Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pirate
Pirate
avatar



Eikô Kuro
Messages : 54
Age : 21
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 102
PH : 104
Grade : Pirate
MessageSujet: « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass   Dim 30 Juin - 14:28

«La vie est un combat Accepte-le.»


Plusieurs mois s'étaient écoulés après mon arrivée au sein des Mayhem's. Être un pirate était formidable. La sensation de liberté, tant recherchée, était enfin venue à moi. Rien ne paraissait pouvoir arrêter mes rêves avec mon équipage à mes côtés. Je n'avais aucun regret. Nous n'avions pas encore connu des aventures extraordinaires, mais selon moi, ce n'était qu'une question de temps. Keith m'avait parlé de Grand Line, la route de tous les périls. Cette partie du monde me faisait frémir d'impatience lorsqu'on l'évoquait. L'idée d'y mettre les pieds m'obsédait. Chaque jour me rapprochait du moment fatidique, mais pour l'heure, j'allais me rendre dans le Royaume de Bliss. Le voyage avait été aisée. Nous avions un équipage complet et nous ne pouvions rien craindre de particulier. Les monstres marins, les navires pirates, c'étaient du menu fretin comparé à la puissance destructrice du croquemort et de l'équipage.

Bref, nous accostâmes sur la terre ferme en début d'après-midi. Tout de suite, la chaleur de l'endroit m'obligea à troquer mes vêtements habituels par un kimono blanc et une paire de tongs. Kaméo, le navigateur du groupe, n'oublia pas de m'avertir que les nuits étaient souvent glaciales sur les îles désertiques et me conseilla d'emmener des vivres et des vêtements chauds. Il me fallut environ une trentaine de minutes pour être prêt à partir. Je pris un sabre dans ma chambre et rempli une grosse gourde d'eau fraîche avant de filer sur la terre ferme. Je faisais partie des deux membres qui se rendraient vers la ville du royaume, c'est-à-dire, Bebop et moi. Malgré le fait que je ne le connaisse pas très bien, j'entretenais de bonnes relations avec le cow-boy. Malgré le fait que je ne connaisse pas sa véritable identité, cela ne me dérangeait pas de parcourir le désert aux côtés de cet homme. Une occasion en or pour assister à ses capacités de tireur d'élite et de cybernétiques.

Le désert s'étendait devant à moi à perte de vue. J'avais en ma possession une carte qui m'indiquait notre position. Au loin, un énorme édifice indiquait la direction à suivre. C'était une pyramide de taille modeste, construite pour servir de repère pour les voyageurs aguerris. Nous devions, Bebop et moi, nous déplacer jusqu'à cette construction avant la tombée de la nuit. Je jetai un coup d'oeil vers mon camarade avant de lui lancer.

« Allons-y ! Que la chance soit avec nous ! »

Cette terre inconnue allait nous donner du fil à retordre, c'était sûr. Songeur, j'observai pendant une ou deux secondes l'horizon puis je m'avançai d'un pas pour m'élancer vers l'aventure. La vie était un combat et il fallait l'accepter. Je ne tournerais jamais le dos au danger. Jamais.

_________________


Dernière édition par Eikô Kuro le Sam 13 Juil - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Eustass G. Jensen
Messages : 59

Fiche du marin
PP : 375
PH : 373
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass   Mar 2 Juil - 19:15



Royaume de Bliss




De l’eau avait coulé sous les ponts depuis les évènements s’étant déroulés dans le laboratoire du docteur Grimmaud. Plusieurs nouveaux membres d’équipage étaient venus renforcer les rangs des Mayhem’s se plaçant ainsi sous la coupe de son capitaine, l’extravagant Keith R. Scythe qui commençait à se faire un nom dans le monde de la piraterie. L’homme au haut de forme, bien qu’unique en son genre particulier, était ce que l’on pouvait appeler un chef dévoué. C’est d’ailleurs cette facette de sa personnalité qui était à l’origine de la dette à vie que Bebop avait envers lui. Le faucheur avait sauvé ses deux précieuses armes, ses chéries, Undine et Denevu sur cette île perdue de South Blue, geste d’une valeur sans limite …

C’est d’ailleurs avec l’une des plus nouvelles recrues que le cowboy allait devoir faire équipe pour une petite expédition dans le royaume de Bliss. Mais à dire vrai cela ne lui posait aucuns problèmes, Eustass était plutôt une personne ouverte qui n’avait aucun mal à se lier avec les autres. Il faisait partie des gens plutôt sociable et sa mauvaise/bonne habitude de sans arrêt dire ce qu’il pensait ouvrait généralement des portes, à coup de botte certes, mais elle les ouvrait … Il fallait dire que le temps passer sur les mers avait créé des liens et Eiko était loin d’être quelqu’un de désagréable, c’était un nakama …

En accostant sur le bout de terre aride qu’était Bliss, les deux hommes subirent immédiatement le contre coup du climat désertique. La chaleur digne d’une véritable fournaise semblait difficilement supportable de prime à bord, mais au bout de quelques dizaine de minutes, l’organisme s’y accoutumait assez bien sans pour autant inhibé entièrement inhiber les effets des hautes températures … Cachant ses yeux en formant un auvent avec sa main, Bebop regarda en direction du soleil comme pour constater ce qu’il sentait déjà, l’astre donnait l’impression de brûler plus intensément qu’ailleurs … Fort heureusement pour lui, il avait un nouveau chapeau qui le protégerait de ses puissants rayons …

- Oh Oh … Ca tape bien ici … Je comprends que l’on ait pas croisé énormément de bateaux en venant, qui voudrait venir ici pour se faire frire, le poireau ♫ ...

Suivant son partenaire, le cowboy s’engagea dans les étendues infinies de sables. Les dunes s’étalaient jusqu’à l’horizon et même le lieu qu’il souhaitait rallié semblait impossible à rejoindre. Néanmoins, un désert ne pouvait pas avoir le dessus sur les deux pirates, sans quoi rejoindre Grand Line aura été une vaste blague pour eux … Eikô exprima une petite parole faisant référence à la chance ce qui amusa quelque peu Eustass …

- Si c’est de chance qu’on a besoin, tu es avec le bon cowboy, ouaip ouaip ♫ … Mais je penses surtout que c’est d’eau qu’on aura besoin, beaucoup, beaucoup de flotte !

Le temps passait et chaque tableau s’offrant à la vue de notre homme aux cheveux ébène lui donnait une mauvaise impression de déjà-vu. La marche était assez pénible sur la surface friable qui recouvrait le sol, de plus le sable se faufilait partout même jusqu’à des endroits qu’il aurait été indélicat de préciser … Soudain, un grondement sourd se fit entendre, une sorte de rugissement venant de nulle part …

- Tu as entendu ça l’ami ?!


HRP:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Eikô Kuro
Messages : 54
Age : 21
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 102
PH : 104
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass   Lun 8 Juil - 7:32

Pirates vs Ver géant des sables


Nous avions abandonné notre rafiot depuis belles lurettes et pourtant, rien avait changé dans le désert. Toujours du sable, toujours le même soleil énervant. A quelques mètres, le carcasse d'un dromadaire gisait à même le sol, étendue sur le côté. Finir dans un tel état ne me plairait absolument pas. Je soupesai rapidement ma gourde pour être sûr d'avoir de la flotte. A première vue, elle était encore pleine, à moins que cela  soit du sable. Frappant mon propre visage à l'aide d'une claque, je m'empêchai de sombrer dans le désespoir. Certes, mes lèvres ne laissaient échapper aucune plainte désespérée, mais mon visage affichait un profond agaçant. Alors que tout paraissait tranquille, un grondement sourd déchira les alentours. Mon corps sursauta en un instant, pas de panique, mais prêt à dégainer d'une seconde à l'autre mon sabre. Plusieurs secondes s'écoulèrent depuis le cri. Je n'osai pas faire, le moindre bruit, le moindre pas, la moindre action. Bizarrement, le danger n'était toujours pas apparu. C'était au moment où je m'apprêtai à faire un commentaire que la bête sortit de sa cachette.

« Bebop. Je crois que notre imagination nous a... Je marquai une pause pour assister à l'apparition d'un monstre. ...jouer un tour. Une deuxième pause me permit de garder momentanément mon calme. PUT*** DE M*RDE ! C'EST QUOI CE BORDEL ?! »

Pendant un moment, je n'en crus pas mes yeux. C'était forcément un mirage et il allait disparaître dans un clin d’œil, c'était une question de temps. Un nouveau hurlement vrilla mes tympans. Finalement, le monstre était bel et bien là pour nous bouffer tous crus. C'était une énorme bête, sans tête, sans yeux, mais ayant pour seul orifice une énorme gueule béante montrant une quantité inimaginable de dents. Le ver géant avait surgi des profondeurs de la terre. Il se dressait majestueusement dans notre direction et il donnait l'impression d'être à la recherche d'une proie. Il n'avait pas l'air de détecter notre position avant que j’aie la malencontreuse idée d'effectuer un mouvement. Comme si de rien était, ce monstre venu des enfers retourna sous le sable. Cependant, il n'avait pas eu l'intention de s'en aller, oh que non, il se dirigeait cette fois-là dans notre direction. Conscient du danger, j'hurlai à mon camarade de prendre ses jambes à son cou s'il ne voulait pas mourir dans d'atroces souffrances. Est-ce que le fruit d'Indy permet de dompter ce genre d'invertébré ? Une partie de mon esprit me répondit non.

Là n'était pas le sujet, parce que nous n'avions pas de madame-qui-aime-les-animaux ni de croque-mort psychopathe et sanguinaire. Bebop et moi avions la chance de faire nos preuves et de devenir de véritables hommes, avec beaucoup de chances de disparaître dans le bide de l’abomination. Un ver géant des sables contre deux hommes. Le combat du siècle. Or, pour sortir indemne de ce désert, nous devions nous échapper au plus vite, voir éliminer notre adversaire. La seconde solution me tenta. Le terrain était vaste et aucune échappatoire n'était possible. De plus, ce serait un magnifique affrontement, car je me sentais rouiller depuis quelques temps. La vie en bateau rend les gens faibles lorsqu'il n'y a pas d'action et qu'un put... un gentil capitaine élimine tous les ennemis avant que son équipage puisse faire quoique ce soit. Mon sabre, sorti de son fourreau, n'attendait qu'une unique chose : verser du sang.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Eustass G. Jensen
Messages : 59

Fiche du marin
PP : 375
PH : 373
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass   Ven 19 Juil - 20:15



Ver Géant




Le grondement souterrain se fit une nouvelle fois entendre. Comme pétrifié par ce bruit, Bebop se stoppa net. Ses muscles se raidirent et son souffle s’accéléra … Pourtant rien ne semblait étayer l’hypothèse d’une quelconque présence. Si bien qu’Eiko se laissa aller à un commentaire sur leurs imaginations qu’il n’eut cependant pas le temps de terminer. Il fut interrompu par l’apparition inopinée d’une énorme créature au corps cylindrique. Cette dernière d’une atrocité sans pareil, poussa à nouveau un hurlement effroyable qui brisa une bonne fois pour tout le silence du désert. Une chose était certaine, elle était là pour faire des deux pirates son casse-croûte …

- C’est pas vrai … Encore un … Et comme si ce n’était pas assez que je déteste ça, celui-ci à un millier de dents, tsé ♫ …

Ce commentaire plus destination de lui-même, trahissait un évènement du passé au cours duquel il avait déjà eu à livrer bataille à un rampant de la sorte. Plus petit et moins dangereux, la bestiole qu’ils avaient en face d’eux allait sans aucun doute leur donner du fil à retordre … Le cowboy entendit son ami lui hurler de fuir, mais l’idée lui parut assez absurde, dans une telle étendue de sable, leur progression ralentie ne leur suffirait en aucun cas à se mettre à l’abri. Et quel abri … Au vue de la taille de l’animal rien ne paraissait assez sûr …

- Je pense qu’on aura plus de chance à lui faire sa peau ! Et crois-moi, si je dois claquer, jamais ce ne sera en terminant dans le ventre de cette atrocité ♫ !!! Eustass s’interrompu en voyant Eiko sortir son sabre … Je vois que tu es du même avis que moi haha, cet aprem’ c’est vermine party ♫ !!!

L’homme aux cheveux ébène dégaina en un éclair ses deux colts chéris et pressa vigoureusement les détentes de chacun sans demander son reste. Les munitions explosives dont étaient chargées les armes éclatèrent sur la peau du ver ne lui causant que des dégâts trop minimes que pour réellement l’inquiéter. C’était bien la veine du cowboy qui était sur le point de terminer de nouveaux types de projectiles qui lui auraient été d’un grand secours dans une telle situation face à une telle créature …

Mais l’heure n’était pas à la confection d’armes. Le ver qui pourtant n’avait pas d’yeux se tourna en direction du cowboy. Quelque chose lui permettait de sentir la présence des deux pirates et savoir exactement quoi pourrait être un atout de choix dans cette lutte acharnée. L’aberration se dressa encore un peu plus signe qu’il allait passer à l’attaque. Bebop qui se savait en danger entama un pas de danse afin d’utiliser une technique de déplacement mais se rendit compte que sur une telle surface, l’efficacité serait nettement amoindrie. C’est donc par chance que ce dernier esquiva l’assaut du ver qui entra à nouveau dans le sol. Cette manière de lutter était assez lâche mais l’animal au moins lui, avait de véritables chances d’en ressortir et il était le prédateur …

- Cette saloperie veut vraiment nous bouffer Eiko ! Va falloir la jouer serrer, click click ♫ !

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Eikô Kuro
Messages : 54
Age : 21
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 102
PH : 104
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass   Mer 24 Juil - 21:16

« Est-ce que tu croyais que j'allais t'abandonner afin de fuir comme une mauviette ? Plutôt crever ! »

Je ne blaguais pas sur ce point. Mon visage affichait une mine vraiment sérieuse. J'observais attentivement la créature qui hurlait imbécilement sous mes yeux. Réfléchissant pendant plusieurs secondes, je me demandai vraiment où frapper. J'avais l'impression d'être minuscule face à ce ver. Bebop, selon ses dires, avait déjà eu la chance de se frotter à ce genre de bestiole. Il paraissait, tout comme moi, excité à l'idée d'éliminer cette immense bête. Sans perdre du temps, le cow-boy dégaina ses deux pistolets puis les pointa en direction de notre adversaire. Ces deux bijoux étaient magnifiques. Je n'avais jamais encore eu l'occasion de voir mon équipier les utiliser. Comparé à eux, le sabre que je trimballais avec moi depuis plusieurs jours laissait à désirer.

« Je t'interdis de clamser avant moi ! »

Bebop n'avait probablement pas entendu ma remarque puisqu'il tira des balles explosives sur le ver géant. Pour mon plus grand bonheur, les explosions avaient à peine chatouillé le monstre. Normalement, je ne devrais pas me réjouir que notre adversaire soit toujours debout, mais je voulais porter au moins un coup au ver. Je détestais avoir le sentiment d'être inutile. Soudain, le ver se tourna vers nous ou plutôt, vers Bebop. L’invertébré devait avoir une espèce de radar dans le cerveau pour nous détecter. Il se dressa plus haut comme pour signaler un assaut. Le sniper commença à faire des pas de danse à côté de moi. Ce n’était pas le moment pour s’amuser ! Incroyable, mais vrai, ses pas avaient l’air de lui donner une meilleure vitesse de déplacement.

Ma contemplation prit fin au moment où le ver géant passa à l’attaque. Il se jeta sur nous la tête la première et la gueule ouverte montrant ses milliers de dents aiguisés. De justesse, mes réflexes et mon corps entraîné me permirent d’échapper à une mort atroce. Après avoir effectué plusieurs roulades sur le sol ensablé, je me relevai en m’appuyant sur mon sabre. Ce jeu finirait par me fatiguer très vite. La monstruosité réalisa le même tour de magie que tout à l’heure. Après des vibrations terrestres et un fort grondement, elle sortit du sable avec l’envie de me gober d’un coup en sortant de sous le sable. Par chance, j’avais eu l’idée de quitter au plus vite mon ancien emplacement. En me jetant sur l’arrière-train sur le sol, je crus voir une zone au teint rouge sur le sommet du crâne du ver pendant qu’il se dressait vers le ciel. A première vue, cette partie paraissait être plus vulnérable que le restant du « corps » de la bête géante. Une idée plus que folle me vint soudainement à l’esprit. Certes, elle serait dure à mettre à exécution mais, ce serait le seul moyen pour en finir avec cet affrontement.

« Bebop ! J’ai un plan en tête. La bête m’empêcha de finir ma phrase car elle me chargea à nouveau dessus. Encore une fois, j’esquivai rapidement en courant sur le côté. Est-ce que tu pourrais faire l’appât et attirer la chose en-dessous de cette colline ? Le ver répéta encore la même action, c’est-à-dire, venir du sol pour me manger. Pourquoi s’acharnait-elle sur moi ? Bref, je continuai à exposer mon stratagème à mon allié. Une zone sur sa tête m’a l’air plus fragile. Il faudrait que je parvienne à y sauter pour y planter mon sabre. Au pire, si tu peux, essayes de lui bousiller la partie dont je viens de te parler ! »

Mon discours était à peine terminé que je ne me permis pas de souffler un instant. Notre survie reposait sur la réussite de mon plan. Je courus donc vers la colline que j’aperçus, à une vitesse hallucinante. Jamais dans ma vie je n’eus pas à me déplacer à une vitesse pareille. Enfin, peut-être que si, lors de mon exploration dans cette fichue jungle sur South Blue. Secouant de la tête, je faisais en sorte de ne pas égarer mon esprit. Au bout d’environ trois minutes, ma course m’amena enfin au sommet de la colline. L’endroit était assez haut pour me permettre de sauter sur le crâne du ver. Depuis mon point d’observation, je regardai si mon équipier avait réussi sa partie du boulot ou s’il avait réussi à se débarrasser du l’aberration. Mon caractère égoïste voulait que la première situation soit la bonne, mais bon, j’allais voir laquelle le destin avait choisie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Eustass G. Jensen
Messages : 59

Fiche du marin
PP : 375
PH : 373
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass   Sam 17 Aoû - 22:22



♫ Fight Fight ♫




- Plutôt crevé hein ?! Que tu partes ou que tu restes la mort est au rendez-vous, alors autant se la jouer cowboy, deux hommes faces à une immonde bête sauvage … Qui ressortira vainqueur de cet affrontement dantesque ♫ … Quoiqu’il arrive ce coup-ci, j’y laisserai pas mon chapeau !

Tandis que Bebop était la proie de l’assaut de la bête, Eiko restait figé à contempler le spectacle ce qui pouvait mener à se demander s’il trouvait la situation de son coéquipier amusante. Le cowboy lui n’en menait pas long face au ver qu’il venait d’esquiver de justesse et qui allait sans aucun doute revenir à la charge sans trop tarder. Les deux pirates avaient le désavantage du terrain ainsi que celui des armes, autant dire qu’ils étaient en mauvaise posture bien qu’ils n’avaient pas encore perdus non plus … Enfin le garçon aux cheveux argents donna signe de vie, souhaitant apparemment exprimer une idée qu’il avait dû avoir en observant attentivement. Cependant, l’aberration semblait être d’un tout autre avis et ne pensant qu’à son estomac, fit son apparition à la droite du bretteur tentant ni une ni deux de la gober en une bouchée …

- Faire … L’ap … pât ?! …

Cette idée saugrenue était pourtant loin d’être idiote, mais devoir faire l’amuse-gueule sur patte d’un annélide n’avait rien de réjouissant pour notre homme au grand chapeau. S’il était déjà difficile d’esquiver les assauts de la bête, nettement avantagée dans le sable, le faire lorsqu’elle se concentrerait uniquement sur un individu paraissait impossible … Malgré ces points négatifs et n’encourageant pas à suivre cette tactique, Bebop hocha de la tête et se mis à tirer. Chaque fois qu’un barillet était vide, il le remplaçait par un autre et répétait ce cycle inlassablement afin d’acculer un maximum le ver et d’avoir cent pour cent de son attention …

- Let’s rock and roll baby ! ♫ … Click, click, click, click ♫ …

Entre deux coups de feu, Bebop claquait sur la cuisse donnant naissance à un rythme étrange qui pouvait même paraitre comme étant de la musique. Petit à petit il se mit à remuant d’une manière lancinante, une fois à gauche, une fois à droite. Puis enfin vint le moment de bouger, le cowboy réitéra sa précédente technique de déplacement afin de prendre de l’avance sur le ver pour gagner la colline sans pour autant cesser de lui tirer dessus mais à une cadence diminuée, économie de munitions l’y obligeant …

Rapidement, l’animal qui n’avait plus d’yeux que pour le plus vieux des deux pirates, fondit sur sa proie faisant ondulé son corps sur la sable chaud, à la manière d’une femme un peu grosse n’arrivant pas à se relever. Le spectacle était peu ragoutant mais au moins, de cet angle, Bebop pu apercevoir la zone dont parlait Eiko, il était vrai qu’en prêtant un peu plus d’attention, celui-ci pu la distinguer clairement …

* Et maintenant … BANG ♫ !!! L’ultime détournement d’attention !!! *

Le cowboy rangea ses armes en les faisant tournoyer d’abord puis tendit son bras cybernétique face à lui en direction de l’animal. Une lumière éclaira dans un premier temps sa paume puis une rayon fusa jusqu’au ver et le frappa sur le haut du crâne, lui arrachant par la même occasion un bon morceau de chair, de quoi nourrir un équipage entier pendant un temps plus que raisonnable …

- C’est à toi amigo ! ♫ Cette monstruosité se tortille de douleur, profites-en pour la perforer !!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Eikô Kuro
Messages : 54
Age : 21
Métier : Charpentier

Fiche du marin
PP : 102
PH : 104
Grade : Pirate
MessageSujet: Re: « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass   Sam 24 Aoû - 9:13

Bebop faisait du bon boulot. Il semblait encore danser sur le sable tout en échappant à la portée du monstre invertébré. Avec ses deux pistolets, ils tiraient en rafale afin d'attirer l'attention de notre adversaire. Ainsi, j'avais pu tranquillement rejoindre ma position actuelle. Lorsque le ver et mon ami arrivèrent à proximité de la falaise, je sentis que c'était le moment pour moi d'agir. Mon compagnon porta une ultime attaque en tirant un rayon lumineux avec son bras. La bête hurla de souffrance puis commença à se tortiller dans tout les sens. Au bout de quelques secondes, il cessa son vacarme puis s'immobilisa, comme pour essayer de percevoir la position de ses deux proies. Cependant, je ne lui en avais pas laissé le temps. Après avoir assez pris mon élan, je courais à vive allure avant de bondir dans les airs. Seul un fou aurait pu agir de la sorte selon moi.

Mon point d'atterrissage se trouvait sur la zone située au sommet du crâne de la monstruosité que j'avais repéré précédemment. J'utilisai ma technique "Kagayaku taiyô" qui consistait à me jeter dans les airs derrière le soleil. Comme d'habitude, j'enchaînai cette technique avec "Sora ni anawoake". La lame de mon sabre s'enfonça dans le point faible du ver et fit verser beaucoup de son sang. J'avais probablement touché le cerveau de l'insecte géant. Cependant, pour son plus grand malheur, je ne comptais pas m'arrêter en si bon chemin. Afin de m'assurer qu'il soit mort, je répétai plusieurs fois la même action, c'est-à-dire, l'éliminer à bons coups de sabre dans le crâne. Le ver recommença à se tortiller, mais en vain car quoi qu'il fasse, je demeurais fixé sur sa tête. Au bout d'un certain moment, je compris qu'il n'était vraiment plus nécessaire de le faire quand le cadavre du monstre commença à se laisser tomber vers le sol.

Un sourire aux lèvres, je quittai en sautant quelques secondes avant que l'horreur n'atteigne le violemment le sol. Après une roulade à moitié ratée, je rejoignis mon compagnon d'armes qui se tenait à proximité. Sans lui, j'aurais fini dans le bide du ver depuis des lustres. Lorsque je fus en face de lui, je levai ma main vers lui. Finalement, nous venions de prouver que l'homme pouvait surpasser un géant, pas seulement par sa force, mais aussi par son ingéniosité. Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas ressenti autant d'adrénaline et de joie. On dirait que participer à un combat me procurait toujours autant de plaisir.

« Tapes m'en cinq, Bebop ! »

Observant les environs, je constatai que le soleil déclinait peu à peu à l'horizon. L'idée de dormir à l'air libre ne m'enchantait guère, donc trouver un abri au plus vite serait l'idéal. De plus, je ressentis un mauvais pressentiment. Le vent soufflait drôlement fort. Faisant part de mon inquiétude à mon camarade, je lui proposai de quitter sur-le-champ notre emplacement, afin de rejoindre un autre endroit plus sûr. Au loin, j'observai à nouveau le cadavre inerte du ver. Dire que j'avais prévu de m'enfuir après l'avoir vu. Si je l'avais fait, je n'aurais plus mérité ma place au sein des Mayhem's et mes ancêtres auraient eu hontes de moi. J'étais fier d'avoir combattu avec honneur. Par contre, autant d'action m'avait donné faim.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: « La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass   

Revenir en haut Aller en bas
 

« La vie est un combat Accepte-le. » | PV - Eustass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» input a$ n'accepte pas les caractères -/:,?.;space etc....
» Script de combat - on sait pas c'est quoi
» Guide des formules de combat.
» Galerie d'avions spéciaux "Ace Combat Infinity"
» mon ordi est t'il toujours proteger ?(résolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: South Blue :: Royaume de Bliss-