Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Marine
Marine
avatar



Greyback Byakko
Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant
MessageSujet: [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]   Ven 4 Jan - 6:37

Jeu d'argent & lancer d'ivrogne


C’est dans une taverne plutôt mal famée et enfumée de Baterilla que nous retrouvons Greyback, le fauve était actuellement en train de boire, fumer et jouer aux cartes dans un établissement de l’île la plus décadente qu’il avait vu jusque là. Pour une aubaine c’était réellement une sacrée chance que sa hiérarchie avait voulu l’envoyer sur cet îlot où femmes et alcool était disponible à moindre cout et en abondance, à dire vrai Byakko commençait même à caresser l’idée de donner sa démission à la marine et de s’installer de manière définitive dans ce coin de paradis.

Quoi comment sa je triche ? J’vais t’apprendre moi à m’insulter abrutis

L’écho d’une phrase hurlé par un colosse blond quelque peu éméché précéda de peu un homme chétif et volant à la langue bien pendue qui traversait une taverne pour aller s’écraser avec fracas et sans grâce sur du mobilier qui n’avait rien demandé à personne. Le grand gaillard responsable du lancé d’ivrogne se fit savamment rabroué par ses compagnons de tables, et pour cause à cause de sa saute rabroué par ses compagnons de tables, et pour cause sa saute d’humeur venait de priver la table d’un joueur au portefeuille bien garnis.

Greyback soupira lourdement et alluma un de ses immenses cigares, il fallait qu’il se calme car si sa conduite arrivait aux oreilles d’un de ses supérieurs il était bon pour un transfert en règle sur une île beaucoup moins sympathique que Baterilla. Expirant longuement la bouffée de fumée qui remplissait ses poumons, le fauve observa la salle en recherche d’un nouveau pigeon à plumer.

Et l’établissement de plaisirs ne manquait pas de candidats potentiels à un ratissage pécunier dans les règles, malheureusement pour notre marine l’ensemble des clients présent avaient l’air de flipper un peu de Greyback, sa légère saut d’humeur en avait refroidis plus d’un.
Quand le fauve croisait le regard d’un mec celui-ci détournait bien vite le regard pour observer le travail minutieux fait sur les plinthes des murs.

Seul un homme au regard désapprobateur et au visage balafré, ainsi qu’une autre personne aux cheveux blanc et noir au visage enfantin soutinrent le regard du marine ivre mort. Un immense sourire illumina le visage du fauve, lui qui cherchait un joueur il en avait trouvé deux.

Hey le balafré et le gosse sa vous tente une partie de poker ?

Sur ces mots le reste des joueurs présent autour de la table se décalèrent pour faire de la place aux potentiels nouveaux et rajoutèrent une chaise supplémentaire. Greyback avait grande hâte de les plumer pour pouvoir augmenter sa maigre solde déjà bien entamée par ses excès du mois.


Dernière édition par Greyback Byakko le Mer 9 Jan - 6:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]   Ven 4 Jan - 14:15


Île de Baterilla


"Un repos après un bon gueuleton est essentiel pour se préserver physiquement et mentalement ", était l'une de ces nombreuses phrases qui avait été dite au Caporal Yoruno dans sa jeunesse. Il se trouvait aujourd'hui dans une île de South Blue, l'île de Baterilla, pas franchement une île intéressante selon le Caporal Yoruno, il n'y avait que trop peu de proies à tuer sur cette île mais un petit repos ne peut pas faire de mal tant qu'il ne dure que très peu de temps.

Année XXX. Jour 152.Une vingtaine de jours après sa rencontre avec le révolutionnaire High D.Inseki, le Caporal Yoruno se retrouva encore une fois dans un bar mais cette fois-ci il était moins mal famé que le précédent. En effet, il s'agissait d'un bar avec des civils pour la plupart ivres mort. Cela déplaisait au Caporal Yoruno qui aurait aimé que ce soit des pirates comme ça ils auraient pu les tués. Malheureusement comme il s'agissait de civils, le Caporal n'avait pas le droit de les toucher sinon son poste au sein de la Marine pourrait être compromis et il ne faut pas que cela arrive. Comme il y avait aussi quelques petites frappes qui ne devaient pas être claire, le Caporal aurait peut-être le droit à un petit repas

Mais alors qu'il y avait un bordel pas possible dans cet établissement, un homme qui était assis à une table au fond du bar se mit à voler pour atterrir plus loin contre un meuble de l'établissement. Le Caporal Yoruno regarda de quelle direction cet homme venait. L'endroit se trouvait une table de joueur de jeux de cartes. Le Caporal connaissait de nom ces jeux de cartes et avait appris à jouer à certains d'entre eux. Mais il ne les aimait pas trop, être assis et jouer aux cartes, c'est pas en faisant des actions comme celles-ci que les pirates mourront tous. En jetant un coup d'oeil plus précis à la dite table, il n'y avait que des petits homes faibles. Seul un semblait se détacher du lot. En effet, un colosse se trouvait à cette table, il devait dépasser les deux mètres et sa musculature était sensiblement travaillé. Il n'avait pas une odeur de pirate malgré le fait qu'il empestait l'alcool et le cigare. Alors que le Caporal restait adossé à un mur pour voir ce qui allait se passer d'intéressant dans ce bar, le colosse se mit à hurler :

"Hey le balafré et le gosse ça vous tente une partie de poker ?", dit le colosse en regardant le Caporal Yoruno et un autre homme.


"Poker, jeu de cartes consistant à avoir une série de carte plus forte que celle des autres joueurs", pensait le Caporal Yoruno qui avait entendu parler de ce jeu. Ce dernier venait d'ailleurs de se faire traiter de gosse par ce colosse. Il semblait qu'il intimidait les autres de tel sorte que personne ne croisait son regard. Le Caporal Yoruno n'était pas la seule personne visée par cet appel mais pour le moment, il se fichait de l'autre personne, il ne pensait qu'à vouloir se battre contre cet homme qui semblait si puissant. Il résistait tant bien que mal pour cacher ses pulsions combattive puis réussit à les cacher. Juste après, il répondit au colosse.


"Pourquoi pas", dit le Caporal Yoruno l'air de s'en foutre complètement.

Et tout de suite après, il prit la place juste en face du colosse. Elle était déjà occupé mais le caporal fit déplacer la personne en la menaçant de mort. Puis il s'installa à la table, posant son sabre du coté intérieur de son bras droit et en regardant d'un regard perçant ce colosse qui se tenait en face de lui.

Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]   Dim 6 Jan - 12:35

L'île de Baterilla... Zuko avait l'impression d'avoir passer les trois quarts de son temps sur cette île mal famée au possible. Ici était réunit la crasse du monde, une population entière de malfrat qui sévissait ici depuis des générations et des générations mais que personne n'avait jamais voulu purgé par manque de temps ou d'intérêt. Cette île n'avait en effet aucun attrait, qu'il soit financier, tactique, géographique ou même purement intellectuel, simplement un point inutile sur une carte qui aurait dû être effacé depuis longtemps. Peut-être que le jour où Zuko commanderait sa propre flotte et qu'il aurait le pouvoir légal de la faire, il reviendrait ici pour changer les choses et nettoyer les rues de Baterilla, peut-être que la crise immobilière qui sévissait sur Logue Town pourrait être endiguer grâce à ça...

Une raison plus personnelle poussait Zuko à détester cette île et à vouloir la changer ou la détruire, c'est ici qu'il avait rencontré un homme qui avait fait sombrer les belles idées qu'il se faisait sur la justice de la Marine avant qu'il ne soit totalement convaincu par Clive R. Jackson que la Marine était belle et bien légèrement corrompue sur les bords. Raser cette île lui procurerait un bien fou et lui permettrait de revenir ici sans être hanté par les fantômes de son passé, lorsqu'il était encore innocent et plein de positivisme pour l'avenir. Au final l'avenir n'avait rien de brillant, le passé non plus et le présent était remplis de pirates à liquider.

On pouvait donc comprendre que ce n'est pas de gaîté de cœur que le Lieutenant Zuko Kasai se retrouvait sur cette île emplie du rebut de l'humanité, surtout qu'il venait de passer pas mal de temps dans le noir, en compagnie des gens de leur espèce qui n'avaient pas pu échapper à la justice, ou plutôt, à la loi. Lui même s'était rendu aux forces de l'ordre après avoir fait son rapport en compagnie de son ex capitaine sur les événements de Ashen Vale. Il venait d'en sortir il y a à peine un ou deux jours et il avait demandé au capitaine de le déposer ici, le seul endroit où il pourrait boire et se divertir un peu sans regard de travers de la part des indigènes quant à son comportement.

D'un air maussade il partit à la recherche d'un bar acceptable non loin du port. Cependant, les premiers qu'il croisa dans les environs ne correspondaient pas à ses standards ni à ce qu'il recherchait, il dû donc se résoudre à s'enfoncer plus loin dans les terres, ce qui n'arrangea pas vraiment son humeur. Par hasard ou par intervention du destin, ses pas le guidèrent jusqu'au bar qu'il avait détruit en compagnie du pirate. Il avait été reconstruit depuis et abordait une façade un tout petit peu différente de la dernière, elle semblait plus propre mais tout de même toujours aussi mal fréquentée.

* Hum... Ça devrait fait faire l'affaire. Pour ce que j'ai envie de toute façon... *

Il poussa donc la porte et se trouva en présence d'une bonne ambiance de taverne avec des rires, des cris, de la bière, une petite bagarre au fond de la salle et plusieurs tables où des cartes et des billets étaient présents. Juste ce qu'il voulait, même si la population était toujours aussi malfamé et que l'atmosphère sentait le mauvais tabac à plein nez. Il repéra deux uniformes de Marines dans le lot, ce qui l'étonna légèrement vu les lieux. Le Gouvernement ne savait plus quoi faire de ses forces apparemment. Il se plaça au comptoir et commanda un grand verre d'alcool quelconque en observant les tables des jeux, se demandant encore laquelle il allait rejoindre et estimant les forces en présence.

Soudain, son choix se désigna tout seul, lui évitant de réfléchir pendant trop longtemps : l'un des deux Marines qui jouait au carte balança un homme qui l'avait accusé de tricherie à travers la pièce, l'envoyant s'écraser sur du mobilier qui se brisa sur le coup. Après ça, personne ne souhaita plus le regarder dans les yeux à par l'autre Marine qui soutint son regard et lui même qui le fixait avec réprobation. Une telle attitude n'était pas digne d'un Marine mais cette puissance de frappe était appréciable. L'homme sembla apprécier qu'on soutienne enfin son regard et s'adressa à eux en gueulant à travers la pièce.

- Hey le balafré et le gosse sa vous tente une partie de poker ?

Zuko redressa le menton d'un air de défi renfrogné. Le balafré ? Il n'était pas sûr d'aimer cette appellation qui témoignait un manque de respect inacceptable, et de plus ce type le prenait pour un pigeon près à être plumé ? En général on invite des gens à jouer au poker quand on est sûr de pouvoir gagner, mais ce grand type allait s'en mordre les doigts, il avait apprit à jouer aux jeux d'argent avec Clive lui-même et bien qu'il n'égala pas son maître en la matière, il pouvait se vanter d'avoir un niveau très proche du sien quand il s'agissait de gagner aux cartes, que ce soit par pure stratégie ou par triche. Il allait lui faire ravaler ses paroles de la manière la plus frustrante possible pour lui : il allait lui piquer tout son argent pendant cette partie, de quelque façon que ce soit.

Zuko récupéra son verre et alla s'asseoir à la table, imité par l'autre Marine qui prit place en face du colosse, certainement pour le garder à l’œil, apparemment prêt à en découdre au cas ou. Bon reflexe. Zuko approuva mentalement son comportement, en face d'un individu dangereux, il fallait toujours se tenir prêt. Zuko était toujours prêt, mais il conserva son air maussade qui lui servirait de ''Poker Face'' pendant la partie, l'expression derrière laquelle il se cacherait pendant le jeu. Il aimait bien cet air de ''Je vous déplume tellement facilement que je m'emmeeeeeerde''. Il plaça à côté de lui une liasse de billet qui n'attendait qu'à être gagné par les autres et qu'il mettrait en jeu pendant la partie et patienta le temps qu'on lui distribue les cartes, toujours maussade en enlevant sa veste qu'il posa dans son dos, exhibant des manches courtes qui convaincraient les autres qu'il ne pourrait pas tricher.

- Voyons voir ce que vaut cette table...

Puis il saisit les cartes qu'on venait juste de lui distribuer, se mettre en manche courte n'était qu'un leurre, tricher resterait un jeu d'enfant.

_________________

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marine
Marine
avatar



Greyback Byakko
Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant
MessageSujet: Re: [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]   Lun 7 Jan - 7:49

Poker Face


Greyback se frotte les mains tout heureux de voir deux potentiels pigeons s’asseoir à la table, voilà qui allait pouvoir remonter ses finances dans un état plus que déplorable ces derniers temps. L’homme au visage enfantin se posa en face de lui avec un regard qui en disait long sur ses intentions, le fauve ne connaissait que trop bien la lueur qu’il apercevait dans les yeux du joueur aux cheveux en demi-teinte, c’était le regard qu’un prédateur posait généralement sur sa proie, Byakko ne savait si ce regard était adressé au joueur de poker ou à l’homme qu’il était. Le colosse ne put réfréner un sourire carnassier, si ce type voulait le transformer en descente de lit il pouvait tenter sa chance, à vrai dire Greyback espérait qu’il la tente dans l’espoir qu’il serait un adversaire coriace car depuis sa mission avec Stark il n’avait pas recroisé d’adversaire digne de ce nom depuis ce révolutionnaire qui avait bien failli avoir sa peau.

Les joueurs étaient enfin tous en place, la partie – ou plutôt le plumage - pouvait enfin commencer. La première main fut donnée, Byakko regarda ses cartes, il avait touché une paire d’amiral (paire d’as made in OP ). Le marine se concentra pour ne pas exposer sa joie et garder un visage le plus neutre possible, mais les dieux semblaient être avec lui sur cette partie comme ci les résidants de l’olympe eux même voulait que son petit livret A gonfle, gonfle et gonfle encore jusqu’à exploser. Le fauve paria une somme très importante qu’il relança encore et encore jusqu’à atteindre la river, malheureusement aucune autre carte ne semblait avoir voulut montrer le bout de son nez et le marine balafré remporta le tour avec un brelan de rois.

Les parties s’enchainèrent encore et encore durant de très longues minutes, la liasse de billet de Greyback croissait et diminuait au fil du jeu, mais le constat était sans appel : il avait perdu plus d’argent qu’il n’en avait gagné, à vrai dire tous les autres joueurs se faisaient plumer peu à peu par le balafré qui apparemment s’appelait Zuko. Le colosse était resté songeur en entendant ce nom, il l’avait déjà entendu quelque part mais il ne savait dire où exactement, surement trop beurré pour y réfléchir d’avantage la question du prénom du pro du poker avait avortée avant même de perturbé un tant soit peu Greyback.

Après une longue heure de jeu une pause fut convenue et Byakko partit vider sa vessie qui menaçait d’exploser sous la pression des trop nombreux litres de bière ingurgité par notre marine, après cet acte héroïque Greyback partit commander une autre pinte de bière bien fraiche et il retourna poser ses fesses sur la table de poker.

Aussitôt réinstallé il s’alluma un cigare et il ne se gêna pas le moins du monde pour recracher la fumée aux visages de ses voisins dans le but à peine voilé de les déconcentrer, pas très fair-play mais bon quand de l’argent est mis en jeu tout est permis non ?

Une nouvelle main fut sempiternellement distribuée, le colosse regarda ses cartes : Sous-amiral et Lieutenant ( Dame-Valet), pas trop mal. Greyback misa peu mais suffisamment pour voir le flop qui lui donna deux lieutenant de plus, il augmenta alors donc la mise pour voir le turn qui lui offrit un Sous-amiral. Byakko en posséssion d’un magnifique full ne vit qu’une chose à faire avec le peu de capital dont il disposait encore.

All in

Joignant le geste à la parole il poussa les liasses de billets qu’il lui restait au centre de la table , sur ce coup s’était quitte ou double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]   Lun 4 Fév - 19:38

Malgré tout les efforts que pouvait prodiguer les autres joueurs de sa table, personne n'arrivait à lui soutirer plus d'argent qu'il n'en prenait aux autres. Bientôt, sa liasse de billet se retrouva multiplié en volume et en valeur par sept ou huit. Quelques uns des joueurs c'étaient même retiré de la partie avec les poches vides et le regard déçut. Le troisième Marine avec une tête enfantine faisait partit de ceux là et était partit tout rouge de colère en claquant la porte. Dommage, il aurait aimé en savoir un peu plus sur lui.

Une pause fut déclarée après une heure de jeu pendant laquelle Zuko en profita pour compter ce qu'il avait amassé comme oseille. Bien entendu la somme se révéla plus que conséquente et il en rangea la moitié dans sa poche juste au cas où. Le gros balèze de Marine qui l'avait invité à joué (et qui devait certainement s'en mordre les doigts) était partit se soulager au toilette d'une démarche chaloupée et revint avec une chope de bière, se laissant tomber sur sa chaise. Zuko l'estima suffisamment imbibé pour ne pas avoir besoin de plus d'alcool dans le sang mais il ne fit aucun commentaire. Plus il serait saoul et plus il serait facilement manipulable.

Une fois tous les joueurs revenu et de nouvelles personnes venues remplacer les déserteurs, une nouvelle main fut distribuer. Zuko eu un très mauvais jeu, un deux et un huit. Même pas de la même couleur. Cependant il attendait de voir ce que lui réservait le pot pour truquer son jeu. Deux lieutenant sortirent alors immédiatement accompagnés d'un trois, c'est à dire rien d'utile pour lui.

* On peut même plus compter sur son grade pour se sauver maintenant * pensa-t-il en regardant les deux lieutenants.

Son confrère quand à lui fit monter sa mise jusqu'à ce que le turn ne soit dévoilé et ne libère un sous-amiral. À ce moment, Zuko l'entendit dire ''All in'' et pousser tout ce qui lui restait de sous sur la table. Vu les cartes proposées sur la table et le nombre réduite qu'il avait dans les mains, il n'y avait pas beaucoup de combinaisons sérieuses qui aurait pu le pousser à faire tapis. Avec deux lieutenant dans son jeu, il pouvait avoir un carré, avec l'un des lieutenant, le trois et le sous-amiral il pouvait avoir une couleur si ses deux cartes étaient bien de la même couleur mais il était certains qu'il ne pouvait pas s'agir d'une quinte flush ou royale. Il pouvait également avoir un full.

Si il perdait, son camarade déciderait sans doute de quitter le bar par colère d'avoir perdu et de ne plus avoir d'argent. Mais si il gagnait, il pouvait tout aussi bien décider de quitter le bar avec l'argent récolté puisque la plupart des joueurs avaient suivit sa mise. Il serait plus facile de le rappeler pour jouer si il venait à perdre cette manche que si il l'avait gagné. Toujours avec l'air de marbre de celui qui s'ennuie à mourir, Zuko suivit à son tour et observa un Amiral en chef (un as) sortir du tas de cartes en rivers de la même couleur que le lieutenant et le sous-amiral. Avec un amiral (un roi) et un dix, il pouvait avoir une quinte royale et gagner à coup sûr.

Escamotant discrètement ses cartes, il les remplaça par celles de son choix et attendit que les dernières mises ne soient faîtes pour annoncer son jeu. Son confrère Marine ivre dévoila sa main le premier en annonçant un full. Trois lieutenant et deux sous-amiraux. L'un des joueurs avait une couleur, personne d'autre n'avait de quoi tenir la comparaison. Zuko s'était arrangé pour dévoiler en dernier sa main qu'il étala avec un flegmatisme à la limite de l'insolence.

- Quinte royale messieurs, ce fut un plaisir.

Il rafla ainsi plus d'argent qu'il ne s'en était fait en une heure et observa comme prévu le Marine effondré d'avoir perdu tout son argent. Pour le faire rester encore un peu, Zuko se conduisit en bon joueur et paya sa tournée générale avec l'argent qu'il venait de gagner, ce qui ne manquerait pas d'agacer les joueurs qui c'était fait plumé puisque c'était leur argent qu'il utilisait mais qui suffirait sûrement pour que le Marine reste le temps de finir sa chope et de repartir.

Une nouvelle pause fut faîte le temps de prendre toutes les commandes et de se remettre de ses émotions pendant laquelle Zuko alla voir le grand Marine avant que celui-ci n'ai pu décider ou non si il restait le temps de boire un dernier coup ou de partir chercher fortune ailleurs. Prenant la chaise de l'un des soûlard qui avait déserté, il s'assit à côté de lui en s'arrangeant pour tourner la chaise de façon à lui faire face et se servit de la table comme d'un accoudoir temporaire.

- Ça me fait mal de plumer un camarade Marine, mais le jeu c'est le jeu l'ami.

Il fit une petite pause pendant laquelle il en profita pour boire une lampée de sa boisson avant de continuer brusquement sur un ton totalement différent.

- Écoute moi bien mon gars, t'as pas l'air d'avoir d'affectation sur le moment et je sens que t'en est au point de rupture alors je vais te proposer un marché que t'es pas en état de refuser.

Ceci au moins était vrai. Si d'aventure sa fierté lui faisait refuser le marché que Zuko allait lui proposer, il en serait réduit à mendier pour pouvoir se trouver un bateau qui l’emmènerait hors d'ici pour se trouver un nouveau job ou bien il devrait envisager une reconversion quelconque dans un métier qui ne satisferait pas sa soif de combat qui paraissait évidente rien qu'à le regarder (et encore, il était saoul). Il pouvait également se transformer en pirate, ça arrivait tous les jours de voir des Marines déserter, mais si Zuko découvrait qu'il en était arrivé là, il n'hésiterait pas à le traquer et à le tuer. Il n'avait aucun doute sur le faite qu'il puisse le retrouver, il avait une très bonne mémoire des visages et celui de cet homme était assez marquant. Zuko voulu bien faire passer le message dans ses yeux, il savait montrer qu'il était quelqu'un de dangereux et il n'avait aucun doute quant à sa supériorité sur ce type.

- Voilà ce que je te propose, reprit-il. Tu as le choix entre prendre tes cliques et tes claques et te tirer de ce bar pour finir clochard sans aucun avenir dans les rues dégueulasses de Baterilla ou me laisser te prêter assez d'argent pour recommencer une partie. Cependant j'ai mes conditions. Si tu acceptes mon argent tu seras obligé de le dépenser à cette table jusqu'à ce que l'un de nous deux perde ou gagne à nouveau et tu sais à quel point la chance peu tourner... Si je perds, tu seras bien entendu libre de t'en aller avec tous l'argent que j'ai remporté pendant ces dernière parties et tu ne me reverra sans doute plus jamais. Mais si c'est toi qui perds, tu devras me suivre ou que j'aille, tu m'obéiras qu'elle que soit la tâche que je te confie et tu m'aideras à trucider tous les pirates qui sont sur ma route. Si on résume, tu deviendras mon vice-capitaine et on ira directement sur Grand Line. Qu'en penses-tu ?

Il laissa au Marine le temps de réfléchir en prenant une nouvelle lampée de son eau-de-vie et en exhibant une liasse de billet qu'il venait de sortir de sa poche pour la poser sur la table, prêts à être échangé contre une simple promesse. La seule chose qu'il cachait, c'est que rien là-dedans n'aurait à faire avec la chance ou le hasard. Il était le maître des cartes, et c'est ça qui faisait la différence entre lui et les autres.

_________________

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marine
Marine
avatar



Greyback Byakko
Messages : 107
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 411
PH : 407
Grade : Lieutenant
MessageSujet: Re: [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]   Mar 5 Fév - 5:50

Game Over


Le colosse n’en croyait absolument pas ses oreilles, le type aux cicatrices venait de lui proposer un deal incroyable. Rejouer contre lui avec son argent et prendre le pari fou de le plumer et le plus beau c’est que même si Greyback perdait encore son stack il trouverait un emploi aux cotées de ce joueur plutôt inhabituel et comble de joie ce nouveau taff consisterait à chasser et décortiquer des pirates, finalement les dieux de la chance ne l’avait tant abandonné que ça. Byakko vida ce qu’il restait de sa pinte d’un trait et se mit à éclater de rire, oui il aimait cette proposition qui ne pouvait être que bénéfique pour lui, il acquiesça et retourna s’asseoir à la table qu’ils avaient précédemment quittée pour jouer cette ultime partie qui risquait à jamais de changer son destin.

Une main fut nouvellement distribué, pas terrible d’ailleurs cette main, la partie ne commençait pas sous les meilleurs auspices, un deux et un neuf non assortie. Malgré tout le fauve tenta sa chance au bluff, ce fut une idée ridiculement stupide qui lui couta bonbon, son probable futur nouveau patron avait une main du tonnerre encore une fois et il empocha une grande partie des crédits qu’il avait précédemment accordé à Greyback. La partie se continua ainsi pendant près d’une heure, Byakko remporta quelques manches qui ne lui rapportèrent pas tant que ça. Avec le recul et des années plus tard Greyback se demande si à l’époque Zuko n’avait pas volontairement perdu ses manches pour faire durer le plaisirs, un peu comme un toréador qui prenait son temps avant d’enfoncer le picador fatal dans le cœur de la bête, mais même après des années à servir ensemble Zuko soutenait qu’il n’avait pas influencé en quoi que ce soit la partie.

Toujours est-il que malgré les petits gains de ci et de là du colosse plus le temps passait et plus son portefeuille décroissait à l’exacte proportion inverse de son alcoolémie qui elle ne cessait de croitre de façon exponentielle. Et ce qui fatalement devait arriver arriva, sur un ultime coup de bluff encouragé par son état plus qu’avancé d’ébriété Greyback perdit ce qui lui resta de flouze. Et alors que Zuko ramassait, rangeait et comptait ses gains, Byakko éclata à nouveau de rire, un rire franc, conviviale et peut être un peu éméché. Nous pouvons le dire Greyback éclata d’un rire d’ivrogne dont les veines contenait surement plus de bière que de sang.

« Hahahaha ! Bien joué…capitaine. Ce fut une partie dont je risque de me souvenir pendant un moment…hahaha ! Bon aller, c’est pas tout ça mais il nous faut fêter ma nouvelle affectation….Patron ! Deux pintes de ton meilleur whisky ! Et c’est le lieutenant qui paye ! hahaha *s’effondre sur la table* Zzzzzzz

Terrassé par les vapeurs d’alcools Greyback venait de s’endormir face contre table avec un sourire de bienheureux sur les lèvres et ronflant comme un porc. A ne point en douter il était partit pour une longue nuit de sommeil suivit d’une monumentale gueule de bois le lendemain et surement d’un sermon non moins colossal de son nouveau boss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]   Ven 8 Fév - 21:36

Zuko était en face de tous ses espoirs réunis dans un seul homme. Que disait-il, un homme ? Non, ce qui se trouvait en face de lui était une bête, un monstre débordant d'une force bien trop prometteuse pour lui permettre de se balader en liberté et être utilisée par n'importe qui. Un monstre qui représentait également tous les rêves, toutes les deuxièmes chances qu'il avait jamais souhaité avoir après être passé en conseil de discipline devant la grande intendante du conseil des cinq en personne. Se faire ainsi accuser de tels vices par un homme en qui avait une confiance pourtant si profonde auparavant l'avait énormément décontenancer.

Il savait au plus profond de son être qu'il allait devoir tout recommencer à zéro à présent, même si il avait au contraire monté un échelon de plus dans la hiérarchie de la Marine. Cette perspective l'avait en premier terrifier, puis désespéré. On ne trouvait pas un équipage comme ça, même quand on avait le bateau. Cependant il s'était endurcit, il le fallait dans sa situation et il avait décidé de revenir sur Baterilla pour se confronter à son passé et voir si il était prêt à tourner la page.

L'ironie du sort ou bien le destin avait voulu que le seul bar potable des environs fut précisément celui dans lequel il était entré la première fois qu'il était venu sur cette île, un épisode de sa vie qui semblait à la fois si loin et qui était pourtant si proche dans le temps. Il avait l'impression d'avoir gagné dix ans depuis cet incident, que ce soit en âge, en expérience ou en compétence. Il avait en effet beaucoup progressé dans la maîtrise de son fruit du démon et se sentait absolument prêt pour Grand Line et pour tous les défis qu'il pourrait y rencontrer.

Mais même prêt, il lui manquait quelque chose. Cette chose était un équipage, une équipe, des gens sur qui compter ! Il ne savait pas si il pourrait compter sur Greyback Byakko en temps que personne, mais il savait que tout l'accomplissement de son rêve dédié à la fin de la piraterie reposait pour le moment sur lui et personne d'autre. Il l'avait su dès qu'il était entré dans la salle et l'avait vu balancer cet homme à travers la pièce. Un manque de discipline flagrant certes, mais qui lui rappelait tellement lui même il y a peu qu'il pourrait s'en accommoder. Même le côté alcoolique du personnage ne le dérangeait pas et c'est pourquoi il lui avait fait une offre si généreuse.

Pendant cette partie, il n'avait cessé de surveiller son futur homme de main. Il ne doutait pas un instant de sa réussite. Personne ne pouvait le battre au poker, il n'était même pas sûr que Clive en soit lui même capable. La différence c'est que Clive aurait su comment il avait fait pour gagner et en aurait sûrement était fortement vexé alors que Greyback pensait uniquement qu'il était doué aux jeux et particulièrement chanceux. Il s'amusa un instant à le laisser gagner quelques parties, comme un chat qui jouerait avec une souris bien que celle-ci soit totalement en son pouvoir. Il était d'ailleurs étrange de comparer son rêve à une souris. C'était comme si il l'avait déjà.

Lorsqu'enfin le coup de grâce fut donner, Zuko se sentit envahir par une douce chaleur de contentement. Il avait gagné. Son rêve était en marche. Greyback se contenta d'éclater de rire et d'offrir une tournée générale à son compte avant de s'écrouler en disant qu'il se souviendrait de cette partie. Le sommeil qui le prit semblait proche du coma, mais Zuko n'essaya pas de le réveiller ni de le porter lui même. Il était déjà dans l'avenir, à sillonner les mers en compagnie d'un équipage invincible lorsque quelqu'un vint le tirer de sa rêverie.

Un moment inattention lui avait fait dévoiler le subterfuge aux joueurs restant, dévoilant ainsi la tricherie et le secret de sa chance de cocu. Aussitôt, branle-bas de combat, tout le monde sortit ses armes pour récupérer son argent. Se fut au tour de Zuko d'éclater de rire avant de libérer ses flammes et d'incinérer les fous qui avaient tentés de l'approcher pour le détrousser. Aux forts qui avaient été assez sages pour rester à l'écart du combat ou s'en était retiré avant que ça devienne trop dur pour eux, Zuko leur fit un signe de tête en désignant le colosse toujours effondré sur la table de jeu.

- Je sais que je n'ai pas gagné à la loyale pour te recruter. Mais je n'ai jamais précisé que je le ferais. Ce qui compte c'est le résultat.

Ravi de sa première trouvaille, Zuko les conduisit jusqu'au port où il leur ordonna de déposer le corps de son second dans une cabine du bateau qu'il venait de louer. Direction Logue Town pour récupérer son bateau et en route pour Grand Line !

_________________

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: [FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Poker & Téquila [PV : Greyback, Ao, Zuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poker mario
» (Resolu] Recherche de sprite
» Liste des chaînes avec Bbox TV Fibre
» 4 nouvelles chaînes arrivent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Île de Baterilla-