Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Un bien joyeux butin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pirate
Pirate
avatar



Tibarn
Messages : 124
Age : 27
Métier : Cannonier / Pilier de bar

Fiche du marin
PP : 400
PH : 538
Grade : Pirate
MessageSujet: Un bien joyeux butin   Lun 15 Oct - 15:16

Cette nuit était vraiment une belle nuit, le ciel était dégagé je rêvassais en contemplant la magnificence de la voûte céleste splendide en cette saison, mon regard s’arrêta sur l'astre lunaire dont la timide pâleur nocturne escortait mon frêle esquif jusqu'à bon port, du moins je l’espérais. Bercé par le roulis des embruns je commençais à trouver une certaine forme de quiétude.

- "Bon aller ce n'est pas le moment de s'assoupir" pensai-je en me relevant

En me mettant un peu d'eau sur le visage, je repensais à ce qui m'amenait dans ce coin paumé de South Blue. Une conversation, une seule et unique conversation surprise dans une auberge mal famée pour soulard de passage. Une discussion entre deux contrebandiers qui était venu pour conclure une affaire, de cet échange j'avais appris quelques informations des plus intéressantes la première étant le lieu et l'heure de leur transaction, la deuxième était de savoir combien d'hommes serait présent quand à la dernière infos elle était et de loin la meilleure, je savais à présent que le contenu de la cargaison n'était ni de l'or ni des armes mais un trésor encore plus précieux à mes yeux.

J'arrivai enfin à l'endroit où ces petits gredins allaient troquer leurs biens si précieux contre monnaie sonnante et trébuchante. J'accostai de l'autre côté de l'îlot et camouflai ma barque sous d'épais feuillages et je me mis en marche précautionneusement afin de dissimuler ma présence au maximum car après tout à trente contre un mes chances de réussite reste assez faible, enfin tant qu'ils ne savent pas que je suis la la question ne se pose pas.

Après avoir marché plusieurs minutes dans cette maudite jungle j’aperçus enfin l'entrée de la grotte ou ces forbans était sensé cacher leur maudite camelote. Ayant escaladé un rocher en surplombs j'observais les deux gardes posé à l'entrée

- "Les abattre d'une balle chacun ne poserais aucun problème" pensai-je "mais par contre cela ferais un de ses bruits "

J'esquissa l'ébauche d'un sourire, javais trouvé ma solution. Je jetais un cailloux dans les broussailles à quelque mètres du premier garde

-"Hum ? qu'est ce que c'est" dis celui ci
-" Surement une bestiole ne t’inquiète pas" lui répondis son compère
-"Je vais voir quand même" décida le premier homme
-"Comme tu veut mais dépêche toi si le boss vois que tu es partis sa risque de chauffer pour toi"
-"Oui je sais, je sais"

Parfais ! la était ma chance, je descendis de mon perchoir et avançais discrètement vers le cerbère maintenant seul, une proie presque trop facile, en prenant bien soin de sortir des broussailles derrière le garde encore en faction, je sortis des fourrés qui m'abritais, le garde me prenant surement pour son acolyte se retourna et me dit

-" Ha ba tu auras fais vi.."

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il reçu un grand coup de crosse sur la tête. Par soucis de discrétion j'attendis le deuxième garde qui était parti pour lui faire un sort à lui aussi. Une fois et après avoir pris grand soin de les ligotés et de les bailloner dans un petit coin tranquille un peu à l'écart, j’entrais dans l'antre de ces bandits.

L'intérieur de la grotte, légèrement éclairée par quelque torches posées ci et la sur les murs, me rappela quelque peu les geôles de la prison militaire ou il avait l'habitude de séjourner très régulièrement lorsque j'étais dans la marine. Me remémorer cet épisode de ma vie me fit sourire, enfin bon ce n'était ni le lieu, ni le moment d'être nostalgique, continuant d'avancer dans la pénombre je me faufilais dans les boyaux tortueux de ce géant de pierre, jusqu'à arriver devant une immense porte en bois sculpté

-"Parfait, voilà donc où il planque leurs magots finalement mes infos étaient fausses je pensais qu'il y aurait une trentaine de personnes au bas mot mais finalement mis à par les deux abrutis de l'entrée y'avait personnes" pensais-je en poussant la lourde porte.

Pour être fausses, elles étaient totalement pourries mes infos, en effet il n'y avait pas trente personnes mais bel et bien le double voir le triple.

-"Putain c'est toi l'abruti ouais !" me dis-je

Les regards interloqués de ces criminels endurcis quand ils me virent débarquer au milieu de leur réunion était plutôt cocasse, ce qui l'était moins fut la course-poursuite qui s'en suivi. Je cavalais dans toute la grotte, puis dans la forêt pour essayer de distancer mes poursuivants, les poumons en feu je jurais une nouvelle fois d'arrêter la clope. Lorsque soudain d'autres cris résonnèrent sur l'île :

-"la marine ! que tout le monde dégage des bâtiments de la marine ont accosté sur l'île !"

Profitant du chaos regnant désormais sur l'île j'en profitais pour me planquer dans un buisson. Malgré les forces écrasantes du gouvernement en action, les contrebandiers se défendaient plutôt pas mal, il fallait au moins leur accorder sa. Le carnage qui s'ensuivit fut d'une formidable violence, un marine visiblement un peu lâche qui souhaitait s'éloigner du conflit se séparait du groupe et s'approcha de moi.

-"Voilà une formidable occasion de filer" réfléchis-je

Aussitôt pensé aussitôt fait le voilà saucissonné et bâillonné pour un moment. À la fin de cette petite rixe j'allais me présenter au groupe qui vidait la groupe de sa précieuse marchandise:

-"Hey les gars ! le commandant veut que je m'occupe personnellement de ce coffre-ci"
-"Mais t'es qui toi ? je ne t'ai jamais vu." Me questionna-t-il
-"Son intendant, mais si vous le désirez je peux aller le chercher et nous pourrons alors débattre ensemble de qui je suis" leur rétorquais-je

L'homme soupirait et me tendais la caisse, après les avoir remerciés je retournais à ma chaloupe et mis les voiles le plus discrètement du monde. Une fois à quelque lieu de l'île j'ouvris la malle aux trésors et y découvris son précieux butin.

-"De l'hydromel d'Erbaff ! Une vraie rareté par ici, cela vaut bien quelque effort !" Dis-je en ouvrant la première bouteille.

Ce fut une cuite mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un bien joyeux butin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ma configuration est tel bien ou nul
» (résolu) bonjour je suis bien embêter avec un cheval ou un virus
» Bien le bonjour à tous.
» canton comment bien débuter pour un débutant
» Un site bien documenté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Autres îles de South Blue-