Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 Il est temps ! [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



“Invité”

MessageSujet: Il est temps ! [solo]   Ven 19 Juil - 17:38


I - Introduction



Je ne faisais que voyager à travers le Monde entier à la recherche de puissants adversaires et je n'arrêtais pas tous de les vaincre un à un, me procurent de plus en plus d'expérience. Au fur à mesure des combats, je ne cessais de devenir plus fort, ma force ne cessait d'augmenter et je maîtrisais de mieux en mieux mes sabres. Il est vrai que ce n'était que le début, bien évidemment. Je comptais aller encore plus loin, j'étais un pirate après tout. Une nouvelle route m'attendait, il n'y avait pas que les mers bleus... Grand Line m'attendait ! En faite, des adversaires encore plus puissant que moi m'attendait à la suite de ce voyage, j'en étais très content. Mais quand allait-il sortir ses puissants adversaires ? À la fin, au début, au milieu de mon voyage ? Une question qui me perturbait énormément.

Vous aimeriez bien savoir pourquoi, hein ? Et bien je ne voulais tout simplement pas perdre mon équipage... il ne fallait pas que notre route se termine à la première île que nous allions croiser. Dans ce cas-là, je devais donc me préparer, mais pour le moment, ce n'était pas tellement un problème pour moi. J'étais devenu assez fort pour affronter pleins d'adversaires d'une puissance incroyable. J'étais devenu assez bon pour rivaliser avec beaucoup de célèbres personnages et c'est pour ainsi dire... que je comptais également en devenir un... de ces célèbres personnages ! Moi aussi très bientôt le monde allait entendre parler de moi. Je l'avais promis à cette personne... je l'avais promis. Je devais devenir le meilleur bretteur au Monde, peu importe ce qui se passe ! C'était mon objectif... un rêve plutôt.

Mais ce n'était pas n'importe quel rêve... c'était un rêve que je devais réaliser et que je comptais réaliser ! Simplement, on peut dire que j'ai encore le temps. Il y a encore tellement de choses que je dois apprendre avant de rencontrer ce mystérieux personnage... nommé meilleur bretteur du Monde... membre des forces de la Marine. Je savais à quel point il était fort et à quel point mon combat allait être décisif lorsque j'allais le rencontrer. Bien sûr, je le savais tout ça ! Mais je savais aussi que je pouvais très bien le vaincre... en combattant de puissants adversaires. C'est pour ainsi dire que cette route allait m'en faire voir de toutes les couleurs, sûrement. Chaque personnage que je rencontrais, me disait la même chose. Il me disait tous à quel point Grand Line est terrible... terrifiante.. effrayante.

En tout cas, je n'avais pas peur du danger ! Après tout, j'étais un pirate, je cherchais l'aventure. Le danger était tout simplement normal lorsqu'on prenait cette voie... et il faut être sûr lorsqu'on prend une voie. Moi, j'étais sûr, je savais exactement ce que je faisais. Et peu importe le prix qu'il fallait endurer, je comptais exécuter cette promesse... je comptais devenir le meilleur bretteur au Monde à l'aide de mon Capitaine qui voulait devenir le Seigneur des Pirates. Un parfait Duo, vous ne trouvez pas ? Des objectifs bien similaires qu'on avait tous les deux et pour le moment... il m'avait devancé. Mais je ne comptais pas rester les bras croisés. Nous devions nous rejoindre dans quelques jours et j'avais appris une très mauvaise nouvelle... sa tête était mise à prix ! Pourquoi une mauvaise nouvelle ?

Et bien c'est tout bonnement parce que moi j'en avais pas ! D'ailleurs, il y avait cet autre personnage aussi, du nom de Obby. Il faisait aussi partie du Noah's Ark. Il avait une prime de quinze millions de berrys. Des nouveaux pirates sortaient de partout on dirait ! Il y avait un autre homme dont sa première prime était de cinquante millions de berrys. On appelait ça les nouveaux rookies, d'après le journal que j'avais lu au Royaume de Luvneel. Sur mon petit bateau, j'avançais tranquillement sur les flots à la recherche d'un Royaume où un Roi était empereur sur cette île. Un Roi qui décidait de tout et de rien... une île qui était fortement protégé par la Marine... un Royaume immense.

    Ryohei − Bientôt... j'arriverai à destination. Le Royaume n'est plus très loin.


Je savais que je n'étais plus très loin grâce au conseil d'un certain personnage qui m'avait appris quelques cours de Navigation avant de prendre la mer, dans la dernière île où je m'étais retrouvé. Il m'avait indiqué un chemin, que je devais prendre, pour rejoindre le Royaume que je souhaitais. J'espérais juste que ses explications étaient justes, car dans le cas contraire, lorsque je le retrouverais... je ne donnerai pas cher de sa peau.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Il est temps ! [solo]   Ven 19 Juil - 18:07



II - Une Arrivée Imprévue



C'était bon signe pour le moment... je ne faisais que voyager sur les mers librement, sans aucune attaque de la part de Marines ou bien d'autres bateaux... c'était bon, je pouvais tranquillement me reposer en gros. J'arrivais donc gentiment à destination, même si je n'étais pas tellement pressé. De toute façon, c'est juste que le temps jouait en faveur du Royaume. Le carnage allait se faire tout simplement plus tardivement, c'était aussi simple que ça. J'observais attentivement le ciel tandis que j'étais couché sur mon petit navire, dos contre le bois, les bras le long du corps. Je voyais plusieurs oiseaux passer au-dessus de moi... ils allaient vite... bon sang ce que je donnerais pour voler ainsi. J'avais toujours rêver de pouvoir voler librement, en haut dans le ciel.

Pour la simple et bonne raison que personne ne pouvait me déranger ensuite, je pouvais être libre, agir comme bon me semble... et non comme maintenant... où je devais agir en fonction de ce qu'indiquait les lois du Monde, du Gouvernement Mondial. Peut-être que j'avais toujours voulu être un oiseau parce que je suis très flemmard... c'était peut-être la raison. Mais une chose est sûr, si j'avais pris la voie de Pirate, c'était certainement pour être libre et encore maintenant, c'est dans le même but. Oui, je ne voulais pas me faire marcher sur les pieds par ses personnages étranges du Gouvernement Mondial. Je pouvais encore me souvenir de ses personnes qui se croyaient au-dessus des autres... alors qu'ils n'étaient que des humains, comme nous. Pourquoi ils faisaient ça ?

Pourquoi ils se prenaient pour je ne sais qui ? Cette fois-là, je n'étais encore qu'un gamin... je ne pouvais pas faire grand chose. Mais aujourd'hui, j'étais devenu assez fort pour combattre ses personnages du Gouvernement Mondial qui me prenaient de haut. Tout le monde devait être libre de ses mouvements, c'est ce que je voulais moi. Et puis, l'aventure, c'est ce que je souhaitais aussi. C'est la raison à laquelle j'avais choisis ce camp et pour le moment... il ne m'avait pas encore posé de problèmes. Je flottais au-dessus des mers, librement, calmement, sans aucun ordre, libre de tout. Je cherchais à devenir le meilleur bretteur au Monde, une autre raison pour laquelle j'avais choisis ce camp. Bientôt, ça allait se faire, tout le monde allait reconnaître mon talent de bretteur hors paire.

Je m'approchais doucement de ma destination. Le Royaume, je pouvais le voir, il était en face de moi, mes yeux reflétaient cette immense forteresse protégée par la Marine. Je n'allais pas tarder à débarquer, mais est-ce que j'allais arriver en douceur ? Telle était la question... car on ne pouvait pas y entrer très facilement. D'ailleurs, j'avais pris un nouveau style, un tout nouveau look. Lors de mon voyage au Royaume de Luvneel, j'avais piqué la cape d'un certain soldat de la Marine et à présent j'utilisais ce vêtement pour me distinguer des autres en tant que Pirate ! J'avais enlevé tout signe qui représentait le Gouvernement Mondial et la Marine bien évidemment. Je ne voulais pas porter un de leurs emblèmes horribles, c'était normal après tout. Enfin je dis ça, parce que voilà.

C'est tout bonnement banal, je ne suis pas avec eux, je ne vais pas porter leurs emblèmes. Une chose était sûr, ça me donnait un air encore plus sanguinaire et c'est ce que j'appréciais dans ce nouveau style. Je m'approchais donc tranquillement du Royaume, me redressant calmement sur mon bateau, avant d'approcher librement les portes... des gardes s'y trouvaient. Il y en avait exactement cinq d'après ce que je pouvais voir. Ils étaient tous armés d'un fusil de longue portée apparemment. Heureusement, les combats que j'avais mené, m'avait apporté une vue plutôt perçante. C'est la raison pour laquelle j'arrivais à voir depuis la position dans laquelle je me trouvais. Une distance d'environ vingt mètres nous séparait, c'était assez grand tout de même. Il fallait s'approcher.

Laissant faire les courants marins qui m'emmenait dans la direction voulue, je positionnais mes mains sur les poignées de mes sabres, prêt à agir lors du rapprochement. Je regardais attentivement les cinq soldats qui se trouvaient au port, avec des armes, ils ne comptaient pas attaquer apparemment. Heureusement, ils ne me reconnaissaient pas, j'avais pris un nouveau look après tout. C'était très dur de voir mon visage et puis ma tête n'était pas mise à prix, j'avais donc toutes mes chances de me rapprocher, en y réfléchissant. Je lâchais donc mes lames à ce moment, me disant qu'il serait mieux d'aller au contact. J'arrivais donc tranquillement vers le port, laissant mon bateau et montant lorsque les cinq soldats m'entouraient soudainement et l'un parlait.

    Soldat − On peut savoir qui tu es .. ? Et pourquoi tu es ici ?


Il ne fallait pas que j'agisse stupidement et sans réfléchir comme je le faisais parfois, lorsque je me retrouvais en danger, face à une vingtaine de soldats. En ce moment, ils étaient tout simplement aux nombres de cinq. Ils n'étaient pas énormément, c'était donc vite fait. Je préférais alors attendre et lui répondre calmement.

    Ryohei − Je m'appelle Ryohei Meishin... dans le but de vous tuer...


Je venais de faire un gaffe il faut dire... ma soif de sang avait pris le dessus et je venais subitement de parler dans l'inconscience. Après ça, il fallait donc directement agir. Les soldats n'avaient pas compris au début, jusqu'au moment où l'un d'eux prenait les directives et demandait aux autres de me tuer. Malheureusement, leurs lenteurs faisaient défauts et au moment où ils pointaient les armes sur moi, je dégainais rapidement mes deux sabres en tournant sur moi-même pour déclencher une tornade de lames destructrices qui les envoyaient tous valser, complètement mort. Ils étaient raides, au sol, sans possibilité de bouger. Une immense porte se trouvait juste devant moi, elle était en acier, ça tombait bien. Je regardais alors les soldats une dernière fois et me retournais.

    Ryohei − Très bien... c'est l'heure d'entrer à présent. Il est temps d'entrer et de leurs montrer un avant goût d'un membre du Noah's Ark !


Défilant mon sabre que je tenais à l'aide de ma main droite, j'envoyais une lame d'une taille plutôt grande qui me permettait de trancher rapidement et délicatement un bon bout du grand portail. Mon chemin était tracé à présent... je pouvais enfin y entrer dans ce Royaume. Une arrivée plutôt brusque que je venais de faire, mais je n'avais pas eu le choix malheureusement. C'était ici que tout commençait.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Il est temps ! [solo]   Ven 19 Juil - 18:29



III - Un Début Chaleureux



Comme convenu, je me frayais donc un chemin avec mes lames qui étaient d'une qualité supérieur aux autres qu'on pouvait voir dans le Monde. Jusqu'à maintenant, jamais je n'avais eu des lames comme celle-ci. Elles étaient tout simplement splendides et bien tranchantes pour un homme sanguinaire tel que moi. La lame que j'utilisais le plus était l'une des vingt et une lames d'exceptions et l'autre était dans les cinquante lames de qualités supérieures. Elles avaient toutes les deux un nom dont l'une était Destroyaar et l'autre El Drago. Des noms qu'on ne trouve pas très souvent dans le monde de la piraterie. C'était d'ailleurs des sabres que j'avais réussis à prendre lors de victoire des combats. Chaque fois que je gagnais, je remportais un trophée et jusqu'à maintenant, c'était mes plus beaux trophées.

Il est vrai que je pouvais avoir mieux, mais bon, lorsqu'on voulait devenir le meilleur bretteur du monde à ce moment, on ne pouvait pas trouver mieux. Enfin, maintenant aussi je le veux ce titre de meilleur bretteur du monde et chaque jour qui passait, me donnait encore plus envie de le devenir. Enfin, il serait préférable de revenir à nos moutons. Après avoir découpé un bout de la grande porte en acier, j'entrais tranquillement dans le Royaume avec des petits pas bien calmes, histoire de me détendre un peu avant d'arriver au rond point, le moment le plus attendu. On allait très certainement entendre cet événement un peu partout car je ne comptais pas repartir les mains vides. Il y avait un Roi à la tête de ce Royaume, mon désir était tout simplement de le tuer, pour avoir encore plus de réputations.

D'après ce que j'avais entendu sur certaines îles, le Roi de ce Royaume était à cette place grâce à sa force incroyable. On racontait qu'il était l'un des meilleurs bretteurs de la région, j'étais ici dans le but de l'affronter et de le vaincre. Malheureusement, je n'étais pas tellement venu discrètement il faut dire. J'arrivais alors brusquement et à mon arrivé dans le Royaume, des soldats de la Marine étaient déjà là. Je venais d'en tuer cinq exactement et lorsque je faisais mes premiers pas après la porte d'entrée, ils étaient déjà une bonne quinzaine à m'attendre tranquillement avec des armes à feux dans les mains. Je les observais tous, attentivement, d'un regard froid et sanguinaire avec le désir de tuer. Je me mettais alors en position de combat, une aura enveloppait mon corps.. une aura sombre.

    Soldat − Regardez... ce type.. c'est un démon ou quoi ?!!


Mes bras se croisaient et mes sabres faisaient de même. Je formais comme un X avec mes bras et mes lames. Mes jambes fléchissaient, je m'accroupissais légèrement en avant, j'étais tout petit à la vue de tout le monde. Je préparais donc mon attaque, ils comptaient tous m'attaquer en même temps avec les armes qu'ils possédaient... des fusils. Certains étaient avec des sabres, ils étaient à l'avant de l'armée et c'est là qu'après observation... que je trouvais la faille. D'une vitesse resplendissante, j'attaquais tous les soldats en même temps pour les trancher un à un avant d'arriver derrière eux, toujours dans la même position. Ils se tournaient tous immédiatement afin de me regarder, ils n'avaient pas remarqué ma technique et gentiment, je rangeais mes deux lames dans leurs fourreaux.

    Ryohei − Nittoryuu... Dark... Pegasus.


Alors qu'ils voulaient tirer des balles à l'aide de leurs fusils d'assauts sur moi, soudainement, ils s'écroulaient tous un à un, s'étant fait trancher par mes deux lames. Une technique que je pratiquais seulement en cas de besoin et on peut dire que là, il fallait l'utiliser. Les soldats étaient venus en grand nombre il faut dire, je me demandais bien où toute cette histoire allait m'emmener alors que ce n'était que le début. Bientôt, j'allais rejoindre le centre du Royaume, j'étais tout excité à l'idée de pouvoir combattre cet homme d'une grande renommé à l'utilisation du style à trois sabres... Santoryuu. Mais avant cela, j'avais encore des choses à accomplir. Passer de force l'armée de la Marine pour pouvoir passer. Courant à grande vitesse, j'arrivais gentiment au centre du Royaume. La suite, prochainement.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Il est temps ! [solo]   Sam 20 Juil - 1:50




IV - Un Carnage


On ne pouvait pas me reconnaître vu mon style vestimentaire à moins bien évidemment de s'approcher de moi. J'avais faire en sorte de me faire un ré-équipement histoire d'avoir un tout nouveau look, pour paraître plus cool ou plutôt plus dangereux. Après tout, je n'étais pas le genre d'homme avec qui il fallait rester à tout bout de champ en faisant des blagues. Ce que je recherchais moi, c'était le combat... rien d'autre. Si je n'avais pas rencontré cette personne du nom de Clint, mon Capitaine, je serai sûrement derrière des barreaux à l'heure qu'il est. Faisant des saccages à tout bout de champ, les Marines en auront certainement eu marre de moi et m'auront enfermé directement. Je lui dois une fière chandelle il faut dire... je lui dois beaucoup, mais tout ça se sera pour la prochaine fois.

J'avais d'autres affaires que de penser à lui pour le moment. Je devais me préoccuper de ma position actuelle qui n'était pas très bonne à vrai dire. Je me retrouvais poursuivi par des Marines, car j'essayais tout simplement de tuer le Roi de ce Royaume. Est-ce une raison de m'arrêter ? Certainement. Il m'arrivait parfois d'être stupide, une chose qui est dû à ma volonté de devenir Pirate. Depuis que j'avais choisis ce camp, je ne réfléchissais plus à ce que je faisais et je ne faisais que faire ce que je pensais être juste ou bien amusant. Pour le moment, ça m'avait énormément aidé, mais là ça ne semblait plus être la même chose. Je m'approchais à petit pas du centre du Royaume, j'allais commencer. On allait entendre parler de moi, c'était sûr, avec ce que je comptais faire justement.

Il y avait des soldats de la Marine qui me poursuivaient et j'entrais enfin dans la zone qu'on appelle "habitation". Sur le champ, je me dissimulais à travers les civils qui se trouvaient dans cette zone. Il y avait énormément de personnes, j'étais très bien camouflé. J'entendais les soldats de la Marine hurler et l'un d'eux disait de se disperser pour me retrouver... moi. Etait-ce un bon plan de leurs part ? Il fallait y réfléchir, mais semblait-il qu'ils avaient fait ça à l'improviste... ses imbéciles. Je me mélangeais avec les civils du Royaume lorsque je pouvais apercevoir non loin deux soldats qui me cherchaient en regardant partout autour d'eux. Je m'approchais calmement vers eux et avec toute discrétion pour arriver dans leurs dos, les sabres en main avant de les poignarder.

Mes sabres pénétraient leurs corps pour ensuite toucher le coeur. Les deux hommes tombaient rapidement au sol tels des marionnettes à qui on retirait les fils. Il y avait alors une grosse panique, les civils reculaient soudainement pour laisser place aux deux soldats morts et à ma personne. Les autres Marines étaient plus loin, mais avaient entendu le boucan et s'empressaient de venir rapidement voir la scène. Il y en avait cinq qui débarquaient exactement. Quant à moi, je restais en retrait, toujours caché entre tous les personnages qui s'y trouvaient avant d'escalader rapidement un bâtiment. L'un d'eux tournait le regard dans ma direction, sans faire exprès, et me repérait aisément. Alertant les autres soldats, je devais m'empresser de monter et je pointais le ciel.

Je pouvais voir qu'il y avait encore beaucoup à grimper, que je n'y arrivais pas à temps si je le faisais. Je préférais donc laisser tomber et d'un saut en arrière, j’atterrissais au milieu des cinq soldats de la Marine. Je tombais très vite sur la paume de mes pieds avant que cette scène ne me rappelle la fois précédente, à l'entrée. Je dégainais mes deux sabres et tournais à nouveau, comme avant, il y a de cela dix minutes pour tous les éjecter au loin. Tous les autres soldats m'avaient repéré... c'était trop tard... il fallait en finir maintenant. Mes deux lames dans chaque main, les civils étaient effrayés par le spectacle et courraient dans tous les sens. J'envoyais une lame de vent contre le bâtiment qui s’effondrait sur le champ, anéantissant tout sur son passage, plus particulièrement des habitants.

Plusieurs personnes innocents mourraient sous mes yeux et je n'avais aucune pitié pour eux... simplement de leurs souhaiter un bon voyage dans l'autre Monde. Il y avait beaucoup de Marines qui étaient prêts à l'attaque, notamment sur ma droite lorsque je tournais rapidement sur moi-même avant d'envoyer une déferlante tornade de lames destructrices. Cette attaque emportait une bonne dizaine de soldats de la Marine ainsi que des civils. On pouvait voir du sang se répandre dans toute la surface, c'était affreux... monstrueux. J'enchaînais aussitôt avec une course vers les autres soldats qui n'osaient pas tirer à cause des habitants qui se trouvaient sur le champ de bataille. Me dirigeant sur eux, je tranchais tous les personnages sur mon chemin, un à un, et ceci sans scrupule.

Un monstre sanguinaire... c'est ce qu'on pouvait voir en m'observant. Huit habitants que je tranchais à l'aide de mes deux lames avant d'arriver vers les soldats de la Marine pour faire de même. Je les éliminais tous autant qu'ils étaient et je continuais de tourner sur moi-même, enchaînant tornade après tornade. Les bâtiments tombaient comme des chutes d'eaux, le Royaume commençait gentiment à s'effondre et leurs duretés tuaient des soldats et des habitants. Un sourire diablotin qui s'affichait sur mon visage, j'étais content de voir cette scène. Lorsque soudainement, une balle atteignait mon corps. Je regardais rapidement qui cela pouvait bien être quant je voyais un autre groupe de Marines. Décidément, ils voulaient ma peau, ça ne faisait aucun doute, pauvre idiots.

    Ryohei − Personne ne sortira vivant... je vais tous vous tuer.


C'était un vrai carnage ce qu'il se passait là. Je devenais complètement fou... j'étais assoiffé de pouvoir, la soif de sang me montait à la tête. À toute vitesse, à l'aide de mon Shunpô, j'arrivais alors en un éclair entre l'armée de soldats qui se trouvait à ma droite, là où on m'avait tiré dessus. J'atterrissais entre deux personnages lorsque je les voyais tous regarder mon ancien position, n'ayant même pas remarqué que je n'étais déjà plus là. Je découpais alors le corps des deux personnages à mes côtés pour ensuite attaquer le troisième avec mes deux lames, lui plantant les pointes de mes sabres dans son corps, pour qu'il ne respire plus. J'éliminais tout le groupe en moins d'une septantaine de secondes avant de regarder autour de moi le carnage que je venais de faire.

Je n'avais pas mon mot à dire là-dessus. Des immeubles étaient effondrés et des cadavres se trouvaient à tout bout de champ. Il y avait des soldats partout, raide sur le sol avec des habitants du Royaume les accompagnant. Je marchais ensuite tranquillement pour rejoindre la tour principal de ce Royaume, esquivant les briques des bâtiments et les cadavres qui s'y trouvaient lorsque soudainement, un homme m'attaquait à l'aide d'une arme blanche. J'esquivais de justesse l'attaque, c'était rapide, pour ensuite prendre de la distance. J'observais autour de moi, personne, lorsque apparaissait la personne que je recherchais... le Roi !

Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Il est temps ! [solo]   Sam 20 Juil - 3:07




V - Le Roi tué


Juste à cet instant, je venais tout simplement de toucher le jackpot. Oui, je n'avais même pas eu besoin d'aller à la rencontre du Roi, car il était venu me voir de son plein gré. Après tout, je le comprenais parfaitement il faut dire. Un Roi se doit de protéger son Royaume normalement et il était venu dans ce but-là, je supposais. Si il ne venait pas... que penseraient les habitants ? Ce serait fort dommage qu'il perde toute estime. À le voir à première vue, il ne semblait pas tellement content. Il semblait très en colère même. On pouvait voir qu'il éprouvait de la rage envers une certaine personne et le seul personnage qu'il avait sous ses yeux... c'était moi. Qu'avais-je fais ? Je cherchais simplement à le rencontrer. Je n'avais pas fais exprès de faire tout ce massacre, ce n'était pas dans mon but.

Mais malheureusement, ses soldats de la Marine m'étaient tombés dessus et les habitants ou civils, comme vous préférez, eux-aussi. Il était donc dans mon devoir de les éliminer, tous autant qu'ils étaient, sans hésitation. Je ne devais laisser aucune trace de moi, je devais éradiquer toute vie humaine dans ce Royaume. J'étais venu ici pour affronter seulement le Roi, mais qui dit Roi... dit grand crime si nous le buttions. J'avais donc décidé de venir seul, je ne voulais pas mettre les membres de mon équipage en danger, c'était tout bonnement normal, non ? Par ailleurs, des imprévus avaient eu lieu et je m'étais fais attrapé par la vue des soldats de la Marine, mais pour le moment tout allait bien, il ne restait plus que le Roi. Après ça, je devais vite partir, car des navires allaient arriver.

Je voyais bien dans les yeux du vieil homme... il avait certainement déjà appelé le QG de la Marine, des hommes à l'aide de bateaux n'allaient sûrement pas tarder à venir, je devais donc accomplir ma mission rapidement. Je me contentais alors de garder mon sang-froid, je ne pouvais le perdre dans un moment pareil, je n'affrontais pas n'importe qui. Je regardais attentivement ce mystérieux personnage qui me montrait un chronomètre apparemment et me donnait le temps de quinze minutes exactement. Il continuait en disant que c'était le temps qu'il fallait pour le battre. Sinon... la Marine n'allait pas tarder à débarquer d'une minute à l'autre. J'avais donc compris ce que je devais faire et je n'attendais pas la moindre seconde avant d'attaquer directement à l'aide de mes sabres.

    Ryohei − Nitoryuu... l'envol du cheval ailé !


J'étais en pleine course, une démarche bien rapide qui m'avait permis d'arriver vers mon adversaire en un éclair avec un saut juste au-dessus de sa tête. Je dégainais mes deux sabres à une vitesse éclair lorsque je tranchais la personne de haut en bas, verticalement donc. Mes lames allaient atteindre rapidement les épaules de mon ennemi lorsque celui-ci sortait à son tour le grand jeu, Santoryuu. Il combattait à l'aide de trois sabres et stoppait mon attaque à l'aide de ses lames donc. Je repoussais l'attaque de mon adversaire avant de me retrouver à quelques centimètres de lui, reculant de quelques pas. Mais à ma grande surprise, il en profitait pour m'attaquer en touchant d'abord mon ventre, une petite coupure se dessinait... mon vêtement se découpait. Heureusement, c'était petit.

Je venais de subir comme une attaque de griffe d'un animal. Ce n'était rien de grave, mais ça n'était pas encore terminé malheureusement. Je ne voyais donc pas venir le premier coup, mais le deuxième, il était dans ma zone de vue. J'arrêtais la frappe de mon adversaire à l'aide du sabre dans ma main gauche pour ensuite tenter un coup de mon arme à la main droite. Je me faisais également stopper net. Ma stratégie basique chez un utilisateur de Nitoryuu avait aisément échoué. Il ne devait donc pas être n'importe qui... j'avais compris à qui j'avais à faire. Mise à part ça, le combat ne faisait que commencer et il avait déjà l'avantage, quelque chose que je ne devais pas laisser faire. Mes deux mains étaient bloquées... les siennes aussi... mais sa troisième lame ne l'était pas, elle était toute libre.

Il tournait alors la tête légèrement avant de revenir sur sa position pour aller même à l'opposé du geste. Sa lame arrivait à toute vitesse au niveau de ma gorge, je risquais de me faire trancher la tête, mais je ne pouvais pas... je ne pouvais pas perdre maintenant. Lâchant prise, je basculais brusquement mon corps en arrière avant de faire une pirouette arrière en posant mes mains au sol et levant les pieds au ciel avant que le contraire ne se passe. Pendant ce mouvement circulaire, je frappais le vieil homme du pointu de ma chaussure, une douleur qu'il ne pouvait esquiver et qui lui avait fait perdre l'équilibre. Je me redressais rapidement, voyant une ouverture qui s'était offerte lorsque j'arrivais à toute vitesse, devant lui, à l'aide de mon Shunpô pour lancer mon attaque meurtrière...

    Ryohei − C'est la fin...


Je balançais mes bras de côté avec la pointe de mes sabres dans une seule direction, vers celle de mon adversaire, pour refermer mes bras afin que mes lames ne se plantent dans les poumons de mon adversaire. Celui-ci arrêtait aussitôt de respirer petit à petit, faisant des mouvements étranges et brusques... lorsqu'il m'attaquait indirectement à l'aide de son sabre au niveau de la poitrine, me marquant d'un trait étrange, une coupure. J'avais été tranché au niveau de la poitrine, ça me faisait atrocement mal, mais tout ceci était finalement terminé. Je regardais le Roi, il tombait à terre pour finir, ses trois sabres entouraient son corps. Un brave combattant que j'avais combattu il faut dire... le meilleur bretteur de North Blue, c'était lui ! Mais j'avais réussis... j'avais finis par le battre.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



“Invité”

MessageSujet: Re: Il est temps ! [solo]   Sam 20 Juil - 3:25




VI - Voyage Achevé


Je finissais par tuer le Roi... lui qui était un ancien Pirate d'une bien grande prime d'ailleurs. Je venais de l'achever, là, maintenant... devant toutes ses personnes. Ou plutôt... devant tous ses cadavres. J'avais terminé mon devoir avec brio, j'allais partir à présent pour rejoindre mon équipage qui devait sûrement m'attendre. Je voyais déjà Clint m'accueillir avec son plus grand sourire, car après tout, j'étais le seconde l'équipage Noah's Ark. Un grand travail que je venais d'établir ici, laissant des meurtres de partout, non seulement ça, aussi un Royaume détruit. Je secouais brusquement mes sabres et rapidement, le sang s'enlevait de mes lames et je les rangeais dans mon fourreau avant que je n'observe autour de moi. Tout était désert... il n'y avait pas de mots pour décrire ça, c'était le chaos.

Il y avait du rouge partout, sans exception, avec des corps écrasés par les bâtiments et des personnages tranchés de partout, des civils comme des soldats. Un boulot exceptionnel que je venais d'accomplir là et personne ne devait savoir qui l'avait fait. Me montrant alors au grand jour... j'enlevais calmement mon capuchon de ma tête pour laisser apparaître qui j'étais. Ma cape ne me servait plus à rien, c'était tout simplement inutile ce que je portais là. L'ancien pirate, meilleur bretteur de North Blue, que j'avais combattu, qui s'était allié à la Marine, m'avait détruit la cape... pourtant... je l'aimais si bien cette cape. Elle me donnait un style bien particulier il fallait dire, mais bon, ça allait être pour une autre fois. Je l'enlevais donc complètement, mes habits habituels étaient en dessous.

Je ne réfléchissais pas trop à ce que je faisais ou bien à ce que je pouvais faire lorsqu'un mystérieux personnage sortait de son trou avec un objet bien étrange dans la main. Je l'observais attentivement lorsque je constatais une chose... c'était le journalier ! Celui qui prenait les photos pour montrer aux Marines, qui étaient les criminels. Je ne devais pas me faire avoir, je devais immédiatement le tuer. Mais avant que ses pensées ne me viennent à la tête... cette fois-ci c'était moi qui était trop lent. Il avait déjà pointé son laser sur moi et c'est alors qu'un grand flash illuminait mes yeux, me rendant complètement aveugle. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait et à ma découverte, le photographe était déjà partit... je m'étais fais prendre. Cette fois, c'était sûr, je n'allais plus passer inconnu.

Désormais, on allait très certainement me chercher... des chasseurs de primes allaient sûrement débarquer de partout après les événements qui venaient de se passer et la petite prime qu'ils allaient mettre sur ma tête. De toute façon, je ne risquais pas grand chose si je rejoignais tranquillement mon équipage et que je restais avec eux comme il se doit. Je tournais alors le dos au Royaume, me dirigeant rapidement vers la porte que j'avais découpé en deux pour pouvoir entrer... pensant à ce qu'avait dit mon ancien adversaire à propos de la Marine... ils allaient arriver ! Je m'empressais sur mes pas pour accélérer le rythme lorsque je trébuchais inutilement sur une pierre qui me faisait simplement perdre mon temps pour me relever sur le champ. Je continuais vers le port, mon navire attendait.

Je n'avais pas un magnifique bateau qu'on pourrait croire ou quoi que se soit du genre... simplement un petit navire qui me transportait à travers les îles le temps de notre rencontre avec l'équipage. Très bientôt, nous allons partir sur Grand Line ! Un destin plein de rebondissement nous attend très certainement. Montant sur mon petit navire, je naviguais aussitôt au loin, tournant la tête pour voir une dernière fois cet endroit qui allait sûrement être gravé dans ma tête... un événement que je n'allais jamais oublier.

    Ryohei − Au revoir...


C'est tout ce que j'avais pu dire... en murmurant... lorsque je voyais des navires de la Marine, certainement envoyé par le Gouvernement Mondial, dans la direction du Royaume où tous les morts régnaient. Un sourire mesquin s'affichait sur mon expression. Je continuais simplement de naviguer à l'aide de rame à moitié cassé, me rendant au point de rendez-vous.

Revenir en haut Aller en bas





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: Il est temps ! [solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est temps ! [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» temps de chargement d'un swf sur l'appel d'un bouton ?
» [résolu] Départ d'une animation sur un temps suivant l'heure
» [Résolu] reglez le temps de l'animation sur un swf ?
» Temps de réponse au démarrage des locos
» Gagner du temps pour éjecter vos périphériques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: North Blue :: Autres îles de North Blue-