Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



“Invité”

MessageSujet: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Mar 6 Nov - 14:17




Notre pirate avait dorénavant repris la mer, stupéfait des alarmantes découvertes qu'il avait faites. Sa tête était maintenant recherchée par le Gouvernement, l’obligeant à se cacher. Il ne pouvait plus voyager comme il le voulait et se retrouvait maintenant dans une situation problématique dès que le Gouvernement était impliqué. Il fallait qu'il se cache, qu'il attende que les autorités passent et ne l'aperçoivent pas pour qu'il puisse sortir de sa cachette. Cette situation ne lui plaisait guère. Il avait beaucoup de difficultés à se rendre dans des bars, les producteurs ne lui faisaient plus confiance et il avait du mal à accéder aux matières premières pour confectionner ses plats. Cette prime était un véritable problème dont il aurait voulu se débarrasser. Il n'arrivait pas à s'y faire, ne pouvait pas vivre avec. Il avait, certes, choisi la voie de hors-la-loi, mais n'avait pensé qu'aux bons côtés. Être sans cesse pourchassé n'était pas quelque chose qui lui correspondait.

Sur cette île de North Blue, il pensait enfin pouvoir accéder à la tranquillité, ne plus être emmerdé par des Marines. L'endroit était assez reculé, froid et recouvert d'une épaisse couche de neige. Dehors, la tempête faisait rage alors que le Reptilian était confortablement installé à la table d'un petit café, dégustant la spécialité locale : une boule de glace pistache recouverte de coulis de chocolat, fait avec l'un des meilleurs cacaos du monde. Un véritable délice qu'il prenait le temps de déguster, laissant les saveurs se mélanger et titiller ses papilles gustatives ; de quoi lui faire lâcher une petite larme de bonheur.

Ce cuisinier aurait adoré répété cette recette, mais la cuisine de son navire était modeste. Il n'avait pas énormément de place et ne disposait pas d'équipements sophistiqués. Il ne pouvait exercer son art comme il l'aurait voulu, mais il avait trouvé une solution : prendre de bons repas en payant avec ses talents et en utilisant les cuisines des autres. C'est ainsi, qu'ici, dans ce petit café, il confectionna un cake dont il avait le secret, mélangeant différentes épices pour lui donner une belle couleur orange. Le patronne fut impressionnée, prit même la recette pour l'ajouter à sa carte après de multiples essais. Elle avait pour idée de l'associer avec une glace à la nougatine, une parfaite addition de saveurs et de couleurs pour une recette qui ferait certainement fureur.

Enfilant son imper' le jeune pirate sortit dans les rues de la ville, affrontant le blizzard. Emmitouflé ainsi, il y avait peu de chances qu'on le reconnaisse. Il pouvait se balader en toute discrétion. Avec des températures aussi négatives, on voyait rarement plus que le bout du nez des autres personnes. Percutant un homme alors qu'il reprit sa marche - il était arrêté devant une vitrine - il ne remarqua même pas le choc tant la boutique suivante l'appelait, des cup cakes multicolores étant entreposés derrière la vitre.

« Il m'en faaaaut ! » hurla-t-il.

Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Mar 6 Nov - 15:16

La neige, encore et toujours de la neige, partout, tout le temps de la neige. Zuko avait l'impression que c'est tout ce qu'on pouvait trouver sur les îles de North Blue... Son capitaine avait des affaires à régler par ici et c'est pourquoi Zuko en avait profité pour vérifier les saveurs locales. Après tout il n'était pas cuisinier pour rien ! Le fait qu'il soit monté en grade lui procurait un pur bonheur même si ça n'avait rien changé dans son équipage, il était toujours traité de la même façon et ça lui convenait parfaitement.

Avec le dernier plat qu'il avait tenté de préparé, il avait empoisonné la moitié de l'équipage, autrement dit ceux qui avait n'avaient pas eut la présence d'esprit de demander ce qui se trouvait dans leurs assiettes avant d'y goûter. Peut-être ne devrait il plus faire de mariage entre toutes ces différentes variétés de champignons après tout, même si ça paraissait être une bonne idée... Chacun mis à part, il était absolument délicieux, mais cuit et servit ensemble, ils créaient une relation chimique entre eux qui les rendait absolument pas comestibles. Heureusement qu'ils n'en avaient pas manger une dose mortelle.

Voulant se faire pardonner, le Marine avait décidé de se rendre dans les boutiques du coin pour acheter quelque chose qui les remettraient d'aplomb et les feraient croire qu'ils pouvaient encore lui faire confiance cullinairement parlant jusqu'à sa prochaine tentative d'innovation. Non pas que ça foire à chaque fois non ! En général il cuisinait des choses absolument merveilleuses gustativement parlant, mais quelques fois... il se loupait et c'est l'équipage qui prenait puisque lui même ne goûtait ses plats qu'une fois sûr qu'ils soient mangeables. Simple précaution.

Cependant, le temps était peu propice à faire des emplettes ; en effet la tempête faisait rage dehors, recouvrant le monde d'un voile blanc tacheté qui fondait avant même d'atteindre le Marine-cuisinier. Ses pas formaient également deux flaques d'eau chaude en foulant le sol, puisque sa température corporelle était bien supérieur à la moyenne et ne se limitait plus à sa simple peau mais aussi à ses vêtements maintenant qu'il avait acquit une meilleure maîtrise de son fruit. Donc fini les trous dans ses vêtements à cause des impacts de balles ! Et fini les habits découpé à cause d'un coup de sabre ! Désormais il pouvait se jeter à l'attaque sans craindre de finir tout nu à cause d'un coup mal placé de la part de son adversaire !

C'est donc tout joyeux avec des pensées bien agréable que Zuko se baladait en pleine tempête, gêné tout de même par le vent qui menaçait de le faire quitter le sol pour s'envoler et ne lui laissant que difficilement mettre un pas devant l'autre. Les rues étaient complètement désertes bien entendu, car si lui même n'était gêné que par le vent, le reste de gens devraient aussi combattre le froid s'ils décidaient de sortir se promener. Il ne croisa donc personne pour l'empêcher de chercher des bons petits plats ou pour le distraire dans sa tâche. À plusieurs occasions il entra dans des boutiques pour observer la marchandise puisque dehors la visibilité était trop réduite pour permettre d'apprécier vraiment le travail fait par les pâtissiers locaux. Plusieurs fois il fut déçu de sur quoi il tombait et plusieurs fois il fut ravi de la qualité des produits proposés. Cependant il ne souhait pas acheter tout de suite de peur de tomber plus loin sur quelque chose de mieux qui lui ferait regretter son achat.

Il était en train de regarder tant bien que mal à travers une vitrine lorsqu'il se fit littéralement percuté par un grand bonhomme auquel il ne s'attendait absolument pas. Celui-ci poursuivit sa route sans même le calculer en hurlant :

- Il m'en faaaaut !

Parlant sans doute d'une vitrine un peu plus loin. Le nez dans une flaque de neige fondue, Zuko vit immédiatement rouge. Mais il se prenait pour qui lui, à bousculer les gens sans même avoir la décence de s'excuser ? On était pas chez les sauvages ici, il y avait un minimum de respect à avoir ! Zuko se releva, tourna les talons et rejoignit le malotru qui avait osé lui rentrer dedans comme si il n'existait pas. Le vent dans le dos il avançait bien plus vite, aussi il le rattrapa en quelques enjambées seulement et le prit par l'épaule pour lui faire face.

- Eh toi là ! Ça va pas dans ta tête ? Tu pourrais faire gaffe dans qui tu rentres non ? Ou au moins t'excuser !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Mar 6 Nov - 15:40




Les gâteaux et la pâtisserie étaient sans doute les choses dont Rikky raffolait le plus. Il ne pouvait se passer de ces merveilles plus d'une journée et était autant satisfait en cuisant qu'en dégustant ces délices. Il était un véritable cuisinier gourmand qui aimait autant la bidoche que le sucré, chose rare. Cela faisait de lui un potentiel cuisinier parfait capable de composer toutes les gammes d'un menu, du hors-d'oeuvre au dessert sans broncher. Un homme que n'importe quelle femme ou n'importe quel équipage aurait voulu. De quoi motiver des troupes ou la fécondation d'un enfant. Car oui, une femme avec un mari qui cuisinait bien était plus... ouverte que les autres, chose que notre pirate n'oubliait jamais tant sa quête de femmes était aussi importante que celles des ingrédients.

Toujours devant cette fameuse vitrine où étaient présentés des cup cakes, le jeune homme s'imaginait virevoltant dans une immense cuisine un saladier à la main, un fouet dans l'autre en train de mélanger tous ces fameux ingrédients avec un immense sourire aux lèvres. Il en salivait d'avance. Prêt à entrer, se redressant avant de faire le premier pas, il fut soudainement retourné par une mystérieuse force.

« Quel vent ! » se dit-il, pensant que la nature était l'oeuvre de son retournement, avant de lâcher un énorme cri d'émerveillement.
« Waaaaouh ! » lâcha-t-il tout en se dirigeant vers une nouvelle boutique au pas de course tout en remettant sa capuche qui avait chuté à cause de la vitesse qu'il avait prise.

Là encore, il n'avait pas compris ce qui lui était arrivé, ni qu'un homme était à l'origine de toutes ces sensations. Il était tellement émerveillé par cette rue où étaient alignées boutiques magnifiques sur boutiques magnifiques qu'il en oubliait totalement les alentours.

« Des légumes d'hiver ! Ils ont l'air tout frais ! » se cria-t-il à lui-même avant de détourner son regard vers une boutique plus proche qui contenait des viandes d'animaux de l'île. Des espèces rares, mais dont la viande avait une texture très particulière. Parfait pour faire une belle soupe ou des cuissons à la broche. Ce serait succulent pour son prochain repas bien qu'un peu gros pour lui seul.

Tant pis, il aurait l'estomac plein pour plusieurs jours, même si cela devait lui coûter la totalité de sa bourse. L'argent ? Il en trouverait ou en gagnerait, ça n'était pas un problème. Pour le moment, la seule chose qui l'importait étant son estomac et, peut-être, dans le futur, cet homme qu'il avait, sans faire exprès, complètement ignoré, mais qui risquait de revenir à la charge d'ici peu.

Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Mer 7 Nov - 17:31

Pas plus que lorsqu'il l'avait bousculé la première fois, l'inconnu ne le calcula pas non une deuxième fois. De plus en plus énervé, Zuko pensait à lui envoyer une lance de flamme ou deux pour lui apprendre la politesse lorsque sa capuche qu'il avait toujours dans les mains fut arraché à sa tête, la mettant à nue et permettant à Zuko de voir son visage. Immédiatement, Zuko ce rendit compte que ce visage lui était familier, il avait déjà vu cet homme. D'ailleurs c'était surtout son pas de course qui lui était familier maintenant qu'il y pensait. Oui, il avait déjà vu cette façon de courir un peu étrange...

Juste pour être sûr, il attendit que l'homme repasse devant lui pour avoir la confirmation de ce qu'il pensait. Une fois qu'il eut revu sa tête, Zuko sentit comme une lumière s'allumer à l'intérieur de son crâne fait de flammes. Il avait rencontré ce type le jour où il avait rencontré son capitaine, c'était l'homme qui courait en cercle autour du bar avec un civil qui le poursuivait avec un balais dans les mains. C'était un pirate qui commençait à se faire un nom dans le métier, même s'il tentait de ne pas trop attirer l'attention. Sa prime était de 23 briques aux dernières nouvelles, il le savait car le capitaine accrochait toutes les têtes primé dans son bureau pour savoir qui poursuivre pour avoir le plus de sous possible.

Immédiatement, son futur passa devant ses yeux : il n'avait pas encore quitter son capitaine, mais avec autant de sous en poche il pourrait le faire et s'acheter son propre bateau ainsi qu'un début d'équipage et de plus, il serait le premier pirate primé qu'il attraperait seul ! De quoi briller sur son dossier ! Il se voyait déjà serrer la main de son chef qui lui tendait une bourse pleine, et le regard admiratif des autre Marines qui le verrait partir à bord de son bateau tout neuf, se battant pour chasser les pirates à ses côtés...

Mais avant, il fallait qu'il réussisse à capturer cet homme. Si il se souvenait bien de la petite affiche, son nom était Rikky Finemon. Mais aucune chance de réussir à lui parler tant qu'il serait si extasier par toutes les pâtisseries aux alentours. Ça c'était un cuisinier ou Zuko ne s'y connaissait pas ! Inutile de retenter de lui parler de manière conventionnelle.

Soudain, une idée lui vint. Le pirate (et donc la prime) ne semblait attiré que par les pâtisseries et les bonnes choses à manger qui les entourait, donc logiquement, s'il voulait attirer son attention, il allait devoir faire semblant de vendre des choses à manger. Mais en uniforme, ça risquait d'être facilement éventer comme ruse... remarque, il paraissait tellement distrait qu'il n'aurait probablement pas remarqué dans quel camps il était. Mais bon, mieux valait être prudent !

Pour la forme, Zuko entra dans la première boutique qu'il croisa et y acheta un manteau qui couvrait son uniforme, puis il planqua sa casquette dans une des poches intérieures du manteau et entra dans une autre boutique, un apothicaire cette fois pour y chercher un somnifère suffisamment fort pour pouvoir assommer le grand bonhomme qu'était sa cible. Il chercha parmi les différentes étagères mais ne trouva pas de quoi le produit qu'il cherchait, aussi il demanda l'aide de l'apothicaire, une homme âgé à qui il manquait un œil et la plupart de ses cheveux.

- Bonjour monsieur, dit Zuko. Où pourrais-je trouver un somnifère assez puissant pour assommer un cheval mais qui fonctionnerait sur un humain ?

L'homme se leva sans rien dire et ouvrit l'un des nombreux tiroirs situés derrière lui en tripotant sa barbe d'un air vide avant de déposer une fiole devant lui. Zuko le remercia et allait prendre la fiole lorsque l'homme l'arrêta d'un geste et lui parla dans une langue étrange, sûrement la langue des indigènes. Lui faisant comprendre qu'il n'avait pas comprit, aussi l'autre répéta ce qu'il avait dit dans la langue national avec un accent taillé au couteau.

- Fairrrrre attenzion afec ssa ! Zomniférrrrrre mais ausssssssi laczatif trrrrré trrrrrré puissssant !

Il paya son dû à l'apothicaire et récupéra très précautionneusement la fiole, comme si elle risquait d'exploser à sa figure à tout moment. Puis il sortit dans la tempête, attrapa une planche de bois qui traînait dans le coin et alla acheté les produits qui, il l'avait vu, avait intéressés sa cible. Les enduisant généreusement du produit inodore et sans goût qui lui avait donné l'apothicaire, avant de se balader dans la rue en hurlant :

- Dégustation de produit locaux ! Venez goûté gratuitement ce que vos yeux ont observé ! Approchez, approchez !

Il fut satisfait de voir sa cible revenir dans sa direction, même s'il était probable qu'il ai simplement vu une autre vitrine qui l'intéressait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Mer 7 Nov - 17:57




Deux animaux étranges sur l'épaule, Rikky sortit de la boutique qu'il avait dernièrement visité. Il avait finalement craqué pour des volatiles, déjà morts, prêts à la cuisson. Maintenant, il était impatient de pouvoir le déguster, mais ne pouvait rien faire dans ce terrible froid et ce blizzard hurlent. Un simple feu de bois n'aurait pas tenu plus de trente secondes sans une bonne protection et il lui aurait été impossible d'atteindre la chaleur requise pour faire cuire son dernier achat. Il se retrouvait bien embêté et une nouvelle fois confronté à son propre vagabondage. Avoir un navire, une simple barque, c'était bien, mais avoir une cuisine, autre qu'improvisée, c'était mieux. Cette situation commençait sérieusement à l'embêter et il espérait sincèrement, qu'au fil de ses aventures, découvertes, batailles et blessures il pourrait s'offrir l'objet de sa convoitise : un plan de travail et des ustensiles de grand chef.

Malheureusement, il n'en était pas encore là. Ses débuts étaient assez catastrophiques; Seul et recherché, ayant pour seul matos : sa broche, deux ou trois casseroles, quelques saladiers, les couverts de base et des plaques de cuisson étrangement futuristes qui ne marchaient qu'une fois sur deux. C'était la merde la plus totale, pas de salaire, bientôt plus d'argent. Il lui fallait prostituer ses talents culinaires pour survivre, tout en risquant d'y laisser des plumes, comme dans un bar où il avait rencontré bien trop de personnes importantes.

Rikky était un fou, un casse-cou, un cuisinier hors-pair, certes, mais il y avait une chose avec laquelle il n'aimait pas rire : c'était bien la bouffe. Las de tout ça, il avait même pensé à tout arrêter. Sauf, qu'en fait, comme pour tout homme normalement constitué, la faim avait repris le dessus et l'avait obligé à mettre la main à la pâte. Sans bouffer, on vivait pas et comme disait une célèbre chanson gauloise : "On ne mange pas pour vivre
Il faut vivre pour manger
".

C'est sur ce fabuleux air que notre pirate s'était finalement remis en route, espérant encore tomber sur diverses merveilles, même si sa bourse faisait vraiment la gueule. Plus rien ne l'arrêterait. Si ce n'était une dégustation gratuite. Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre une belle boutique, il tourna les talons, écoutant la Sainte-Parole de celui qui avait osé prononcer ces mots, ainsi que celle de son estomac. C'était son jour de chance. Alors que le vent hurlait, qu'il faisait un froid de canard, un stand s'était monté en deux temps, trois mouvements et proposait des délices.

« Waoooouh ! Merci ! » lança le pirate avant de saisir la première pâtisserie et de la porter à sa bouche. Alors qu'il avait sa première bouchée en pleine analyse gustative, la tête du pirate changea du tout au tout. Il ne croqua pas une nouvelle fois dans le gâteau, choisissant de s'abstenir vu le goût exécrable de la chose. Son estomac le triturant presque instantanément, alors qu'il n'avait avalé qu'une très maigre partie du contenu de sa bouche, il leva un doigt pour prévenir de son absentéisme et disparut quelques secondes.

Une fois ses affaires faites, Rikky reprit la scène exactement où il l'avait laissée, crachant véritablement à la gueule du marchand ce qu'il restait du gâteau.

« Pwah pwah pwaaaah ! Dégueu' ! Du gingembre ! Quelle idée ! Ils sont juste beaux tes gâteaux ! »

Le gingembre ? Sûrement ce qui lui avait donné mal au ventre. Des somnifères couchant un cheval ? On parlait d'un dragon, d'une bête mythique et d'un cuisinier hors-pair. Une association qu'on ne couchait pas aussi facilement. Des organismes aussi entraînés et résistants, on en croisait pas tous les jours.

Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Jeu 8 Nov - 11:21

La première phase du plan de Zuko qui consistait à faire manger un gâteau au Reptilian comme on l'appelait fut remplie avec succès puisqu'il l'avala sans broncher. La deuxième phase qui consistait à ce qu'il s'endorme et que le Marine n'ai plus qu'à le remorquer n'a en revanche rien donnée du tout. Mais alors rien du tout. En prime, il avait faillit recevoir un crachat en pleine face qui crama avant même de l'atteindre.

« Pwah pwah pwaaaah ! Dégueu' ! Du gingembre ! Quelle idée ! Ils sont juste beaux tes gâteaux ! »

S'excusant, Zuko répliqua avec agacement :

- Ouais bah je suis que vendeur moi, c'est pas moi qui les ai fait ceux là ! Après c'est pas non plus ma faute si les habitants de ce bled n'ont aucun goût, rajouta-t-il en haussant les épaules.

Puis, se rappelant pourquoi il était là, il balança les restes de gâteau par terre et retira également le grand manteau qui le couvrait, dévoilant ainsi son uniforme de Marine au grand jour (même s'il doutait que ça intéresse grandement Finemon puisque jusqu'à maintenant il s'était montré totalement désintéressé de savoir s'il était ou pas de la Marine. Il n'enflamma cependant pas tout de suite ses bras comme il l'aurait fait normalement pour se battre.

- Tant qu'on est là, entre cuistots, t'aurais pas une idée pour pouvoir servir les champignons de West Blue avec des champignons rouges et a chapeau violet dans un même plat sans empoisonner l'assistance ? Parce que j'ai découvert qu'ils devenaient venimeux ensemble en fait, mais je tiens vraiment à faire ce mariage là...

La question devait paraître étrange venant de Zuko, lui qui détestait les pirates plus que tout voilà qu'il demandait des conseils cuisines à un pirate recherché comme deux vieilles dames qui se croiseraient à l'épicerie pour partager les recettes favorites de leurs petits enfants. Le Marine, à la base était quelqu'un qui aimait la bagarre, mais ça ne l'empêchait pas d'avoir des priorités dans la vie : un équipage bien nourrit était un équipage efficace et qui ne ronchonnait pas au travail !

Allez demander à toute une troupe de marins affamés et mangeant chaque jour des plats plus mauvais les uns que les autres d'effectuer la moindre tâche, vous observerez le résultat ! Que ces marins soient pirates, civils, révolutionnaires ou même Marines, ils iront tous la faire en traînant des pieds et au bout d'une semaine en mer vous aurez une mutinerie sur les bras. Sauf si vous faisiez parti de l'équipage du capitaine Clive R. Jackson, car son point de vue sur les mutineries était bien arrêté : ''s'il y a une mutinerie, on enterre ! Et pour justifier on inventera une histoire qui commence par : « maudits pirates... » « Ah ces salops de révolutionnaires »...'' donc mieux valait se tenir à carreau.

Cependant le fait était bien là : ils avaient besoin d'être bien nourrit pour être plus efficace ! Même le capitaine d'ailleurs, si celui-ci mangeait de la bouillie tous les jours, il devenait désagréable avec l'équipage (enfin, encore plus qu'il ne l'était déjà dans certains cas) ce qui mettait tout le monde de mauvaise humeur et au bout de deux semaines, même topo : une mutinerie sur les bras ! C'est pour ça qu'il valait mieux évité de contrarier le cuisinier du bord en général si on voulait manger convenablement pendant un voyage en mer. La réponse mettant du temps à arriver, Zuko soupira et murmura :

- Bon, tant pis !

Et immédiatement il enflamma ses bras et se jeta sur le grand bonhomme en face de lui, n'ayant peur ni de sa prime ni des coups qu'il allait certainement prendre durant ce combat, quitte à fuir un peu plus tard s'il le fallait.

- Je vais t'apprendre la politesse mon gars ! Et pour t'excuser j'accepte sans problème ta prime !

Zuko n'avait en effet pas oublié que Rikky l'avait bousculé au début de leur rencontre, menant à ce qu'ils en étaient désormais. Rancunier ? Non à peine. Effrayé ? Même pas ! Enfin pas pour le moment en tout cas. La suite des événements lui montrerait s'il avait raison ou tort de se montrer aussi confiant en provoquant et bondissant sur un pirate primé plus puissant que lui.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Jeu 8 Nov - 12:02




Rikky n'avait pas tout compris à la situation. Son crachat, pourtant si bien exécuté et digne des lamas les plus célèbres et talentueux avait totalement disparu avant d'atteindre sa cible. Complètement volatilisé, comment cela se pouvait-il ? De la magie ? Sûrement. Ce marchand semblait louche et pour que des gâteaux soient aussi ignobles avec leur bonne tête, le sorcier avait sûrement du lancer un maléfice surpuissant. Le genre des choses que des novices en la matière, comme Rikky ne pouvaient pas espérer comprendre. En y regardant de plus près, le pirate remarqua tout de même que la neige avait fondu autour de son interlocuteur et du chariot. Et cette eau commençait à se répandre vers notre cuisinier qui ne sentait plus la neige sous ses pieds. Une sensation bien étrange, mais que le cuistot ne comprenait pas, continuant à penser à ce qu'il pourrait déguster plus tard.

« Bah j'sais pas, goûte avant de vendre. Comme ça t'auras une idée de la merde que tu refourgues ! »

Habituellement sympathique à souhait, le pirate perdait toute gentillesse lorsque le thème de la nourriture était abordé. À moins qu'on lui en parle en bien, il devenait exécrable, n'hésitant pas à insulter ceux qui étaient auteurs de la faute, comme c'était le cas actuellement.
Cependant, ce spectacle n'était pas tout puisqu'une fois les produits étalés par terre d'un violent coup, le marchand de merde s'avéra également être un marin. Surpris, prêt à fuir, Rikky ne bougea pas rien qu'en entendant les mots de son futur adversaire, qui voulait sûrement l'arrêter ou une connerie du genre. En temps normal, il serait parti, courant dans la tempête tout en espérant s'échapper, mais cette fois-ci, on parlait de cuisine. Fuir ? Hors de question, il allait l'affronter.

« Entre quoi... quoi ? J'ai mal entendu j'crois. Cui-quoi ? 'Stots ? Un cuistot de ce nom ne vendrait jamais une merde pareille, même si c'est pour chopper un iiiiiiiiignoble pirate. J'te considère pas comme un cuistot, juste un mec qui sait allumer le gaz et tenir une poêle. Alors tes champignons, mange-les par le rectum, ils devraient pas te faire de mal ! »

Non, vous ne rêvez pas, Rikky était devenu invivable, ne supportant pas que la bonne cuisine soit baffouée comme ça. Utiliser la nourriture comme piège, très bonne idée, mais sans tester, sans y faire soi-même. Ce n'était pas un cuisinier, juste un mec qui avait lu deux ou trois bouquins, à qui son papa avait appris une petite recette ou une connerie du genre. Il ne respirait pas cuisine, ne vivait pas cuisine et le pire de tous : ne mangeait pas cuisine. Impossible de le considérer ainsi, il était une honte pour la profession. Pour la première fois depuis très longtemps, le dragon avait une énorme envie de planter la tête de cet homme dans quelque chose de si dur qu'il ne pourrait pas en ressortir.

Malheureusement, même si ce type n'était pas vraiment un cuisinier aux yeux du Reptilian, il était un combattant et le démontra en enflammant ses bras. Ceux-ci avaient complètement disparu et étaient littéralement devenus les flammes, ne gardant qu'une vague forme de bras. Encore une connerie de fruit du démon, mais devenir à ce point un élément devait classer ce mec dans la même catégorie que ce foutu marin rencontré sur Illusia. Celui contre qui le forban avait perdu, celui qui ne craignait pas les coups, peu importe les attaques. Ce mec glacé qu'il voulait à nouveau rencontrer de manière à lui faire mordre la poussière.

Revenant au présent, à celui qui lui faisait face, Rikky comprit qu'il lui en voulait pour les phrases prononcées plus tôt et pas pour autre chose. Se sentir insulté de la sorte, il n'avait sûrement pas aimé. Dans tous les cas, il était au courant pour la prime et courait après celle-ci. Même le dragon ne comprenait pas comment autant d'argent il représentait, se sachant complètement niais et obnubilé par une seule chose : la bouffe. Vingt-trois millions ? Ça représentait quand même un paquet d'ingrédients, mais il se doutait que s'il se rendait lui-même, on ne lui filerait pas l'argent.
D'un bond en arrière, il évita la charge, dégainant sa broche alors qu'il se trouvait dans les airs. Une fois sur le sol, enfin stable, après une petite glissade sur la neige, le pirate n'hésita pas une seconde et attaqua sans hésitation.

Prenant appui dans la neige, espérant la meilleure stabilité possible, le pirate exécuta la première technique de son répertoire, celle dont l'exécution frôlait la perfection tant il l'avait utilisée. Culina Agilis fut lancée, la charge de Rikky s'étant arrêtée un ou deux mètres avant le marin, de manière à pouvoir mettre en place le pas extraordinaire ainsi que le coup de taille. De là, il observerait les dégâts.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Dim 11 Nov - 11:14

Le primé en face de lui évita le coup gracieusement en faisant un bon en arrière et sortit son arme avant même d'avoir toucher le sol. Zuko ne pu s'empêcher d'admirer la détente de son adversaire mais resta quelque peu surprit en voyant avec quoi il comptait se battre. En effet Rikky Finemon le menaçait avec ce qui ressemblait fort à une broche de cuisson. Puis, décidant à son tour de passer à l'offensive, il effectua une attaque qui l'aurait certainement bien amoché s'il avait été normal. Le pirate devait être habitué à utiliser cette attaque vu la précision de ses gestes.

Cependant son fruit du démon le préserva de se prendre le moindre dégât. Se combat promettait d'être intéressant car lui aussi avait quelques techniques favorites dans son répertoire. Présentant ses deux mains en forme de revolver, Zuko commença à tirer des balles de feu sur son adversaire dans le but de le trouer comme une passoire. Il aurait cette prime, et si il devait transformer l'autre en grillade avec sa propre broche pour l'avoir, il le ferait !

La technique que venait d'utiliser Zuko était la technique qu'il utilisait le plus souvent en combat car elle était redoutablement efficace contre n'importe qui à partir du moment où ce n'importe qui fut fait de chaire à par les logia. Depuis le temps qu'il l'utilisait, il avait acquit une excellente capacité à viser les cibles, qu'elles soient en mouvements où à l'arrêt et quelque que soit leur taille. Or il avait un bonhomme plutôt imposant en face de lui, donc une cible assez facile pour un tireur comme lui.

Cependant, il n'oubliait pas que l'homme en face de lui n'était pas n'importe quel pirate mais bien un mécréant primé par la Marine, et de vingt-trois millions en plus, donc un assez gros morceau pour être recherché dans les Blues. Il ne savait donc pas si une attaque normale et de ce type lui ferait quoi que ce soit. Pour être sur d'être à peu près efficace, Zuko décida d'utiliser une technique un peu plus puissante mise au point récemment.

Cette technique, qu'il avait baptisé Shinka Shiranui, consistait à former deux lances de flammes et à les envoyer sur sa cible. Les lances étaient non seulement pointues, mais incandescentes, donc double dégât de causés. Il en prépara rapidement deux dans ses mains, observant la neige fondre dessus sans leur faire le moindre mal et les lança sur sa cible. Si les lances le touchaient, il serait en mauvais état, juste assez en fait pour que Zuko puisse le traîner tranquillement jusqu'au bureau de la Marine le plus proche. Bien sûr il ne faudrait pas montrer le cadavre à son capitaine car celui-ci aurait sûrement dans l'idée de le lui confisquer car c'était lui qui l'avait vu le premier l'autre fois, il estimerait donc que la prime lui reviendrait de droit puisque c'était Zuko qui la lui avait fait perdre en déboulant et en lançant le bordel que c'était devenu ensuite.

L'homme en face de lui semblait agile et rapide malgré sa taille et sa corpulence. Il ne faisait pas plus de deux ou trois centimètres de plus que Zuko mais était bien plus épais et musclé, nul doute qu'en force brute il le battait aisément même si lui même était en bonne forme physique puisqu'il s'entretenait. Sa peau été basanée par le soleil, preuve qu'il ne devait pas rester souvent enfermer à l'intérieur mais bien qu'il aimait parcourir le monde et partir à l'aventure.

Zuko lui ne paraissait pas vraiment bronzé, mais c'était à cause de son incapacité à se faire brûler pas le soleil puisqu'il passait la majorité de sa vie sur les ponts à s'activer car il ne pouvait pas ne rien faire pendant plus de trois minutes sous peine de mourir d'ennui et d'inactivité, commençant à chercher n'importe quoi pour se distraire jusqu'à atteindre un seuil de dangerosité trop important pour le navire.

Mais pour l'instant, c'est envers Rikky Finemon qu'il aimerait atteindre un seuil de dangerosité trop élevé pour lui, histoire d'avoir de quoi se payer un navire et un équipage assez rapidement et assez compétent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Lun 12 Nov - 17:52




Aussi rapide et incisif qu'il avait été, Rikky avait pensé faire mouche, réussissant enfin à faire fermer sa bouche et rabattre le caquet de cet insupportable marin. C'était ce qu'il avait cru lorsque sa lame s'était enfoncée dans le corps de son adversaire. Une victoire rapide pour un homme qui l'avait sous estimé, croyant avoir en face de lui un pirate hébété sans aucune technique de combat. Le cuisinier n'avait pas eu cette chance et ne s'était pas retrouvé face à un soldat débutant ne se sentant plus après quelques actes héroïques. Encore une fois, son attaque n'avait eu aucun effet. Pas qu'il ait loupé sa cible, non, sa lame avait bel et bien tranché le corps, mais à cause d'une nature qu'il rencontrait pour la deuxième fois depuis le début de sa carrière de pirate. Son corps s'était transformé en feu, comme celui de son précédent adversaire en glace. Ce don était beaucoup plus commun qu'il ne le pensait. Se retrouver encore une fois face à un homme de ce genre n'avait pas été prévu pour tout de suite, surtout que l'autre l'avait lamentablement écrasé. Depuis ce jour, le pirate s'en voulait et avait cherché un moyen de battre ce type. En vain. Il n'était parvenu à aucune conclusion certaine, n'ayant que quelques hypothèses exploitables.

Cette fois-ci, ce n'était plus de glace qui lui faisait face, mais du feu. Un élément aux particularités contraires, à savoir une extrême chaleur, mais à la faculté destructrice aussi impressionnante. Ces marins étaient vraiment des bêtes surentraînées et il n'était pas compliqué de comprendre comment ils dominaient actuellement le monde. Avoir de telles bêtes à si bas niveau ne laissait présager rien de bon sur Grand Line.
Voyant que son attaque ne fonctionnait pas, le pirate prit du recul usant de quelques bonds. Rester trop près d'une telle force ne lui apporterait que brûlures.

La broche-lame du cuisinier était encore chaude, preuve que cet homme n'était pas une blague. L'arme ne fonctionnerait pas. De plus, pas le temps de réfléchir puisque déjà le marin répliquait, utilisant ses doigts comme des pistolets. Se ruant sur le côté de manière à y esquiver, le cuisiner parvint à se planquer sous la neige au gré d'une magnifique plongeon. Malheureusement pour lui, les balles étaient puissantes et il ne put s'empêcher d'être quand même blessé.
Sortant légèrement la tête de son trou pour regarder ce qui arrivait, personne ne put décrire l'expression de son visage lorsqu'il remarqua les deux lances enflammées qui se ruaient sur sa position. Sautant encore une fois sur le côté, il évita l'assaut qui fit fondre la couche de neige sous laquelle il était préalablement caché, le faisant tout de même roussir. Son saut mena le pirate dans des caisses de bois, se brisant sous le poids de l'homme. Dans une mauvaise posture, temps au sens propre qu'au sens figuré, le forban se releva, essuyant la poussière et les débris du bois collés à cause de ses vêtements mouillés, son séjour sous la neige y étant pour beaucoup.

« Tes capacités sont étonnantes, mais j'ai rencontré un type de ton genre, impossible à toucher. Me faire avoir deux fois par la même astuce, pas moyen.
Donc désolé, mais j'vais devoir te faire ta fête.
»

Malgré toutes ses acrobaties, Rikky était encore en forme, les premières balles l'ayant plus brûlé que troué, la neige ayant directement refroidi sa peau. Pas de souci à se faire sur cette île tant que tout n'était pas transformé en eau.
L'eau ! Peut-être était-ce là la solution. Le pirate était tout trempe et pouvait peut-être prétendre à éteindre ce gars en feu.

Ramassant sa lame tombée non loin d'une main, saisissant une boule de neige de l'autre, le pirate se rua sur son adversaire, lança la boule de neige dans sa direction avant de lancer une autre technique d'épéiste, beaucoup plus puissante et destructrice que la précédente : Culina Secare.La boule de neige ? Une simple diversion, il avait compris que celle-ci risquait de ne pas atteindre son adversaire, mais ce n'était pas la chaleur dégagée par son corps qui sécherait aussi rapidement un Rikky. C'était sur ça qu'il comptait, en espérant que cela fonctionne.

Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Mer 5 Déc - 16:48

Rikky était grand et puissant, mais il était aussi rapide et agile, si bien qu'il évita ses attaques en se jetant à couvert, détruisant quelques tonneaux et caisses en carton au passage. Il se redressa de sa dernière chute en date : un roulade dans un tas de caisses en bois réduite à l'état d'écharde par son poids et lui fit face, désormais complètement détrempé.

« Tes capacités sont étonnantes, mais j'ai rencontré un type de ton genre, impossible à toucher. Me faire avoir deux fois par la même astuce, pas moyen. Donc désolé, mais j'vais devoir te faire ta fête. »

Avec un sourire carnassier, Zuko lui fit un signe de la main lui indiquant d'approcher si il l'osait et lui répliqua :

- Essaie un peu pour voir !

Rikky se déplaça pour récupérer sa lame et Zuko le laissa faire avec un fair-play qui démontrait son éducation impeccable et sa connaissance des règles de duels, même si un duel avec un pirate ne passait pas vraiment pour quelque chose d'honorable puisque tout les coups étaient permis. D'une autre main, l'homme qui lui servait d'adversaire se saisit d'une boule de neige fraîchement formée qu'il balança sur Zuko.

Par pure vantardise, Zuko l'esquiva facilement, l'observant finir sa chute un peu plus loin de lui, rejoignant la masse dont elle était formée.

- C'est tout ce que tu...

Cependant sa phrase resta en suspense, en effet son adversaire qui devait peser au deux cent kilogrammes de muscles épais et volumineux l'attaqua de plein fouet avec une attaque à la broche destinée apparemment à le réduire en morceau très fins, ce qui ne marcha pas vu sa qualité de logia. Mais ce n'était pas cette simple attaque qui lui fit mal, mais bien le poids du pirate qui s'écrasa sur lui d'un seul coup et sans préavis, vidant l'air de ses poumons le temps que son pouvoir ne fasse sécher l'humidité présente sur le corps de son adversaire.

Rouge de colère, Zuko fit passer un pied entre lui et le torse de son adversaire qu'il envoya valser plus loin d'un coup bien sentit.

- Non mais ça va pas ? Cria-t-il avec colère.

Puis, doublement énervé à cause de tout ça, il lui resservit deux lances de flammes accompagnées d'une salve de tir de pyro-gun. Ce type n'avait vraiment aucune éducation, sauter ainsi sur les gens ne se faisait pas ! Même si tous les coups étaient permis, il y avait des limites à respecter en ce monde or il venait d'en franchir une qui souffrait une correction bien méritée. Cet homme là lui rapporterait un gros pactole, mais en plus il aurait l'honneur de botter le cul d'un insolent de cette sorte.

* Je vais lui faire bouffer sa broche ! *

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Mer 5 Déc - 17:17

Parfois, les attaques pouvaient avoir l'effet escompté. Rikky, qui avait tout misé sur une simple interprétation logique, se retrouvait justement récompensé. Malgré l'effort et la prise de risques insensée il était parvenu à toucher ce Marine. La faiblesse était donc l'eau, chose qui pouvait paraître logique. Cependant, la chaleur était capable de faire évaporer ce liquide. L'utiliser était donc très risqué vu qu'il fallait jouer sur la quantité et la température de l'adversaire. Beaucoup de paramètres qui rentraient en compte, même si la température et le climat de l'île laissaient de très bonnes opportunités. Une zone aussi froid où il neigeait constamment permettait d'avoir de très grandes quantités d'eau, une chose appréciable lorsque son adversaire était le feu.

Il ne sembla pas vraiment apprécier le fait d'être touché. C'était une chose qui devait lui paraître assez étrange, il n'était certainement pas habitué à ressentir une main qui se posait sur son épaule ou ce genre de sensations. Le coup de pied repoussa facilement Rikky qui ne touchait plus le sol, ne disposant alors d'aucun point d'appui. Roulant à nouveau dans la neige sur quelques mètres, il se releva rapidement, conscient que le danger approchait.

Deux nouvelles lances de feu se dirigeaient vers lui. Trop tard pour esquiver, certes, mais il y avait encore moyen de faire quelque chose. Se changeant aussi rapidement qu'il le pouvait, il revêtit sa forme hybride, de manière à obtenir une peau plus épaisse et résistante à la chaleur. D'un coup de griffes, il repoussa la première lance, utilisant un magnifique coup de boule pour détruire la seconde. Celle-ci laissa tout de même une marque sur le front du pirate, mais il ne s'en souciait pas, le reste des ennuis étant à venir.

Ne bougeant pas, il laissa les balles enflammées le frapper, puis se laissa une nouvelle fois tomber en arrière, profitant du froid de la neige s'occuper du reste. Sur sa peau humaine, les dégâts n'avaient pas été énormes, inutile de préciser qu'ici, cette attaque avait presque été inutile.

« Pas ma faute, t'avais qu'à te prendre mon attaque ! En attendant, compte pas me battre en utilisant le feu. Ton corps en est constitué, mais c'est mon élément ! » dit-il tout en pointant un pouce vers sa personne de manière affirmée.

Utiliser son lance-flammes contre lui, bien entendu. Improviser devenait la meilleure solution et Rikky avait une idée innovante qui pourrait, peut-être, lui permettre de remporter ce combat.

« SUPER ATTAQUE SPÉCIALE ! » lança le forban avant de se lancer dans une course effrénée à quatre pattes.

Prêt de son adversaire, il se roula une dernière fois dans la neige, plus particulièrement ses griffes, de manière à toucher le Marine. La même technique serait utilisée, sauf que la broche n'était plus. Les ongles reptiliens du cuisinier serviraient d'arme et autant dire que ce serait beaucoup plus efficace.


Revenir en haut Aller en bas

Etat-Major
Etat-Major
avatar



Zuko Kasai
Messages : 322
Age : 23
Métier : Cuisinier

Fiche du marin
PP : 698
PH : 699
Grade : Sous-amiral
MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Mer 5 Déc - 20:00

Zuko faisait son fier, mais il y avait une chose qui l'avait légèrement inquiété, voir totalement contrarié. Il avait été touché ! Habituellement, si quelqu'un lui sautait dessus, il aurait à en subir les conséquences c'est à dire des brûlures sévères et une légère perte de pilosité pour le membre qui avait traversé son corps. Mais là il avait suffit d'un peu de neige pour le mettre mal ? C'était vraiment extraordinaire comme situation. Impossible que ça reste comme ça, il fallait qu'il s'améliore ou bien il allait se faire détruire par le premier bonhomme de neige venu.

Il suivit la trajectoire de ses lances du regard, voyant déjà la victoire se profiler à leur bout puisque son gagne pain ne semblait pas vouloir les éviter. Cependant il perdit vite sa réjouissance car quelque chose inattendu (décidément ce mot apparaissait trop souvent durant ce combat...) se produisit : Rikky Finemon dévoila son pouvoir en recouvrant son corps d'écailles qui paraissaient solide et résistantes. Il prouva une première fois sa puissance en détournant sa première lance, puis une deuxième fois en donnant un coup de boule à sa deuxième, les détruisant sur le champ et ne gardant qu'une vague trace sur le front. Ses balles de Pyro-gun ne firent pas plus de dégât que les lance.

En revanche, une fois que la dernière l'eut atteinte, il se jeta sur le sol et s'y allongea pour se recouvrir d'eau glacée, chose qui déplut fortement au Marine.

- Pas ma faute, t'avais qu'à te prendre mon attaque ! En attendant, compte pas me battre en utilisant le feu. Ton corps en est constitué, mais c'est mon élément ! Lui lança-t-il

- Nous verrons bien, grinça Zuko pour toute réponse.

Ensuite, Rikky couru vers lui à quatre pattes et hurla :

- SUPER ATTAQUE SPÉCIALE !

Prenant légèrement Zuko au dépourvu. Puis, il fit une dernière roulade dans la neige et se jeta sur lui, toutes griffes dehors. Le Marine vit évidemment le danger venir lorsqu'il avisa les magnifique griffes dégoulinante de monseigneur le demi-lézard et se dit qu'il allait devoir sécher tout ça au plus vite avant de finir en steak haché. Aussi il déversa un torrent de flammes sur le semi dragon qui bien sûr ne reçut aucun dégât mais sécha immédiatement, ses griffes ne rencontrant que du vide et son corps le traversant entièrement avant d'aller s'écraser dans la neige, de l'autre côté du Marine.

Zuko le regarda s'écraser allègrement dans la neige et fit un bond en arrière pour se mettre hors de porté.

- Et maintenant ? Si je t'attaque, ça ne te fera rien et si tu m'attaques la même chose se produira. Est-ce qu'on va devoir se taper dessus jusqu'à ce que l'un de nous tombe d'épuisement ?

Il ponctua sa phrase d'un tir de lance et s’apprêtait à envoyer une autre attaque lorsque son escargotphone de poche sona. Avec un grognement de frustration il le sortit de sa poche et décrocha lorsqu'il vit que c'était son camarade Stark qui l'appelait.

- Stark, c'est pas le moment je suis un peu occupé là !... Quoi ? … Bon, je n'ai pas le choix j'imagine.... Très bien, à tout de suite.

Ensuite il raccrocha et se tourna vers son pirate qui semblait prêt à repartir à l'attaque. Il soupira et lui annonça :

- On reprendra ce débat une autre fois lezard-man, Clive à besoin de moi et je préfère ne pas le contrarier.

Sur ce il s'envola d'un bond en direction du port où son capitaine réquisitionnait ses services après avoir adressé un signe de regret à sa belle prime qui lui aurait permit de se payer un bateau. Comme quoi, dans la vie il y a toujours des imprévus. Comme il s'y attendait son capitaine c'était encore mit dans le pétrins avec la mafia local et c'était encore à eux de l'en dépêtrer. C'est avec un sourire que Stark l'accueillit et ils partirent ensemble à la rescousse de leur capitaine.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La loi est dure, mais c'est la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   Jeu 6 Déc - 16:05

Le Marine eut un très beau réflexe pour contrer l'attaque du Reptilian. Conscient que bouger aurait pris trop de temps, il avait, assez simplement, lancé une déferlante de flammes sur le dragon, suffisant pour le faire sécher. Peu, voire non affecté par ce type d'attaques, le pirate n'avait pas faibli dans son élan, mais était littéralement passé à travers son opposant. Dommage, cette tentative échouait, mais la quantité de neige offerte par la zone permettait de renouveler l'expérience une infinité de fois. En usant de ruses, le pirate serait certainement capable de venir à bout de son ennemi, même s'il ne pouvait pas tenir sa transformation indéfiniment.

Tournant la tête, il ne vit que la lance enflammée qui se ruait sur lui. D'un coup de griffes, il balaya celle-ci, se préparant une nouvelle fois à une course effrénée. User de techniques inflammables n'était pas possible, pire, cela risquait de le renforcer. Mieux valait ne pas arriver à cette éventualité et garder intacte la défense que Rikky possédait. Cependant, alors qu'il reprenait ses appuis, le cuisinier fut interrompu par son adversaire, apparemment en conversation avec quelqu'un.

La réponse fut sans appel : il allait arrêter le combat et en profiter pour fuir. Il était appelé ailleurs, mais à en juger par ses paroles, il allait rester sur l'île. D'autres Marines ? Une bien triste nouvelle. Qui plus est, le nom qu'il avait prononcé, « Stark » rappelait vaguement quelque chose au pirate. En y réfléchissant bien, il repensa à l'homme électrique rencontré sur une autre île. C'était certainement lui, ce qui faisait de cet endroit une zone très, trop dangereuse pour le dragon. Face à un autre adversaire apparemment intouchable, il n'aurait pas eu la moindre chance. Mieux valait garder la tête haute, ne pas s'affoler, faire comme si cette annonce n'avait engendré aucune pensée et fuir le plus rapidement et le plus discrètement possible.

L'autre homme, Clive, ne lui rappelait strictement rien, même s'il fallait noter qu'il l'avait tout de même rencontré deux fois auparavant, il n'avait jamais donné son nom, impossible, donc, de faire le lien.

« Fuis cette fois-ci, mais la prochaine fois que l'on se verra, je pourrai t'attraper sans neige, crois-moi ! » répondit le pirate avec un ton de défi.

Laissant le Marine s'enfuir, le cuisinier se rua sur le dernier magasin de friandises qu'il n'avait pas visité, pilla la vitrine telle l'ordure qu'il était et fuya expressément en direction du petit port où il avait laissé son bateau. Les provisions étaient faites, il allait pouvoir s'attaquer à la partie plus dangereuse de son périple : à savoir Grand Line, le cimetière des pirates, là où beaucoup étaient morts. Ceux qui y avaient survécu étaient devenus des Légendes et c'était de ceux-là dont le jeune cuisinier voulait faire partie.



Revenir en haut Aller en bas





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une boule pistache, pleeease ♫ [Zuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dragon Boule (Parodie)
» JEUX DE BOULE
» j'ai perdu la petite boule verte
» cherche tour ATX
» fractales de Juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: North Blue :: Autres îles de North Blue-