisais demi-tour, une grande pagaille que j'avais crée là. J'espérais ne pas trop avoir de problèmes et descendant les escaliers, je pouvais voir là tous les hommes que j'avais tué de mes propres mains. Je descendais encore et j'en voyais des nouveaux lorsque je sortais à l'horizon, voyant ses personnes qui m'avaient accompagné jusqu'à la tour, encore entrain de m'attendre. Je pensais qu'ils étaient déjà partis mais non, je leurs dis alors une chose pour les rassurer. « C'est bon... tout est réglé avec votre Chef. Vous pouvez même aller jeter un coup d'oeil. » Mes paroles, un sourire ironique que j'avais là, je me foutais vraiment d'eux et ils étaient bien bêtes en faite, surtout qu'ils croyaient à tous mes bobards. J'arrivais aussitôt vers le port, rejoignant mon bateau, pour ensuite me mettre dans une seule piste, la route qui m'emmenait vers cette île de South Blue, le Royaume de Saint Urea.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB] Une petite traversée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Une petite traversée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite vidéo
» Petite séduction
» petite renseignement svp
» Une petite nouvelle ;)
» Ayumiikka, petite coquinette! =3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: North Blue :: Autres îles de North Blue-
Sauter vers: