AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 La rencontre entre un révolutionnaire et un pirate.

Aller en bas 
AuteurMessage
Saizou Yukimura
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 60
Age : 22
Métier : pêcheur et navigateur débutant

Fiche du marin
PP : 78
PH : 78
Grade : Mousse

MessageSujet: La rencontre entre un révolutionnaire et un pirate.   Dim 15 Sep - 8:45

Saizou venait de vivre sa deuxième aventure sur l'ile du karaté, la première était celle où il avait rencontré Safira, une petite harpie avec les pourvoir du ito ito no mi, c'est-à-dire le fruit des fils, il l'avait aidé à fuir des personnes qui la poursuivais, puis sa deuxième aventure était celle avec un homme nommé Eikô, ne vous trompez pas ce n'est pas, ce n'est pas une aventure amoureuse ahah, il avait chercher un trésor avec lui, même que dedans il y avait pou lui une lame des 50, oui c'es un sabreur, ils étaient tous deux devenue les amies de Saizou, maintenant il ramait pour la première fois de sa vie car a chaque fois il avait été accompagné de marchands où c'était une navette qui l'avais amené. D'ailleurs il l'avait volé cette barque sans que personne le voie, bon la rame commencée à le souler, mais cela le musclait en même temps, mais il était quand même pressé d'arriver à sa prochaine ile, sont logue pos pointais vers le Nord-est, c'était l'ile de Saint Urea, une ile qui appartient à la marine, il allait pouvoir faire du grabuge, c'est cool ça, et peut être avoir sa première prime.

Après environ deux heures de navigation, il arriva à Saint Urea, il faisait beau et chaud avec une légère brise passait ce qui le fit frémir. Il regarda l'ile et la trouva magnifique, il voyait au port deux navires marines, et le jeune homme ce mi a sourire car cela pourrait lui permettre d'en tuer un ou deux ou voir une dizaine, et aussi en espérant avoir une petite sur sa tête avant d'aller sur Grand Line histoire qu'il puisse se faire respecter par tous, fallait-il qu'il mette en avant le coté qu'il ne connait pas encore, il ne faudrait pas car sinon il pourrait tué tout le monde, donc il faut mieux que le jeune pirate garde ne change pas de côté psychologique sinon gare aux autres.
Maintenant, il accosta sur l'ile, ou peut être n'allait-il pas tuer tous les marines, histoire d'en utiliser un ou deux pour aller dans une base et en espérant retrouver Gallen pour se rebattre contre lui et lui faire mordre la poussière. Bon, il descendit de sa barque, puis il commença à marcher dans la ville a la recherche d'un bar pour étancher sa soif, il marcha une dizaine de minutes puis il trouva un seul bar dans toute la ville, il entra, mais la porte a fait un grincement des plus horrible tels une file qui fait un cri strident. À l'intérieur du bar, il y avait un seul homme, cigare a la bouche et avec des lunettes, il alla s'installer à côté de lui tout en commandant un whisky, puis se tournant vers l'homme s'exprima :

« Bonjours, je suis Saizou Yukimura, je suis un pirate, je préfère être franc, car a ton allure et ton style vestimentaire, tu ne dois pas être un marine, alors toi, tu es dans quel camp ? »

Notre jeune héros commença à siroter son whisky tout en attendant la réponse du jeune homme, il allait peut-être changer toute la vie de Saizou en bien comme en mal.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroko Mariushi
Révolutionnaire
Révolutionnaire
avatar

Messages : 3

Fiche du marin
PP : 14
PH : 14
Grade : Militant

MessageSujet: Re: La rencontre entre un révolutionnaire et un pirate.   Lun 23 Sep - 1:03

Hiroko venait de quitter le groupe de révolutionnaire qu'il avait rejoint. Il connaissait bien la ville, il n'avait donc pas besoin d'eux pour se retrouver dans celle-ci. Il voulait un peu se détendre. Le nouveau révolutionnaire avait donc décidé d'aller dans un bar. On peut rencontrer de tout dans un bar. Des inconnus, des fous, des ivrognes, des amis, des femmes, chose importante et d'autres personnes. Il sortit donc l'établissement où il se trouvait pour se diriger vers un bar. Il marcha donc tranquillement vers celui-ci, sortant des allumettes et un cigare de sa proche. Il déposa donc son précieux et beau cigare sur ses lèvres et l'alluma. Il rangea par la suite son paquet d'allumettes dans sa poche et continua à marcher.

Il arriva par la suite devant la porte du bar. On pouvait entendre de la musique provenir de celui-ci. Eh bah, il n'allait pas vraiment se reposer avec autant de musique. Par grave. Il ouvra donc la porte de ce bar et entra. Il alla directement au comptoir, s'assoyant sur un tabouret. Il regarda la serveuse et prit la parole.

"Une bière."

La serveuse arriva par la suite avec sa commande. Il prit une petite gorgée et quelqu'un entra de le bar. Il alla s'asseoir à côté d'Hiroko, commandant quelque chose à la serveuse. Puis, se même homme prit la parole. Il se présenta sous le nom de Saizou Yukimura. Il était pirate. Eh bah, il ne pensait pas tomber sur ça ici, mais tant pis. Il n'aime pas vraiment les pirates, il pourrait donc se faire un plaisir à l'éliminé. Il voulait s'avoir par la suite il était dans quel camp. Le révolutionnaire se retourna donc vers le pirate. Il avait toujours son cigare dans sa bouche ainsi que ses lunettes de soleil sur ses yeux, les cachant par la même occasion. Il prit par la suite la parole, affichant un sourire sadique/fou.

"Salut. Hiroko Maruishi." Il marqua une pause, gardant toujours son sourire fou scotché au visage. "Un pirate ? Eh bah, je ne pensais pas rencontrer ça ici, assez surprenant non ? En fait, pas vraiment, mais les chances qu'on rencontre ces vermines dans un bar perdu au beau milieu d'une ville perdue est assez rare." Il laissa échapper un petit rire, replaçant une mèche de ses cheveux. "Je suis dans quel camp ? Disons que je suis le bien et la mal. La justice et le crime. Toi, dans se calcul, tu tournes vers le cobaye, rat de laboratoire. Désolé, je m'égare."

Il se retourna donc, reprenant sa bière dans sa main. Il enleva son cigare de sa bouche et prit une gorgée de bière. Puis, il remit son cigare entre ses lèvres. Il ne regarda même pas Saizou et reprit la parole, affichant de nouveau son sourire spécial.

"Tu es fier d'être un pirate ? De patrouiller les mers pour rien ? Pour rafler des trésors aux autres ? Bien que cela soit dans un but secondaire, étant donné que la majorité des pirates visent un titre stupide, qui ne sers strictement à rien, je parle bien entendu du : seigneur des pirates." Il laissa de nouveau échapper un rire.

Il agissait plutôt mal avec le nouveau arrivant, mais c'était son rôle. En fait, il tentait plutôt de débuter son jeu. Non, il venait de débuter son jeu. Dès lors où il avait ouvert la bouche pour parler à Hiroko, celui-ci venait d'entrer dans son jeu. Il avait poser plusieurs pièges des ses questions. Voyons voir si ce jeune pirate est intelligent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saizou Yukimura
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 60
Age : 22
Métier : pêcheur et navigateur débutant

Fiche du marin
PP : 78
PH : 78
Grade : Mousse

MessageSujet: Re: La rencontre entre un révolutionnaire et un pirate.   Mer 25 Sep - 11:52

Saizou s'était installé à côté d'un homme, et il avait commencé à lui parler ensuite cet homme en question lui répondit :

"Salut. Hiroko Maruishi." Il marqua une pause, ayant un sourire fou de scotché au visage. "Un pirate ? Eh bah, je ne pensais pas rencontrer ça ici, assez surprenant non ? En fait, pas vraiment, mais les chances qu'on rencontre ces vermines dans un bar perdu au beau milieu d'une ville perdue est assez rare." Il laissa échapper un petit rire, replaçant une mèche de ses cheveux. "Je suis dans quel camp ? Disons que je suis le bien et la mal. La justice et le crime. Toi, dans se calcul, tu tournes vers le cobaye, rat de laboratoire. Désolé, je m'égare."

Il le regarda perplexe, pour lui répondre :

« Selon tes propos, tu devrais être une personne qui n'est pas de la marine, car elle n'est pas le mal, ni le crime, selon si on se place d'un point de vue civil, tu n'es pas un pirate, car tu ne pensais pas en rencontrer et tu l'aurais dit tout de suite à mon humble avis. Je dirais que tu serais plus un révolutionnaire plus qu'autre chose, mais ce n'est qu'une simple déduction, si ça se trouve, je me trompe complètement, mais je ne pense pas, car il n'y a que les révolutionnaires qui peuvent dire qu'ils sont le bien et le mal, la justice et le crime. »

Saizou était plutôt content de sa réponse, alors pour ça, il buvait le whisky qu'il avait commandé, mais Hiroko e tourna, bu sa bière et remis son cigare dans sa bouche, puis se mit à parler sans regarde le pirate qui se dressa devant lui :

"Tu es fier d'être un pirate ? De patrouiller les mers pour rien ? Pour rafler des trésors aux autres ? Bien que cela soit dans un but secondaire, étant donné que la majorité des pirates visent un titre stupide, qui ne sers strictement à rien, je parle bien entendu du : seigneur des pirates." Il laissa de nouveau échapper un rire.

Mais le pirate ne se laissa pas déconcentrer et répondit :

« Fier ? Bien sur que je le suis, je suis pirate, car j'aime l'être, si j'avais choisi un autre camp, je l'aurais aimé autant comme celui que j'aime. Je te signalerais que toute personne qui est sur les mers, patrouille pour rien. Il faut bien qu'il gagne leur vie eux aussi, qu'il puisse manger, boire a leur faim et aussi changer de vêtements quand ils en ont envi, tout le monde le ferait voler le trésor des autres, que ce soit marine, pirate, révolutionnaire et même chez les civils. Il ne sert pas strictement a rien, celui-ci permet d'être connu à travers toutes les mers, et aussi d'être crains par tous. Tiens les révolutionnaires cours eux aussi après un truc qui est strictement stupide, il essaye d'instaurer leur loi et de prendre la place de la marine, mais on le sait très bien ça n'arrivera pas, fin, c'est comme ça que je vois les choses, mais je ne moque pas des révolutionnaires, je les respecte autant que je respecte les autres pirates. »

Il venait de lui répondre, en espérant que cela lui plaise et qu'il ne se mette pas à se battre juste pour une réponse, mais le pirate pouvait compter sur un pouvoir extraordinaire qu'était son fruit du démon, mais se pourrait-il qu'Hiroko en est un aussi, se serait très dole que deux possesseurs de fruit du démon se battent l'un contre l'autre. Nous allons bien voir la réaction de cet homme, qui pouvait soit devenir son allié soit devenir son ennemi comme le fut Gallen un marine qu'il a rencontré auparavant et sur lequel il avait décidé de prendre sa revanche.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroko Mariushi
Révolutionnaire
Révolutionnaire
avatar

Messages : 3

Fiche du marin
PP : 14
PH : 14
Grade : Militant

MessageSujet: Re: La rencontre entre un révolutionnaire et un pirate.   Mer 25 Sep - 20:21

Le nouveau révolutionnaire était assit au bar, prenant sa bière et fumant son cigare tranquillement. Par la suite, un homme était venus le voir sous le nom de Saizou Yukimura et il disait être pirate, chose que Hiroko déteste, mais il n'avait pas l'intention de le montrer maintenant, peut-être plus tard, c'est-on jamais, bien que niveau force, Hiroko ne possède pas grand chose, mais il a un cerveau, il pourrait bien s'en tirer. Il venait donc de se présenter à Saizou. Celui-ci reprit vite la parole répondant au jeune scientifique. Il disait que Hiroko ne pouvait pas être un marine ni un pirate. Par la suite, il affirma que seul les révolutionnaires pouvaient dire qu'il était le bien et le mal, la justice et le crime, chose totalement faux, mais il se tut, commençant à boire et à fumer son cigare.

Par la suite, le jeune pirate prit la parole répondant de nouveau à Hiroko à sa question s'il était fier d'être pirate. Celui affirma qu'il était fier de l'être et que la majorité des gens sur les mers patrouillaient pour rien. Chose vrai, bien qu'au final, ils ont tous un objectif, même si celui-ci, du point vue stratégique, n'est guère utile. Par la suite, il dit que les révolutionnaires couraient pour un truc stupide, mettre leur loi et faire disparaître la marine. Pourquoi cela n'arriverait pas ? Il se tourna donc la tête, fixant le pirate dans les yeux. Il avait toujours ses lunettes de soleil qui lui cachait les yeux. Il prit par la suite la parole.

""Un révolutionnaire dis-tu ? Serais-je quelqu'un comme ça ? Serte, pense le si tu le souhaite, mais comme dit, je suis le bien et le mal. Je peux être le pire comme le meilleur, une sorte de dieu vois-tu ? Il afficha un sourire en coin et reprit la parole. "On ne me connait pas, je disparaîtrais un jour après avoir commis l’irréparable. On a tous des buts dans la vie, j'ai les miens et je sais comment les atteindre."

Il afficha de nouveau un sourire et termina sa bière. Il écrasa par la suite son cigare sur la table, la brûlant un peu. La jeune serveuse fut assez surpris, mais ne dit rien, étant un peu inquiète. Hiroko claqua par la suite des doigts affichant un sourire sadique. Pourquoi faisait-il ça ? Avait-il une raison, le serons-nous ? Peut-être, peut-être pas...Il regarda de nouveau le pirate en prenant la parole.

"Tu es donc fier de l'être ? Eh bien, tant mieux. Par contre, il y a un truc dans se que tu as dis qui ne marche pas...Les révolutionnaires font ça pour rien ? Dit moi, mon cher, si tu aurais la force et le pouvoir de faire changer les choses, mettre des nouvelles lois qui te sont propre, dirais-tu que cela est impossible ?" Il laissa un petit rire s'échappé, reprenant par la suite la parole. "Stupide, serte, mais pas irréalisable. Les gens peuvent contrôler les autres pour atteindre leur but, même si celui-ci parait énorme. Présentement, dans ta position actuel, que se soit maintenant dans ce bar, ou ailleurs sur les mers, tu n'es qu'un pion sur l'échiquier, je suis le fou. Je peux avancer peut importe la distance, je suis prêt du roi aussi. Suis-je le roi ?"

Hirko s'amusait, il n'aurait pas vraiment de difficulté à plonger Saizou dans son jeu, plus stupide qu'autre chose, mais il appréciait. Par contre, certaines de ses paroles étaient-elles vrais ? Le doute est là, qui est vraiment Hiroko...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saizou Yukimura
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 60
Age : 22
Métier : pêcheur et navigateur débutant

Fiche du marin
PP : 78
PH : 78
Grade : Mousse

MessageSujet: Re: La rencontre entre un révolutionnaire et un pirate.   Mar 15 Oct - 16:20

Saizou était toujours au bar en train d’attendre sa réponse en fixant Hiroko, celui-ci devait être un jeune révolutionnaire, mais dan ses paroles on voyait bien qu’il possédait un énorme potentiel, quel tai ce potentiel ? Et bah il a l’air d’être intelligent, c’est surtout dans sa façon de parler et d’essayer d’embrouiller le pirate, mais il n’y arrivera pas. Il avait toujours ses lunettes de soleil qui lui cachait les yeux. Il prit par la suite la parole.

