AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Une touche de chaleur dans un froid nordique.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une touche de chaleur dans un froid nordique.   Sam 10 Nov - 0:27




Un froid de canard!




[ Mission qui ce passe à l'époque ou j'étais encore marine ]

Le temps n'était pas propice à la navigation, pourtant je me retrouvais comme un con en route pour une île au plus profond de north blue, après ma dernière escapade sur Orange Town avec mon frère Smile j'avais eu droit à un savon de la part de mes supérieurs, ceux-ci bien n'avaient heureusement pas été mis au courant à propos de toute l'étendu des dégâts que j'avais provoqué.. Certes je n'étais pas le seul lors de cette escapade et le nom de Smile avait été cité a de nombreuses reprises, mais les dégâts étaient de type explosif, je me retrouvais donc le désigné coupable, je savais bien que mon profil psychologique suffisait à me condamner, mais ça ne changeait pas le fait que je me retrouvais avec une mission des plus chiante, dans un trou encore plus paumé que le dernier, c'était vraiment mon jour de veine. L'île en question étant dans le nord et particulièrement difficile d'accès les gros bonnets avaient surement décidé que mon fruit serait d'un grand avantage, le froid n'était pas un problème pour moi en plus je me retrouvais depuis peu avec un nouveau moyen de transport, un petit bateau qui fonctionnait grâce à mon don si particulier, je pouvais passer là où des plus gros navire ne passaient pas et cela à une vitesse fulgurante, en y repensant peut-être qu'ils avaient utilisé ses soit disant dégâts qui étaient en plus sur un navire pirate comme excuse pour se débarrasser d'un boulot bien chiant.. pas croyable j'allais vraiment devoir envisager de demander une augmentation non mais! Enfin bref après quelques heures de navigation j'arrivais enfin aux abords de cette fameuse île, à vue d'oeil je compris pourquoi l'île était difficile d'accès, le chemin menant vers l'île était remplie de divers morceaux de glaces les un plus grand que les autres, j'essayais tant bien que mal de naviguer entre ses eaux troubles, mais mon manque d'expérience avec ma nouvelle machine que je venais de m'offrir que très récemment rendais la tâche difficile, je décidai donc d'entreprendre une nouvelle approche, esquissant un petit sourire je me levais et balançais un jet de lumière qui m'ouvrit un chemin dans la glace.

« Hikari no Beam »

Un obus de lumière fusa à travers l'océan faisant fondre les morceaux de glace sur son chemin, me créant ainsi un boulevard pour naviguer. Le trajet dura encore une bonne 10eine de minute, je répétai cette manoeuvre encore quelques fois, sans trop d'encombres j'accostai donc sur cette fameuse île au climat particulièrement rude. Particularité un peu gênante cette île ne disposait pas de port, seuls les petites barques locales passaient la mer de glace, ils devaient avoir leur propre méthode pour entreposer leur bateau, mais je n'étais pas du coin, je dus donc me résoudre à cacher la barque dans un endroit désert avant de me mètre en route vers le village principal. Mes supérieurs ne m'avaient pas donné beaucoup d'informations concernant cette mission, ils m'avaient simplement dit que je devrais m'occuper d'une certaine personne gênante pour le gouvernement, mais qu'ils avaient un contacte dans le village qui m'éclairerais sur la situation une fois sur place, j'étais censé retrouver cet homme dans un petit magasin qu'il tenait s'appelant " Chez bonne fourrure ". Marchant à travers la ville à la recherche du magasin je ne pus que constaté le regard fuyant des gens en apercevant mon blason de marine, quelque chose ne tournait pas rond par ici... décidant de prendre le taureau pas les cornes j'abordai une jeune femme.

«  Hey miss tu ne sais pas où se trouve le magasin 'Chez bonne fourrure' ? »


Mais la demoiselle m'ignora, se contentant de me faire un simple geste de la main avant de filer aussitôt, c'était vraiment bizarre, mais bon si on ne voulais pas m'aider je me débrouillerais tout seul et c'est donc ce que je fis, après une 20eine de minutes de marche je tombais sur un quartier commerçant, longeant la rue d'un pas fatigué je tombais enfin sur ce fichu magasin, ne perdant pas une seconde je pénétrais à l'intérieur de l'imeuble. A la caisse se trouvais un vieil homme, à peine vit-t-il l'insigne de la marine afficher sur mon blason qu'il me fit un signe de la main me demandant d'approcher, après s'être assuré que j'étais bien la personne à qui il devait transmettre les informations il appela sa femme pour le remplacer avant de me demander de le suivre dans une petite pièce à l'arrière du magasin. Le vieil homme me proposa un verre de thé pour me réchauffer, mais j'en avais nullement besoin, poliment ( il était en contact avec mes supérieurs après tout ) je déclinais le verre, l'homme semblant deviné ce don j'avais vraiment envie alla chercher une petite bouteille dans sa réserve personnelle, de la vodka spécifique à cette île, voilà qui était beaucoup mieux. Nous nous posâmes donc avant d'entamer la conversation.







Dernière édition par Mugen Sosuke le Sam 10 Nov - 0:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une touche de chaleur dans un froid nordique.   Sam 10 Nov - 0:36




Le style n'a pas de prix





L'homme en question m'expliqua longuement les détails, selon ses dires le pirate que je devais traquer bien que commettant des délits était vu comme un héros dans le village, en effet ( toujours selon ses dires ) celui-ci semblait piller les bateaux s'approchant un peu trop près de leur territoire dans le seul but de financer le village, l'accès quasi impossible pour les gros bateaux rendait le commerce quasi inexistant, le problème n'allait donc pas être de retrouver le pirate, mais de réussir à l'isoler pour passer à l'action.


La conversation continua encore un peu plus longtemps, l'homme me donna tous les détails dont j'avais besoin, je finis donc mon verre et le remerciai avant de me diriger vers la sortie quand mon regard fut attiré par un magnifique manteau en fourrure blanche, je n'en avais jamais vu d'aussi beau, probablement la fourrure d'un monstre spécifique à cette île et la mienne avait été endommagée lors de ma dernière sortie. Le prix était exorbitant, mais après mon dernier coup je pouvais me le permettre et puis de toute façon le style n'avait pas de prix sans plus hésité une seconde j'agrippai la veste avant de sortir une liasse de billets que je tendis au commerçant, une fois la transaction effectuer je pouvais enfin me mètre au travail.

Longeant la rue marchande je réfléchis à la prochaine étape de ma mission, maintenant que je disposais de toutes les informations dont j'avais besoin pour aboutir à mon but qui était d'éliminer le pirate il ne me restait plus qu'à décider de comment j'allais procéder, mais ce n'étais pas évident, je devais absolument éviter de faire une scène ce qui était agir contre ma propre nature, mais je n'avais pas vraiment le choix si brûlé un bateau pirate m'avais rapporté autant de problèmes qu'en serais-t-il si j'en venais à blesser plusieurs civiles. Prenant mon courage à deux mains j'entrepris la suite de mon chemin, je savais où trouver le pirate, je n'eus donc aucun problème à le localiser, mais celui-ci comme à son habitude était bien entourer, il allait falloir le suivre discrètement de loin, sans se faire repérer ou émettre le moindre soupçon, au premier faux pas j'aurais perdu la partie. J'observai ce pirate depuis maintenant 10 bonnes minutes et le moins que l'on puisse dire était qu'il était loin d'être un pirate ordinaire.

l'Homme était amical et chaleureux avec les gens, sans compter qu'il était très généreux, à plusieurs reprises je pus constater que celui-ci venait en aide à quiconque le lui demandai, il avait distribué de l'argent, ainsi que de la nourriture et autres choses divers, il était clair que cet homme ne méritait pas la prison, une sorte de robin des bois des temps modernes, mais je n'avais pas vraiment le temps ni l'envie de m'apitoyer sur son sort, si la vie était juste ça se saurait de toute façon, dans la ville c'était facile de passer inaperçu parmi les foules, mais la tâche fut beaucoup plus rude quand le pirate toujours escorté par deux gorilles quitta la ville pour se diriger vers des collines enneigé abordantes celle-ci, je dus me dissimuler dans la neige, heureusement pour moi mon tout nouveau manteau en fourrure blanc ainsi que les dons que me conféraient mon Mera Mera no mi me facilitèrent la tâche, transformant certaines parties de mon corps en feu je pouvais facilement creuser des tunnels sous cette énorme couche de neige, de plus je ne risquai pas de sentir les effets du froid, de toute façon le moment que j'attendais s'approchait à grands pas, ils n'étaient plus que trois et hors de la ville, j'étais pas sûr d'avoir une meilleure occasion de si tôt, mais pas tout de suite, il attendrait encore quelques instants avant de passer à l'offensive. Avec du recul ce fut une bonne manoeuvre, car à peine quelques mètres de marche plus loin un des deux gorilles s'éloigna des deux autres pour une petite pause pipi, celui-ci s'était abrité derrière une petite colline pour ne pas être aperçu de ses camarades pendant sa vidange, affichant un air très soulagé sur son visage il finit sa petite commission, secoua son engin et s'apprêtait à refermer sa braguette quand il fut aspiré dans mes tunnels, dans le feu de l'action le pirate se coinça le sexe dans sa braguette, heureusement mon premier réflexe fût de plaquer mes mains contre sa bouche, avant de lâcher un obus de lumière de celles-ci.

L'homme étant littéralement contre les paumes de mes mains il mourut sur le coup, sa tête entière se fut entièrement carbonisé tandis que le reste du corps sombra dans le trou qu'avait provoqué l'obus dans sa course. J'avais essayé de faire le moins de bruit que possible, mais il était inconcevable que les deux autres individus n'avaient rien entendue. Je ne fus donc guère surpris quand j'entendis des bruits de pas venant en ma direction, me dégageant en me créant rapidement un autre tunnel je réussis de justesse à me positionner derrière les deux pirates qui regardaient dans le trou à la recherche de leur camarade, j'allais enfin pouvoir sortir de ma cachette ! Le 2e gorille était penché vers le trou, tandis que le capitaine était un peu plus en retrait guettant les alentours, celui-ci semblait beaucoup plus expérimenté que ce qui lui servait de garde du corps et cela se constata bien vite quand je sortis enfin la tête de sous le sol pour apparaitre derrière le gorille.






Dernière édition par Mugen Sosuke le Sam 10 Nov - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une touche de chaleur dans un froid nordique.   Sam 10 Nov - 0:41




Affrontement!





D'un coup vif et précis je transperçai son dos avec ma chaîne à dents de scie avant de me faire me faire percer le crane par deux balles qui s'étaient logés dans la partie arrière de ma tête, celles-ci bien sûr me transpercèrent le corps, mes blessures furent remplacé par de petites rayons lumineux qui se dissipèrent peu à peu dans un bruit de crépitement, me retournant je pus apercevoir le pirate tenant deux revolvers en mains, affichant un sourire trop confiant pour quelqu'un qui venait de découvrir mon pouvoir.

« Tout s'explique, qui est tu, que me veux tu ? »

Affichant un air mécontent sur mon visage je me contentais de lui donner une simple réponse.

«  La marine. »


La vérité c'était que j'aimais me sentir supérieur aux autres, le moment de peur ou les gens découvraient mon pouvoir était celui que je préférais et cet homme pour une raison quelconque m'en avais privé, je venais d'acquérir la motivation nécessaire pour complètement lui refaire le portait, il fallait le remettre en place... positionnant mes deux mains derrière moi je laissais s'échapper de celles-ci deux petits obus de feu afin de me projeter vers l'avant à grande vitesse, je me préparais à lui envoyer un énorme coup quand je vis le pirate sortir un bâton à l'allure bizarre à une vitesse fulgurante, trop confiant en mes propres capacités je n'essayai même pas d'éviter le coup.

« On dirait que tu n'as pas encore compr.. »

Sans comprendre le pourquoi du comment son bâton s'écrasa sur mon torse et m'envoya valser 10 mètres plus loin. J'avais le souffle coupé, je recrachais du sang et toutes mes tripes sur le sol glacé, pour la première fois depuis l'acquisition de mes pouvoirs j'avais été touché, mon corps avait presque oublié cette sensation qu'étais la douleur, mais j'avais bien rapidement été ramené à la réalité. Souriant de façon arrogante le pirate s'exclama.

« Vous les utilisateurs des fruits du démons.. tous les mêmes, vous mangez votre fruit et ensuite vous vous sentez intouchable, la vraie valeur d'un combattant ne réside pas dans le pouvoir de son fruit »



Lui réservant mon regard le plus noir je me relevais petit à petit. Mais le pirate ne semblait pas vouloir me laisser le temps de reprendre mon souffle, celui-ci s'était déjà relancé à l'assaut brandissant son bâton 'magique' dans ma direction, faisant un petit bond en arrière je lui envoyais quelques balles de feu de mon index qu'il n'eut aucun mal à renvoyer avant de m'envoyer un autre coup avec son bâton, l'agrippant avec ma main gauche je tirai sur celui-ci pour faire venir le pirate vers moi en balançant mon poing droit vers celui-ci, je m'apprêtais à lui donner un énorme coup de pong de poing luminueux, mais mon bras droit ne daigna pas répondre, certes mon poing atteignit sa cible, mais il n'étais pas luminueux.







Dernière édition par Mugen Sosuke le Sam 10 Nov - 0:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une touche de chaleur dans un froid nordique.   Sam 10 Nov - 0:46




Le final!




Pire encore le coup de poing n'avait eu aucun effet, le contacte du bâton avec son corps semblait non seulement faire disparaitre ses pouvoirs liés au fruit, mais il semblait aussi aspirer sa force physique et sa vitalité au général. Pas de bol donc, aussitôt que je le compris je lâchai prise, mais il était déjà trop tard, pour la 2e fois en à peine quelques minutes je me ramassais un coup monumental! C'était vraiment inacceptable, j'étais allongé là sur le sol, allonger par un déchet de pirate, c'était bien plus que ma fiérté ne pouvais en supporter, en passant ma langue sur mes dents je pus constater que quelques-unes d'entre elles avaient été bien amoché, le gout de mon propre sang m'avait envahi la bouche et mon adversaire lui ne semblait pas flancher, voilà qu'il se remit à courir vers ma direction avec son bâton, je devais vraiment me débarrasser de cette arme au plus vite. Dos au sol, les yeux rivés vers le ciel j'aperçus la course du pirate du coin de l'oeil, transformant mon dos en feu juste avant que le bâton ne vienne s'écraser sur son crane je créai un autre trou dans la neige dans laquelle je m'enfonçai tout en sortant ma chaîne, le coup étant déjà parti le pirate ne put l'arrêter, son bâton fût donc planté dans la brèche, flottant juste au-dessus de moi. Bien déterminer à prendre ma revanche j'entourai ma chaîne autour du bâton une demi-seconde avant que le pirate n'essaye de remonter son bâton, bien sûr celui-ci avait senti mon poids et usa donc de toutes ses forces, ayant anticipé le coup je transformai tout mon corps à l'exception de mon avant bras (qui tien la chaîne) en feu, sous cette forme mon poids était quasi inexistant du coup le pirate avait mit beaucoup trop de force dans son mouvement et je me retrouvais en l'air, accroché à ma chaine qui elle était accrochée à son bâton . Affichant un sourire arrogant à peine perceptible sur ce visage ressemblant de plus en plus à un choux fleur je constatais avec dépit que le pirate n'était pas prêt à relâcher son bâton, mais s'était son choix.

« C'est toi qui vois.. »


J'avais enfin l'opportunité de lui faire payer ce qu'il m'avait fait subir et croyez moi je n'allais pas la louper, concentrant toute la haine et la frustration que j'avais acquise lors de ses dernières minutes dans mon poing j'envoyai un autre obus de feu vers mon adversaire, étant en train de chuter cela me fit reprendre de l'altitude, le pirate lui n'avait plus le choix, lâcher son bâton ou se faire carboniser sur place, le choix était vite fait.. relâchant son bâton le pirate réussit de justesse à éviter l'obus, mais il n'avait plus son arme, n'ayant plus trop le choix le pirate tenta la fuite, mais celui-là était bien la dernière personne que j'allais laisser s'échapper. En profitant de ce que je savais allaient être les derniers instants de ce combat je m'expulsai à ses côtés avec un autre obus de feu, avant de me déchaîner sur le corps de ma pauvre victime. Le pirate savait ce qui allait lui arriver, à y regarder de plus près son premier obus semblait l'avoir légèrement effleuré, sa dernière action avait été un simple geste de la dernière chance, au fond de lui le pirate savait qu'il avait perdu le combat au moment où il avait perdu son arme. La fin fut une boucherie. Après m'être calmer et avoir évacuer tout mon stress sur le corps du pirate gisant maintenant inconscient sur le sol je pouvais enfin appeler le QG, en effet l'informateur que j'avais croisé plus tôt m'avait spécifié qu'une fois le pirate capturé je devais contacter le QG, ce que je fis, après leur avoir expliqué la situation je reçus de nouvelles consignes, plutôt surprenante.

« Élimines le pirate, ne laisses aucune trace ni témoins, la version officielle sera que cet homme est mort en mer. »

On ne m'en dis pas plus sur ce sujet, j'avais ma propre théorie selon laquelle cet homme était trop aimé du peuple, l'éliminer créerait probablement une vague de haine dans tout north blue envers la marine, au final c'était peut-être la raison de ùa venue ici, mes supérieurs savaient bien que je n'étais pas du genre à avoir froid aux yeux et faire disparaitre les corps étais une de mes spécialités. Après avoir réuni et empiler les cadavres que j'avais fais aujourd'hui je les fis brûler jusqu'à les transformer en un tas de cendres avant de repartir pour le QG sur mon bateau ayant habilement évité de repasser par la ville sur mon chemin du retour.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une touche de chaleur dans un froid nordique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une touche de chaleur dans un froid nordique.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens inactifs dans Outlook Express
» Composition de trains dans RRTC 7.0 B1 Gold
» Insertion d'animation dans un php joomla
» Insérer des images dans vos sujets.
» Salut tout le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: North Blue :: Autres îles de North Blue-
Sauter vers: