Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pirate
Pirate
avatar



Maître du Jeu 1
Messages : 253

Fiche du marin
PP : MAX
PH : MAX
Grade : Seigneur des Pirates
MessageSujet: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Dim 18 Nov - 12:02

Le premier poste que vous ferez sera celui de votre rencontre, il racontera donc votre face à face, ce qui veut dire que vous ne pourrez vous battre pour le talisman qu'après le premier tour passé. Je rappelle qu'il s'agit avant tout de subtiliser l'objet à votre adversaire et pas de le battre. Vous avez jusqu'au Dimanche 25.09.2012 pour terminer la deuxième partie du deuxième Event. Pour la situation géographique (afin de décrire l'endroit) il suffit de lire le poste sur Bloodyweep Forest qui vous donnera un aperçu de l'endroit (à quoi il ressemble). Des monstres peuvent apparaître pour vous subtiliser l'objet durant votre combat, ils apparaîtront aléatoirement (via un lancé de dé) après le 4e tour. Il faut noté que votre adversaire possède une tablette, il faudra donc lui voler à lui aussi le talisman, sans quoi vous ne pourrez passer à la phase suivante. Le perdant du tour précédant n'a aucune tablette, le vainqueur du tour précédant en possède une seule.

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Lun 19 Nov - 23:41

Le sang dégoulina de ses plaies, se répandant comme un fluide visqueux entre ses doigts qui appuyaient tant bien que mal sur la blessure ouverte et qui le tiraillait de douleur. Le mal qui le rongeait n’était vraiment pas agréable et même si l’entaille n’était que superficielle et qu’il avait vu pire, Kyosuke grognait à l’idée d’avoir laissé son adversaire prendre la fuite. Quelques heures plus tôt, le capitaine pirate avait rencontré un cuisinier dans la jungle d’Ashen Vale et s’était lancé dans un combat quelque peu étrange, son ennemi s’étant transformé en dragon et ayant profité de l’occasion pour le blesser au flanc et lui voler ce qu’il avait trouvé un peu plus tôt dans cette végétation dense. Il avait beau ne pas réellement porter d’attention à cet objet qui n’avait aucune valeur à ses yeux, l’idée de s’être fait ainsi volé par un être aussi lâche ne lui plaisait pas des masses.

Se laissant tomber contre un tronc d’arbre avant de s’asseoir sur une racine sortant du sol, le bretteur enleva son haut, offrant aux créatures ici-bas la vue de son torse légèrement brûlé et de la trace de griffe au-dessus de ses côtes. Sortant une bouteille d’alcool de la poche arrière de son pantalon et qui ne s’était miraculeusement pas renversée durant le combat, il appliqua le liquide sur son flanc en évitant de hurler de douleur, serrant les poings en grimaçant pendant un moment. Cependant, l’opération eut pour effet de lui permettre de panser momentanément sa blessure qui arrêta de couler. Remettant sa chemise ensanglantée, il but une lampée de sa bouteille et s’alluma une cigarette avant de regarder autour de lui.

Aux premiers abords, il était encore perdu et ne savait absolument pas où donner de la tête, impossible de se situer sur cette foutue île. Si un trésor se cachait dans les environs, il aurait mieux fallu commencer par faire brûler cette végétation envahissante et qui rendait la situation encore plus pénible qu’elle ne l’était déjà. C’était fou de se retrouver dans cet endroit sans savoir quoi faire et encore plus lorsque contrairement au cuisinier, le seul souhait de Kyosuke était de reprendre la mer avec Hana et partir sur Grand Line. Soupirant en s’étirant légèrement, l’épéiste mit les mains dans les poches et reprit sa route en s’enfonçant dans la jungle. Les bruits peu rassurants de la faune ambiante ne lui plaisaient pas réellement mais il était prêt à en découdre, ses épées toujours accrochées à sa ceinture et recouverte du sang de l’autre homme-lézard qui lui avait faussé compagnie.

Il ne sut pas combien de temps il passa dans la forêt, vagabondant en écrasant les insectes sur son passage et ayant la désagréable impression de tourner en rond et de passer là où il était déjà venu. Ce ne fut qu’au détour d’un des innombrables arbres que le jeune homme rencontra de nouveau de la vie : un autre homme lui faisait face, marchant dans sa direction sans vraiment faire attention à lui. Guettant le nouvel arrivant, Kyosuke prit une bonne bouffée de fumée et regarda de plus près l’homme qui lui faisait à présent face. C’était un blond, au regard glacial et dont les airs faisaient de lui un être assuré et qui ne semblait pas effrayé par l’idée d’être ici. A le voir, il n’était certainement pas l’un des habitants de ce coin paumé et il s’arrêta pour toiser le bretteur. Quelque chose, une certaine aura, semblait s’échapper du personnage, comme s’il dégageait un charisme particulier et qui était familier à l’épéiste : l’aura d’un homme de pouvoir, de quelqu’un qui de près ou de loin sert le gouvernement… Un marine.

- Sérieusement, ça doit être une blague ? Vous vous êtes tous donnés rendez-vous dans cette forêt ou quoi ?

Jetant un regard amusé à l’inconnu, Kyosuke écrasa sa cigarette au sol, faisant au passage se consumer quelques herbes qui malgré la récente pluie arrivaient à prendre feu. Dégainant son sabre afin d’être sûr de pouvoir se battre, le capitaine pirate toisa son adversaire en souriant, regardant à sa ceinture pour y voir un objet similaire à la tablette volée par le cuisinier un peu plus tôt. Souriant de plus belle, le bretteur souffla :

- J’aurais dû me douter que la marine viendrait courir après le trésor, ça vous ressemble bien ! Vous êtes encore nombreux dans ce bourbier ? Pas que je n'apprécie pas votre compagnie, mais j'aimerais savoir si je vais encore croiser du monde...

Restant stoïque devant son ennemi, Kyosuke attendit un instant : même s'il se trouvait devant un marine, il pouvait toujours discuter... Pour le moment
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mar 20 Nov - 13:38




À la conquête de mon trésor ! « Bloodyweep Forest »


L'arrivée par la mer n'avait pas été une catastrophe puisque nous avions quand même pu couler un navire pirate en chemin, ce qui éliminait donc un potentiel adversaire pour la suite des événements. Le hic, c'est qu'en échouant sur cette plage j'avais également perdu mon équipage de vue, c'est donc en solitaire que, jusqu'à présent, j'ai erré dans ces bois d'infortune ; froids, morts, l'endroit n'avait rien de plaisant en soi. Il était sombre, lugubre et foutait une putain de chair de poule. De plus, j'avais la sale impression d'être observé depuis que je m'étais éloigné de sa lisière et c'était dans ces moments-là que j'avais besoin de mes incompétents sous-fifres, qui, comme à leurs habitudes, n'étaient pas présents pour faire le sale boulot, sérieux, depuis quand c'était au chef de se farcir tout le travaille, hein ? Mais bon, du moment qu'ils ne se faisaient pas déglinguer dans cette foutue forêt, j'imagine que je pourrais m'estimer heureux, ça m'éviterait énormément de paperasse pour trois fois rien..

« AHHHHHHHHHHHHH !!!!!! STARRRRRRRRRRRRRKKKKK !! Pfff..Rien à faire.. ÇA M'SAOUUUUUUUUUUL !! PUTAIN ! T'ES CENSÉ T'OCCUPER DE TON CAPITAINE CORRECTEMENT, ENFOIRÉ ! »



* Tsch, j'imagine que ça sert à rien, il ne m'entendra jamais et même si c'était le cas, il a le sens de l'orientation de Zéro Robonoa dans One Park.. *

Sous l'emprise de la colère je donne un coup de pied dans quelque chose de petit à la forme d'un caillou. En le voyant valdingué celui-ci scintille et attise ma curiosité, il semblait précieux et plutôt rare, je n'avais rien vu de tel jusqu'à présent. L'objet rebondit sous le choc de ma frappe et je dois faire plusieurs pas avant de pouvoir le ramasser, mais en me baissant une chose étrange se tient à mes pieds, lui aussi avait apparemment une bribe d'intérêt pour cet artefact, sa grosse main de couleur vert pâle l'avait pris avant que je ne puisse me courber totalement. Comme sa patte recouvrait le talisman je n'avais que d'autre choix que de l'écrasé avec mon pied afin de l'empêcher de me le voler. En relevant la tête j'aperçois la personne qui tentait de me subtiliser mon bien, ce truc ou cette créature plus exactement n'avait rien d'humain et sa seule présence me dégoûtait, presque choquer sur l'instant je n'avais tout de même pas l'intention de me laisser faire.

« HEIIIN ??? ENFOIRÉ ! TU CROIS VOLER QUI ??? »



« Tu pourrais avoir la gueule d'un cerbère croiser avec celle de Mugen que j'en aurai rien a carré ! Rends-moi l'objet, sale.. »


C'était la façon Clive, ce petit air hautain voir presque méprisant à l'égard des gêneurs m'avaient valu une pléiade d'ennuis par le passé, mais j'étais habitué et des mochetés de son genre j'en avais déjà vu, même si il fallait l'avouer, il était sacrément dégueulasse ! Moche mais rapide, celui-ci me donne un coup de boule, m'empêchant de terminer ma phrase. Comme nous étions déjà au corps-à-corps cela n'avait pas été très dur de me faire reculer d'un mètre ou deux, mais ce qui m'avait le plus troubler c'était ses effets, il avait réussi à me toucher et les personnes capables de le faire ne s'étaient encore jamais présentée, du moins pas sans les armes adéquates. Son air renfrogné indiquait qu'il était clairement là pour me manger, et, si il arrivait à m'atteindre il ne faudrait pas le prendre à la légère. Mais dans la précipitation, celui-ci accoure dans la direction ce qui rendait plus faciles les choses. Au moment de l'impact entre lui et moi, je déploie ma capacité primaire de mon fruit : la glace ; celle-ci forme un petit rempart entre lui et moi qui me permet dans la foulée de l'agripper afin de l'ensevelir totalement sous la glace, le cryogénisant sur place. Pour m'affronter il avait prit soin de laisser par terre l'artefact afin de ne pas l'abîmer.

* Whaa, flippant, heureusement que j'ai pu le neutralisé avant qu'il ne continue, cette chose fout les boules.. *

Je ramasse l'objet et continue mon chemin, mais, après quelques minutes de marche, je tombe sur une deuxième personne, elle semblait déjà plus humaine que le truc que j'avais rencontré juste avant, il n'avait en revanche pas l'air d'être dans la forme de sa vie, d'ailleurs, on pouvait le voir qui tentait de panser sa blessure à l'aide de sa main. En me voyant celui-ci se met en alerte, me percevant directement comme un ennemi avant d'avoir pu lui toucher deux mots, il avait l'air plutôt parano, mais la forêt l'imposait, probablement l'un des meilleurs moyens de survivre dans ce lieu maudit. Sur la défensive celui-ci m'affuble d'un petit monologue que je prends tout juste la peine d'écouter, mon visage se raidit ne laissant paraître aucune émotion, froid et impassible : comme cette forêt qui nous entourait. Une fois que celui-ci ait terminé de parler, je prends à mon tour la peine de lui répondre, toujours d'un air supérieur, hautain.

« Un Marine ? Où ça ? »

Je fais mine de regarder un peu autour de moi, comme pour me payer sa gueule.

« Si j'en vois un, je te ferai signe, promis.. »

Mais celui-ci avait attiré mon attention en parlant du trésor, fustigeant la Marine comme si il avait une dent contre elle, mais ce n'était pas vraiment le plus important dans l'histoire.



« Le trésor ? Pour la Marine ? Ahah..Que c'est mignon, j'ai la tête d'un type prêt à refiler une récompense à quelqu'un d'autre ? » je laisse quelques secondes coulées avant de reprendre « Non.. Je rêve juste de transformer la barque en yacht ; un yacht avec les plus belles femmes que ce monde a à offrir..J'ai pas d'idéologie précise comme sauver le monde ou ce genre de connerie, j'veux juste le trésor, et pour l'instant, la seule chose qui m'en sépare, c'est toi. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mar 20 Nov - 19:46

Pathétique, affligeant et désespérément peu comique, voilà comment Kyosuke aurait pu décrire l’homme qui lui faisait face. L’humour dont il avait fait preuve ne fit qu’ennuyer l’épéiste que la situation semblait vraiment énerver. Pourquoi ne pouvait-il pas simplement rentrer à son bateau, laissant les trésors sans intérêt aux chasseurs en quête de richesses, pauvres âmes attirées seulement par l’argent et par la renommée. Cet homme-là ne devait pas faire exception à la règle et pourtant il semblait différent du reste de la plèbe qui devait courir après les quelques pièces d’or que renfermaient cet endroit morbide et inintéressant. Ce n’était pas tellement sa façon d’être qui le différenciait des autres, mais l’aura malsaine qui se dégageait de lui, comme s’il était un être supérieur dans un domaine particulier, comme si sa soif de richesse était encore plus grande que celle du commun des mortels.

Lorsqu’il ouvrit la bouche, cela ne fit que confirmer les nombreux soupçons de Kyosuke qui sourit de nouveau, voyant les doutes qu’il avait être fondés. L’homme qui se tenait en face de lui, le marine qu’il venait de rencontrer, rêvait des richesses de cette île, souhaitant à tout prix les posséder. Mais contre toutes attentes, ou pas selon le point de vue, ce dernier voulait tout garder pour lui. La richesse personnelle semblait pour lui passer avant celle du gouvernement pour lequel il travaillait, comme s’il se servait de son statut pour engendrer la gloire et l’argent pour lui seul et non pour la cause qu’il servait. C’était à la fois risible et déplorable, correspondant parfaitement à l’idée que le capitaine pirate s’était toujours faite d’un capitaine de la marine. Faisant légèrement tourner son épée entre ses doigts, décrivant des arcs de cercle mortel tout en gardant une attitude nonchalante, saisissant une autre cigarette avant de l’allumer :

- Je dois avouer que vous avez plus la tête du chef tyrannique qui amasse tout pour lui et fait travailler les autres, je suppose que c’est pour cela que vous appréciez d’être dans la marine…

Tirant une bouffée sur sa cigarette, Kyosuke joua un petit moment avec son briquet avant de le tendre comme si de rien n’était à Clive, proposition neutre de partager encore un instant sans combat avec lui. Il était écrit que bientôt ils en viendraient tous les deux aux mains, la fatalité les poussant à se combattre en ce lieu et pourtant sans but précis, comme s’ils étaient deux aimants à la fois positifs et négatifs, attirés par l’autre mais que tout semblait pousser à se repousser. Toisant son adversaire du regard, le bretteur savait qu’il avait le désavantage de combattre quelqu’un dont il ne connaissait pas encore les capacités, ce qui était assez gênant dans un duel de cette importance.

- Je dois avouer qu’au moins, vous avouez être un pourri, c’est assez rare pour un marine… Mais je ne sais pas vraiment si c’est mieux… Quoi qu’il en soit…

Le capitaine finit sa seconde cigarette avant de dégainer son autre sabre.

- Je n’ai pas dans l’habitude de croiser des marines sans rien faire…

Prenant une posture offensive, Kyosuke se jeta vers son adversaire, ses deux épées à la main et gardant Metalicana dans son fourreau, conscient qu’il n’aurait pas encore de lame à aimanter ou de balle à dévier. Se retrouvant nez à nez devant le marine, il porta un puissant coup transversal au niveau du ventre de l’inconnu avant de faire tourner son autres épée dans ses mains, la lame se positionnant le long de son avant-bras alors qu’il tentait de le frapper au visage d’un coup latéral, prenant directement appui sur le sol pour bondir un peu plus loin, atterrissant sur un rocher. Il ne connaissait pas la force de son adversaire et n’était même pas certain de s’il avait réussi à le toucher, mais ne pas savoir ce dont il était capable stressait le bretteur qui avait préféré être rapide sur ce coup. Croisant de nouveau le regard du marine qui était apparemment intact, il soupira :

- Et en plus d’être un p****n de marine, vous êtes pas banal… C’est vraiment pas mon jour…

Jetant un coup d’œil à la ceinture du marine, Kyosuke fixa de nouveau la tablette, conscient que la seule échappatoire qu’il avait dans ce combat, c’était de livrer bataille pour s’emparer de la tablette et non pour gagner… Reprenant ses esprits, il était prêt à frapper de nouveau…
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mar 20 Nov - 23:14




La vie d'un homme est semée d'embûche ! « Bloodyweep Forest »


« Je dois avouer que vous avez plus la tête du chef tyrannique qui amasse tout pour lui et fait travailler les autres, je suppose que c’est pour cela que vous appréciez d’être dans la marine… »

Il semblerait que l'homme avait une dent contre la Marine et plus particulièrement ses membres, proférant un tas d'allégations à son encontre. À l'entendre parler on aurait dit qu'elle était au coeur de tous les malheurs de ce monde, comme si elle faisait partie des entités néfastes de cet univers, mais, à vrai dire, ça ne me touchait pas plus que ça. Il tire une latte sur sa cigarette avant d'en expier tout son contenu, ça avait l'air de l'avoir soulagé, à tel point que celui-ci réalise un geste étrange. Il me tend son briquet avec lequel il n'arrêtait pas de faire mumuse, sur le coup j'avais pensé à une manœuvre pour me distraire mais celui-ci ne fit rien, n'ayant que pour seul et unique but de me le passer, il devait sûrement penser que je fumais, ce qui n'était pas vraiment faux mais pas non plus spécialement juste, mais ça me faisait un briquet gratos, du coup, je crachais pas sur son prêt qui allait irrémédiablement se convertir en « don ».

« Sans rien faire ? Je sais pas qui tu es, mais tu vises trop haut cette fois-ci, t'es plutôt rancunier dans le genre, on t'as violé quand t'étais gosse ou quoi ? »



Je prend le briquet que celui-ci me tend avant de reprendre.

« Mais... Tu as raison sur un point, je ne suis pas l'homme le plus droit qui existe ; qui peut prétendre l'être..? Ton discours hypocrite ne m'atteint pas, t'es venu là pour empocher le trésor et le refourguer à S.O.S enfant handicapé ?? Me fais pas rire, t'es aussi obséder par l'argent que n'importe quelle autre personne, c'est dans la nature des gens..»

L'inconnu ne préfère pas répondre, ne laissant derrière lui qu'un assourdissant silence ; seul le bruit de sa lame qui sort de son fourreau scinde l'air et vient troubler ce calme pesant. La mélodie qui s'en dégage indique clairement que celui-ci s'en occupe régulièrement, et, que par conséquent, les katanas qu'il possède ne sont pas que de simples figurations. Je savais donc à quoi m'attendre venant de sa part, ce qui n'était visiblement pas son cas, vu qu'il n'avait pas encore connaissance de mon pouvoir. Peu après avoir dégainé il m'attaque de manière vive, tranchante, ses mouvements semblaient bien coordonnés ce qui laissait penser qu'il en avait un bon maniement et qu'il me faudrait plus que des petits grigris pour m'en défaire.



Son premier coup est relativement simple à esquiver du fait de la distance initiale qui nous séparait, mais l’enchaînement avec son deuxième sabre avait de quoi surprendre, sa technique était plutôt remarquable étant donné la virtuosité de son maniement, mais, le briquet que je n'avais pas rendu précédemment allait me servir ; omettant de me donner la cigarette qui allait avec il n'avait que l'utilité que j'allais lui donner : celle de parer son coup avec le tranchant de sa lame. Le contact de la benzine et du fer qui tranche une matière identique à pour effet de créer des étincelles, faisant par la même occasion exploser le briq'. L'intérêt ? L'explosion, même minime a pour effet immédiat de freiner l'élan de son bras qui ne peut finir sa course sous peine d'être touché par la minuscule déflagration qu'elle avait engendrée.

« ... »

Pour résumer, aucun des deux opposants n'avaient été toucher, le seul intérêt de son attaque avait été de jauger mon niveau, mais dans l'immédiat il n'avait eu le temps de voir ce dont j'étais réellement capable, dos à moi à cause de son attaque il n'avait que pu voir partiellement ce qu'il s'était passé et je n'avais pas eu à user de mon pouvoir. Son regard semble s'arrêter net au niveau de ma ceinture, là où j'avais mis l'artefact ramassé un peu plus tôt, son attardement sur cet objet ne manque pas de m'interpeller et de comprendre qu'il avait l'air plus qu'intéresser par le talisman. Ça ou alors il avait viré de bord et en voulait à quelque chose de plus intime, mais c'était seulement la deuxième éventualité, en fait, c'était même pas une perspective imaginable par mon petit esprit pure et inaltérable.



« C'est le caillou que tu veux ? Et c'est moi le pourris égocentrique qui ne pense qu'à l'argent ? Tsch.. »

Pour l'instant, il ne m'avait pas montré grand-chose et il ne représentait rien qui m'oblige à me dévoiler, surtout quand on connaît mon petit penchant pour tout ce qui touche au divertissement il me fallait absolument faire durer le plaisir, et pour ça je n'avais qu'une seule chose intéressante à lui offrir : mon 9mm. Je le dégaine relativement vite en reculant sur le côté d'un petit bond pour garder une certaine distance entre lui et moi ; pressant la détente à trois reprises. Les coups tirés sont succins et facilement audibles, à tel point qu'ils brisent le silence de cette forêt, faisant déguerpir quelques oiseaux dans ce ciel charbon qui se maintenait au-dessus de nous. Il allait enfin devoir me montrer un peu plus que ce qu'il avait fait précédemment et c'était également une belle façon de pouvoir jauger à mon tour son potentiel.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mer 21 Nov - 0:36

Le silence de la forêt qui venait d’être légèrement troublé par l’explosion était presque pesant, créant une atmosphère oppressante et désagréable qui aurait presque pu rendre Kyosuke nostalgique de son passé mouvementé à Baterilla ou même de l’ambiance qui avait régné sur son bateau quelques heures plus tôt. Pendant un court instant, le jeune homme pria pour qu’au final il se réveille sur le pont du Fallen Justice, prenant conscience de l’horrible rêve dans lequel il se trouvait, là, perdu au beau milieu de la forêt d’une île inconnue et sur laquelle il n’avait aucune envie d’être. A dire vrai, il devait certainement être la personne qui avait le moins sa place dans une chasse au trésor et pourtant le hasard avait fait qu’il avait atterri là, contre un adversaire peut-être plus imprévisible que prévu et dont les manières et la façon d’être déplaisait à l’épéiste, chose qui apparemment semblait réciproque.

Perché au sommet de son rocher, le capitaine pirate observait son adversaire sans laisser transparaitre la moindre émotion, gardant genou à terre et laissant ses lames toucher le sol. Il ne savait pas pourquoi mais la haine qu’il avait pour la marine était due à des personnages comme l’être qui lui faisait face, homme avide de richesses et de plaisirs, délaissant le peuple et n’agissant que lorsqu’il en tirait un quelconque bénéfice. Pourtant, l’inconnu était assez intriguant, de par sa prestance et la présence qu’il avait, à la fois charismatique et malsain, immoral mais classe… C’était une façon d’être bizarre et à dire vrai Kyosuke devait sans doute aussi faire partie de ces gens qui donnent à la fois des envies de meurtre mais savent attiser la curiosité d’un regard, le désir de mieux comprendre son caractère. En voyant que l’inconnu le prenait réellement pour un obstacle dans sa quête de richesse, le bretteur esquissa un sourire et étouffa un léger rire :

- Pourri égocentrique, c’est vrai que j’aurais eu du mal à mieux vous décrire… Mais à vrai dire, ce n’est pas tant le trésor qui m’intéresse, je ne rêve que de retrouver mon bateau et me tirer de ce bourbier… Mais il s’avère que j’ai perdu ma navigatrice en route, et j’aimerais bien la retrouver avant de m’en aller…

Faisant craquer ses doigts par réflexe, Kyosuke resta aux aguets, conscient qu’une seconde d’inattention pouvait lui coûter la vie, le personnage lui faisant face demeurant certainement plus redoutable qu’il ne le laissait paraitre. Son instinct ne le trompa pas et un instant plus tard, le marine bondissait en arrière pour tenter de l’abattre de son arme à feu. La vitesse de ses mouvements aurait été suffisante pour surprendre un vulgaire pirate de taverne ou un crétin faisant ses classes dans une école militaire, mais s’il y avait un domaine dans lequel le bretteur excellait, c’était la rapidité. Faisant passer l’épée qu’il tenait de la main droite dans son autre paume, tenant ainsi ses deux lames entre les doigts de sa seule main gauche, il dégaina Metalicana à une vitesse folle. L’espace d’un instant, le temps sembla s’arrêter pour le jeune homme et il effectua un mouvement habile de son bras, décrivant une sorte d’arc de cercle étrange dans les airs avec l’épée de qualité supérieure. Fusant dans les cieux, les balles tirées par le pistolet du marine semblèrent légèrement dévier de leur trajectoire, décrivant une sorte de vrille surprenante et passant chacune à quelques centimètres du corps de l’épéiste avant de venir s’écraser dans les branches derrière lui, provoquant la mort d’un volatile qui s’était posé là.

- Inutile…

Au même moment, trois couteaux fusèrent dans la direction du marine, tous trois tirés à l’instant où Kyosuke avait utilisé les propriétés de sa lame pour dévier les tirs. Au passage, il remarqua que l’une des balles avait frôlé son bras, arrachant durant l’attaque quelques brides de tissu sans causer de véritables dommages physiques. Dans l’instant qui suivit, le bretteur se servit du rocher pour prendre appui et se propulser ver son adversaire, suivant de près les couteaux qui fendaient l’air seulement quelques mètres devant lui. Lorsqu’ils attendraient leur cible, l’épéiste serait juste derrière, prêt à frapper.

Fondant sur son adversaire le capitaine pirate tournoya dans les airs, devenant une véritable toupie aux tranchants acérés. Tenant ses deux lames normales dans une de ses mains et Metalicana dans l’autre, Kyosuke était prêt à frapper. Il voulait voir le vrai potentiel de son adversaire, ce dont il était vraiment capable, s’il avait un fruit du démon où une quelconque autre capacité. Alors qu’il allait entrer en contact avec son ennemi, les lames prêtes à frapper, l’ancien majordome fit glisser au dernier moment l’une des deux lames de sa main gauche à l’envers, se retrouvant avec un sabre droit et l’autre dans l’autre sens, telle une épée à lame double. Déchirant l’air et cherchant à faire réagir son adversaire Kyosuke atterrit à quelques mètres dans son dos, soupirant légèrement en constatant qu’il n’était pas mort mais que son adversaire ne l’était pas non plus :

- Qui que vous soyez Caporal… Ou Ajdudant ? Qu’importe votre foutu rang. Je dois avouer que vous êtes un peu plus intéressant que je ne l’aurais imaginé…

Finissant par faire face à son ennemi, Kyosuke rangea l’une de ses épées dans son fourreau, gardant seulement Metalicana et l’autre lame entre les mains, prêt à en découdre. Les choses sérieuses pouvaient commencer…
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mer 21 Nov - 10:18




Première offensive : l'homme de glace ! « Bloodyweep Forest »


Il semblerait que l'homme qui me faisait face avait plus d'un tour dans son sac puisque au moment où les balles sont tirées, celui réussi a dégainé son troisième katana avant leur impact. Les effets de sa lame ne semblaient pas ordinaire puisqu'elle réussit à me renvoyer mon attaque sur moi, du moins ça ne semblait pas spécialement précis vu qu'ils atterrissent tous un peu au hasard dans les branches des arbres et autres feuillages, on aurait plutôt dit qu'il s'agissait d'une déviation plus que d'un renvoi. Au moins, l'une des balles aura fait mouche puisque lorsque celle-ci est renvoyée, elle plombe l'un des rares oiseaux qui n'avait pas déguerpi sous la détonation des coups de feu. Je n'avais cependant pas le temps de m'attarder sur son cas puisque mon adversaire réplique de la plus prompte des manières avec trois couteaux qui fusent dans ma direction à toute allure.

* ??? *



La première attaque d'un côté, la deuxième à revers, il avait fait en sorte de me prendre entre deux feux afin d'augmenter ses chances de réussite, ce qui en soi, était plutôt habile de sa part mais pas suffisant. Je n'avais pas spécialement besoin d'esquiver les deux attaques puisque l'issue de son coup m'allait être favorable pour la suite des événements. Au moment où ses lames me transpercent, la capacité de mon fruit du démon opère et les 3 couteaux lancés précédemment finissent leurs courses dans mon corps, tout comme ses épées qui se figent dans mon anatomie recouvert de glace. En baissant la température de mon organisme il m'était possible de conserver à l'intérieur de mon corps ses katanas, augmentant donc l’adhérence de celle-ci face à la glace.

« Lieutenant. »



Ses armes désormais bloquées, il ne me restait qu'à les ensevelir de ma glace qui les parcourt à une vitesse folle, surprenante même. Mais je n'avais aucun intérêt à en finir maintenant donc, dans un élan de répit je décide de minimiser le givre qui s'arrête au début du manche, évitant donc de le toucher, me permettant ainsi de pouvoir m'amuser encore un peu plus longtemps avec mon nouveau « jouet ». L'endroit était terrifiant et c'était la seule présence humaine que j'avais pu rencontrer jusqu'ici, autant me divertir pendant que j'en avais encore l'occasion. Le trésor était également à portée de main et avant de le récupérer, il serait préférable d'en finir avec tous les ennemis potentiels qui en voudraient à sa magnificence. Tout s'était déroulé rapidement et la situation n'avait pas changé : ses katanas étaient toujours fixés à mon corps, et, malgré les accoups répétés du bretteur afin de les retirer, la situation restait la même. Je n'avais plus qu'une technique primaire à lui offrir, mais néanmoins efficace et relativement redoutable elle allait permettre de voir ce dont il était réellement capable.

« Ice Block : Partisan »



Afin de ne pas le submerger, je ne crée que trois lances de glace qui se tiennent au-dessus de moi, et comme celui-ci était au corps-à-corps, elles se tenaient également à son amont. L'une des seules manières imaginables pour lui serait de lâché ses armes afin de reprendre de la distance pour les éviter, c'était du moins la seule possibilité envisageable que j'avais en tête puisque je ne comptais pas relâcher mon emprise sur ses katanas qui étaient toujours plantés en moi comme un pique sur un rôti. J'avais intentionnellement rendu la technique à son minimum afin de pouvoir une nouvelle fois voir de quoi celui-ci était capable, surtout que si celui-ci abandonnait ses épées, il ne lui en resterait plus qu'une : la troisième, pour tenter de récupérer les autres qu'il aurait laissés. Je n'avais, de toute façon, aucun intérêt à les lui en privé puisque je voulais que le jeu se déroule encore un peu plus longtemps et que j'étais intéressé de voir comment celui-ci s'y prendrait pour les récupérer.

« Ararararara...



...Et maintenant ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mer 21 Nov - 16:28

La glace, cet élément à la fois si pur et si mystique, véritable cristal parfait et redoutable… Voilà quel était le pouvoir du lieutenant de la marine. Avoir la capacité de contrôler cet élément et de ce fait d’être composé de ce dernier, don offert par un fruit du démon. Il avait sans doute ingurgité l’un d’entre eux et était ainsi devenu un Logia, ces êtres qu’il est impossible de toucher en temps normal, devenant des surhommes ne craignant que peu de choses et surtout pas un épéiste, aussi doué soit-il. Faisant glisser ses doigts le long du pommeau de ses épées, Kyosuke prenait malheureusement conscience qu’il était piégé et en mauvaise posture, bloqué dans une situation qu’il n’appréciait pas et qui le désavantageait fortement.

C’était assez injuste d’affronter un adversaire contre qui il ne pouvait absolument rien faire. D’une certaine manière, c’était comme se battre contre un fantôme sauf qu’en plus de ça ce dernier pouvait geler tout ce qu’il touchait et transformer cette jungle luxuriante en iceberg invivable. Soupirant de désespoir en prenant conscience que les deux épées ne bougeraient pas d’un pouce, Kyosuke, fit glisser son épée dans l’autre sens et fixa son adversaire qui semblait apprécier la situation. Il était vrai qu’aux vues de la situation, il n’y avait absolument rien qui aurait pu inquiéter le soldat de la marine, ce dernier n’ayant aucune attaque physique à craindre et ayant l’avantage de posséder la tablette pour laquelle ils se battaient. De plus il avait habilement réussi à bloquer les épées du bretteur qui se trouvait quasiment désarmé face à une situation qui le dépassait.

- De tous les marines que j’ai rencontrés, je dois avouer que vous êtes de loin le plus pénible… Lieutenant ! C’est une manie d’avoir des Logias dans vos rangs ?

En voyant les lances de glace se former autour de son adversaire, Kyosuke grimaça légèrement avant de soupirer, commençant à faire tournoyer son épée entre ses bras jusqu’à ce qu’elle ne semble faire qu’une rotation continue, semblable à un disque d’acier prêt à tout trancher sur son passage. Sans quitter du regard l’homme qui lui faisait face et qui restait très menaçant.

- Je crois qu’on a fini de discuter… Montrez-moi ce dont vous êtes capables…

Un instant plus tard, le capitaine pirate vit l’une des lances partir dans sa direction, rapidement suivie des deux autres à bout portant. Le timing serait très serré et les chances de survie extrêmement minces, mais le bretteur n’avait pas le choix. D’un léger mouvement sur le côté, il esquiva le premier pic qui vint se planter dans le sol, le deuxième dévié par la lame de l’épéiste grâce à un habile coup. Tout été calculé et seul le troisième vint se loger profondément dans sa chair, au niveau de son épaule déjà meurtrie par le combat précédent, entrainant une partie de son corps en arrière. Etouffant un cri de douleur et profitant de cet élan néfaste, il abattit son épée sur l’une de celles bloquées dans le corps de l’homme de glace.

A cause de la température froide et vu la qualité moyenne de l’épée, cette dernière se vit fragilisée et avec la puissance du coup porté, la lame se brisa en un fracas, séparant la garde et un petit morceau de lame du reste. Sans se faire prier, Kyosuke saisit le morceau à présent libre et tournant sur lui-même, planta ce débris d’épée dans l’œil du marine. Bien évidemment, l’acte été désespéré et reposait plus sur la surprise que sur la véritable douleur, mais blesser n’était pas la raison première de cet acte. En effet et durant son mouvement semblable à celui d’une valse mortelle, le bretteur espérait surprendre son adversaire et le distraire suffisamment pour porter sa main à la ceinture de l’homme, cherchant à s’emparer de l’objet qu’il convoitait pour le moment. Saisissant la tablette du bout des doigts alors que le sang coulait de sa plaie encore marquée par la présence du pic de glace, Kyosuke profita de la confusion pour prendre appui sur la lame brisée encore bloquée dans le ventre du jeune homme et se propulser en arrière dans les fourrés, disparaissant de la vue de son adversaire avec le précieux objet.

L’atterrissage fut rude, encore plus quand la glace se brisa et lui arracha un râle de douleur, paralysant presque son membre supérieur tellement le mal était terrible. Se relevant en tremblotant alors qu’il sentait son adversaire approcher, Kyosuke se mit à courir dans la direction opposée, profitant de la végétation abondante pour se dissimuler et se rendre plus difficilement touchable. S’il pouvait s’enfuir, tout irait bien, même s’il était conscient que ce ne serait pas chose aisée et que même après ça, il ne serait plus en état de continuer l’aventure sans soins médicaux. Glissant le long d’une pente, il essaya de définir où il était : la course poursuite dans laquelle il se lançait était dangereuse pour lui… Mais au moins aussi désagréable pour son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mer 21 Nov - 18:12




À la vie à la mort ! Mais surtout à la vie ! « Bloodyweep Forest »


Il semblait avoir enfin compris la situation dans laquelle il s'était mis, je ne craignais absolument rien d'un être incapable de me toucher et c'était encore plus vrai lorsque celui-ci était déjà partiellement blessé. Il fallait lui reconnaître une certaine habileté dans ses déplacements ; ses mouvements eux aussi sont relativement simples mais efficaces, ce qui lui permet d’éviter une partie des projectiles que je lui avais envoyée afin de tester ses aptitudes réelles. Néanmoins, la troisième avait réussi à le toucher à l'épaule, celle-ci même qui lui faisait souffrir lorsque nous nous étions rencontré ; c'était pour ainsi dire pas de chance de m'avoir rencontré, j'aurais pu simplement passer mon chemin à la recherche d'une autre personne, mais il avait fait pire que de tomber contre moi, il avait attisé ma curiosité, ce qui faisait de lui un homme doublement malchanceux. Cependant, lorsqu'il se mit à parler, celui-ci s'exprime en pointant du doigt la Marine comme si il connaissait quelqu'un y appartenant, sous-entendant bien sûr la similitude entre moi et d'autres détenteurs de Logia au sein de l'organisation.

« Ohhh ? Je serais curieux de savoir à qui tu fais allusion en disant ça. Si tu craches le morceau il y a des chances pour que je te laisse en vie.. »

L'homme ne semblait pas intéresser par l'offre, de toute façon il n'avait pas l'air d'être du genre à s'intéresser à grand-chose, si sa « prétendue » non soif d'argent était vraie et qu'il n'aspirait pas à une vie de richesse entourée de tous ce que peut offrir de mieux ce monde, par quoi l'était-il ?



« ..Marché conclu ? »

Un léger sourire apparaît sur le recoin de mon visage. Ça s'apparentait plus à une figure de style qu'à un vrai marché, au fond c'est pas comme si c'était grave ou intéressant qu'il ait connu quelqu'un de la Marine mais ça aurait au moins eu le don de satisfaire mon infinie curiosité qui ne demandait qu'à être comblée. Suite à ça le chevaleresque épéiste s'était enfin décidé à passer à l'action, usant de tous ses coups fourrés pour m'atteindre, malgré le fait que celui-ci ne puisse réellement me toucher il avait réussi à me subtiliser par surprise l'objet de convoitise, mais, son objectif était tellement évident que dès lors de notre première interaction j'avais compris son but ultime. Au moment du contact avec ma ceinture, le tiraillement que celui-ci créé en tentant de me la volée est palpable, presque comme si il visait quelque chose de plus..

Je ne pouvais cependant rien faire pour l'en empêcher si ce n'est de concentrer une petite partie de glace tout autour de la tablette afin de l’ankylosée un maximum avant qu'il ne me la prenne. L'intérêt de la manœuvre était simple : si il tente de me piller, j'alourdis sa masse afin de la rendre difficile à transporter. Le seul hic était que la rapidité d’exécution du bretteur était réellement impressionnante et que par conséquent, seule une fine couche de glace avait pu entourer l'objet, c'était néanmoins suffisant pour que je n'ai pas à la rechercher partout lorsque je l'aurai repris de son cadavre encore fumant. À peine le temps de m'enlever l'arme brisée de mon visage que celui-ci se volatilise, courant comme un dérater le plus loin possible afin de me semer, mais je n'étais pas enclin à donner un bien aussi précieux sans rien faire.

* Tsch..L'enfoiré, il veut jouer à cache cache ? On est plus des gamins merde.. *



Heureusement ou malheureusement pour lui, le sang qui perlait de son épaule se répandait en de fines gouttes tout le long de son trajet, ce qui me permettait de le suivre, non, de le traquer le plus rapidement possible. L'endroit n'étant pas spécialement idyllique et encore moins accueillant, c'était quasiment du pur suicide de s'y aventurer blessé et pourchassé par un homme dont l'argent et la gloire ont plus d'importance qu'une centaine de vies réunies. Si il y avait une chose que j'accepterai jamais qu'on me subtilise c'était bien ça : la thune. J'étais déjà assez malheureux en argent, trouvant toujours le moyen pour dilapider mes précieux dans des casinos ou dans des histoires foireuses qui ne finissent jamais bien. Les traces de sang mènent tout droit vers un petit monticule, et, à sa base, le corps encore frais de son opposant qui venait de débouler jusqu'en bas.

« HÉ ENFOIRÉ !! TU CROIS VOLER QUI LA ?? »

N'ayant d'autres choix que de le rattraper, il me fallait, moi aussi, glissé le long de la paroi afin d'arrivée jusqu'au voleur. Chose qui ne tarda pas à être fait. En glissant j'avais dû rebondir sur faciles 4 endroits différents avant de me retrouver au sol, la tête à l'envers, mais au moins, j'étais à quelques mètres de ma future victime.



« Teme...Rends-moi l'objet, dernière sommation, après ça.. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Maître du Jeu 1
Messages : 253

Fiche du marin
PP : MAX
PH : MAX
Grade : Seigneur des Pirates
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mer 21 Nov - 18:19

Maître du Jeu 1 a effectué 1 lancé(s) d'un Event 2, 2e tour (Image non renseignée.) :
6

1,3,6 il vous attaque et vol la tablette, ce sera à vous de l'arrêter.
2,4,5 il ne se passera rien.

Le monstre est relativement fort et plutôt grand, il ne sera pas aisé de le pourchasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mer 21 Nov - 19:45

La douleur était atroce et l’idée de fuir dans cet état, mauvaise. Plus il y réfléchissait, plus Kyosuke prenait conscience qu’il aurait simplement du continuer son chemin tranquillement au lieu de chercher des noises à un haut gradé de la marine. Ses chances de victoire en combat singulier étaient quasiment nulles et les possibilités de fuite étaient inexistantes. Il était comme un rat piégé dans une boite que l’on n’allait pas tarder à mettre au réfrigérateur… Un rat couvert de sang et qui utilisait toutes ses ressources pour tenir debout sans s’effondrer et mourir bêtement sans avoir eu le temps de rejoindre son vaisseau amarré plus loin. Ironie du sort et au seuil de la mort, le capitaine pirate envisagea fortement l’idée d’engager d’ici peu un médecin pour s’occuper de l’équipage. Vu les galères dans lesquelles ils se mettaient, l’idée semblait plus qu’intéressante.

Avançant en se servant de son épée en guise de reposoir, tel un éclopé de guerre revenant d’une rude bataille, Kyosuke ne prit même pas le temps de se tourner lorsqu’il entendit la voix du marine qui devait être un peu plus au-dessus de lui. C’aurait pu être surprenant de voir à quelle vitesse il avait réussi à rattraper sa proie mais en prenant compte qu’il pourchassait un homme blessé et sanguinolent alors que lui était en forme et extrêmement désireux de le retrouver, la prouesse de sa prestation n’était qu’une banale traque sans gloire. S’adossant contre un arbre pour souffler un peu, Kyosuke se tourna vers le blond qui venait d’atterrir en bas de la pente, son regard brûlant d’un important désir de retrouver ce qui venait de lui être subtilisé. Il était étonnant de voir un homme aussi passionné par l’argent au point de mobiliser tout un équipage de la marine pour trouver quelques hypothétiques pièces d’or, mais au point où il en était, Kyosuke ne se posait plus vraiment de questions.

- C’est ça que tu cherches ? T’as encore mes épées je te signale… Et puis tu n’as pas dit s’il te plait...

Le bretteur pris la tablette de sa poche, et la jeta un peu en l’air, s’amusant avec, un petit sourire provocateur sur les lèvres. Malgré la douleur qui pouvait se faire sentir lors des légères crispations de son visage, le capitaine pirate avait encore un peu envie d’ennuyer le marine qui lui faisait face et ce malgré le fait qu’il risquait sa vie à chaque instant. Puis, tendant la tablette à son adversaire qui avançait vers lui avant de la reprendre et de la lancer en l’air, il soupira :

- Si tu veux la plaquette, viens la chercher…

N’ayant malheureusement pas pris au sérieux la fine couche de glace qui recouvrait l’artefact, Kyosuke lâcha malencontreusement l’objet qui décrivit dans les airs une sorte d’arc de cercle étrange, s’envolant comme par magie vers le marine qui allait finir par gagner la partie au lieu de retomber. Mais au dernier moment, un rugissement étrange et animal retentit dans le dos du bretteur et un instant plus tard, l’arbre contre lequel il s’était appuyé vola en éclat, explosant littéralement alors qu’une créature affreuse bondissait entre les deux hommes. De couleur verte et ressemblant étrangement à une mante religieuse faisant deux fois la taille d’un humain normal, la bête attrapa la tablette entre ses dents avant de l’ingurgiter d’un trait. L’objet bien calé dans son estomac, le monstre donna un coup de patte arrière que le bretteur esquiva et essaya à plusieurs reprises de lacérer le marine avec violence. Etrangement, on aurait dit que contrairement à Kyosuke, la bestiole pouvait toucher le lieutenant qui était cette fois en aussi mauvaise posture que l’épéiste.


Avant qu’ils n’aient eu le temps de souffler, la créature monstrueuse bondit au loin avant de disparaitre dans la jungle, dévastant les arbres sur son passage et ravageant la végétation en soulevant un épais nuage de poussière. Sa vitesse était assez impressionnante et en quelques secondes il n’était plus à portée de vue. Se remettant de ses émotions en frottant son crâne douloureux à cause d’un morceau de bois qui l’avait percuté, Kyosuke regarda dans tous les sens à la recherche de la tablette avant de prendre conscience qu’elle n’était plus là. Paniquant légèrement, le bretteur fixa le marine en gueulant :

- Bordel, t’es un lieutenant et t’es même pas capable de rattraper un truc qu’on t’envoie !

Soupirant par dépit, Kyosuke se laissa tomber par terre en croisant les jambes, dénudant son épaule pour voir l’ampleur des dégâts. La blessure n’était pas belle à voir et risquait de rapidement s’infecter de nouveau. Les fourmillements qu’il ressentait au bout de ses doigts trahissait l’urgence du traitement de la douleur et alors qu’il cherchait une quelconque planté médicinale pour se soigner, le jeune homme leva la tête vers le marine :

- Oy, si tu cherches la bestiole, je te donne un indice… Elle est partie par-là, mais chut c’est un secret ! Moi je reste ici…

Pointant la direction des arbres dévastés et donc montrant avec évidence l’endroit par où le monstre était parti, le capitaine pirate se moquait ouvertement du marine pour qui apparemment la plaquette avait plus d’importance que pour le jeune homme. Bien évidemment, Kyosuke n’allait pas laisser tomber mais ne pouvant pas courir dans cet état, il laisserait le lieutenant prendre de l’avance… Et faire tout le sale boulot à sa place.
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Mer 21 Nov - 23:06




Blablabla.. Acceptes et fais pas chier ! « Bloodyweep Forest »


Jouant au plus con celui-ci se targue de quelques petites blagues infantiles qui conduisent à une situation totalement impensable. L'apparition d'un monstre gigantesque aux allures des plus repoussantes avale le précieux sésame que cet abruti fini a laissé tomber par mégarde sur le sol. Le pire c'est que cet enfoiré avait voulu me faire passer pour fautif alors qu'il avait lui-même été surpris, comment il a fait pour ne pas se rendre compte du givre qui recouvrait l'objet ? Fallait vraiment être le pire des autistes pour s'amuser avec et ensuite cracher au visage d'une personne innocente. Mais le monstre ne se suffit pas à l'avaler, il va même jusqu'à nous prendre pour cible afin d'être sûr que nous ne l'importunerions plus à l'avenir, et, comme j'avais déjà eu l'occasion de me faire une créature de cette forêt je savais déjà d'instinct que celle-ci pourrait me hacher menu, c'était le plus troublant d'ailleurs. Elle se débat tant bien que mal, tentant de me lacérer afin d'en finir le plus rapidement possible. Ses coups sont vifs, tranchants et lourds, ce qui donne un sentiment de puissance incommensurable à la bête.

* Merde, celle que j'ai rencontrée auparavant n'avait ni cette taille, ni cette force..ni..ce corps immonde..enfin, si, mais là non.. *


À l'aide du Ice Time Capsule j'arrive suffisamment rapidement à me protéger des attaques de la créature, me donnant l'air mort puisque la couche de glace qui se crée entre moi et ma technique vole en éclat sous les coups répétés de l'insecte (?). Apparemment, l'homme avait l'air enjouée par la situation et même plutôt moqueur, ce qui m'avait plus exaspéré qu'énerver, il méritait une putain de correction sur l'instant mais la créature était plutôt forte et encombrante et son aide ne serait pas de refus. Dissimulé par l'épaisse poussière que la bête avait soulevée, il n'y a que ma silhouette de visible ainsi que les bruits de pas qui se font de plus en plus audibles, jusqu'à arrivée à hauteur du bretteur.



« Baaka ! Pourquoi tu l'ouvres ? T'es même pas capable de protéger les choses qui te sont précieuses, c'est la différence qui nous sépare. Je n'ai pas besoin de raisons pour agir ; si j'ai besoin ou envie de quelque chose, tout ce que j'ai à faire, c'est de le prendre. »


« Si tu n'étais pas aussi risible et faible, tu ne maudirais pas les gens pour une faute que tu as toi-même engendrée, si on en est là, c'est parce que t'as pas été foutu de garder une pièce entre tes mains, et c'est moi le coupable ? »


...



« Écoute, c'est pas trop mon style de dire ce genre de connerie mais, tu n'as pas arrêté de jacter comme quoi j'étais qu'un pourri et un enfoiré, pour info' c'était totalement fondé, et alors ? Pourquoi je devrai suivre un code établi par quelqu'un d'autre ? Je dois risqué ma vie pour ces mêmes règles ? J'en ai pas spécialement envie à vrai dire, et, si je dois risquer ma propre vie mieux vaux que ce sois pour mes propres idées, je vis comme je l'entends et je protège les choses que je veux protéger ! Si une tête ne me reviens pas, je l'explose, homme, femme, marine, pirate, révolutionnaire, tenryûbito.. »


« Au regret de te l'apprendre mais..J'ai pas trop le temps de me faire emmerder par une bande de cons, qui qu'ils soient, contrairement à toi qui maudits tous les membres du Gouvernement qui se pointent, d'ailleurs, si tout ces enfoirés étaient comme tu les imagines crois pas ! Ça serait bien plus facile pour moi d'abusé de la situation, mais des idéalistes dans ton genre j'en côtoie malheureusement un paquet. Tu peux resté ici en blasphémant tout ce qu'il te voudra, mais pendant que tu le feras, moi j'irai chercher ce talisman coûte que coûte. Sois tu décides de t'allier à moi et d'oublier toute la misère du monde que tu sembles vouloir t'attribuer, sois je te laisse pourrir là comme un déchet, les gens du coin ne feront qu'une bouchée d'un blessé comme toi.. »



« ...Mais, je préfère plutôt te laisser en plan plutôt que d'écourter la vie d'un cafard, c'est toi qui vois, si il te restes suffisamment de force et de profondeur d'esprit pour pouvoir former un duo contre cette abomination, lèves-toi, ou..restes à terre. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Jeu 22 Nov - 0:00

L’avantage d’avoir grandi en tant qu’homme à tout faire d’une petite fille malade et en constant besoin de soins, c’est que l’on est formé pour s’occuper de cas médicaux de toutes sortes et quelle que soit la situation. Certes, il est impossible de guérir sur du long terme mais limiter la douleur et éviter à un état de s’empirer font partie de ce qu’apprend un majordome pour une famille richissime. Pour cela, il fallait une certaine connaissance des plantes médicinales et alors que le lieutenant venait de commencer un long et ennuyeux monologue qui se voulait moralisateur, Kyosuke essayer de rassembler quelques plantes qu’il venait de repérer près des arbres qui entouraient la clairière dans laquelle ils se trouvaient. Apparemment, le soldat de la marine souhaitait à tout prix enfoncer le capitaine pirate qui ne l’écoutait que d’une oreille distraite et qui cherchait à tout prix à se soigner. A dire vrai, il avait du mal à garder son attention sur les dires du blond à cause de la perte abondante de sang qui troublait à présent sa vue et fatiguait son corps.

Par chance, ils se trouvaient sur une île de South Blue et même si l’endroit n’était pas très fréquentable et que peu d’aventuriers étaient encore là pour recenser toutes les plantes qui poussaient en ces lieux, Kyosuke reconnaissait la plupart d’entre-elles et su bien vite lesquelles utiliser pour stopper une hémorragie et empêcher une infection trop développée. Réunissant le plus de plantes possibles jusqu’à en faire une sorte de pansement artisanal, il sortit son briquet de secours et mit le feu à un autre petit tas qui s’embrasa et libéra des vapeurs aux vertus apaisantes. Présenté comme ça, on aurait pu penser qu’il s’agissait de remèdes de grand-mère ou de techniques de drogués mais rapidement, le bretteur sentit les effets des plantes sur sa blessure et des senteurs sur son esprit. En quelques minutes, il sentait la douleur se dissiper suffisamment pour ne pas risquer de s’évanouir sur le chemin du retour.

Assis en tailleur alors que le lieutenant finissait son discours, Kyosuke le regarda en silence avant de souffler et de s’allumer une autre cigarette, rangeant cette fois son briquet tout de suite après avant de respirer une bonne bouffée de fumée :

- En plus d’être pénible, tu parles trop…

Se relevant pour faire face à son interlocuteur alors que la poussière finissait de se dissiper, le bretteur fixa intensément son adversaire avant de bouger son épaule afin de voir si elle lui faisait toujours mal. Sur du long terme, les soins qu’il s’était prodigué ne feraient pas l’affaire mais à en juger par le peu de douleur qu’il ressentait à l’instant présent, l’épéiste en aurait pour une bonne demi-heure avant que le mal ne recommence de le ronger. Mâchouillant sa cigarette avant de la laisser s’écraser à ses pieds, il reprit la parole :

- De nous deux, celui qui n’a pas ce qu’il veut en ce moment, c’est toi ! Je suis pleinement conscient que la marine n’est pas totalement pourrie, mais si elle était suffisamment bonne, elle agirait pour le bien de ses habitants au lieu de laisser un crétin blond mobiliser tout son équipage pour courir après un hypothétique trésor qui je pense finira certainement par être perdu dans un casino mal famé ou pour se payer du bon temps dans un bordel de Baterilla. D’ailleurs un conseil, si t’es encore en quête de richesse parce que t’as pas assez d’argent alors que tu passes ton temps à jouer de l’argent, c’est sans doute par parce que les machines sont truquées !

Sous-entendre que le lieutenant de la marine était un accro aux jeux ou à la luxure et qu’il était mauvais dans ces domaines, d’où la perte d’argent, était quelque chose d’extrêmement risqué, mais qui satisfaisait pleinement le capitaine pirate qui souriait légèrement alors qu’il éteignait le feu qu’il avait fait de son pied. Rangeant Metalicana dans son fourreau, il continua :

- J’ai rencontré un idéaliste, un mec qui était fait de feu… Je ne referais pas le même discours à toi qu’à lui, premièrement car je n’ai pas que ça à faire et aussi parce qu’on a tous les deux d’autres projets que de se taper la discut’ dans ce coin paumé. Si tu le croises, je suis sûr qu’il te racontera. En revanche, je suis curieux de te voir te débattre contre le machin qui nous a sautés dessus tout à l’heure… Donc je pense que je peux faire encore un bout de chemin avec toi, il faut dire que ta présence est vraiment agréable…

Tournant le dos à l’homme de glace pour prendre la direction des arbres abattus, Kyosuke marcha lentement en essayant de voir si au loin il pouvait apercevoir l’endroit où la bête s’était réfugiée. Heureusement pour les deux hommes, elle serait assez aisée à suivre et ce même si elle avait un peu d’avance sur eux. Se tournant une dernière fois vers le marine, le bretteur lança :

- Si tu veux de l’aide, il faudra aussi que tu me rendes mes lames… L’idée que celle encore intacte reste figée en toi et soit bloquée au niveau de ton… Colon me dégoute suffisamment pour que j’ai envie de la purger avec le sang de cette bestiole…
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Jeu 22 Nov - 15:08




Promenons-nous dans les bois.. « Bloodyweep Forest »


« Et c'est moi qui parles trop ? Sois plus succin quand tu fais des reproches aux gens sur leurs façons de parler ! Et, le Pachinko n'est pas truqué ! Il n'y a que le catch et le foot Bitalien qui l'est ! »

* Et puis, c'est pas comme si c'était la seule chose que l'on pouvait faire dans un casino... *


Je m'arrête un instant de parler avant de reprendre :



« Désolé pour toi Saint-Jean si ton colon se situe au niveau de ton plexus..Mais non, pour te répondre je l'ai plus, t'as vraiment cru que j'allais le trimbaler sur moi ? Si tu les veux démerdes-toi pour regrimper la pente. »

Je n'avais pas spécialement besoin de son aide pour venir à bout de l'insecte géant, mais il ferait un très bon appât pour tous monstres dignes de ce nom un tant soit peu affamé. En plus ça allait être l'occasion pour moi de récupérer la tablette que l'autre junkie m'avait volée juste avant. Au moins dans tout ça il y avait une bonne nouvelle, les arbres abattus ne mentiront pas sur la localisation de cette chose qui se trimbale à travers la forêt et la suivre serait aussi facile que de voler la sucette à un bébé. Après quelques minutes de marche nous arrivons tous les deux devant une sorte de tanière où celle-ci avait, semble-t-il, fait son nid. L'intérieur était plutôt chaud et suffisamment éclairé par les rayons du soleil, ce qui devait faire du bien au bretteur qui devait voir la température de son corps baissé en flèche avec tout ce sang qui coulait depuis tout à l'heure, c'était même une occasion pour lui de se réchauffer un peu.

* Argh, c'est quoi cette odeur ?? Ça pue l'animal à des kilomètres, qu'est-ce qu'elle peut bien foutre dans un repaire aussi pestilentiel ? *



En s'enfonçant de plus en plus dans la grotte on pouvait apercevoir des objets à la forme ovale, ils étaient plutôt grands et dégoûtants, c'en était même presque à gerber tellement l'odeur dégager était forte. Ils étaient en masse et on pouvait clairement distinguer le fait que c'était les œufs de cette immondice, mais, le plus inquiétant, c'est que ces trucs bougeaient un peu, on aurait presque pu croire qu'ils allaient..éclore. En pénétrant son domaine nous étions tombé dans la gueule du loup, car, celle-ci nous détecte rapidement et nous prend en proie, essayant sûrement de nous refourguer à ses rejetons une fois nous avoir tués. L'air un peu dépité je regarde la chose qui nous toisait de son air bestial.

« Tout ça juste parce que tu n'as pas su rattraper la tablette. C'est ta faute, c'est à toi de t'y coller en premier, moi, je couvre tes arrières..»

La bête semble encore plus furax qu'auparavant, nous avions enfreint son antre et de notre présence, menacer les oeufs que celle-ci avait pondus un peu partout dans la grotte. Son cri strident retentit jusqu'aux confins de la forêt, me brisant les oreilles au passage. J'avais toujours détesté les insectes et encore plus quand ceux-ci faisaient deux fois ma taille, ce qui la rendait encore plus dégoûtante et effrayante. C'est pas comme si j'avais la phobie des insectes et autres saletés de petites bêtes vertes ou à plus de 4 pattes, mais on en était pas vraiment loin non plus, d'ailleurs, j'avais pas l'air d'être le seul gêné par cette cochonnerie.

* Ahh elle est vraiment trop immonde, aucune chance que je me batte contre un truc aussi dégueulasse ! *



Après avoir terminé son cri, celle-ci fonce sur nous de manière prompte, je fais un pas en arrière, puis un deuxième, et ensuite un tas d'autres, laissant l'épéiste en pôle position pour se faire la monstruosité. Et, comme je suis un homme de parole, j'allais tenir mon engagement en..surveillant ses arrières ! Elle se jette sur le râleur les deux pattes en avant, prêt à le déchirer en mille morceaux. C'était d'ailleurs un bon moyen pour évaluer la force de la bête qui avait directement pris l'homme le plus proche d'elle pour se faire les crocs dessus, autrement dis, pas moi !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Jeu 22 Nov - 21:16

Le courant entre Kyosuke et le marine ne passait définitivement pas et plus le temps s’écoulait plus ils se détestaient cordialement. Si les circonstances avaient été autres et si le bretteur avait pu disposer du moindre moyen de s’attaquer au lieutenant, il y avait fort à parier qu’ils seraient en train de se taper dessus. Malgré tout, les voilà tous les deux en train de collaborer tant bien que mal pour partir rechercher une tablette inutile, le bretteur quasiment désarmé et n’ayant aucune envie de continuer comme ça. Cependant, l’idée d’être accompagné de quelqu’un capable de se battre était la meilleure alternative pour le pirate de s’en sortir vivant, avancer seul et blessé entouré de monstres assoiffés de sang n’assurant pas des chances de survie très élevées. De plus, et ce même s’il gardait auprès de lui la lame la plus puissante qu’il possédait, être séparé de ses autres lames ne faisant qu’affaiblir son style de combat. Il n’y avait pas à dire, l’épéiste était en mauvaise posture.

Heureusement, le fait que la bestiole qui les avait volés ait laissé derrière elle un chaos sans nom permettrait à nos deux protagonistes de la suivre sans réelle difficulté, comme s’ils pistaient un éléphant au milieu d’un champ de blé. Il était étrange de voir avec quelle détermination tous deux se rendaient à un endroit où le danger serait grand alors que quelques minutes auparavant ils s’affrontaient dans la jungle, bien que le terme affronter ne soit pas le plus juste pour qualifier cet échange à sens unique duquel Kyosuke était sorti fortement diminué. C’était d’ailleurs une des raisons pour lesquelles il suivait le lieutenant dans ce traquenard : d’une certaine manière, il voulait que la bête réussisse là où lui avait échoué et l’idée même de voir le blondinet se faire croquer la tête le réjouissait au plus haut point. Mieux encore, il espérait s’emparer de la tablette et retrouver le chemin du trésor pour y rejoindre sa chère navigatrice qui bizarrement occupait la majorité de ses pensées. Mais pour arriver à ses fins, il fallait déjà que tous deux trouvent l’antre de la bête.

Ce fut chose faite lorsqu’ils se retrouvèrent devant une caverne qui semblait abriter un mal étrange et mystique, comme si une aura maléfique émanait d’elle. Malgré les rayons du soleil qui réchauffait doucement le corps gelé du pirate, il ne pouvait s’empêcher d’appréhender l’entrée dans cette grotte lugubre. Ce n’était pas le courage qui manquait à Kyosuke, le fait est qu’il était toujours le premier à se lancer face au danger et quel qu’en soit le prix, mais sa raison soufflait au creux de son oreille que foncer tête baissée au cœur de l’antre d’une bête féroce alors qu’il était à peine armé et en sang n’était pas une bonne idée. D’ordinaire, il se serait écouté et aurait rebroussé chemin mais l’idée même de montrer au marine qu’il n’avait pas envie d’entrer le rebutait et il souhaitait garder un minimum de fierté. Pénétrant dans la grotte le premier, le capitaine de la Vengeance Ecarlate dégaina son sabre, prêt à en venir aux mains ou dans la situation… Aux pattes.

L’endroit était terriblement glauque, de nombreux œufs collés aux parois et remuant, dégageant une odeur nauséabonde et qui était à mi-chemin entre le vomi et la bouse d’animal mort dans ses déjections. Un mal de tête parvint jusqu’au sommet du crâne de Kyosuke qui cligna des yeux dans l’espoir de faire disparaitre les points noirs qui voilaient sa vue et qui étaient dus à la fatigue, à l’odeur et au manque de visibilité flagrant qui rendait la progression encore plus difficile, bien que cette dernière fut de courte durée. Deux minutes après leur entrée dans ce bourbier, la bête qui avait avalé la tablette se dressa devant eux, apparemment furieuse et ne souhaitant pas vraiment recevoir des invités à cet instant précis. Par ailleurs, le lieutenant de la marine montra son courage légendaire en reculant un peu, laissant le pirate au premier rang :

- Je suppose que le courage ne fait pas partie des prérequis pour entrer dans la marine…

Soupirant en faisant tournoyer l’épée entre ses doigts, Kyosuke fit quelques pas sur le côté, fixant la bestiole comme pour la défier du regard. On aurait pu penser à une sorte de remake de corrida, sauf que cette fois-ci le taureau avait des dents capables de déraciner un arbre et que le toréador n’avait qu’une seule épée. Puis ce fut la charge : violente et mortelle. Bondissant sur le côté pour éviter les pattes de son adversaire, le bretteur se vit entrainer dans une polka meurtrière, la créature martelant le sol et faisant se soulever de nombreux cailloux. Une patte s’abattit sur le crâne du bretteur, ce dernier bloquant avec sa lame et posant un genou à terre pour résister à la force colossale de l’animal. Déviant la griffe, il se retrouva sous la créature et en profita pour trancher son abdomen qui se mit à saigner, déversant un liquide verdâtre un peu partout. Profitant de la douleur de la bête qui hurlait à l’agonie, le capitaine pirate s’agrippa à son flanc et la chevaucha, se retrouvant sur son dos sans ne plus pouvoir rien faire. Il espérait qu’ainsi, il trouverait un moyen de la décapiter et pourquoi pas de l’influencer pour qu’elle mange le blond.

- Oy crétin ! Qu’est-ce que t’attends, gèle lui les pattes !

Ne voyant plus son adversaire principal, la bête se rua sur le marine, tentant de le broyer et de lui arracher la tête de ses dents. Ses mouvements étaient rapides et trop amples pour une caverne aussi étroite et la viser devait sans doute être difficile pour le lieutenant. D’un geste, Kyosuke planta son épée sur son côté pour la faire hurler de douleur, le cri strident qui s’en échappa manquant de vriller les tympans des deux hommes. Le cri d’agonie eut pour effet de faire remuer encore plus les œufs et un instant plus tard, le bruit significatif de l’éclosion retentit dans toute la caverne. Un instant plus tard des versions miniatures de la bête, si on pouvait dire ça comme ça vu qu’elles faisaient la taille d’un petit homme, sortirent par dizaines des œufs, entourant leur mère et également le marine. De là où il était Kyosuke se pensa en sécurité, ce qui fut une grave erreur vu que les bestioles se mirent à sauter pour essayer de le croquer, ce dernier se débattant pour les obliger à rester à terre. Ils étaient dans de beaux draps !
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Jeu 22 Nov - 23:21




Dans l'antre de la bête.. « Bloodyweep Forest »


Il avait l'air amusé par le fait que je ne veuille pas attaqué le premier, pensant que son courage avait de la valeur, malgré la taille et la puissance du monstre et le fait que celui-ci soit en mesure de me toucher, je n'avais pas à la craindre, parce que la seule chose que je désirai en faisant mine de me tenir à ses côtés était la tablette. Il n'avait pas froid au yeux ; une qualité louable mais plutôt simplet, ne faisant que blessé le monstre pour le rendre encore plus agressif et dangereux qu'il ne l'était déjà. Mais, celui-ci plutôt rancunier y va même de sa petite remarque, tentant de me faire passé pour le lâche de service, ce qui n'était pas vraiment vrai mais en aucune façon je n'avais envie d'enlever cette image, la vérité ? J'étais plus du genre à laisser faire les autres que de me salir pour des choses aussi futiles qu'un monstre, d'ailleurs, c'était la principale raison qui m'avait animé à faire appelle à ses services, ni plus, ni moins.

« Le courage pas, l'instinct de survie si. Je suis pas le Lieutenant Clive R. Jackson pour rien tu sais, si je devais m'abaisser à faire des tâches aussi ridicules et ingrates que ce que tu fais, je serai moussaillon ou alors..Pirate. »



Peu après ça, l'homme se lance dans un bras de patte avec l'insecte, la toisant en premier du regard avant de se mettre à se défendre de sa première attaque de la plus habile des manières, à tel point que celui-ci réussit même à se glisser jusque sous son abdomen, le tranchant de sa lame afin de ne lui laisser aucune chance. Blessé mais pas finie la bête trouve encore le moyen de continuer à se battre, mais, son petit instant de faiblesse n'avait pas aidé puisque désormais, celle-ci se fait monté par l'éclopé qui tenait difficilement dessus. Ne sachant plus où sa première proie est passée elle prend les devants et s'attaque directement à moi, osant me faire front comme si je n'étais qu'un vulgaire amuse gueule.

« ... »

De ma main, un petit tronçons de glace s'en échappe jusqu'à toucher la bête, ce qui a pour effet d'utilisé de manière partielle l'une de mes attaques : le Ice Ball, je ne lui avais pas mis la totalité de son effet afin d'éviter que le pirate ne se la prenne par la même occasion, j'avais encore besoin de lui et je ne pouvais pas le laisser se faire prendre dans le verglas de ma technique. Le cri qui avait suivit juste avant réveille les œufs qui éclosent tous en même temps. Précipité, les petits rejetons réussissent même à sauter sur le gêneur de service, le faisant tombé de la dite mère, ce qui a pour effet de lui éviter les effrois de ma technique qu'il aurait dû de toute façon éviter si il ne voulait pas finir comme la bête. Le voir se faire attaquer par les enfants m'avait permis de mettre la maman sous l'emprise totale de ma glace, la gelant dans son intégralité.



Ma technique avait marché mieux que prévu étant donner que la plaie ouvert par le seul et unique sabre restant au bretteur avait permis à mon givre de s'infiltrer jusque dans le corps de celle-ci, congelant donc tous les organes jusqu'au sang du monstre. Au fond, ça m'arrangeait vu qu'ainsi, personne d'autre que moi ne pouvait prétendre récupérer l'artefact, j'en avais envie plus que tout, contrairement à l'épéiste qui semblait plus préoccuper par le fait de partir d'ici. Il ne restait donc plus que les marmots à se faire, du moins, c'est ce que nous pensions, car, dans un couple, on est toujours deux, du moins, c'était le minimum requis pour en avoir l’appellation. Le plus dur restait donc à faire, parce que le papa venait de se pointé après avoir entendu tout le raffut que la mère avait fait accumulé aux cris des bébés qui réclamaient la graill', autrement dis, nous.

* Tsch ça se corse d'un coup.. *

Le père faisait facile deux fois la taille de la mère, déjà qu'elle était énorme, le paternel, à côté, avait l'air d'un géant parmi les géants. Une succession d’enchaînements qui n'en finissaient plus, car les petits protégés du padre semblent vraiment vorace et ceux-ci ont tous au minimum la taille d'un adulte normal, et leur agressivité était décuplé du fait de leur faim naissante. La situation était plutôt sale, et pour nous en sortir il allait falloir sortir l'artillerie lourde, ce que je n'avais pas spécialement envie de faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Ven 23 Nov - 1:07

La chute fut brutale et sans grâce, comme s’il dégringolait d’un trône sur lequel il n’avait aucune légitimité, Kyosuke s’écrasa mollement au sol alors que l’une des nombreuses bestioles avait fini par le désarçonner, le faisant vaciller sous son poids alors que d’un coup de sabre il lui décapitait la tête qui alla rouler un peu plus loin. La douleur de son épaule était insupportable et il n’y avait que peu de chances pour qu’il s’en sorte indemne cette fois, les créatures aux dents acérées comme des couteaux prêtes à lui arracher la jugulaire dès qu’il aurait le dos tourné ou dans ce cas-là, la gorge à nue. Elles rôdaient autour de lui, charogne prêtes à lui bondir dessus et à lui dévorer les entrailles et le bretteur aurait pu jurer voir certaines d’entre elles se délecter de la situation, comme si dès la naissance elles avaient cet instinct de prédateur dans le sang. Remarque, en voyant les capacités de la mère, on pouvait facilement comprendre que ses talents de chasseuse se soient transmis à ses enfants.

Mais le capitaine pirate n’était pas du genre à se laisser dévorer sans rien faire et même si la douleur avait repris malgré les herbes médicinales qu’il avait utilisées, le jeune homme n’avait pas dit son dernier mot. Se relevant avec un peu de difficulté, il constata que derrière lui se dressait une magnifique statue de glace là où quelques minutes auparavant se tenait la mère de ces charmantes bestioles carnivores. Il ne fallut pas longtemps à Kyosuke pour comprendre qu’il s’agissait de l’œuvre du fameux lieutenant Clive R. Jackson le couard ou comme il le disait : ‘’l’homme à l’instinct de survie’’. Ce n’était pas plus mal qu’il se soit décidé à intervenir et même si l’épéiste n’aimait pas la présence du marine, il pouvait au moins avoir un soutien temporaire dans ce trou à rats.

Du soutien, il allait d’ailleurs en avoir besoin, le patriarche de la famille des monstres venant de rappliquer en force et prêt à punir ceux qui venaient de pétrifier à vie sa chère et tendre épouse. La bête était encore plus colossale que sa bien-aimée et pendant un futile instant, le bretteur se demanda comment ces deux monstres avaient fait pour se reproduire sans que la mère ne meure… Et surtout se reproduire autant de fois ! Les œufs abondaient et même si la majorité avait éclos, il en restait de nombreux dont la coquille visqueuse n’avait pas encore éclaté. Sorti de ses rêveries par une bestiole essayant de lui manger le bras, Kyosuke évita l’attaque et découpa les deux pattes de cette dernière, profitant du fait que les bébés étaient encore fragile, il en découpa trois autres dont les carcasses inertes firent reculer leurs confrères et hurler de rage le père.

S’approchant de Cilve, le bretteur essuya sa lame du sang vert qui coulait dessus et le regarda en soupirant :

- J’aurais rêvé d’un endroit plus convivial pour les présentations, mais puisque nous y sommes… Je suis le capitaine Kyosuke Hatsuo et je fais partie de ceux que tu appelles les pirates, même s’ils me dégoûtent tout autant que toi… A dire vrai, tu dois certainement plus avoir ta place parmi eux que moi !

Souriant narquoisement, l’épéiste fixa la bestiole gigantesque dans le regard alors que ses petits formaient un cercle autour d’eux, comme si ils savaient qu’en faisant ça, ils n’auraient que peu d’échappatoire. La grotte était devenue instable à cause des mouvements brusques du papa qui tapait le sol avec force, faisant chuter des morceaux de rocher un peu partout. Même s’ils n’avaient que la taille de poneys, les enfants étaient au moins tout aussi menaçants bien que plus faibles. La situation était mauvaise et cette fois, le talent de combat de Kyosuke n’allait pas suffire pour s’en sortir.

- Je sais que tes talents sont limités mais pour une fois, je pense qu’il est temps que tu te serves de ton pouvoir pour t’occuper du gros… Promis si tu te fais manger, je le dirais à tes copains…Moi je vais nettoyer un peu la caverne de la vermine…

Reculant cette fois d’un pas, le capitaine pirate laissa au marine la première ligne, conscient qu’il s’en sortirait très bien contre le grand patron de cette maisonnée inhabituelle. De son côté, le bretteur espérait trouver un moyen de s’emparer de la plaquette qui était à présent piégée dans la glace et qui était devenue impossible d’accès. Faisant siffler son épée dans les airs, le jeune homme en profita pour décapiter deux créatures, esquivant une troisième bête fourbe pour la transpercer au niveau du crâne. Bien vite, il se retrouva à donner des coups dans tous les sens pour tuer les bestioles alors que la caverne de mettait à trembler à cause du combat entre Clive et le patriarche. De nombreux morceaux de roches vinrent s’écraser au sol et par la même occasion détruire des œufs et des enfants. A plusieurs reprises, Kyosuke manqua lui-même de finir en charpie mais heureusement ses réflexes furent assez bons pour éviter le drame. Un énorme bout du plafond vint atterrir sur la mère congelée, la brisant en mille morceaux qui s’éparpillèrent dans un immense fracas.

Ce fut à cet instant que le bretteur vit une ouverture ! Profitant de la distraction qu’offrait le père dont la solidité mettait les talents du lieutenant à rude épreuve, l’ancien majordome se mit à chercher l’éclat où pouvait se trouver la tablette. Coupant au passage deux têtes, il eut la chance de retrouver l’artefact si convoité et bloqué dans la glace, le prenant avec lui avant de regarder la sortie. Il n’aurait jamais pu l’atteindra à pied sans que Clive ne s’en rende compte, mais une idée lumineuse germa dans sa tête et sautant sur le dos d’un enfant qui sut le porter malgré son poids, il essaya de canaliser la bête vers la sortie avant de lui ouvrit légèrement le flanc, la faisant suffisamment saigner pour qu’elle démarre au quart de tour, fusant dans la salle à toute vitesse et déboulant vers la sortie, le bretteur avec la plaquette sur le dos :

- Au plaisir !

Laissant le marine se débrouiller avec le père et avec les autres enfants encore présents et qui avaient finalement décider de le croquer lui, Kyosuke retrouva l’air libre, en profitant pour essayer de filer et de distancer un maximum le marine, bien que cela n’était pas chose si aisée que ça.
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Ven 23 Nov - 13:02




Dans l'antre de la bête..Part 2 « Bloodyweep Forest »


Les petits étaient voraces et Kyo était en train d'en faire les frais, ces saloperies avaient vraiment faim et pour couronner le tout leur géniteur hurlait de rage du fait de la mort de la matriarche et de ses petits qui se voient mourir sous les coups sanglants du jeune pirate. Cet enfoiré ose s'essuyer sur moi comme si j'étais un vulgaire chiffon, des habits à un prix exorbitant de la collection riche forester, le chien, tout simplement impardonnable. Mais les secousses font que des morceaux de stalagmites s'effondrent un peu partout dans la grotte, la rendant désormais dangereuse et m'obligent à patienter et garder mon calme en ce qui concernait le forban. L'une d'elles tombe sur la mère qui se brise en mille morceaux sous le poids et le tranchant de ces pierres qui s'écroulent sur nous, ça avait immédiatement attiré mon attention puisque la tablette s'y trouvait et que la possibilité que Kyo s'en empare était grande.

* Des habits tout neuf en plus.. *



Si les pirates qu'il connaissait étaient comme moi, c'était obligatoirement des gens bien, contrairement à l'enfoiré qui se trouvait près de moi et qui tentait de me carotte l'objet ni vu ni connu. Il passait à peine inaperçu en essayant de fouiller les décombres, d'ailleurs, même les rejetons se sont mis à le prendre en chasse, mais, malheureusement pour moi le patriarche en avait après moi, ce qui rendait la manœuvre compliquée. Le bretteur tente de se faire la malle sur le dos d'une de ces bestioles et y arrive avec plus ou moins de succès, ce qui était relativement emmerdant, mais j'avais la solution à tous mes problèmes, avec ça je pouvais faire d'une pierre deux coups en stoppant la progression du padre et en même temps récupérer mon bien. Son petit « au plaisir ! » n'avait pas manqué de m'irriter et de le voir s'enfuir comme ça poussait mon orgueil à réagir.

* Si tu m'y obliges.. *

Je tends mes deux bras, l'un face à la bête et l'autre en direction du voleur.

« ICE BLOCK : PARTISAN »



La même technique que tout à l'heure, à l'exception fait qu'il n'y avait pas trois lances mais cinq, dont deux qui fusent sur la bête et les trois autres qui ne manquent pas de voler en direction du jeune Hatsuo. Si j'avais concentré mon attaque avant tout sur le bretteur c'était afin d'être sur que l'une d'entre-elles toucherait la bête sur laquelle il faisait la corrida. Mais au même moment, l'insecte réussit à se défaire de mes armes de jets faits de glace pour continuer sa course sur moi, il fallait dire qu'en avoir envoyé seulement deux étaient clairement insuffisants mais m'avaient permis de gagner un peu de temps pour entreprendre mon action. En revanche, si mon offensive n'avait pas réussi sur le patriarche, elle avait néanmoins trouvé preneur sur le flanc arrière de l'enfant sur lequel il était agrippé, faisant irrémédiablement chuter le galopin.

Le rejeton désormais à terre en même temps que Kyo, il ne me restait plus qu'à faire acte de la deuxième scène de mon plan. Mon corps s'effrite, jusqu'à se briser totalement, sur l'instant on aurait pu penser que c'était l’œuvre du père qui m'avait écrasé de ses pattes avant, mais ce n'est pas ce qui était arrivé. Sur le coup, même la créature crût m'avoir terrassé, mais j'avais gardé un atout dans ma manche, celle qui fait l'intérêt d'un logia poussé jusqu'à son éveil, la substitution. Je suis « la glace », je ne forme qu'un avec et à chaque fois que j'en modèle, je peux prendre sa place tout comme celle-ci peut également le faire, ce qui m'avait permis de me reconstruire sur la lance qui avait touché la bête.

« Tu croyais pouvoir te faire la malle sans dire adieu correctement ? »



Ma main sort en premier de la lance, puis s'ensuit de ma tête et de la moitié de mon corps qui se rue vers Kyosuke afin de le geler, tout s'était déroulé très rapidement et celui-ci était encore à terre à cause de la chute de sa monture, me permettant de reprendre possession de mon bien. La première chose que je pouvais toucher était son bras avant, celui qui était déjà blessé. La glace l'ensevelis jusqu'aux coudes et la douleur provoquée par la brûlure de la glace était intense, si bien que celui-ci poussa un petit cri étouffer. Le petit sursaut de la blessure engendrée par la glace fait tomber l'artefact avec lequel j'avais rendez-vous, et cette fois je ne le laisserai plus faire à sa guise. Je me dépêche de le ramasser et de partir en sprint à travers la forêt, le laissant avec le padre qui nous traçait derrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Sam 24 Nov - 1:00

La fuite, c’était la seule possibilité pour gagner ce combat et emporter la tablette. Courir le plus loin possible et laisser le plus de distance entre le marine et lui, voilà la seule issue qu’avait Kyosuke à cet instant. Pourtant, il était conscient que cela n’allait pas être une mince affaire et pire, que tout cela était voué à l’échec. Il avait beau dénigrer le lieutenant, il savait reconnaitre le talent et la force quand il la voyait et il était indéniable que Clive la possède, même s’il devait tout cela en grande partie à son fruit du démon. La bestiole n’allait donc pas le retenir éternellement et le marine avait suffisamment de ressources pour s’en sortir et pire, venir pourrir encore un peu plus la vie du capitaine pirate dont l’existence à cet instant n’était déjà pas ce qu’il y avait de mieux sur terre.

Blessé, à bout de souffle et proche de l’évanouissement, la volonté de Kyosuke s’éteignait peu à peu mais l’envie et le désir brûlant de retrouver sa navigatrice semblaient apparemment plus forts que tout. La tablette d’une certaine manière ne l’intéressait pas mais était le seul moyen qu’il avait trouvé pour aller sur les traces de l’unique véritable membre de son équipage en devenir. Ce n’était plus sa raison ou son esprit qui le guidait à présent mais bel et bien son cœur, et cela n’était pas arrivé depuis bien longtemps. C’est peut-être pour cela qu’il s’était senti pousser des ailes et avait pensé pendant un court instant s’enfuir sans rien risquer, bien que la cruelle réalité le rattrapa, prenant la forme d’une violente chute à la sortie de la caverne, son corps s’écrasant par terre une énième fois alors qu’il lâchait la tablette un peu plus loin.

Il n’eut pas le temps de souffler qu’une vive douleur lui transperça l’épaule, lui arrachant un râle de mécontentement et d’agonie. Il n’avait pas besoin de réfléchir pour savoir ce qui venait de se passer, et la douleur provoquée par le froid mordant était la pire des tortures qu’il aurait pu connaitre à cet instant. C’était de bonne guerre, certes, le coup vicelard de Kyosuke n’étant pas des plus fair-play. Mais le combat n’était pas non plus très équitable et il avait bien fallu utiliser de la ruse dans cette situation. Rampant au sol en essayant de garder conscience, le bretteur se rendit compte que sa vie ne tenait vraiment plus qu’à un fil, sa vision étant trouble et ses jambes étant incapables de le porter. Au loin, Clive détalait comme un lapin et il y avait fort à parier que bientôt le capitaine pirate allait finir dans l’estomac de la bestiole.

Le bruit de pas animaliers dans son dos sembla signer l’arrêt de mort de Kyosuke et un instant, il regretta de ne pas être resté sur le bateau pour y boire un verre avec Hana en attendant de prendre le large une fois la tempête calmée. Il aurait pu lui dire les pensées étranges qu’il avait dans la tête depuis qu’il la connaissait, l’envie qu’il avait de passer plus de temps avec elle à sillonner les mers du globe. Pendant une seconde, alors que les dents de la bête se refermaient sur ses genoux, il s’imagina même à quoi aurait ressemblé son futur avec la belle aux cheveux écarlates, distinguant presque la robe de mariée qu’elle aurait pu porter… A la place de ce charmant avenir, il allait finir en déjection pour mante religieuse géante dans une jungle d’une île paumée. Serrant les poings, il attendit quelques secondes avant d’ouvrir les yeux, se rendant compte qu’il n’était pas mort mais sur le dos de la bestiole géante, cette dernière s’étant lancée avec ses petits à la poursuite du marine.

Comment cela se faisait-il ? Qu’aurait pu pousser la bête à agir de la sorte ? Le mystère était entier et de toute manière Kyosuke s’en fichait totalement. Peut-être la créature avait-elle compris que la vraie menace était Clive et qu’il fallait qu’elle et le bretteur s’allient pour venir à bout de ce fléau. Ou alors avait-elle simplement envie de garder le capitaine pirate en dessert alors qu’elle allait déguster le marine en premier, ce dernier étant sans doute plus frais et plus goûteux. La forêt défila sous les yeux du pirate qui découvrit un aspect totalement différent, voyageant à dos de monstre local et hallucinant parfois à cause du cruel manque de sang dont il était victime. S’accrochant au cou de l’animal, il ne compta pas les minutes passées à crapahuter dans le coin.

Il déboucha finalement sur une falaise, tombant nez à nez avec le pirate qui apparemment n’avait pas trouvé le chemin pour aller au trésor ou du moins pas encore. Devant faire face à ce qui ressemblait à une armée de bestioles, Clive était cerné et seule la falaise abrupte donnant sur l’océan semblait lui tendre les bras. Pour un utilisateur du fruit du démon, l’eau n’étant pas la meilleure idée pour survivre, il allait devoir faire face à la faune hostile et venue en nombre.

- Oy… Désolé mais il me semble que t’as oublié ça en partant !

Désignant le père en colère, Kyosuke sourit au marine alors que la bestiole envoyait tous ses protégés attaquer le lieutenant. Il était temps pour lui de se fatiguer un peu et le bretteur, perché sur le patriarche qui donnait de violents coups de dent en direction du marine, profitait du spectacle. S’il n’avait pas de chance de remporter un duel en face à face, il pouvait apprécier les créatures qui parvinrent à lui mordre les mollets ou à tenter de lui bouffer le bras. Ce n’était pas à la hauteur de ce qu’avait subi le capitaine pirate, mais c’était au moins une douce consolation. Et puis… Il restait le papa, et il n’était pas content !
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Sam 24 Nov - 13:50




Dans l'antre de la bête..Part 3 « Bloodyweep Forest »


Apparemment la bête avait une dent contre moi, alors qu'au fond, celui qui avait le plus massacré les enfants c'était le noiraud. Même pour la mère je n'y étais pratiquement pour rien, je n'avais que donner le petit coup de pouce nécessaire à sa toute fin. De toute façon, que ce soit les cafards, les insectes de cette forêt, les nuisibles en tout genre ou même les créanciers, j'avais l'habitude de m'en prendre plein la gueule, probablement une histoire de karma. En y repensant, j'aurais peut-être dû faire un petit mémoire de toutes mes mauvaises actions et les réglés une à une façon Bearl, mais..La liste serait trop longue et c'est pas comme si je pouvais me souvenir de tout ce que j'avais pu faire de répréhensible tout au long de mon existence, en plus, j'avais pas un frère débile pour m'accompagner et me faire décompresser, alors..

« Tsch.. »



Les petites bêtes accourent jusqu'à moi tentant de me mordre, mais ceux-ci, encore trop jeune n'ont pas les qualités primitives et bestiales de leurs parents, c'était quelque chose qu'ils devaient éveiller et qui n'était pas inné et même si leur instinct de chasseur était bien réelle et redoutable, ils n'avaient rien d'effrayant hormis leurs nombres affolant ainsi que leur laideur repoussante. Mais, même ainsi j'avais l'impression que ceux-ci étaient capable de m'égratigner, comme si, doucement, ceux-ci apprenaient en autodidacte. Au moment ou les morsures ont lieu je fais en sorte de libérer suffisamment de glace pour geler tous les prétendant à ma carcasse. Le pirate semble amusé de la situation, mais ça ne m'importait pas tant que ça, j'avais eu mon dû et c'était le plus important.

Mais ça devenait relativement lassant de devoir faire perpétuellement la même chose, ils étaient teigneux et leur vivacité était exemplaire. Il y avait vraiment pas mal de monde et la falaise me tendait la bras. L'idée de sauté en bas m'avait effleuré l'esprit, car, malgré mon rang de détenteur de fruit du démon, je ne craignais pas sa présence du moment que je pouvais la geler, mais la simple idée de devoir tout me retaper pour remonter jusqu'ici par la suite m'insupportai, et c'était également le moyen d'en finir avec tout ça une bonne fois pour toute. Décidé a en terminé, je lève mon bras droit, le pointant en direction du patriarche et de ses enfants. Celui-ci commence a fumé pour finir par se geler dans son intégralité, laissant poindre le bout de l'une de mes récentes acquisitions.

« ICE BLOCK PHEASANT PECK »



Un amas de glace prenant la forme d'un oiseau se forme, valdinguant par la suite sur les monstres la technique fait un ravage sur son passage, terrassant tous ceux qui étaient dans sa ligne de mire avant d'explosé dans un brouhaha de givre. L'offensive était tel que de la vapeur s'en réchappe ; tellement opaque qu'il m'était impossible de distinguer une forme quelconque, me laissant dans le floue, ne sachant pas si elle avait atteint son objectif ou non. Une trentaines de seconde plus tard, celle-ci commence légèrement à se dissiper, dissimulant encore la silhouette qui pousse un hurlement strident, apparemment le padre n'avait pas encore rendu l'âme mais ses blessures étaient plus que superficielle.

* Collant la sal***. *

Elle avait fini par m'irriter, cette chose qui ne voulait pas crever à l'image d'un cafard luttant pour sa survie, mais, cette fois-ci j'allais utilisé derechef mon Ice Ball, mais en y mettant les couleurs afin que j'en sois définitivement débarrasser. La technique me permet d'expulsé du gel de ma glace afin d'en faire prisonnier mes opposants, c'était la technique qui m'était le plus utile habituellement, à tel point que j'en avais fais ma petite botte secrète. C'est donc que, de mes mains, jaillit une quantité impressionnante de cristaux de glace qui congèlent tout ce qui se trouve sur son passage, amis, ennemis, sans aucune distinction, ce qui pourrait également atteindre Kyosuke Hatsuo si celui-ci ne décidait pas de prendre la poudre d'escampette.



« ..C'est la fin. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Dim 25 Nov - 0:07

Le combat touchait à sa fin, Kyosuke en était sûr et la faiblesse qui émanait de tout son corps suffisait à témoigner de l’impossibilité qu’il avait de combattre. Lentement, il vit les petites créatures sombrer les unes après les autres, échouant dans la tâche qu’elles avaient de dévorer le logia qui avait un potentiel assez impressionnant et ce malgré son caractère de merde qui contrastait avec celui du pirate qui d’une certaine manière n’était pas mieux. Durant ce bref instant, ce dernier avait tout de même pu voir le potentiel et les techniques de son adversaire et se jura de les mémoriser pour plus tard, histoire de s’en souvenir pour plus tard, quand la situation exigerait qu’il se serve de ses connaissances sur cet adversaire particulier. Même si les blessures de Clive était très superficielles, elles suffisaient pour garder à l’esprit que l’homme n’était pas invulnérable et que même avec le pouvoir de son fruit il pouvait être en difficulté.

Ce fut d’ailleurs certainement pour cette raison que le lieutenant déploya les grands moyens, cherchant à annihiler la résistance que les bestioles et le patriarche lui opposait. De son côté, le monstre gigantesque avait tellement joué de ses pattes que le sol s’était largement fendu, donnant l’impression qu’un mini tremblement de terre avait eu raison de cette roche usée par les embruns de la mer et les racines rendant la structure instable. Lorsqu’il vit le bras du marine s’entourer de glace, Kyosuke réunit toutes ses forces pour sauter en arrière du dos de la bestiole, atterrissant dans un buisson près d’un arbre imposant qui semblait apparemment avoir souffert de l’arrivée des bestioles et qui penchait sérieusement au point de quasiment céder et s’écrouler. Devant lui, la bête immense essayait d’opposer un semblant de résistance, se retrouvant à tituber vers le marine. Elle essaya de le mordre mais ce dernier gela absolument tout sur son passage, répandant une vague de froid près de la falaise et fragilisant encore plus le sol qui menaçait de s’écrouler.

Dissimulé près d’un buisson et grimaçant légèrement à cause de la douleur, le bretteur se rendit compte qu’il n’avait plus beaucoup de temps avant de définitivement s’évanouir. Soupirant légèrement, il regarda au loin, là où devait se trouver Clive.

- En effet, c’est fini… Je dois avouer que tu te débrouilles pour un marine… Et c’est ici que l’on se quitte… Au plaisir !

Profitant de la situation pour porter une dernière attaque, Kyosuke frappa de toutes ses forces l’arbre qui finit par tomber sur le patriarche gelé qui se brisa, libérant un nouveau nuage de froid qui empêchait Clive et le pirate de se voir. Le sol fragilisé à plusieurs reprises finit par se craqueler, s’effondrant alors en tombant en morceaux dans la mer, la pointe de la falaise disparaissant finalement en emportant la terre et la glace avec elle. Utilisant ce phénomène comme distraction, le capitaine de la Vengeance Ecarlate se fondit dans la végétation, sortant aussi vite que possible du champ de vue du marine. Le repli était la dernière chose qu’il avait à faire, se doutant que de toute manière Hana lui reviendrait… Mais il ne regrettait pas d’avoir vécu cette aventure et au contraire, il espèrerait qu’un jour il affronterait vraiment Clive… Un jour où ils seraient tous les deux à l’apogée de leur gloire. Un jour d’anthologie.
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Dim 25 Nov - 16:39




Une concluante conclusion ! « Bloodyweep Forest »


Finalement tout rentrait dans l'ordre, j'avais pu garder ma tablette et en finir avec l'horrible monstre, de plus, j'étais tout proche de la lisière de la forêt, là ou se tiennent les imposantes propylées du château. Kyo s'était débarrasser du monstre qui était congeler en abattant un arbre qui tombe sur le patriarche qui finit par se brisé en mille morceaux, s'éparpillant un peu dans tous les recoins du lieu. Je n'avais désormais plus rien à faire ici étant donner que le pirate s'était volatilisé en titubant. J'aurai très bien pu le rattraper mais l'idée ne m'intéressait pas, la seule chose que j'avais en tête était celle de retrouver ce fameux trésor et de mettre enfin la main dessus.

* ... *

En même temps que tout s'écroule, le passage qui se libère me permet de me hisser jusqu'à sa sortie, mais il était encore plus que ça, car, à son bout : un deuxième fragment de tablette, ce qui faisait que j'en totalisais deux. Par pur cupidité je décide de le prendre, tentant ma chance avant que tout s'écroule sous les gravats et autres pierres. J'arrive finalement à m'en sortir sans encombre, avec la seconde tablette et sans égratignure quelconque, n'ayant donc plus qu'une seule chose à faire : me diriger vers la destination finale, celle qui recèle de secrets et d'or. Une légère pensée me traverse l'esprit, je me demandais ce qu'était devenu mon équipage, Stark, Zuko ainsi que tous les autres..

« ..Nous y voilà enfin ; devant la citadelle de la fortune... ! »



J'avais vraiment hâte de m'y rendre mais j'étais prudent et conscient qu'il ne me sera pas offert et que des sacrifices allaient sûrement être nécessaire afin de pouvoir lui mettre la main dessus, mais ça ne m'importait qu'à moitié, puisque j'avais déjà fais plus de la moitié du chemin et qu'il me tendait les bras, comme pour m'inciter à venir le délivrer de son long sommeil. Le voyage fut quand même long et éprouvant, le Thugs avait été attaqué et en route j'avais du me battre contre des monstres plus répugnantes les uns que les autres ainsi qu'une arrivée inattendue, celle de Kyosuke, jeune bretteur. Et, malgré tout ça, il risquait encore de nous réserver d'autres surprises, celles qui ne font que peu souvent plaisirs, car, je n'avais aucune idée des horreurs qui se cachaient à l'intérieur de ce tombeau de glace qui était autrefois appelé « chateau ».

« ... »

Je ne l'avais pas encore remarqué mais les inscriptions des deux tablettes avaient une signification unique lorsque je les accolais l'une contre l'autre, on pouvait y lire « Aucun règne n'est éternel, mon fils. » ce qui était plutôt troublant étant donner que je ne connaissais pas grand chose de ce qui avait bien pu se passer sur cette île, cependant, je n'accordais que peu d'importance au passé, seulement au présent et à la fortune qui me sourit, juste là, dans ce palais glaciale, mort, désolé. Et ce qui avait bien pu arrivé n'aura aucune incidence sur mon ambition de le dérober, qu'il soit maudit ou non, rien de tout ça ne m'important, du moment qu'il était en ma possession..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Maître du Jeu 1
Messages : 253

Fiche du marin
PP : MAX
PH : MAX
Grade : Seigneur des Pirates
MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   Dim 25 Nov - 16:46

Dans le combat opposant Kyosuke Hatsuo à Clive R. Jackson, le vainqueur est : Clive R. Jackson. Il passe donc au troisième et dernier tour.

Kyo:

Longueur : 5
Qualité : 5
Réalisme : 5
Nombre de poste : 10
Points d'actions : 5
Points de réputations : 5

PP : 100
PH : 100

Clive:

Longueur : 5
Qualité : 5
Réalisme : 5
Nombre de poste : 10
Points d'actions : 5
Points de réputations : 5

PP : 100
PH : 100

- Kyosuke Hatsuo reçoit une prime de 30'000'000M de berrys
- Clive R. Jackson ainsi que Kyosuke Hatsuo reçoivent tous deux un Haut-Fait de Bronze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kyosuke Hatsuo Vs Clive R. Jackson ~ 2e tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La tour de HANOÏ
» ma Bbox dit que ma tour n'a pas pas de carte ethernet
» G1 Tour/Finalistes Éric Lapointe
» Jackson Pollock
» realisation d'un portillon d'entre pour reseau tour de piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Bloodyweep Forest-