""Un révolutionnaire dis-tu ? Serais-je quelqu'un comme ça ? Serte, pense le si tu le souhaite, mais comme dit, je suis le bien et la mal. Je peux être le pire comme le meilleur, une sorte de dieu vois-tu ? Il afficha un sourire en coin et reprit la parole. "On ne me connait pas, je disparaîtrais un jour après avoir commis l’irréparable. On a tous des buts dans la vie, j'ai les miens et je sais comment les atteindre."

Le jeune homme rigola, puis répondit au propos d’Hiroko :

« Oui tu en es un, cela ne fais pas de doute. Un dieu ? Tu serais pas un peu allumé sur le bord ? Même le plus grand des révolutionnaires ne se considèrerait pas comme un dieu, fin c’est ce que je pense. »

Il afficha de nouveau un sourire et termina sa bière. Il écrasa par la suite son cigare sur la table, la brûlant un peu. La jeune serveuse fut assez surpris, mais ne dit rien, étant un peu inquiète. Hiroko claqua par la suite des doigts affichant un sourire sadique. Pourquoi faisait-il ça ? Avait-il une raison, le serons-nous ? Peut-être, peut-être pas...Il regarda de nouveau le pirate en prenant la parole.

"Tu es donc fier de l'être ? Eh bien, tant mieux. Par contre, il y a un truc dans se que tu as dis qui ne marche pas...Les révolutionnaires font ça pour rien ? Dit moi, mon cher, si tu aurais la force et le pouvoir de faire changer les choses, mettre des nouvelles lois qui te sont propre, dirais-tu que cela est impossible ?" Il laissa un petit rire s'échappé, reprenant par la suite la parole. "Stupide, serte, mais pas irréalisable. Les gens peuvent contrôler les autres pour atteindre leur but, même si celui-ci parait énorme. Présentement, dans ta position actuel, que se soit maintenant dans ce bar, ou ailleurs sur les mers, tu n'es qu'un pion sur échiquier, je suis le fou. Je peux avancer peut importe la distance, je suis prêt du roi aussi. Suis-je le roi ?"

On voyait bien que le révolutionnaire essayait de plonger Saizou dans on jeu, qu’allait-il faire ? Rentrer dedans ? Ou rester sur le côté tout en faisait mine de ne rien comprendre et paraitre pour un homme stupide, mais pour l’instant il allait répondre aux questions de l’homme en fasse de lui :

« Si j’avais les choses pour tout changer ? bien sur que je le ferais, qui serait assez stupide pour le faire hein ? Peut être un vieux débris de ce monde mais pour moi se n’est pas le cas. Si tu es le fou et que tu pense que tu et proche du roi, cela veut dire que tu n’es pas le roi, mais si sa se trouve c’est moi le roi ici, qui te dit pas que c’est moi qui te manipule ? Je peux être dans ton camp dans cinq minutes et te lâcher aussitôt pour quelqu’un d’autre, qui ne te dit pas que je suis aussi toute les pièces de ce fameux échiquier dont tu parle hein ? Je peux aussi être la reine qui se déplace partout sur ce putain d’échiquier, alors maintenant arrête ton petit jeu, j’ai bien compris que tu essayais de m’embrouiller mais cela ne marchera pas, je ne suis pas aussi bête que tu le pense. »

Le pirate continua a siroté son verre suite a sa petite réponse, qu’allait répondre le révolutionnaire en face de lui ? Nous allons bientôt la savoir.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rencontre entre un révolutionnaire et un pirate.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre entre un révolutionnaire et un pirate.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] "Symbiose" entre SoftwareZator et site web....
» Question sur compatibilité entre carte mére et carte graphique
» Petites insertions entre amis....
» Le meilleur choix entre plus de mémoire ou moins mais plus rapide ?
» Gestion de collisions entre sprites en 2D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Royaume de Saint Urea-
Sauter vers: