Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Very Bad Trip[ FB:Zuko;Keira;Kyosuke;Ikki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



“Invité”

MessageSujet: Very Bad Trip[ FB:Zuko;Keira;Kyosuke;Ikki]   Dim 11 Nov - 22:18



" BRooong...Broooong"


Ce fut les deux notes qu'émit le piano pour me réveiller en sursaut,un sursaut qui se finit la joue sur le carrelage. Un mal de tête intense envahi ma tête et me brouilla la vue en m'offrant une vision remplis de tache noir et blanches. Je me hissa à une chaise non loin avec toute la peine qu'aurait un handicapé à se mettre debout. j'émis un petit grognement sur la chaise ne me tenant la tête d'une main,l'autre étant occupé à me maintenir affalé sur la chaise. Après une minute en position de prière intense,je parvint à me remettre debout, avec des douleurs dans toutes mes articulations. A chaque mouvement j’émettais un petit gémissement de douleur et c'est dans cet état que je me tenait debout,seule dans une grande pièce qui m'était totalement inconnu. La salle était envahi par les cannettes de bières et les bouteilles d'alcools,renversé sur le tapis en mousse rouge complétement recouvert de vêtement eux même couvert de vomis encore frais. Le piano sur lequel j'avais passé la nuit servait d'armoire à bière,comme les pots de fleurs, tous rempli de bouteilles vides. Même les murs étaient amochés, certain s'étaient fait délesté de leurs papiers peints,d'autres des toiles de paysages qui les ornaient et qui maintenant gisait au sol, certaines éventrées, et ça allait crescendo... le piano étant au milieu de la pièce,je ne voyais que ce qu'il y avait en face, en me retournant avec effroi je remarquai le canapé en forme de U par endroit brûlé et déchiré, les banquettes renversée, des statues en marbre de divinités nus couvertes de mots,pour la plupart obscène, mais aussi le bar complétement saccagé et surtout vidé.
La télévision de trois mètres de diamètre servait de plateau pour des habits mouillés, le meuble mur cloisonnant la-dites télé et le canapé semblait avoir été traversé par un rhinocéros, tout comme les diverses armoires ou commodes qui gisait au sol telle des épaves, comme moi.

Je ne tenus debout qu'une minute exactement, le temps de constater l'ampleur des dégâts. Ma tête se trouvait dans le même état que cette pièce et en me relevant je me sentis entrain de tourner sur moi même, ce qui me forçât à m'appuyer sur un mur, ce qui ne m'empêcha pas de m'affaler dessus avec un bourdonnement dans les oreilles.

Le néant, voilà de quoi je me rappelais d'hier, c'était la pire gueule de bois de toute ma vie. Je renonçai à me lever cette fois et rampai jusqu'à une terrasse de pierre blonde accueillant une piscine à l'eau mêlée à la bière. Arrivé au bord de l'eau, je m'en aspergeai le visage et senti l'arrière gout de bière dans ma bouche.*Hum.....pas mauvaise l'eau ...*.

Après avoir rebus quelques gorgées, je m'en mit dans les yeux pour les réveiller.Je cligna deux trois fois en relevant ma tête vers le centre de la piscine.

*Tiens, un phoque noyé...... PUTAIN !!*

je venais de voir un phoque retourné dans l'eau, sur lequel un homme dormait en tenant fermement dans ses mains une bouteille de bière. Je me mis burlesquement sur mes genoux et ouvrit grand les yeux les frotta, me pinça le bras me gifla la joue pour m'assurer de ce que je voyais. En plus de ce phoque mort,il y avait cette homme allongé, les membres trempant dans l'eau alcoolisé. Cette silhouette m'était familière...

*Oh putain...ZUKO !*

Je me jetai à l'eau la chemise ouverte et en caleçon et nagea vers le cadavre flottant.

-J'ARRIVE ZUKO !

Je saisi une frite au passage et frappai la tête de Zuko du bout, pour le réveiller. Il émettait de petits gémissement récalcitrant et soudain se fit entendre un bruit d'écroulement. J’arrêtai de frapper Zuko pour lever les yeux vers le toit en pente au dessus de la piscine. La maison faisait donc deux étages et avait une piscine intégrée ?! *Qu'est ce qu'on fout là ?!*. Pour en revenir à l’éboulis entendus, je voyait une silhouette dont les contours m’apparaissait grâce aux grand soleil d'après midi qui brillait derrière.

De forme humaine, elle était allongé sur le bord et avait ce qui ressemblait à une pile de cannettes, posées les unes-sur les autres comme un château de carte. Bougeant dangereusement et menaçant de me tomber dessus je sortis à toute vitesse de la piscine, Zuko attendra, et monta l'escalier que j'aperçus près d'une porte close. je l’escaladai,oui, escaladai, car le monter était impossible dans cet état.je voulu me dépêcher pour rattraper le corps endormis sur la pente, mais lorsque j'arrivai dans ce qui semblait être une chambre, complétement saccagé en plus, j'entendis un énorme "PLOUF !" et devinais ce qui s'était passé.

je me colla contre un mur et me cacha les yeux d'une main en levant la tête au plafond.

*Mais qu'est ce qui s'est passé ?!...... mais c'est de la merde sur quoi je marche ! *


Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Very Bad Trip[ FB:Zuko;Keira;Kyosuke;Ikki]   Jeu 15 Nov - 20:51

Zuko était un amiral de la Marine, craint et respecté de tous ! À lui seul, il avait mit fin à la révolution sans même utiliser son fruit du démon qui pourtant était sa marque de fabrique et son arme principale si on exceptait son revolver, souvenir d'un ami mort au combat depuis longtemps. Lorsque le chef des révolutionnaire l'avait supplié de l'épargner, il n'avait montré aucune pitié pour toutes les vies innocentes prises par cet homme. Il avait également fait disparaître à jamais la race des pirates qui n'étaient désormais plus qu'un lointain souvenir présent uniquement dans les livres d'histoire. Tous les forbans des mers avaient été décimés par lui et son équipage fidèle composé essentiellement de lui et Yury, son second invisible et surpuissant. Le One Piece lui appartenait bien entenud et il s'était arranger pour distribué de cet or à tous les nécessiteux. Il était comme un dieu sur terre, le dieu des flammes et la terreur des mers ! Il était...

- J'ARRIVE ZUKO !

Soudain, un hurlement le réveilla. Il tenta bien de retourner aux pays des songes où il était le plus puissant mais il se rendit immédiatement compte qu'il ne pourrait jamais réussir cette entreprise car sa tête lui faisait un mal de chien. Un mal de chien qui s'accentua lorsque quelque chose le frappa à plusieurs reprise sur la tête, lui arrachant un grognement récalcitrant qui pouvait passer pour un ''casse-toi'' si on avait une très bonne oreille et un traducteur de marmonnement. La personne ou la chose qui le frappait sembla avoir compris car il s'éloigna et le laissa tranquille.

Mais c'était trop tard pour lui, car plus le temps passait et plus il sentait des douleurs apparaître à d'autres endroits de son corps tandis que son mal de tête aggravait. Sa tête semblait sur le point d'exploser tant il avait l'impression qu'un géant le frappait avec son marteau démesuré. Des courbatures étaient apparues dans ses membres, il avait l'impression de s'être fait une méchante crampe à la cuisse gauche et le simple fait de tenter de la bouger était un supplice. Son bras droit était tout ankylosé et il ne sentait plus du tout son bras gauche. La seule partie encore fonctionnelle de son corps était donc sa jambe droite, ce qui ne l'avançait pas beaucoup.

Décidant qu'il fallait ouvrir les yeux à un moment ou à un autre, Zuko battit lentement des paupières, ses pupilles assaillies par la luminosité soudaine qui régnait dans la pièce. La première chose qu'il vit fut un plafond très haut et en pente, ce qui lui donna légèrement le tournis et il fut également surpris de le voir se déplacer lentement au dessus de sa tête. Paniquant, il bougea son bras droit ankylosé ce qui eut pour effet de produire un petit ''plouf'' très léger et de faire bouger le plafond encore plus vite (sans parler de son crâne qui lui fit vivement comprendre qu'il ne fallait plus tenter quoi que ce soit d'autre dans ce genre là). Ne prenant pas tout de suite conscience de ce que ce ''plouf'' pouvait représenter, Zuko posa la main sur sa tête en grimaçant et se redressa en se demandant pourquoi le sol avait l'audace de bouger alors qu'il tentait vainement de se redresser correctement. Il comprit vite d'où venait le problème lorsque ses yeux firent la mise et point et que son cerveau malmené faisait enfin la conjugaison entre le bruit et le sol qui tanguait. Il se figea alors instantanément, il se trouvait dans une piscine remplie d'eau ! Paniquant il chercha une solution autour de lui sans en trouver aucune, il pouvait bien entendu faire s'évaporer de l'eau en grande quantité, mais une piscine était quelque chose de vraiment trop gros pour lui, de plus il n'était même pas sûr d'être en mesure de produire la moindre flammèche.

Lorsqu'il tenta à nouveau de soulever son bras gauche qui ne se relevait toujours pas, Zuko tourna la tête vers le membre récalcitrant et s'aperçut qu'il ne portait pas sa chemise et sa veste d'uniforme, sans parler de son manteau spécial acquis tout récemment lorsqu'il était passé sous-lieutenant. En fait il ne portait qu'un pantalon de costume, noir et classe, le genre qu'on porte pour les grandes occasions par exemple. Par contre pas de chaussettes ni de chaussures et un rapide coup d’œil l'informa qu'il ne portait pas de sous vêtement non plus, expliquant les démangeaisons qu'il ressentait à cet endroit là. Sa main gauche n'était toujours pas décidée à bouger mais étant en train de trempée dans la piscine, Zuko se servit de son bras droit pour le repêcher et le poser sur sa jambe où il resta immobile, elle y serait toujours mieux que dans l'eau. Il ne remarqua pas tout de suite que quelque chose brillait à son annulaire gauche, puisque son cerveau avait décidé de rendre les armes et il cherchait à savoir comment sortir de cette piscine sain et sauf et de préférence sans se mouiller.

Il se rapprocha alors du bord le plus proche, où reposait un tas de canettes vides et un corps aussi inanimé que le sien avant que quelqu'un ne lui frappe la tête et hurle pour le réveiller. Le hurlement qu'avait poussé l'autre personne ne semblait pas vraiment avoir atteint la personne qui dormait là puisqu'elle n'avait pas bougé d'un pouce et ne bougeait toujours pas. En regardant de plus près Zuko se rendit compte que la personne était en fait une femme aux cheveux bleus et en petite tenue. Le Marine la fixa un petit moment avant que son cerveau ne lui rappelle que faire une telle chose n'était pas convenable et qu'il détourna les yeux en se passant sa main valide sur le visage, tachant ainsi d'éloigner le mal de tête. Inutile de dire que ce ne fut pas du tout efficace.

Une fois suffisamment proche du bord, il étendit le bras pour l'attraper et se tirer vers lui mais son support était trop lourd et refusa d'avancer plus donc fatalement il finit dans l'eau la tête la première et finit totalement immergé dans un grand ''plouf'' bien plus important que tout à l'heure. Une chance qu'il soit à un endroit où il avait pied. Se servant tant bien que mal de sa jambe pleine de crampe et de sa jambe valide, Zuko réussit à refaire surface en crachotant et en toussant l'eau qu'il avait avalé par surprise. Cette douche froide (et très sale) eut au moins l'avantage de lui éclaircir les idées, il avait toujours aussi mal à la tête, mais il était lavé de l'abrutissement qui le retenait prisonnier depuis son réveil.

Il remarqua alors beaucoup plus de détails qu'auparavant : premièrement son support était en fait un animal mort et plus précisément un phoque. Deuxièmement la personne qui dormait en face de lui avait des cheveux bleus et même sa nuisette était bleue et bien trop remonté, Zuko était prêt à parier que si elle ouvrait les yeux ils seraient bleus aussi puisque se trouvait devant lui Keira, la pirate qui l'avait aidé à battre une personne dangereuse et puissante sur une île révolutionnaire. Troisièmement ils avaient tout les deux des suçons sur le corps, enfin elle en avait dans le cou et lui sur le torse et le haut des épaules (il ne pouvait pas voir son cou mais n'était pas sur de vouloir savoir ce qu'il y trouverait). Quatrièmement sa main qu'il avait passé sur le visage était rouge, mais trop pour être du sang vieux, il en conclu que c'était du rouge à lèvre mais il ne pouvait pas être sûr que ça venait bien de Keira puisqu'il ne voyait pas sa bouche. Cinquièmement, la jeune femme portait ce qui ressemblait fort à une alliance autour de son annulaire gauche et il se rendit compte avec horreur qu'il abordait exactement la même. Pour finir, il avait simplement une question à poser... OÙ ÉTAIENT PASSÉS SES CHEVEUX ??? Ils auraient dû lui tomber sur le visage ou bien même être au moins collé à ses temps vu qu'il venait de tomber dans une piscine, mais tout ce qu'il sentait en passant sa main sur son crâne était une coupe en brosse, c'est à dire très court. Encore heureux qu'il ai des cheveux bruns sinon il aurait pu passer pour chauve...

L'éclaboussement qu'il venait de produire en chutant à nouveau dans la piscine à cause de sa jambe qui avait à nouveau lâchée fut suffisamment importante pour qu'il dérange la pile de bouteilles montées comme un château de cartes qui se trouvaient juste à côté de la (sa?) femme, les faisant chuter sur elle et la faisant légèrement bouger.

Alors que son mal de tête s'intensifiait, il se demanda une fois encore pourquoi il était dans cet état là, où il était et surtout, comment il était arrivé ici ! La perte de ses cheveux n'était pas grave en soi, mais s'il avait pu recevoir (et faire?) des suçons pendant le trou que représentait la soirée d'hier dans sa mémoire, qu'avait-il pu bien faire de pire ? C'est la mort dans l'âme qu'il observa sa nouvelle femme fraîchement épousée se relever.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Keira 'Millers' Kasai
Messages : 45
Métier : Vigie

Fiche du marin
PP : 133
PH : 130
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: Very Bad Trip[ FB:Zuko;Keira;Kyosuke;Ikki]   Mer 21 Nov - 22:59

Be prepared ♪

T’en a fait, des conneries, dans ta vie. Des conneries de petite gamine, que tous les enfants font ou presque, des conneries un peu plus importantes…Et d’autres carrément irrécupérables. Mais dans le fond t’en a jamais rien eu à foutre. T’as toujours accepté les conséquences comme elles venaient, t’as fait avec. T’as fait face. Et ça c’est un truc qu’on peut pas te retirer, c’est vrai. Mais à ne savoir jamais dire stop, à ne jamais savoir s’arrêter, il arrive toujours un moment où on finit par aller trop loin. Tu ne le redoutais pas, ce jour ? Tu n’as jamais pensé qu’il allait finir par arriver, pour te rattraper et peut-être un peu te punir de tout ce que tu as pu faire par le passé ? Non…Toi t’es une gamine qui prend la vie comme elle vient sans vraiment te soucier de quoi demain sera fait. Alors forcément, ce jour, tu l’as pas redouté, tu l’as pas attendu. Tu pensais même pas que son existence était quelque chose de concret, en fait. En ça, t’es tombée de haut, cette fois-là.

Tu t’y attendais pas. Bien endormie, t’étais à des lieux de savoir ce qui se passait autour de toi. T’étais même à des lieux de savoir ce que t’avais foutu la veille, d’ailleurs. C’est ça, quand on dort, c’est comme on entrait dans un tout nouveau monde. Bon dans ce monde-là, tu te faisais canardée de biscuits par un canard géant appelé Alfred…Pour arriver à rêver d’un truc pareil, et EN PLUS de donner un tel nom à un canard, il faut reconnaitre que t’es quand même quelqu’un d’à part. Même dans tes rêves, tu peux pas faire comme tout le monde quoi. Ahurissant. Mais bon, c’est pas le sujet ici. Y’a davantage matière à t’enfoncer dans les faits concrets que dans tes rêves, cette fois. Et vu la gueule de ton rêve, crois-moi que c’était pas gagné, ça !

Les derniers biscuits que tu pensais avoir reçu, ce ne fût en fait rien de plus que des bouteilles qui vinrent magistralement se casser la gueule sur toi, ce qui vint doucement te tirer de tes songes. Enfin doucement…tout est relatif hein. Mais on va dire doucement parce que t’as eu du mal à émerger. D’abord, t’as émis un petit son qui voulait clairement dire « encore cinq minutes ». Sauf que, bon gré, mal gré, ça t’avais tiré de tes songes et avec ça le peu de raison qui tente de survivre dans ta caboche s’est réveillé lui aussi. Donc, t’as bien vite compris que tu pourrais pas te rendormir. Rien qu’à cause de ce mal être qui t’envahissait toute entière, sans compte cet horrible mal de crâne qui s’imposait à toi.

Alors, à contre cœur, tu t’es redressée pour t’agenouiller en premier lieu, encore à moitié endormie. Une de tes mains est venue se poser sur l’avant de ton crâne, avec l’espoir que cela atténue un peu la douleur, mais non. C’était inutile et t’aurais dû le savoir, de toute façon. Même si t’avais du mal à retrouver tes esprits. T’as pris le temps d’y réfléchir cinq minutes. Pourquoi ce mal de crâne ? T’en savais que dalle, et tu t’en foutais tant que la douleur puisse se casser rapidement. Et pendant tout ce temps, t’as pas été fichue de te rendre compte que tu n’étais pas à bord du Fallen Justice. Tes yeux te servent à quelque chose ? Non ? Parce que si t’avais pris le temps de jeter ne serait qu’un petit coup d’œil autour de toi, tu l’aurais remarqué tout de suite. A moins que ton sens e l’observation soit aussi développé que celui qu’une lampe torche en forme de pingouin…Quoi que ceci pourrait être une insulte pour l’objet en question.

Enfin soit…Tu fais les choses à ton rythme, pourquoi pas. Quand t’as enfin daigner lever les yeux sur ton environnement t’aurais pu…Je sais pas, paniquer un peu ? Te demander où tu pouvais bien te trouver et comment t’avais atterris ici ? Parce que oui, en plus, petit détail, t’en avait aucune idée. Tu ne te souvenais pas de la veille, et voilà qu’un matin tu te réveilles dans un endroit que tu connais pas, au bord d’une piscine dans laquelle se trouve à la fois un phoque mort et un type que t’as pas encore identifiée, étant trop dans le flou pour ça. Mais non, c’est normal. Toi t’es zen, et tu regardes le type en te disant que tu l’as déjà vu quelque part. Oui oui, tu l’as déjà vu quelque part. Tu te souviens ? Un psychopathe qui torture et tue des gens devant toi et que t’es juste fichue de trouver attendrissant ! Bon d’accord au final le courant est bien passé, mais il aurait pu tout aussi bien te violer et te tuer, hein. T’en savais rien, tu le connaissais pas. En fait, tu le connais pas vraiment tout court…Tu peines même à le reconnaitre, entre ce maudit mal de crâne et sa coupe de cheveux qui a changer. Tant que cette interrogation susurrée sort toute seule de ta bouche.
    « …Zuko.. ? »
On pouvait le sentir rien que dans le timbre de ta voix, combien tu pouvais être paumée en cet instant. Mais t’étais loin, bien loin d’être au bout de tes surprises et ça, je dois reconnaitre que c’était drôle. T’as essayé de passer outre le mal de crane et t’as retiré doucement ta main, jusqu’à la stopper face à ton visage en y apercevant un petit détail anormal. Oui Keira…Tu portes une alliance, mais c’est un petit détail anormal…Bien entendu. Et sinon, dans ton monde étrange, le ciel est rose ? Sérieusement, à croire que t’as jamais su mesurer la gravité des choses qui t’arrivent, toi…
Tu l’as regardé. Une seconde, puis deux. T’as cligné des yeux plusieurs fois, et enfin, je pense que l’information est arrivée au cerveau. Parce que ce n’est que passé tout cela que tu t’es enfin décidée à réagir de façon normale. Keira qui réagit à peu près normalement…Seigneur, aujourd’hui est un grand jour !
    « AAAAH MAIS QU’EST-CE QUE C’EST QUE CAAAaaaaa… ?! »
Et forcement, à la fin, ton cri de désespoir c’est retrouvé réduit au silence par ton simple mal de crane, qui a transformé ton dernier mot en gémissement de douleur. Instinctivement, t’as repris ta tête entre tes mains le temps que la douleur s’atténue un peu, le tout en grimaçant. Pas très féminin, hein ? Tu t’en fous va, t’es plus à ça près.

Bon, t’as eu un réflexe à peu près humain, après. Dès lors que tu t’es sentie un peu mieux tu t’es approchée à quatre pattes de la piscine pour te pencher au-dessus, histoire de passer un peu d’eau sur ton visage. Si t’avais fait gaffe à ton reflet t’aurais peut-être pu capter que t’avais des marques dans le cou…Mais non, ça tu l’as pas vu tout de suite et ça ne te rend que plus désespérante…Surtout quand on songe que quand t’as voulu prendre de l’eau dans tes mains pour la foutre sur ton visage…Ayant perdu tes appuis t’es littéralement tombée à l’eau dans un cri de surprise et un « plouf » bien sonore.

C’est quoi le mot déjà ? Ah oui. Désespérante…

Bon, ta tête a pas tardé à refaire surface. L’avantage c’est que ça t’as fait un peu reprendre tes esprits et que t’as enfin vraiment commencé à te demander ce qui c’était passé, comment t’étais arrivée là et tout le tralala normal, quoi. Mais ce n’était pas en restant dans l’eau que ça allait beaucoup t’avancer. Alors déjà, première initiative, t’es sortie de la piscine. Impossible de savoir si c’était une bonne idée ou non…Surtout que lorsque tu t’es tournée vers Zuko dans l’espoir de lui demander s’il en savait un peu plus que toi…T’as enfin remarquer dans quel genre de tenue tu te trouvais. Et trempée, en plus de ça. Immédiatement la gêne s’est dessinée sur ton visage, alors que tes joues se sont empourprées, et t’as poussé un nouveau cri. Par reflexe. Et immédiatement tu t’es saisie d’une veste qui trainait par terre histoire d’avoir un truc à peu près décent sur le dos et tu l’as enfilée tout de suite. Sans capter que c’était celle de ton très non-estimé capitaine.

En voilà une journée qui commence bien… Tu veux un flingue, pour te tirer une balle ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un grand merci à Clive pour la signature ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Very Bad Trip[ FB:Zuko;Keira;Kyosuke;Ikki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Very Bad Trip[ FB:Zuko;Keira;Kyosuke;Ikki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» terra trip
» Road trip
» Critique : Very Bad Trip
» Fichier trip
» Ryeo Wook CLOSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Autres îles de South Blue-