AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu 1
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 253

Fiche du marin
PP : MAX
PH : MAX
Grade : Seigneur des Pirates

MessageSujet: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   Jeu 8 Nov - 15:56

Le premier poste que vous ferez sera celui de votre rencontre, il racontera donc votre face à face, ce qui veut dire que vous ne pourrez vous battre pour le talisman qu'après le premier tour passé. Je rappelle qu'il s'agit avant tout de subtiliser l'objet à votre adversaire et pas de le battre. Vous avez jusqu'au Dimanche 18.19.2012 pour terminer la première partie du deuxième Event. Pour la situation géographique (afin de décrire l'endroit) il suffit de lire le poste sur Bloodyweep Forest qui vous donnera un aperçu de l'endroit (à quoi il ressemble). Des monstres peuvent apparaître pour vous subtiliser l'objet durant votre combat, ils apparaîtront aléatoirement (via un lancé de dé) après le 4e tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   Ven 9 Nov - 14:07

Nous étions partis chercher où embarquer sur l’île jusqu’à ce que je trouve un endroit parfait. En descendant du bateau, nous nous séparâmes, Rikky à gauche, Hayashi Katsuko à droite et moi tout droit. Je marchais, il faisait nuit et je me promenais non loin d’une forêt qui n’avait pas l’air d’être une forêt normale. Nombreux corbeaux me regardait, les branches des arbres bougeaient même si le vent ne soufflait plus, de nombreuses pierres sur le chemin et une pancarte où c’était écrit « Bloodyweed Forest ».

Cette pancarte qui était vielle et où les lettres se voyaient très mal me donner envie de faire un tour dans cette forêt même si j’avais la trouille, faut parler franchement, surtout que j’étais tout seul. La forêt était bizarre, les champignons que je regardais pas loin de moi marchaient, puis je vis un homme. Il y avait une lumière, un homme qui était torse poile et qui sifflotait se promenait dans la forêt enchantée.

Donc moi, je rentrais dans la forêt pour voir qui était cet homme et je voulais lui demander si il ne connaissait pas où aller pour me rencontrer avec la civilisation d’Ashen Vale. L’homme s’éloignait dans la forêt, moi qui regardais la faune et la flore avait la trouille. Pleins d’animaux aux yeux rouges, qui étaient prêts à attaquer et qui n’avaient surtout pas mangé depuis un bail certainement.

Je continuais mon chemin, perdu entre les branches et racines qui essayaient de m’attaquer et l’homme qui partait en plein cœur de la forêt, je vis une tablette avec des inscriptions dessus. Je la mise dans ma veste et partait à fond voir l’homme à la lumière orange. J’avais pris cette tablette si elle me servirait pour acheter quelque chose en ville. Ça pourrait valoir des millions ce truc aussi rare. Je courrais tellement vite que je m’approchais à l’homme qui avait l’air d’attendre quelqu’un ou un évènement prochainement. Pour voir si c’était bien un homme je l’appelais :

« Heyy !! Toi là-bas ! Arrête-toi !!! »

L’homme qui avait une torche à la main, se retourna. L’homme avec un sourire, des lunettes couleur rouge, une boucle d’oreille, collier en boules rouges et oranges, un chapeau rouge. Il était brun, je voyais sa tablette de chocolat et ce que je regardais le plus c’était ses oreilles qui étaient un peu déformées ou mal formées.
Revenir en haut Aller en bas
Sandôra Djidal
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 68
Age : 25
Métier : Navigator

Fiche du marin
PP : 400
PH : 400
Grade : Capitaine Pirate

MessageSujet: Re: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   Ven 9 Nov - 16:27



Le réveil fut brutal. Quelque chose de très dur tomba sur ma tête alors que j’étais en pleine sieste. Les yeux à peine entrouvert je cherchais ma gourde à tâtons mais, elle n’était pas là. Mon dos me démangeait et je vis qu’en me retournant, je n’étais plus sur mon matelas si douillet. Balayant l’endroit d’ouest en est je n’y voyais que des feuilles et des arbres énormes. Avait-on fait pousser une telle végétation sur le bateau en mon sommeil ? Décidé à ne pas rester ici, je me levai et m’étirai longuement. Mais qu’avait-il pu donc bien se passer ? Je n’étais plus sûr mon bateau et j’étais seul. Hawkeye et Raito n’étaient pas là non plus. C’en était bien étrange vu que l’on était toujours resté ensemble depuis notre rencontre. Je regardais l’horizon en plissant les yeux, j’étais bel et bien sûr une île déserte. Jetant un œil à la mer, je n’y voyais plus mon bateau de pêche, quelle galère, j’étais perdu. Regardant les alentours, je cherchais mes compagnons lorsque je vis une petite stèle marron au sol. Une petite tache de sang dessus. C’était donc ça qui m’étais tombé dessus pendant mon sommeil. Reniflant la pierre, je remarquais dessus des symboles assez intrigants, si bien que je décidais de garder la pierre, qui sait, elle avait peut être une grande valeur. Je me mis donc à marcher au hasard de cette forêt, tout en poussant palmier et autres végétation. Il faisait nuit et il était donc difficile de voir à travers ce grand bosquet. Je finirais bien pas trouver mes deux soulards pensais-je. Il commençait à faire froid et la pluie recommençait à tomber. Je n’y étais pour rien, parole de scout ! Peut importe, cette île me m’inspirait pas confiance. A peine avais-je marché quelques mètres que j’entendais déjà de lourds grognements animaux. Dans quoi m’étais-je encore embarqué. Me grattant la tête je continuais mes recherches, en espérant ne pas tomber sur un loup géant et affamé.

Vivement que l’on puisse retrouver le bateau et mes compagnons, je commençais à fatiguer et je commençais à me souvenir de ce si beau rêve que j’avais fait. J’étais sur les mers, à qui j’appartenait. Sur mon fidèle bateau, je donnais des ordres * FEU !* Le son de mes canons lancés par mes fidèle pirates résonnaient sur les océans jusqu’en atteindre leur cible. Un bateau ennemi et de plein fouet. Ils ripostaient sévèrement et sans relâche. Eux aussi n’apparait pas aux « communs » ils étaient surhumains, capables d’envoyer des salves de boules de feu à en abimer sévèrement mon bateau. C’est là que mon rêve avait prit obscurité. Si Raito n’avait pas stoppé ces boules de feu il n’y aurait pas de trous dans la coque et nous n’aurions pas été obligés de faire une escale d’urgence sur cette une île étrange. Nous cherchions un trésor mais, nous étions bien loin du but.

« M..mais, c’est pas ce qui s’est vraiment passé ? Oh merde mon bateau ! »

- Heyy !! Toi là-bas ! Arrête-toi !!! »

Hein ? Il me voulait quoi celui là ? Un jeune type aux cheveux bleu s’approcha de moi à toute vitesse, plutôt déterminé. Je n’avais aucune idée de ce qu’il voulait mais, il n’avait pas l’air très content. Je l’avais peut être contrarié, il est vrai que je faisais certaines choses étrange en pleine sieste, étant donné que j’étais un très gros somnambule m’avait-on dit. Il s’arrêtait devant moi, en pleine forêt, il ‘avait l’air exténué.

« Tu veux quoi marmot ? »

J’espérais ne pas avoir à me battre, j’avais vraiment la flemme de me farcir un freluquet à peine réveillé. Heureusement qu’il n’avait pas l’air du tout dangereux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   Dim 11 Nov - 21:30







Combat dans la forêt


« Tu veux quoi marmot ? »

J’avais rien fais, je venais juste de l’appeler et il m’agressait. Bref, je voyais qu’il disposait d’une tablette presque pareille que la mienne, seulement que la sienne avait une série de dessins mieux faits et détaillés que la mienne. Une idée me parvint à la tête : lui enlever la tablette et partir la vendre à un acheteur d’antiquités dans la capitale d’Ashen Vale.

Donc je commençais à lui faire de fausses explications sur les tablettes pour voir si ça marchais, mais ce n’était pas le cas. Je vis donc qu’il voyait bien que ces tablettes vaudraient beaucoup en les vendant dans de certains endroits. Pleins de pensées me vinrent à la tête, que faire si il m’attaquer ? Où devais-je l’attaquer pour pouvoir partir le plus vite possible de cette forêt qui faisait horriblement peur ? Aucune réponse, je ne savais pas ce que je devais faire alors sans penser je lui dis :

«Passes-moi la tablette que tu as dans les mains»

Sa réponse fut négative, il me regardait bizarrement jusqu’à que je vis que l’orage était de plus en plus fort. Les animaux grognaient, les branches des arbres bougeaient et leurs racines aussi. Quelque chose se passait ici, c’est comme si les animaux déclenchaient le combat. L’homme continuait à me regarder et me dit qui il était et qu’il ne devrait pas tenter de le défier. Moi, je n’avais pas peur et je continuai avec :

«Tous les faibles disent ça, soit tu me donnes la tablette, sois on se bat et on verra qui l’aura. De toute façon en voyant ta gueule, je vois bien que tu es une petite racaille qui veut cet argent pour le gaspiller et même te servir de cette tablette pour arnaquer des commerçants par là. »

J'utilisait une attaque discrète. J'attaquais avec des étincelles vivantes qui étaient mieux qu’avant car après les avoir utilisé pendant plusieurs années je commençais à noter le changement des étincelles qui devenaient plus nombreuses et qui avaient l’air de devenir plus en plus forte à chaque fois que j’en utilisai. J'avais décidé passer à l'action.



Revenir en haut Aller en bas
Sandôra Djidal
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 68
Age : 25
Métier : Navigator

Fiche du marin
PP : 400
PH : 400
Grade : Capitaine Pirate

MessageSujet: Re: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   Lun 12 Nov - 0:13





Le nouvel interlocuteur de Djidal n’avait pas apprécié être qualifié de marmot. Cela pouvait facilement se lire sur son visage blafard, renfrogné. L’orage continuait de frapper et le tonnerre grondant illuminait de flash les deux opposants. Le jeune homme qui lui avait demandé de s’arrêter était de taille adulte et portait une capuche. Djidal qui grimaçait quelque peu en le regardant plissait légèrement des yeux avant remarquer à son grand étonnement que l’inconnu avait des cheveux bleus de mer. Voilà une chose qui était peu commune. Les cachaient-ils exprès sous sa capuche pour éviter les moqueries ? Ou était-il simplement recherché et la vue de ses cheveux si, uniques le rendrait facilement identifiables. Encore maintes question que se posait notre héros. Continuant de se jauger du regard, notre jeune capitaine pirate poussa un léger râle, montrant clairement qu’il avait autre chose à faire. Hawkeye et Raito n’étaient sûrement pas loin, si lui-même avait survécu alors ses nakamas auraient pu en faire de même. Sachant qu’ils étaient loin d’être des petites frappes. Djidal sentait qu’il avait le chic pour recruter les bonnes personnes. Ce n’était que le début mais, il n’avait encore jamais prit de mauvaise décisions. Se grattant la tête en regardant la flore, il attendait que ce type aux cheveux peu commun, prenne une initiative et lui explique, pourquoi il l’avait fait s’arrêter en pleine recherche. C’est alors qu’il commença à parler. Il racontait au pirate une histoire des plus somnolant sur des pierres ancestrales. Il y avait vraiment de quoi dormir debout. Baillant en plein court de son récit, le jeune homme comprit que son interlocuteur n’en avait strictement rien à faire. Malheureusement, notre nouvel ami s’était rendu un peu trop bavard et confirma les hypothèses de notre aventurier. La pierre qui lui était tombé sur la tête auparavant était bel et bien rare, c’était une bonne chose à savoir, une très bonne. Mais comment savaient-ils toutes ces choses sur les pierres, les avaient-ils inventés de toute pièce ? Mensonge ou non, ces cailloux avaient bel et bien de la valeur. Assez offusqué que Djidal n’ai pas entièrement suivit son histoire il se mit à déblatérer.

« Passe-moi la tablette que tu as dans les mains »


Notre pirate le regarda pendant quelque seconde, avant de refuser d’un sourire narquois. Premier trouvé, premier servi. Non mais c’était une vraie blague, d’un humour tout à fait enjolivant. Les forbans comme l’étaient Sandora ne donnaient jamais rien gratuitement. Toujours demander quelque chose en retour ou alors, se servir sans laisser à l’autre une chance de faire un choix. Le bleu haired avait lâché sa phrase d’un ton malveillant, s’en était facilement audible malgré les grondements de l’orage. Autant dire qu’il ne souhaitait pas s’amuser. Voulait-il agresser l’écumeur et lui prendre sa tablette de force après son refus ? Ce n’était pas une idée des plus judicieuses. D’autant plus que de nouveaux grognements s’ajoutaient à la scène. Seulement, cette fois-ci le ciel n’y était pour rien. On disait généralement que la flore n’allait pas sans la faune et c’était une vérité. Dans les coins les plus sombres de la forêt, la où il était impossible de voir ce qu’il s’y tramait, bougeaient des ombres gigantesques, écrasant les feuilles à leur passages. C’était quelque chose qui n’annonçait rien de bon mais, Djidal n’était pas plus inquiet que ça, que pouvait-il y avoir derrière ces endroits ? Des loups géants ? Voyons de tel choses n’existaient pas, enfin, c’est ce qu’il s’efforçait à penser. Souhaitant calmer les ardeurs du jeune bleu et éviter un accident inutile, Djidal se présenta à lui comme étant un natif d’East Blue et qu’il n’était pas le genre de type à emmerder. Après tout, il deviendrait le futur seigneur des pirates, ce n’était pas rien. Mais c’était un tour de passe-passe plutôt mal joué qui irrita encore plus la personne en face de lui. Il le regarda de façon hautaine et sans peur, avant de dire :

«Tous les faibles disent ça, soit tu me donnes la tablette, sois on se bat et on verra qui l’aura. De toute façon en voyant ta gueule, je vois bien que tu es une petite racaille qui veut cet argent pour le gaspiller et même te servir de cette tablette pour arnaquer des commerçants par là. »

Sandora ne comprenait plus très bien ce qu’il se passait. Oh, il avait bien sûr entendu qu’il avait été traité de faible mais qu’est ce que cela changeait ? Rien du tout. Dans un tel monde, on ne pouvait connaitre une personne véritablement qu’en le combattant, c’est ce genre de personne qu’était le capitaine. Le chantage proliféré par le pseudo historien ne lui faisait guerre d’effet. Au contraire, notre pirate était de plus en plus septique.


Djidal était donc une racaille qui voulait cet argent ? De ? Il y avait de l’argent en jeu ? Ou était-il ? On était passé d’un conflit de tablette à un problème d’argent. Essayant de trouver la solution la plus plausible, notre héros mordilla la tablette avec insistance avant d’y garder un léger gout salé et boueux dans la bouche.


« C’est pas en argent tu racontes quoi ? Et puis de quel commerçant tu parles ? »

Fallait-il vraiment autant réfléchir après une bonne sieste ? C’en était si lassant. Ne pouvait-il pas simplement dire bonjour et passer son chemin ? Evidemment que non, il fallait automatiquement faire preuve d’hostilité. Ce n’était d’ailleurs pas très cool de sa part. Le capitaine fit un geste de main condescendant à son interlocuteur avant de ranger la pierre dans sa poche arrière. Croisant les bras, il attendait simplement que l’autre parte. Croyant que son geste de la main avait servit à faire fuir l’inconnu. C’est alors qu’un événement contraire se déroula. Le jeune fonça à toute vitesse sur Djidal. Ce dernier fut très étonné que ce jeune luron soit aussi rapide. On ne voyait pratiquement qu’un flash bleu à cause de ses cheveux révélé par la vitesse de déplacement, rabaissant sa capuche. Assez proche, ce dernier prépara un coup de poing que Dji s’apprêtait à parer lorsqu’il se mit à scintiller. Plusieurs petites étincelles rassemblés illuminèrent le visage de Sandora et le frappa au ventre avant qu’il ne puisse dire les mots :

« Eh ! Fruit du … ! »

Le poing l’avait fait valser à quelques pas plus loin. Se relevant lentement en regardant son ventre, le pirate poussa un gros râle. Il n’aimait pas vraiment être interrompu, surtout en plein dialogue. C’était un peu, irrespectueux. Peu importe, le capitaine l’avait prévenu auparavant et celui-ci avait décidé de ne pas l’écouter, tant pis pour lui…

« Bon, à cause de toi il va faire encore moins beau… »

S’étirant des pieds à la tête, il prenait son temps pour l’échauffement, histoire de ne pas se froisser un muscle. Faisant des moulinets avec ses bras ils continuaient d’observer son nouvel adversaire, quelque peu intrigué. Son attaque était étrange, mais Djidal savait qu’il s’agissait d’un fruit du démon. Démon lui-même, il put le ressentir lors de la dernière offensive ennemie. Sans compter ces étincelles qui n’étaient pas à négliger.

* On va bien voir si il va pouvoir sortir ses attaques étincelles maintenant…*


Prenant une grande inspiration en levant les mains au ciel, il s’écria :

­­“HEAVY RAIN”

Quelques secondes et de légères gouttes de pluies commencèrent à tomber puis, soudain, Une pluie battante tombait sur eux. Djidal en avait un peu trop fait, sa technique avait donné des précipitations beaucoup trop fort et ce n’est pas ce qu’il souhaitait au départ, il était trempé, tout comme son compère. Autant dire que le chemin pour maitriser son fruit était encore loin !

Sans qu’il ne puisse s’y attendre, Djidal s’empressa de passer à l’offensive, il n’allait tout de même se laisser marcher sur les pieds de la sorte. Reculant son poing en arrière il lança le nom de sa technique d’un grand sourire combattant.





­­“Windmill”


C’est alors qu’une énorme bourrasque se dirigea vers l’ennemi, sûrement tremblotant à la vue d’une telle attaque emportant tout la végétation sur son passage. Le marmot voulait donc jouer au fruit ? Djidal allait lui en faire manger un nouveau en pleine tronche de manière à ce qu’il regrette ses dernières actions !




Dernière édition par Sandôra Djidal le Sam 17 Nov - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   Lun 12 Nov - 17:41







Combat dans la forêt



L’homme n’avait pas compris en voyant l’expression de sa tête qui me démontrait que c’était un homme qui ne comprenait pas que la tablette vaudrait beaucoup d’argent en la vendant.
Il mordait la pierre pour voir si c’était de l’argent, il est con ou quoi ? Bref, après cette action et avoir le gout de terre dans la bouche il me dit :

« C’est pas en argent tu racontes quoi ? Et puis de quel commerçant tu parles ? »

Il n’avait pas compris ce que j’avais dit, je vois qu’il n’avait qu’écouté que la pierre était précieuse même si je ne le savais pas vraiment. Au loin derrière je voyais un truc qui bougeait. Ce que je voyais était des champignons qui traversaient le chemin dans cette forêt qui sûrement devait être hanté par les esprits des morts causés par la faune. L’homme continuait en voulant me faire peur en faisant un geste avec sa main qui était son poing fermé. Il attendait donc pour me mettre un coup de poing ou s’était le début d’une attaque ?

Ce qu’il fit après cela était qu’il avait croisé ses bras en attendant que je parte mais ce n’était pas le cas, je voulais absolument cette tablette et me battre me portait aucun problème vu que j’adore les sports de combats et ça serait peut-être un combat qui développerait de nouvelles techniques. Enfin, la réaction de celui-là fut quelque chose que je n’appréciais pas. Ouais, c’était une racaille qui faisait ça pour faire peur aux autres. En tout cas, je devais faire attention avec lui car il avait quand même l’air de savoir ce battre. Ça devait être un de ses gars qui va d’île en île en recherche de richesses et qui sont ceinture noir en karaté ou un utilisateur de fruit du démon. Le dernier je n’y avais pas pensé, peut-être qu’il était tranquille car il avait mangé un fruit du démon et qu’il le métrisait ? Je ne savais point mais je devais commencer doucement si j’attaquais.

Mes pensées, milles, je n’avais pas appréciais le poing fermé mais fallait quand même penser un instant avant d’attaquer. Je pensais jusqu’à ce que je trouve la réponse à mes questions. Je devais l’attaquer sans qu’il me voie. Après lui avoir brûlé le popotin, il bougeait un peu plus du normal et je profitais pour lui envoyer mon coup de poing propulsé. Il y avait des étincelles avec le choc. Je ne l’avais pas faite exploser.

« Eh ! Fruit du … ! »

Mon coup de poing, pas aimé car j’avais interrompu la discussion. Il commença à s’énerver, il voulait me rendre le coup. Encore de grognements de la part des animaux qui avaient faim, ça se voyait bien. Aussi, au loin dans la forêt je voyais un arbre je crois qui secouait quelque chose dans tous les sens et quelques instants après il disait :

« Bon, à cause de toi il va faire encore moins beau… »

Je ne comprenais pas la signification de la phrase. Pourquoi il allait faire moins beau à cause de moi ? Peut-être de la poésie, mais comme j’étais spécialiste je ne pensais pas vraiment que ça soit une poésie. Je pensais en même temps aux gens qui chantent comme des casseroles et on leur dit qu’ils vont faire pleuvoir. Les gens disaient ça aussi car les shayas, un peuple de Grand Line avaient inventé un système pour faire pleuvoir. Ils chantaient et dansaient des trucs assez bizarres mais drôles. Comme un con je dis :

« T’es shaya ? Tu invoques la pluie ? »

Non, enfaite ça devait être son pouvoir. Il n’avait pas entendu ou ignoré mon commentaire. Puis, il cria :

« Heavy Rain ! »

D’un coup il pleuvait très fort, nous étions trempées et j’étais fâché. Il continua en m’attaquant avec une espèce de bourrasque qui était de très grande taille et qui arrachait quelques arbres sur son chemin. Moi qui étais en pleine tête dedans, j’utilisai mon bouclier explosif pour que l’attaque ne me fasse pas mal. L’attaque non mais l’explosion si. Après que son attaque termine, l’explosion me projeté par terre et deux secondes après je me propulsais à quatre mètres environ de lui.

En ayant vu ses attaques je comprenais donc qui avait le fruit de la météo. Il me voyait intact à pars une toute petite blessure à cause d’une pierre avec le choc entre le bouclier et sa bourrasque. Je me relevais puis j’enlevais ma capuche en lui disant clairement :

« Pas mal, je m’étais pas présenté, je suis Tenrai. La prochaine fois essaye pas de vouloir m’empêcher de lancer mes feux d’artifice avec de la pluie car sa sert à rien. Mes feux d’artifice me restent fidèles et n’ont presque aucune faiblesse. »

Après avoir dit cela, je tentais de faire un feu d’artifice qui n’explosait pas mais qui faisait un flash comme un éclair. J’avais lu plusieurs livres, c’était possible mais je devais me concentrer. L’homme n’allait pas attendre et il allait m’attaquer. Donc, le plus vite possible je le fis, et je criai :

« Couleurs !!! »

Soudainement, il ne voyait pas très bien, comme j’avais prévu et je m’en servais pour lui faire un jusqu’aux étoiles avec les jambes. Il s’éleva à deux mètres d’altitude et en tombant par terre, intrigué il ne voyait rien se préparait à venir m’attaquer.


Revenir en haut Aller en bas
Sandôra Djidal
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 68
Age : 25
Métier : Navigator

Fiche du marin
PP : 400
PH : 400
Grade : Capitaine Pirate

MessageSujet: Re: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   Sam 17 Nov - 22:51




Comme à son habitude, le Windmill dévastait tout sur son passage. Djidal avait mit si longtemps à l’élaborer qu’il en voyait ses efforts récompensés à chaque fois qu’il l’utilisait. Le vent était le premier élément qu’il avait découvert quelques jours après avoir mangé un fruit non comestible. Il s’était d’abord cru dieu, étant capable de changer la direction du vent à sa guise puis, il se rendit compte qu’il existait d’autres personnes telles que lui. Ou du moins, qui possédait des capacités surnaturelles. Les fruits des démons n’étaient qu’une légende pour tout habitant d’un coin d’une mer bleue reculée. Le fait que des hommes puissent acquérir de tels pouvoirs était effrayant et depuis le début de son voyage, notre héros ne faisait qu’en croiser. C’était à peine croyable, à peine quittait-il son île natale qu’il rencontrait des hommes-huiles, sables et maintenant des types capables de produire des étincelles.

Le son massif de la bourrasque s’amenuisait au fur et à mesure qu’elle avançait. Le vent soufflait et emportait son adversaire au loin. Djidal se dit d’un air insensible que c’était bien se sa faute. C’est lui, qui avait cherché l’affrontement directe, après tout. Se grattant la tête, il regarda les environs et les dégâts qu’il avait causé. Il n’y avait plus de végétation sur cette infime partie de forêt et son auteur n’avait pas de quoi être fier. Quelques animaux fuyaient l’attaque mais d’autres, bien plus féroces restaient, tapis dans l’ombre. La poussière qu’avait laissée le windmill se dissipait et l’on pouvait voir de nouveau se qui se passait clairement sur le champ de bataille. Le capitaine se mit à avancer l’air serein mais, un tantinet concentré. L’ennemi n’était pas à négliger, il lui avait mit un sacré coup poing. C’est en marchant qu’il remarqua un caillou qui ne semblait pas comme les autres. Se penchant pour le ramasser, il se rendit compte qu’il s’agissait du même type que celui qui lui était tombé sur la tête. Mais pourquoi était-il ici ? Djidal l’aurait remarqué bien avant alors lorsqu’il examinait la forêt. C’est alors qu’il eu un tilt. S’agissait-il d’un morceau que possédait son adversaire ? Voilà pourquoi il cherchait tant à prendre celui du pirate. Le sien avait dut s’envoler pendant la bourrasque. * Cool * se dit Sandôra, ça en ferait une de plus pour lui. La mettant dans sa poche il se mit soudain à regarder devant lui, figé.

Le type aux cheveux bleus s’était déjà relevé et n’avait pas l’air très content. Il était d’ailleurs assez étonnant de voir qu’il n’avait pas grande égratignure. Et pourtant, le Windmill n’était pas une petite attaque, elle suffisait à faire valdinguer des individus lambda. Cela confirmait la supposition de notre ami. Cheveux-bleu, en plus d’être un démon tout comme lui, n’était pas un type normal. Dans une position assez guerrière, son bras était placé en avant, de façon à protéger le reste de son corps. De temps à autres, de petites étincelles scintillait autour de son avant-bras. Il s’était donc protégé durant l’attaque, pas mal du tout, voir effrayant. Djidal souriait d’un air macabre. Il n’était même pas encore arrivé sur la mer dont il avait tant rêvé qu’il rencontrait déjà des adversaires dantesques. Ce n’était clairement plus la cours des petits. De tous les types qu’il avait affronté celui là était l’un des plus coriaces. Serrant son poing d’une joie plutôt curieuse, il ne s’était pas sentit d’un esprit combatif aussi vigoureux depuis que lui et ses hommes avaient quitté East Blue. Peut importe l’issue du combat, notre héros se devait de connaitre le nom de son valeureux adversaire, même si il était disons, spéciale.

« Pas mal, je m’étais pas présenté, je suis Tenrai. La prochaine fois essaye pas de vouloir m’empêcher de lancer mes feux d’artifice avec de la pluie car sa sert à rien. Mes feux d’artifice me restent fidèles et n’ont presque aucune faiblesse. »

«Tenrai. C’est donc ça, t’es un homme-pétard ou un truc du genre ? Mais faire des feux d’artifices à volonté, c’est plutôt enfantin tu trouves pas ? Enfin non, je veux dire que, enfin, tu fais les anniversaires et tout… ? »

Djidal s’embrouillait de plus en plus dans sa phrase, surtout qu’il visait à complimenter ce, tenrai au départ.

« La pluie ne sert à rien contre tes feux d’artifice car ils te sont fidèles et n’ont aucunes faiblesse. Bin heureusement qu’ils te trompent pas tes pétards, ce serait con de se faire cocu par son propre fruit ! Bwahahahahaha ! »

Sandôra éclata d’un fou rire. Pauvre de lui, le combat était sérieux et il l’en avait rendu ridicule. Jusqu’à en perdre sa concentration. Baisser sa garde et ne pas faire preuve de vigilance à ce point était l’une des faiblesses du capitaine. Il lui arrivait parfois de perdre toute son attention, pour un rien. N’arrivant plus à rien faire quoi que ce soit notre héros se roulait sur les feuilles, se tordant de rire. Alors qu’il se marrait de plus en plus fort, un picotement vint le becter tout autour de son corps. Se relevant tout en gloussant il regardait sa main qui étrangement, était chargé d’électricité statique. Un grondement répliqua alors dans le ciel.
Sans même le temps qu’il ait pu dire oups, un puissant éclair jaillit en provenance du ciel et foudroya le sol à tout juste vingt centimètre de lui. Les yeux exorbités, il regardait fixement la trace d’impact et la fumée qui en ressortait avec une forte odeur de cramé. Regardant à nouveau Tenrai, il lui dit, assez abasourdit :

« Heu…j’ai rien dit… »


Il avait beau cogiter dans tous les sens, il s’avait qu’il était l’auteur de ce phénomène. Mais de là à faire des éclairs, il ne s’en doutait pas du tout. Etait-ce donc un nouvel élément ? Après tout, il avait découvert le vent et la pluie de façon similaire. Tous deux décelés par de fortes émotions qui l’avaient surpassé. Pour le vent, c’était la colère. Ce jour là, il était furieux de voir Broam un capitaine pirate, massacrer ses propres nakamas par pur ennui. Et la pluie, revenait à la tristesse. Il se rappelait de ne pas avoir pleuré le jour de son départ à l’aventure en quittant les siens mais, il faisait une terrible averse ce jour là. En conclusion, cette foudre était-elle arrivée par le rire ? C’en était bien étrange. Plus il passait de temps à utiliser son pouvoir, moins il en comprenait son fonctionnement. Dire qu’il croyait déjà l’avoir maitrisé, quelles seraient donc les surprises à venir ?

Plus le temps de se perdre dans ses pensées, Djidal ferma les yeux car un flash l’aveugla. Qu’était-ce ? Probablement une attaque de Tenrai. Mettant alors la main sur ses yeux il entendit l’étincelant jeune homme prononcer un mot. * Une technique ? Merde *. Le mot « couleurs » retentissait dans ses oreilles pendant qu’un violent coup de pied chargé en étincelles le fit virevolter. En plein dans les airs et sonné, Sandôra ne savait même plus où il était. Il avait bien rigolé, et en payait maintenant les frais. Le retour au sol fut pesant et douloureux. Allongé, sans bouger, il regardait le ciel ombrageux. La pluie ruisselait sur son visage quelque peu amoché. En effet, le coup avait touché son ventre mais, les étincelles s’étaient répandues partout autour de son lui. Toujours pensif, il se dit qu’il n’arriverait jamais à atteindre son but s’il ne devenait pas plus fort. Etre battu ici et maintenant ? Par un luron aux cheveux bleue, alors qu’il n’avait même pas aperçue ne serait qu’une vague de grandline ? Non, c’était impossible.

Réfléchissant à tout ce qu’il avait à perdre à rester là, il entendit une voix. On le criait, on criait le capitaine. Malgré l’orage il reconnaissait cette voix, c’était celle de Raito. Celui-ci aussi le cherchait donc ? Laito-kun était dans les parages, il n’y avait plus moyen de rester planté là. Les techniques venteuses ne l’avait pas vraiment affecté jusque là. Il avait ce satané bouclier étincelant.



« Bon c’est quitte ou double, tant pis si je crame aussi »

Se relevant avec légère difficulté il regardait Tenrai tout en rassemblant ses forces. Essayant de retrouver le sentiment de tout à l’heure, il repensait à son fou rire et ne mit vraiment pas longtemps à s’esclaffer de nouveau. Son corps le picotait encore. Concentré, il arrivera à rassembler cette impression d’électricité statique jusqu’au au bout des doigts quand le ciel gronda une nouvelle fois. Des flashes apparaissaient autour des nuages obscurs. La lumière qui s’en provenait de temps à autre éclairait les deux adversaires. Pointant son poing droit à l’envers en direction l’ennemi, l’autre main sur son épaule il espérait bien que l’attaque puisse le mettre hors d’état de nuire. Il fallait donner un nom à la technique et Djidal la trouva très naturellement :



­­“Thunder...PEAK”


Un éclair jaillit du ciel et s’abattit sur Tenrai dans un lourd craquement sonore. La foudre avait été si forte que la fumée qui en ressortait bloquait la vue de Sandôra. Ebahit, il n’en revenait pas d’avoir fait de tels dégâts. Les quelques volts qu’il avait lui aussi encaissé n’avait pas suffit à le mettre chaos. Sandora avait dirigé la majeure partie de l’électricité sur son adversaire. Il était encore loin de maitriser ce dangereux thunder peak.



« Les autres me croiront pas quand je leur raconterait ce qui s’est passé ! ».
Ramassant sa veste qui était resté pendu à une branche d’arbre, il se mit à quitter le terrain en marchant. Regardant derrière lui d’un coin de l’œil, il n’avait que faire de savoir si son adversaire était toujours en vie ou non. Mais cela ne l’empêchait pas de s’adresser à lui.


« Mes nakamas m’attendent. T’es vraiment un type fort ! Si t’es un ambitieux comme moi, on se reverra forcément sur grandline. En attendant, je garde ton cailloux .. »

« TENRAI ! »


To be continued.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu 1
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 253

Fiche du marin
PP : MAX
PH : MAX
Grade : Seigneur des Pirates

MessageSujet: Re: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   Dim 18 Nov - 11:05

Dans le combat opposant Tenrai à Sandôra Djida, le vainqueur est : Sandôra. Il récupère donc une tablette.

Barème Sandôra :

Longueur : 5
Qualité : 5
Réalisme : 5
Nombre de poste : 3
Points d'actions : 5
Points de réputations : 5

PP : 30
PH : 30

Barème Tenrai :

Longueur : 2
Qualité : 2
Réalisme : 2
Nombre de poste : 3
Points d'actions : 5
Points de réputations : 5

PP : 16
PH : 16

- Vous percevez tous deux une prime de 3'000'000M de Berry's.
- Sandôra reçoit une tablette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrée N°6 : Tenrai Vs Sandôra Djidal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gestion d'un gril d'entrée de gare
» hall d'entrée decor staff
» Point d'entrée introuvable....
» [résolu] demande d'aide à l'optimisation
» Ai besoin d'un petit coup de pouce sur la creation de POI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Bloodyweep Forest-
Sauter vers: