Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pirate
Pirate
avatar



Tibarn
Messages : 124
Age : 27
Métier : Cannonier / Pilier de bar

Fiche du marin
PP : 400
PH : 538
Grade : Pirate
MessageSujet: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Jeu 15 Nov - 20:23



Pff je me fais chier à mourir sur cette mini-barque, vivement que j’accoste sur une île. Cela fait je ne sais pas combien de temps que j’erre dans ce maudit enfer salin. Depuis que j’ai dû partir en catastrophe d’un bar situé sur une île dont j’ai totalement oublié le nom, alors que j’étais tranquillement en train de savourer une petite mousse bien fraiche une flopée de marine était venue m’interrompre dans mon recueillement spirituel, quel cruel manque d’éducation. Ils étaient rentrés dans le troquet en gueulant que ma tête avait été mise à prix pour 49 millions de Berrys, ils étaient même allé jusqu’à m’agiter l’affiche sous le nez. Le destin qui avait frappé les malheureux n’était guère enviable, ces fous avaient eus l’audace de venir de souffler dans les bronches et ils devaient amèrement le regretter maintenant, enfin façon de parler car six pieds sous terre ils ne devaient rien ressasser, quelle idée de con de venir me chercher à dix hommes aussi. Si seulement les renforts n’avaient pas débarqués j’aurais pu finir ma bière tranquillement au lieu de fuir comme un malpropre.




Alala me voici enfin primé, 49 millions c’est pas mal pour un début de carrière, l’affiche me plaisait tellement que je n’avais pas résisté à la tentation de chiper la feuille de mise à prix à un des militaires venus me cueillir. Prenez garde marines et nobles du monde entier Tibarn Hawkeye l’homme au 49 millions arrive, je pense qu’il est grand temps de trouver un équipage à ma juste mesure. Voilà pourquoi j’essayais tant bien que mal de rejoindre l’archipel orange ou nombres de pirates se réunissent, je pense pouvoir trouver chaussure à mon pied dans ce petit paradis. Malheureusement je me suis légèrement égaré en cours de route et mes réserves déjà pas bien grande avaient fortement diminuées, il faut que j’arrive au plus vite avant de crever de faim.


Ma barge arrive enfin à destination, alléluia après des jours de famine je vais enfin pouvoir me faire sauter la panse, il faut juste que je trouve une petite taverne qui fait crédit ou le cas échéant avec une porte pas trop petite pour pouvoir filer à l’anglaise au moment de la note. Fort heureusement je trouve bien vite mon bonheur dans ce lieu de villégiature pour pirate, une chouette auberge au mur couleur pêche et qui avait une énorme porte * Smile * parfait avec une grande porte comme sa je n’aurais aucun mal à prendre la tangente si le besoin s’en faisait ressentir. Je me pose immédiatement au comptoir et commanda un tonnelet de bière assortit d’une belle assiette de juteuse viande, miam depuis le temps que je rêvais d’autre chose que des rations de survie conservés dans ma barque.

Mon repas est excellent vraiment et la bière plus que fameuse, tout se passait merveilleusement bien jusqu’à ce que le patron vienne me demander la note. A quoi s’attendait-il ? J’avais rarement payé mes notes par le passé et je ne compte pas baisser mes statistiques maintenant. Un type blond passe devant moi, il porte des fringues plutôt chic surement un petit bourge avec quelques berrys en trop dans le portemonnaie, il faut que je tente ma chance.



Hey mon pote, t’aurais pas un peu de flouze en trop pour renflouer un célèbre pirate qui traverse une mauvaise passe ?

Ce disant j’agrippa la manche de sa veste, l’homme afficha un air dégouté qui m’énerve au plus haut point. Un éclair de genie à l’air de traverser son regard, as-t-il compris qu’il valait mieux pour lui passer à la caisse plutôt que de se faire tabasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Mer 2 Jan - 2:44




Il y a des gens qu'on aimerait n'avoir jamais rencontré ! « Orange Town »


Il est tôt, très tôt, quelque chose comme 14h30 de l'après-midi lorsque mes yeux daignent bien s'entrouvrir, le soleil est déjà si haut dans le ciel qu'il en vient même à ses rayons de venir agacer mon sommeil, pourtant de plomb à l'habituel. D'un geste las je décide donc de me hisser hors de mon lit, l'air totalement assoupi j'ai encore du mal à me situer correctement, ma gorge est sèche et j'ai absolument besoin de boire quelque chose, un léger tournis agrémente le tout pour donner un cocktail plutôt désagréable, sûrement due à la veille. Le réveil est un peu brutal mais j'arrive quand même à distinguer la masse des objets, tout est un peu flou, presque noir, mais inconsciemment j'arrive quand même à me diriger jusque dans la salle de bain, sans vraiment comprendre ce qui se passe je tourne l'eau du robinet et la laisse coulée, mes deux bras accoudés sur le lavabo, le regard livide en essayant d'immerger tranquillement. Ma tête plongée en contre-bas j'arrive à discerner un objet fin et allongé, de couleur blanche le bout de plastique traîne sur le tapis de la salle de bain. Ma légendaire curiosité m'incite à ramasser l'objet et à le regarder attentivement, il y avait écrit « P » entourée d'un cercle vert, qui devait sûrement dire « positif ».

* Merde, j'crois que j'ovule.. *



Je ne réalise pas vraiment la portée de la connerie que je venais de penser et encore moins celle de ne pas comprendre la situation, mais j'étais tellement déchiré au moment du réveil que j'avais encore du mal à appréhender que j'étais débout et pas dans mon lit. Je marche bêtement vers le frigo sans savoir ce que je cherchais, le faisant comme un automatisme de mon corps qui me dirait : tiens, c'est la première chose que tu dois faire ! J'ai beau locker durant 2 minutes devant la porte que je ne savais toujours pas quoi prendre, faut dire qu'il n'y avait pas masse choix, du coup, quand on sait pas on prend rien ! Concept que j'applique à la lettre puisque je retourne me coucher dans mon lit tout douiller, tout moelleux. Mais impossible de retourner au pays des songes, et donc, après une trentaine de minutes je ne peux qu'en ressortir une énième fois, cette fois pour m'habiller et partir à la première taverne croisée de cette petite Archipel d'Orange Town.

Quelques minutes plus tard j’atterris dans une petite ruelle, celle-ci comprenait plusieurs bars en tout genre dont l'un qui me tape le plus dans l'oeil. Un écriteau qui scintille et une annonce racoleuse : pour une femme acheté, une bière offerte ! L'occasion de rendre l'utile à l'agréable, tout ce dont j'avais besoin. En entrant dans l'établissement je suis directement pris en charge, un service plutôt remarquable pour un boui-boui comme celui-ci, je commande ma première bière espérant avoir par la suite ma bière gratuite, dès que j'aurais choisi ma femme, évidemment ! Il y en avait une qui m'avait spécialement tapé dans l'oeil, elle avait tout ce qui fallait là où il le fallait, une déesse enfermée dans un corps de chair ! Son bonnet « E » avait tellement attiré mon attention que ne pas remarquer que j'étais attiré par elle en serait devenu niais ; je ne pouvais décidément pas la laissé seule, quel homme aurai-je été si je n'avais pas eu l'habileté d'aller m'enquérir de ses besoins avec attention ?

« ~Il semblerait que mon coeur manque à l'appel, l'auriez-vous vu passé ? Je le cherche désespérément depuis que j'ai posé l'oeil sur vous, Dear. » Dis-je de mon sourire le plus éloquent.



« C'est gentil trésor, mais j'écarte pas pour des discours tapageurs, si tu veux mes deux gros beignets donne-moi.. » - celle si s'arrête de parlé ; s'approchant en douceur jusqu'à l’extrémité de mon oreille droite, me susurrant de sa voix suave les mots manquants. « Quelque chose de..plus..tangible.. » le double sens de sa phrase m'avait émoustillé, je pouvais même ressentir la chaleur de son souffle jusque sur ma nuque frêle, ravivant la petite flamme du désir qui sommeillait en chaque homme.

* Oh la sal***, évidemment que je vais te donner du tangible ! *

Je sors quelques billets de ma poche et les glisses lentement entre ses deux jumelles, prêt à leur faire goûter à mes délices. Totalement dans le délire je m'apprêtais à m'en aller dans l’arrière-boutique avec ma dulcinée, lorsqu'un petit quelque chose de rien du tout vient m'en empêcher. La main d'un homme qui vient interrompre nos petits bavardages intimes. En plus de nous déranger il avait osé poser sa main sale sur mon veston signé riche forester, l'enfoiré..Mon regard méprisant et mon air hautain ne manquent pas de heurter le protagoniste qui me faisait face, bien décidé à lui faire payer son audace. Il avait l'allure d'un sdf et l’haleine qui allait avec, ce petit con se faisait même passer pour quelqu'un d'important, de réputer à travers les mers, comme si il voulait se donner de l'importance, il me faisait mal au coeur.

« Heiiin ? Il me veut quoi Monkey D. Ruffy ?? »



Une petite pique venant d'un manga parut dans le shônen jump que j’achetais chaque semaine. Oui, j'étais un peu grand pour lire ce genre de choses mais à chaque fois que je tentais d'arrêté, un rebondissement improbable apparaissait, alors..

* Merde, ça me fait pensé que j'ai pas acheté celui de cette semaine, on est mercredi et..Merde, à quoi je pense, c'est pas le problème ! *

La discussion tourne court, je n'avais pas spécialement envie d'entamer de futilités encombrantes, alors je me contente juste de sortir mon Colt 9MM et de tirer à bout portant sur le petit effronté qui avait eu le culot de me demander de l'argent, à moi ! Putain, fallait oser, de l'argent..Mais de nature généreuse je n'allais pas le laissé repartir bredouille, non, j'avais bien l'intention de lui donner quelque chose qui venait du fond du coeur : mon chargeur plein dans son corps criblé de douilles. Je continue d'appuyer sur la détente jusqu'à ce qu'un *click* *click* apparaisse, je savais alors qu'à ce moment précis je l'avais entièrement vidé. Tout s'était passé très vite et la salle entière avait pris peur en se réfugiant sous des tables ou derrière le bar ; le ton était donné.

« Tiens, c'est cadeau. Tu peux garder la monnaie.. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Tibarn
Messages : 124
Age : 27
Métier : Cannonier / Pilier de bar

Fiche du marin
PP : 400
PH : 538
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Jeu 3 Jan - 5:52



PAN ! PAN ! PAN ! PAN ! PAN ! PAN! CLICK CLICK

L’écho du calibre 9mm qui vient de me tirer dessus fait doucement place à un silence mortuaire puis à une panique général, les clients de la taverne prennent tous la tangente à vitesse grand V, pas si bête que sa pour des ivrognes ils auront au moins compris qu’il ne vaut mieux pas pour eux rester dans les parages. Une fois le mouvement de panique passé, je me relève prestement de derrière le comptoir ou je m’étais jeté pour esquiver les balles, je fais désormais face à mon agresseur. Celui-ci à l’air passablement énervé, il m’a d’ailleurs parlé de la marque de ses fringues, de la haute couture j’avais raison, enfoiré de bourge qui ne daigne donner que du plomb à ses contemporains. Tiens j’ai une idée, je vais d’abord le tabasser puis je lui piquerais ses fringues chicosses, sa remplacera bien mes vieilles guenilles que je trimbale depuis bien trop longtemps et pas besoin d’être expert pour l’affirmer, l’odeur qui s’en dégage suffit à confirmer ce fait.

Il a voulu me tirer dessus il va s’en mordre les doigts, je vais lui montrer moi ce que veut dire tirer pour tuer. Avec un très léger sourire je passe peu gracieusement par-dessus le comptoir pour faire face au richeton, dégaine mes flingues, les chargent de mon haleine et ajuste mon guns droit dans sa direction.

Hahaha, beau tir pour une raclure mais insuffisant, je vais te montrer ce que veut dire faire feu pour un pirate primé à 42 millions, bye bye tocard.

Suite à cette tirade digne des plus grands romans je lui envoie un Hölle burst bien sentis. Comme à mon habitude je fais mouche, l’explosion ravage une bonne partie de l’endroit où le blondinet se tenait quelques secondes auparavant. La fumée retombe lentement faisant place à …. rien, et meeeeerde j’y suis peut être aller un peu fort avec le bourge il ne reste rien de lui, bon tant pis pour les fringues j’en piquerais sur quelqu’un d’autre.

Fier de moi je range mes guns et m’allume une clope, l’auberge est vide et même le patron à déserté et je compte bien profiter de cette aubaine pour me casser sans payer. Je me dirige vers la sortie lorsqu’un phénomène peu commun attire mon attention. Un fort courant froid passe au travers la pièce pour rejoindre l’endroit ou se tenait il y a peu le créanciers mal élevé et devant mon œil ébahis, de la glace commence à prendre forme et à se développer jusqu’à revêtir l’apparence de l’homme que j’avais cru abattre.

Ho putain, une saloperie de logia à la con. Depuis ma rencontre avec Zuko Kasai je HAIS ces enfoirés, impression confirmé à Ashen Vale pendant ma cuisante défaite contre Stark, d’ailleurs les brûlures infligées par ses adversaires impressionnant me lance encore parfois certains jours. Mon adversaire est désormais entièrement régénéré et il a l’air passablement plus énervé que tout à l’heure, la grosse veine qui saille et palpite sur son front en dit long quand à son état de zénitude.

De nature non héroïque je pense qu’il faut mieux désamorcer le conflit avant qu’il ne dégénère.

Hahaha ! Je pense qu’on s’est enflammés un peu vite, allez viens je te paye une gueuse… Peut être ailleurs parceque là…. Il reste plus grand-chose hahaha…

Etrangement il n’a pas l’air très enclin à passer l’éponge et à aller boire une mousse…. Et MERDE !

Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Lun 7 Jan - 1:55




Une proposition refusée. « Orange Town »


Le bar est soufflé et il n'en reste que des morceaux qui retombent par-ci par-là ; les dégâts qu'il engendre vont au-delà de mes espérances. Je n'avais strictement aucune idée de l'endroit où il avait bien pu se procurer une arme comme celle-ci, mais si j'étais bien sûre d'une chose, c'est qu'il me fallait la même. À l'entendre je pensais n'avoir qu'à faire à un vaniteux personnage un peu trop saoul pour comprendre sa bêtise, mais en y repensant, il se pourrait qu'au fond ce soit plus que de la gueule. Mon corps, lui aussi, avait été pris dans le souffle de l'explosion, à l'exception fait des autres personnes dont les corps calcinés gisaient sur le sol, moi, j'en ressortais indemne. Les cristaux de mon corps se compactent jusqu'à recréer ma silhouette originelle ; ce qui ne manque pas d'échapper à l'oeil avisé du rouquin qui comprend petit à petit à qui il avait à faire. Le temps que celui-ci tente de me corrompre afin de faire oublier sa petite incartade ne m'affecte même pas, je prends le temps de le snober en frottant mes habits afin de dépoussiérer son tissu qui avait traîné sur le sol.

« La proposition me semble alléchante, mais.. Je me dois de la refusé, Punk. »



Trop de raisons valables de refuser son invitation, il avait fait l'erreur grossière de tous les débutants qui aiment se faire passer pour des Rois, cependant, cette fois-ci ça n'avait pas eu l'effet escompté : si certaines personnes fuient en entendant ses facéties, ça n'était pas mon cas. Au lieu de ne rien dire et de passé son chemin il venait d'attiser ma curiosité, il venait de se mettre entre moi, et un sacré paquet de cash que je comptais bien récupérer quel qu'en soient les moyens. D'ordinaire, j'aurais pu « laisser couler » après lui avoir fait manger les pissenlits par la racine, mais cette fois ce serait différent, le chèque qu'il représente est si inopportun et inattendu qu'au lieu de me contrarier celui-ci me gratifie de l'immense joie de devenir riche. Cependant, je n'étais pas pressé outre-mesure, il venait de défoncer l'un des rares bars corrects de la ville et après tout le boucan qu'il venait de faire, je doute sincèrement que cette journée reste aussi tranquille qu'il y a quelques minutes.

* 42 ticket et je n'ai aucune information sur lui, il serait plus sage de commencer en douceur. *

Je n'avais aucune idée de la force de mon opposant ni même sur ses capacités, la précédente attaque n'avait pas laissé d'indice précis quant à ses pouvoirs, pour l'instant je suis dans l'incapacité de pouvoir le jauger ni même de pouvoir attaquer de front, même si sa prime ne semble pas être celle d'un homme très dangereux, les apparences peuvent être trompeuses. Lui avait eu un aperçu de ce dont j'étais capable, il m'avait vu me recomposer et avait pu percevoir l'élément qui me composait : la glace. Il avait l'air de bien connaître le sujet et avait promptement changé de comportement après m'avoir attaqué de front, ce qui laissait entrevoir une possibilité : celle qu'il connaisse le « type » de fruit dont je disposais. Ils ne sont que mythes et légendes à travers les blues, tout comme les fruits du démon, des chimères pour faire les histoires des vieux loups de mer noyer dans l'alcool de leur squatte qu'ils appelaient « tavernes ».

« ICE BLOCK PARTISAN ! »


Un craquèlement est distinctement audible, trois de mes lances de glace se forment devant moi, fusant à toute allure vers le protagoniste aux allures de Junk'. Il s'agissait de la première vague, mon test afin de voir l'étendue de ses capacités et de pouvoir juger de son potentiel final. Suivant ses prochains mouvements, il me faudrait agir en conséquence, mais toute l'expérience que j'avais pu acquérir depuis mes premiers pas en tant que Marine et toutes les galères qui m'étaient tombés dessus ne m'avaient finalement pas que desservi, grâce à elles, j'avais pu me renforcer sur la science du combat. J'étais à la fois en confiance mais très concentré, cette fois je ne pouvais pas laisser échapper une si belle opportunité comme je l'avais déjà fait par le passé avec Pandemonium.

* Montre-moi ! *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Tibarn
Messages : 124
Age : 27
Métier : Cannonier / Pilier de bar

Fiche du marin
PP : 400
PH : 538
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Lun 7 Jan - 6:24



Décidément ma grande gueule m’aura vraiment entrainée dans toutes les galères possibles et inimaginables, pour ce coup elle avait fait plutôt fort car me voilà en train de croiser le fer avec un autre logia. A croire que mon destin était de me fritter avec tous ces foutues monstres, après le feu, le foudre, le sable et la lumière me voici désormais à affronter un bloc de glace. Il serait d’ailleurs intéressant que des experts se penchent sur les statistiques, qu’elle était le pourcentage de chance pour qu’en causant à un mec au hasard je découvre qu’il est l’heureux propriétaire d’un logia, non décidément je n’ai vraiment pas de bol. Enfin bon par rapport au autres j’ai surement une chance de lui faire mordre la poussière, après tout mes explosions engendraient de la chaleur et ce type était de glace, or tout le monde sais que la glace fond face à la chaleur. Bon j’crois que sur ce coup j’ai intérêt à mes sortir les doigts du cul et de mettre le paquet pour exploser ce gars.

A peine reconstitué qu’il me lance des lances de glaces sur la tronche, attaque qui a l’air d’être plutôt sommaire. Veut-il me tester ? Me prend-il pour un bleu ? Ou est ce là simplement tout ce dont il est capable ? Prions pour que ma dernière hypothèse soit la bonne, sa me fera faire moins d’effort, mais dans les deux autres cas il ne va pas être déçu le lascar car je lui promets un spectacle pyrotechnique qu’il n’oubliera pas de sitôt. Sa va chier dans les ventilos si j’ose dire.

J’ajuste mes guns et lui envoie une rafale de Hölle burst, trois pour être précis un tir par cure dent givrés qui me fonce dessus. Comme à mon habitude je fais mouche, les lances explosent en plein vol et retombent en mince pellicules de givre. La détonation souffle un peu plus ce qu’il reste de la malheureuse taverne, dommage il était plutôt cool ce tripot. La fumée forme un mince voile entre lui et moi, c’est le moment ou jamais de lui porter une violente estocade, histoire de salir un peu ce costume très cher auquel il a l’air de tenir beaucoup.

Profitant de ce camouflage bienvenu, je me propulse grâce à un coup de Springen et arrive au dessus du dandy blond. Parfait il n’a pas l’air de m’avoir remarqué, ou peut être s’en fout il simplement ? Grr je déteste ces logias trop sur d’eux et prétentieux, il va voir de quel pétard je me chauffe. Je gonfle mes poumons de tout l’air possible qu’il y est possible d’y emmagasiné, crée de multiple micro-explosions dans ma bouche et projette un Atem der Teufel en plein sur la tignasse blonde de l’imprudent qui ose me faire face.

Je ré-atterrit un peu derrière lui et tourne la tête en sa direction, mon attaque à atteint son but le voici désormais pris dans une gangue de feu qui va le réduire en flaque d’eau. * Smile * Le voici pris au piège dans un enfer de flamme, apparemment il a compris qu’il n’est pas la peine de résister face à moi, il ne bouge pas le moins du monde est-il prêt à accepter la mort ?

Hahaha dommage gringo si tu comptais sur l’effet de surprise d’être un logia pour prendre l’avantage c’est foiré. J’ai déjà du en combattre par le passé, un logia de feu en l’occurrence et je dois avouer que la comparaison est énorme tant au niveau de la puissance de que la classe il te surclassait en tout point, tu comprendras donc que je ne désire pas perdre mon temps face à un rookie comme toi. Maintenant tu va avoir la politesse de fondre sans résister plus.

Calme, trop calme, ce type est beaucoup trop calme quelque chose cloche. Tous les mecs que j’ai cramé par le passé gesticulaient et beuglaient, mais pas lui…. Je vais recharger mes flingues juste au cas où.


techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Lun 7 Jan - 17:43




Le deuxième assaut. « Orange Town »


Une fois encore, le rouquin use de son arme de prédilection afin de venir à bout de mes trois lances de glaces. La détonation a eu raison de ce trident offensif qui finit sa route sur les décombres du bar qui jonchent le sol ; ne laissant qu'un mince linceul de fumée grisâtre entre moi et mon opposant. Il n'hésite pas à prendre les devants en tentant de m'asséner un coup au corps, espérant tirer parti de ce voile pour me faire des dégâts. Je n'avais pas eu le temps de discerner si il s'agissait d'une partie de son corps ou bien d'un objet, mais durant les quelques secondes que cela avait duré, celles-ci m'avaient suffi à en geler une partie, malheureusement trop rapide pour que je puisse totalement le prendre dans mon givre. Mais l'offensive ne s'arrête pas là, le Punk décide d'utiliser les quelques bribes de fumée restante pour masquer sa futur attaque, se dissimulant dans les airs sans que je ne m'en aperçoive.

« ... ? »


Il avait disparu en même temps que ce brouillard, durant les quelques secondes qui suivent son escapade celui-ci profite de ce moment d'inattention pour utiliser l'une de ses techniques ; son souffle ainsi que la chaleur qui s'en dégage m'alerte immédiatement de sa position. Le laps de temps est court mais me suffit à me protéger en utilisant l'une de mes techniques défensives : le Ice Time Capsule. Un simple mur de glace se forme entre moi et l'attaque, et vu la vitesse avec laquelle j'avais dû la créer celle-ci n'avait pas eu sa résistance habituelle ; cependant suffisante afin de me protéger du souffle enflammée de mon adversaire. Les bribes de glace qui volent en éclat forment une nouvelle fois une fumée, cette-fois ci plus blanche que tout à l'heure mais tout aussi aveuglante que la précédente, mais, contrairement au borgne, je ne comptais pas l'utilisé comme moyen d'ouverture.

* Il connaît Zuko ?! Ça en fait des merdes en une seule journée, si seulement « il » était là, je n'aurais pas à lever le petit doigts.. *


Ma voix s'élève dans la pénombre de cette fumée qui, lentement, retire ses rideaux pour laisser paraître ma silhouette noire ; brisant ce silence questionneur qui venait de révéler ma présence.



« Tu parles trop. »

Il était impossible qu'il ne fasse pas référence à Zuko, les fruits de types « logia » sont extrêmement rare, unique, et il n'existe qu'une personne sur cette terre qui en possède un : Kasai. En peu de temps il m'avait fourni énormément d'information, même si il était encore difficile de pouvoir dire avec insistance quel était son pouvoir je pouvais désormais en être sûr : il était très proche de celui du jeune Lieutenant, plus encore j'étais persuadé qu'il s'agissait d'un fruit du démon, et même son arme semblait en être imprégné. Avec ces donnés, je pouvais petit à petit discerner le personnage et éviter de me faire surprendre comme tout à l'heure, et c'était désormais à moi d'attaquer. De la même manière qu'il y a quelques instants, je reprends avec la même technique.

« ICE BLOCK PARTISAN ! »



La différence cette fois-ci, résidait dans le fait que les trois premiers jets visibles, cachaient 3 autres dans leur champ de vision. Comme celui-ci aurait à faire avec la première vague, il ne pourrait pas les discerner et si les premiers étaient brisés comme précédemment, elles protégeront la deuxième vague qui s’abattra irrémédiablement sur l'homme. Lors de ma première offensive, celui-ci avait sous-estimé la capacité destructrice de ces lances, les jugeant trop « faible » pour lui, mais leurs forces restent considérable, surtout au vu de mon niveau réelle qui me permettrait d'accroître leur tranchant ainsi que leur rapidité, ce qui en faisait des armes de premiers plans qui avaient été sous-évaluer, une erreur de débutant. Il ne me restait plus qu'à attendre et voir comment mon opposant allait réagir à cette contre-attaque qui ressemblait en tout point à celle d'avant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Tibarn
Messages : 124
Age : 27
Métier : Cannonier / Pilier de bar

Fiche du marin
PP : 400
PH : 538
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Mar 8 Jan - 5:55



Mon attaque n’a pas eu l’effet escompté loin de là, alors que je croyais m’être débarrassé de mon adversaire une fumée blanche avait fait son apparition et dans le même temps mes flammes avaient disparus. Bon il faut croire que la chaleur engendrée par cette technique n’était pas assez importante pour anéantir ce bloc de glace, j’me suis peut être planté ce type a l’air plus fort que je ne le croyais. Quel abrutis je suis, comment ai-je pus croire que je pourrais me débarrasser d’un possesseur de logia aussi rapidement ? Tous ceux que j’ai rencontrés jusqu’à présent étaient tous des monstres et celui-ci ne doit pas échapper à la règle, pff me voilà encore dans de beau draps.

La fumée se dissipe et mes craintes se confirment, sa silhouette se laisse apercevoir dans les fumerolles mourante. Merde il est indemne décidément je me suis planté à un point…ça m’apprendra à avoir les chevilles qui enflent, il faut que je les dégonfle et vite, je crois que la prime mirobolante que le gouvernement m’a collé m’est un peu trop montée au citron, l’océan est grand et que représente 42 millions par rapport aux monstres qui vivent sur Grand Line ? Rien, niet, nada. Il faut vraiment que je redescende un peu sur terre, je vais crever là sinon.

La contre attaque ne tarda pas à arriver, le glaçon me renvoya à nouveau trois de ses lances de glace. Il faut croire que l’un comme l’autre nous nous sous estimons mutuellement, que croit il ? Pense t-il qu’une technique qui a déjà été contré une fois pourra remarchée contre moi ? N’a-t-il point vu avec quelle facilité j’ai réduit sa première offensive ? Bon tant pis, c’est de bonne guerre après tout, je le prends pour un snobinard faiblard et lui me considère surement comme un clodo à la langue trop bien pendu, décidemment les apparences peuvent être parfois très trompeuse.

Je ne vois pas pourquoi je me foulerais plus que sa, un hölle burst avait suffit tout à l’heure pour arrêter son tir, je vais donc lui resservir la même chose une deuxième fois, si ce gars pense m’avoir en se tenant à distance il va être bien déçu. J’ajuste donc mes flingues et envoie une salve de trois hölle burst, une nouvelle fois je fais mouche, une nouvelle fois les piques glacées explosèrent et une nouvelle fois des cristaux de glace retombaient sur le sol de ce qui était encore il y a peu une taverne fort accueillante.

Mais une chose que je n’avait su anticiper arriva, l’autre gus avait prévu ma réaction et avait glissé trois autres lance derrière la première vague, ma vie fut sauvé in extremis par mon œil avisé et par un saut de coté. Mon bras gauche n’a pas eu cette chance en revanche, même si j’ai pu voir la ruse et l’esquiver je mis suis pris un peu tard. Une des javelines hivernale était passée près, trop près et le sang avait giclé. Mon bras était entaillé sur quasiment toute sa longueur, rien de vraiment grave à première vue, mais putain sa pisse le sang à mort.

Je me rends compte de mon erreur, ici il n’y a qu’une personne qui sous estime l’autre et c’est moi. Mon orgueil avait faillit causer ma perte, bon c’est décidé j’arrête de déconner deux minutes et je m’y mets sérieusement. Je recharge en toute hâte mes flingues et me met en position, cette fois je suis prêt à aller jusqu’au bout, je ne fuirais pas, je vais fumer ce mec comme un jambon de pays.

La quantité de sang qui s’échappe de mon bras me donne une idée, je pense qu’il ne s’y attendra pas, qui pourrait anticiper ça d’ailleurs ? Je ne pense pas qu’il ai encore compris que mon pouvoir est celui du Bomu Bomu No Mi et c’est bien le seul avantage que j’ai encore sur lui. J’agite mon bras comme si je lui lançais mon gun à la tête, sauf qu’a la place de mon flingue c’est des dizaines de gouttes de mon sang qui filent dans sa direction.

Les giclures de sang fonçaient vers sa cible tel une pluie vermeille qui s’apprêtait à nettoyer le lieu d’une souillure, sauf que cette averse était homologuée 100% Nitroglycérine.



techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Mar 8 Jan - 19:16




Vers mes 42 millions ! « Orange Town »


Tout comme précédemment, mon opposant use de son arme pour venir à bout des trois premières lances, pensant niaisement avoir eu raison de celles-ci, cependant, les trois autres qui étaient dissimulés derrière la première vague ne manquent pas d’empaler l'homme surpris par les seconds projectiles, ensanglantant le bras désormais entaillé par les coups successifs de mes piques. Mais le junkie n'en démord pas, toujours prompt à se battre celui-ci surenchérit ma mise au point de réitérer une technique pratiquement semblable. À la différence qu'il s'agissait cette fois de son sang et non de balles, si la mesure semblait désespérée elle avait néanmoins attiré mon attention ; quelqu'un capable de produire du feu ainsi que des balles explosives, entrain de tenter de me refiler le sida ? Une technique ultime, probablement, et vu la gueule du type j'imaginais aisément que celui-ci en soi atteint..

« ... »


Mon corps se scinde en deux, puis en trois, pour finir par craqueler de partout au même moment de la collision entre les gouttelettes de sang et mon corps. Peu importe l'effet que celles-ci étaient censées avoir, mon piège venait de se refermer petit à petit, sur ce tour-ci je comptais bien l'atteindre une bonne fois pour toutes, il avait eu connaissance des capacités des logias, mais tous ne sont pas identiques, chaque fruit à sa particularité, dont la mienne. Les lances de glaces qui n'avaient pas été fondues ont été répandues sur le sol, non loin de l'endroit où il se situait, les précédentes qui l'avaient touchés gisaient juste derrière lui, ce qui laissait l'occasion unique de m'en prendre à lui de la plus belle des façons : en utilisant mon « Ice Block : Substitution » qui permet à mon fruit de se mouvoir dans son élément et de se déplacer ainsi par son biais.

« ICE TIME ! »


La première chose qui se reforme est mon bras qui s'agrippe fermement au mollet du jeune pirate, entraînant avec elle une glace qui tente de parcourir la jambe du Punk et qui finira irrémédiablement sa course jusqu'au sommet de son crâne afin de l'ensevelir sous une couche de glace, ce qui fait que se faire exploser n'aurait qu'une seule conséquence : se détruire soi-même, tout se passe très rapidement et la détonation du sang qu'avait provoqué son lancé un peu plus tôt crée la diversion parfaite. De l'oeil d'un spectateur normal j'aurai eu l'air d'avoir été dissous par son explosion, qui avait provoqué eux-même ces fissures sur mon corps ; mais la réalité n'était que plus dure, il m'avait donné une occasion en or de « masquer » ma présence de par les piques qu'il avait simplement esquivés, ainsi que sa nouvelle offensive qui m'avait offert la situation idéale afin de me disperser à ma convenance.

* Alors ? *

Mon corps se reforge relativement vite afin de pallier à toute éventualité, mais j'avais désormais la certitude que le pouvoir de cet homme lui permettait de faire exploser les choses qui sont à son contact, ce qui, comme je le pensais, avait une similitude presque certaine avec le fruit de Zuko, l'incertitude de savoir si c'était des gadgets ou un fruit est désormais levée, et ses secrets avec lui. Ma prime de 42 millions avait tout l'air de m'appartenir désormais, la rapidité d’exécution mêlée à la surprise générale de ma tactique ne lui permettrait sans doute pas d'en ressortir indemne, sans trop m'avancer je pouvais déjà imaginer le meilleur et le pire des scénarios pour lui : soit celui-ci se ferait que partiellement touché et n'aurait qu'une jambe d'atteinte, soit il se ferait totalement engloutir par mon Ice Time qui le congèlerait jusqu'à ce qu'il en soit totalement prisonnier. Les deux cas semblent peu envieux, ne plus pouvoir se mouvoir correctement si il s'agissait de la première solution me rendrait la tâche d'une facilité déconcertante, et si de l'autre il était prisonnier cela aurait signifier la fin de ce combat..



« ... ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Tibarn
Messages : 124
Age : 27
Métier : Cannonier / Pilier de bar

Fiche du marin
PP : 400
PH : 538
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Mer 9 Jan - 5:59



Mes gouttes de sang filent et fusent en direction de l’homme de glace, elles finissent par atteindre leur but. L’explosion est grandiose et je vois mon ennemi se fragmenter et disparaître, voilà qui est fait. J’ai gagné mon attaque à l’air de l’avoir réduit en poussière de sorbet, je peux enfin me tirer et reprendre ma route, je pense retourner sur Baterilla, j’ai souvenir de deux trois bonnes taverne où l’alcool coulait à flot et les filles n’étaient pas trop cher, j’ai hâte d’y arriver. Dommage je ne saurais pas comment ce gars s’appelait, ce fut un redoutable adversaire j’aimerais prononcer une petite épitaphe en son nom. Repose en pièce ? Poussière tu étais, poussière tu es devenue ? Tchao glace pillé ?... Humm tant pis après tout quelle importance ? Il est mort et je pense qu’un mot d’un adversaire pour saluer son trépas est la dernière de ses préoccupations maintenant.

Alors que je m’apprête à partir une brulure glacée vient me vriller les tempes, un bras sortit de nulle part s’agrippait à ma jambe droite et commençait à la congeler. Merde, une fois de plus ma trop grande confiance en moi m’avait joué des tours. Quel abruti je suis, à quoi je pensais ? Depuis quand les logias explosent sans faire chier leurs mondes ? Me voilà pris au piège dans cet étau cryogénique, je suis mal barré. J’avais déjà un bras dans un sale état et maintenant je perdais une jambe, j’ai l’impression de ne pas être dans la merde du tout. Deux choix s’offre à moi, soit j’endigue la progression de la glace au détriment de ma guibolle, soit je me laisse faire et finit en sorbet parfum dynamite. Est-ce vraiment un choix ? Je ne vois même pas pourquoi je réfléchis, plutôt me couper la canne à la cuillère à soupe que de me faire congeler. J’agrippe donc ma jambe avec ma main droite et fais sauter cette putain de glace avec un hölle greiffen.

Sa a marché l’explosion ma libéré de l’étreinte glaciaire, en revanche j’aurais peut être du cogiter un peu plus avant de tout faire sauter comme un barbare, la détonation combiné au gel ont transformés ma guibolle en lambeau de chair sanguinolent, je ne suis pas médecin mais je pense qu’elle est H.S. pour un petit moment, et voilà l’autre chieur qui réapparait devant moi comme par miracle, putain et dire que la journée avait si bien commencée. J’ai assez combattu et ôté de vie pour reconnaître la fin quand je la vois et elle se tiens juste en face de moi et me sourit de toutes ses dents, saloperie de faucheuse. Déjà qu’avec un bras en moins c’était tendu comme un string mais avec une jambe en miette qui s’ajoute à l’équation c’est mort et je ne pense pas que mister freeze me dise un truc du genre : "Hey mec je déconnais ! Viens j’te paye une binouze ! " Nan vraiment je crois qu’il faut pas rêver

Je ne regrette rien j’aurais eu une bonne vie, de l’alcool quasiment tous les jours, des femmes aussi souvent que possible, j’aurais rencontré des adversaires de valeurs tout au long de mon périple, j’ai même réussi à accomplir ma vengeance en compagnie d’un marine et d’un autre type dont le nom m’échappe totalement aujourd’hui et puis mieux vaut mourir au combat que d’inanition au milieu de la mer. Même si je sais ce qui m’attend je ne vais pas me laisser charcuter pour autant, je vais tout faire pour l’emporter dans la tombe avec moi. Flingue à la main je tends le bras et ajuste un dernier tir, pas dans la direction de mon ennemi toutefois mais derrière moi, la puissance du tir suffira à me propulser dans la direction de mon assassin, je lui réserve un chien de ma chienne dont il se souviendra. C’est partit Verschiebung der hölle.

Sa marche je fuse à toute allure vers lui, il a l’air surpris. Enfin je rentre en contact avec lui, je l’agrippe de toutes mes forces et le serre en une étreinte mortelle, la glace fait déjà son office et commence à m’emprisonner.

Hahaha, je crois que c’est la fin de ma carrière de pirate. Mais ne t’en fais pas je ne part pas seul car tu viens avec moi. Fais un poutou de ma part au grand cornu quand il te piquera le cul ave sa fourche.

NEUE ERDE




Techniques utilisées + HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Clive R. Jackson
Messages : 1484
Age : 27
Métier : Navigateur

Fiche du marin
PP : 845
PH : 812
Grade : Contre-Amiral
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   Jeu 10 Jan - 16:05




Disiz the end ! « Orange Town »


L'homme dans sa folie infinie décide de se faire exploser la jambe, celle-ci étant gelée se brise en mille morceaux, ce qui ne lui laissait plus qu'une jambe de valide, et ce, pour le restant de ses jours. Il avait de toute façon la dégaine, borgne, pirate, roux, cheveux en bataille, haleine à faire tomber un cheval et probablement le VIH, il ne manquait plus qu'une jambe de bois pour agrémenter le stéréotype du personnage, il avait tout d'un Mac Bernik des temps modernes, pas très bad ass tout ça. Cependant, il allait s'avérer plus utile qu'il ne le pensait, non pas pour ses 42 millions qui lui vaudront un petit tour par la case prison, mais surtout pour ce qu'il m'avait dit plutôt, il connaissait Zuko Kasai et l'avait déjà combattu mais sans jamais en parler à qui que ce soit, une information délibérément cachée ? Étaient-ils amis ? Il n'était également pas le seul à l'avoir fréquenté, il y avait aussi cet autre pirate : Hatsuo Kyosuke, beaucoup de personnes et si peu d'informations.

* C'est la deuxième personne qui le connaît. Zuko, petit cachottier, qu'est-ce que tu me caches encore ? *


Le pirate tente de se soustraire à ma compagnie, dégainant une nouvelle fois son pistolet, mais étrangement, celui-ci le fait dos à lui, sur le coup cela était difficilement compréhensible mais lorsque son corps fait un large bond en avant la situation devient très vite claire. Un homme capable de faire exploser jusqu'à son sang et avec la rage de faire sauter sa jambe même devait être en mesure de bien pire. Ne sachant pas trop dans quoi celui-ci s'était embarquer ma première réaction, mon premier réflexe, est de former la plus grosse couche de glace possible, usant une seconde fois de mon Ice Time Capsule. La détonation est si féroce qu'elle annihile ma barrière ; son souffle me projette au loin, faisant fondre une partie de celui-ci, mais, malheureusement pour lui, son attaque suicide n'aboutit à rien.

Petit à petit, mon corps se cristallise pour se reformer, le pouvoir que me conférer ce fruit était tel que même un souffle aussi puissant ne pouvait m'atteindre, malgré la différence de niveau entre nous deux celui-ci avait usé de sa carte maîtresse, mais en vain. Ses dernières paroles avaient aiguisé mes sens, laissant paraître un léger rictus sur mon petit minois qui s'ensuit d'une bribe d'un rire qui se voulait tout ce qu'il y a de plus malicieux.

« Kishishishi.. »



« La fin de ta carrière de pirate tu dis...? Non, ne sois pas si ridicule.. »


L'homme semi-conscient et à moitié mort pouvait tout juste m'entendre, je pouvais à tout moment abréger ses souffrances ou le laisser encore vivre jusqu'à ce que mort s'ensuive, pas sûr que celui-ci tienne jusqu'au QG le plus proche, mais j'avais quelque chose de bien précis en tête, une offre que je pouvais ne proposer qu'à lui seul, quelque chose qu'il ne pourrait refuser si celui-ci avait une once de bon sens. Mais avant que je puisse poursuivre, il me fallait maintenir sa santé jusqu'à ce qu'il fasse son choix. Lentement je me rapproche de lui, il n'avait plus l'air d'être en état de continuer quoi que ce soit et l'hémorragie ne cesse de croître, il ne me restait donc qu'une solution : geler son corps intégralement afin de stopper l’afflux de sang et le ramener en vie afin d'empocher sa prime.

« Le dernier rideau n'est pas encore tombé, j'ai un rôle de premier plan pour toi.. Tu sais..La vie est essentiellement faite comme une bulle de Savon, elle chevauche le vent, vole ici et là, et avant qu'on le réalise.. Pop ! Elle disparaît. Quand c'est le moment de partir, on pense qu'on aurait pu voler un peu plus haut, un peu plus loin..Mais à ce moment-là, il est déjà trop tard.. »



« La question est..Veux-tu voler un peu plus haut ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attrape-moi si tu peux ! [Pv : Tibarn, Clive]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» je ne peux pas m'identifier sur orange [Résolu]
» Adresse où l'on peux trouver les fichiers de Sorcière Monique (Résolu)
» Je ne peux pas voir les animations, ni lire les miennes.[R]
» A toi, invité qui passe tu peux poster ici..
» Je peux appeler mais pas recevoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: East Blue :: Archipel Orange-