Partenaires





Index
Inscription
Rechercher
Membre
Connexion
Déconnexion
Votre Profil
Boîte de MP
Groupe

















+ Perso' Prédéf'
+ Batailles Navales
+ Conquête d'îles
+ Tales of Beginning
+ Haut-Fait

Nouveaux arrivants : +10PP/RP
Nous recherchons de vils pirates ou d'idéalistes révolutionnaires pour faire face
à l'imposante marine !
(Note : si vous voulez jouer un marine, n'hésitez pas non plus!)

+ Click here

Partagez | 
 

 The Last of Us ! [Solo Dolo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pirate
Pirate
avatar



Clint X. Gerald
Messages : 255
Age : 25
Métier : Capitaine

Fiche du marin
PP : 400
PH : 400
Grade : Capitaine Pirate
MessageSujet: The Last of Us ! [Solo Dolo]   Lun 24 Juin - 12:15




ONLY MOI, Me and MYSELF



Part I - Welcome Back !


Il allait enfin revenir chez lui, après avoir entamé avec enthousiasme et ferveur son ascension vers son but ultime, celui de siéger un jour sur le trône du Seigneur des Pirates. Il allait pouvoir depuis un long moment revenir chez lui et voir ce qu’il était advenu de cette famille qu’il avait laissé alors que son père le battait lui et sa mère. Il s’était enfui, avait longuement navigué et maintenant, il voulait savoir ce qu’il en était advenu des siens et surtout, il voulait savoir si sa mère avait réussit à se sortir des griffes tyranniques de son Marine de père. Il naviguait seul depuis maintenant une semaine en direction de Howling North son île natale de North Blue. Seul allongé dans son embarcation, il regardait de temps en temps s’il était capable de suivre le bon cap. D’après ses estimations, il devrait être en mesure de mettre pied à terre dans quelques jours, normalement 5 ou 6 si tout se déroulait normalement. Alors qu’il tournait le regard vers le ciel, il repensa à tout ce qu’il avait vécu depuis son départ, ses rencontres, ses combats, le nombre absolument incroyable de cendres dont il était à l’origine, mais surtout, la création de son équipage, le Noah’s Ark. Il avait réussit à s’encanailler de bon nombres d’énergumènes et il n’en était pas peux fier.




Tandis que les nuages passaient devant ses yeux les uns après les autres, il se releva, se dirigea vers une petite calle dans laquelle il avait glissé de quoi manger et boire durant son voyage. Il se pencha, plongea les mains dans le renflement et en tira une bouteille du meilleur alcool d’East Blue qu’il avait réussit à voler lors du carnage qu’il avait provoqué à Logue Town, un alcool fait à partir d’une eau bien glacée, il n’y avait rien de tel pour accompagné le morceau impressionnant de viande qu’il venait également de sortir de la calle. Il se rallongea et lorsqu’il débouchât sa bouteille, il aperçu, approchant lentement de sa position, un petit bateau chargé de vendre des journaux. Il l’interpella, lui paya 10 berryes pour obtenir le journal relatant des événements s qui avaient eut lieu dans la totalité des Blue Seas, s’installa confortablement bu une gorgée d’alcool et croqua à pleine dents dans son morceau de viande avant de s’intéresser au journal qu’il venait de se procurer.




Spoiler:
 




Ouahhhhh, Clint pouvait voir sa tête sur la première page du journal. Il ne faisait pas les gros titres, c’était un autre pirate qu’il ne connaissait pas qui lui volait la place, mais bon, après tout, Le Seigneur des Cendres n’était pas encore un grand forban depuis longtemps, il était donc normal qu’il n’ait pas son visage en gros plan sur la première page. Cependant, sa joie était tout de même au firmament du fait non seulement de sa présence dans ce journal, mais également grâce à celle de deux de ses hommes à ses côtés sur la une. Sous son portrait, venait celui de son bras-droit, de celui qui avait bien voulu rejoindre Clint le premier, le futur meilleur bretteur du monde, Ryohei Meishin. Ce dernier avait bien fait parler de lui et commençait déjà à se forger une bonne réputation, tout comme celui dont le visage venait encore en dessous, Obby Kaizoku. L’homme caoutchouc lui aussi faisait parler de lui et il avait même eu la chance de se voir attribuer une prime de 15.000.000 de berries, une somme tout à fait coquette s’il en est. C’est seulement à ce moment là, tandis qu’il mâchait un nouveau morceau de viande et que de nouveau il fît couler une longue rasade d’alcool le long de sa trachée qu’il remarqua enfin que sa modeste personne était elle aussi affublée d’une belle prime de 20.000.000 de berries. Il manqua d’avaler de travers sa viande tandis qu’il jubilait à la vue de cette vision de mise à prix.




Décidément ce petit voyage se révélait plein de surprises et de bonne nouvelles, espérant que cela continuerait ainsi, il releva le nez et constata que son bateau gardait toujours le bon cap. Alors que les heures défilaient les unes après les autres, Clint continuait de lire les articles du journal le concernant, lui, ses amis et ce mystérieux pirate jusqu’à ce qu’il trouve enfin le sommeil.




Le lendemain et les jours suivant n’apportèrent rien de nouveau jusqu’à ce qu’arrive celui où le Ashbringer pu enfin apercevoir son île natale. Le temps se couvrait rapidement, la neige s’en suivit et une forte décroissance de la chaleur ambiante se fît ressentir rapidement.  Il ne lui fallu qu’une poignée d’heure pour enfin pouvoir poser pied à terre sur un quai recouvert de neige et de glace. Tandis qu’il débarquait, Clint remarqua que de nombreuses personnes le fixaient durement. Après tout cela ne devait rien avoir d’étrange, sa tête était maintenant mise à prix et puis depuis qu’il avait absorbé le fruit du magma, le pirate n’avait jamais eu froid et de ce fait, alors qu’il neigeait et ventait, il se baladait constamment en vêtement plutôt légers ce qui bien entendu pouvait avoir quelque chose de réellement étonnant sur une île comme Howling North.




Tandis qu’il finissait d’amarrer son navire, Clint chercha du regard, tout en faisant fonctionner ses souvenirs, la route qui lui permettrait de se rapprocher de chez lui. Il se rappelait très bien que son ancien habitat était à l’écart de tout et que seule cette route pouvait le rapprocher rapidement. Il fini par la retrouver et il l’emprunta sans plus attendre.




Quelques heures lui furent nécessaires pour apercevoir au loin la modeste demeure dans laquelle il avait vu le jour. Il s’en rapprocha en encore jusqu’à ce qu’il finisse par s’arrêter sur le perron pour frapper à la porte. Quelques instants plus tard, la porte finie par s’ouvrir pour laisser apparaître une femme dans la quarantaine, les cheveux blancs attachés vers l’arrière, elle le toisa de toute sa hauteur et le fixa dans les yeux un long moment sans le reconnaitre.





Maman !



Maman, c’est moi Clint !



Pourquoi tu ne réponds pas ?

Je …

Quoi ?

Je ne vous connais pas, partez !





La femme claqua violement la porte, laissant le jeune homme seul dehors, la tête pleine d’incompréhensions. Clint restait là sans comprendre et alors qu’il réfléchissait, il remarqua du mouvement par la fenêtre et vît un enfant en train de rire dans les bras de sa mère. Soudain, tout devînt plus clair, elle se souvenait de Clint, elle ne voulait tout simplement plus avoir affaire à lui, elle avait dût se sentir trahi par la fugue de son fils qu’elle avait décidé de tourner la page et d’entamer une nouvelle vie. Tandis que tout cela se bousculait dans la tête de Clint, il se dit que finalement, cela serait bien plus simple pour lui aussi d’en finir définitivement avec cette famille qui ne lui jamais rien apporté d’autre que de la peur, de la honte et de la tristesse. Il se retourna, près à repartir de nouveau en mers à bord de son embarcation de fortune.





C’est toi Clint ?



_________________


Dernière édition par Clint X. Gerald le Lun 24 Juin - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Clint X. Gerald
Messages : 255
Age : 25
Métier : Capitaine

Fiche du marin
PP : 400
PH : 400
Grade : Capitaine Pirate
MessageSujet: Re: The Last of Us ! [Solo Dolo]   Lun 24 Juin - 14:17




ONLY MOI, Me and MYSELF



Part II - You'll Must be Punish !


La déception laissa une large place à l’espoir, un espoir d’avenir, un avenir qui s’annonçait prometteur. Bien qu’il vienne de se rendre compte qu’il venait de perdre définitivement sa famille, Clint voyait là une opportunité de ne plus avoir d’attaches définitivement et donc d’ainsi ne plus avoir à se soucier de personne d’autre que lui-même et de ceux qui dorénavant comptaient réellement pour lui, ses amis, Ryohei, Kenshiro, Obby, Kotomi et Jack, ceux qu’il avait recrutés pour faire partit de son équipage, un équipage qui dorénavant était SA famille. C’est alors qu’il était en chemin pour retourner à son embarcation qu’il se fît interpeller par un homme en uniforme de la Marine.


C’est toi Clint ?



Ne sachant pas qui était cet homme, Clint resta la à le fixer durant quelques secondes avant d’oser répondre quoi que ce soit.



Je pourrais savoir qui vous êtes avant de vous répondre ?

C’est moi, ton père, tu ne me reconnais pas ?



Tu sais, depuis que tu es partit, ta mère et moi, on a un peu été perdu, on n’a pas trop sût quoi faire et …

Ne me mens pas, je sais très bien que tu n’en a rien à faire. Toi, oui toi, le plus gros salaud que je n’ai jamais connu, tu nous frappais, nous rabaissais et tu aimais ça. Maman et moi, on avait peur de toi, on espérait toujours que tu ne reviennes jamais de tes missions. Tu veux tout savoir, toi et moi, on a rien à voir, tu es un salaud, je ne t’ai jamais aimé, tu n’as jamais été un père pour moi, alors ne cherche pas à faire celui qui en a quelque chose à faire de moi ok ? Maintenant, si tu le veux bien, je vais passer mon chemin et repartir.

Eh bien …

Quoi ?

Dis-moi, j’ai vu que tu étais devenu un pirate. Alors comme ça, tu as décidé de suivre la voie du hors-la-loi, c’est bien, mais comme je l’ai lu dans le journal, tu as déjà fais parler de toi. Tu as totalement ruiné Logue Town et parmi les militaires que tu as tués ou blessés, beaucoup étaient sous ma responsabilité. Ce qui est dommage c’est que si tu avais montré plus de talent, tu aurais peut-être pût mériter mon attention. J’étais à Logue Town lors de ton passage. Toi et ton ami élastique, vous ne méritiez pas que j’intervienne. Tu étais pitoyable, t’agiter et casser du Marine. Tu es réellement devenu tout ce que je déteste.

Dis donc, on dirait que tu change bien vite d’attitude.



Lentement, Clint se rapprocha de son père et une fois à une dizaine de centimètres du visage de son géniteur, il le fixa d’un regard sombre et glacial comme la mort.


Dis toi bien que à Logue Town, t’es hommes étaient de vrais lavettes, ils n’ont même pas mérité que je m’intéresse réellement à eux. Ils se débattaient vainement et j’ai fini par tous les mettre au tapis. Alors sache bien une chose si tu n’avais pas eu peur de moi, tu serais venu et tu sais quoi, … Spécialement pour toi, j’aurais été un peu plus violent et je t’aurais tué sans hésiter sale con !

Dis donc gamin, tu pense sérieusement que toi, un jeunot qui se monte la tête pour avoir vu son visage dans le journal, aurait pût tuer un homme comme moi qui servait le Gouvernement Mondial bien avant que ta charmante petite tête ne sorte du ventre de ta mère ?

Je ne le pense pas, j’en suis bien plus que sûr. Si on s’était rencontré sur le champ de bataille, tu serais déjà mort pauvre naze, vieillard fatigué et inutile.

C’est marrant tu vois, parce-que, je ne sais pas si tu te souviens, mais sur cette île, il y a aussi un QG de la Marine, il est plus petit que celui de Logue Town, mais les marins qui s’y trouvent sont un peu plus robustes puisqu’ils sont sous mes ordres. De plus, pour un pirate qui a maintenant une prime de 20.000.000 de berryes sur sa charmante petite tête, tu n’es pas très discret, tu amarre ton bateau sans prendre le soin de le dissimuler et cela n’a pas tardé à attirer l’attention de nos troupes qui seront je le pense ravis d’empocher une si haute prime pour un natif de notre charmante petite île.

Dois-je en déduire que tu compte t’opposer à mon départ ?

Moi, peut-être, mais eux sûrement !



Clint se retourna et là, il vit de très nombreux Marins. Un nombre vraiment impressionnant, mais rien de bien compliqué à gérer pour le pirate plus remonté que jamais. Rapidement, il se mit à courir en direction du pack compact de militaires. Une fois au contact, il fait voler dans tous le sens les plus frêles d’entre eux. Tandis qu’il se battait comme un diable et que les divers coups passaient au travers de son corps de magma, infligeant ainsi de très graves brûlures à ceux qui tentaient leur chance à main nue, il voyait au loin son père ricaner et le fixer sans bouger. Ne cherchant pas à comprendre la raison de cette attitude, Clint continuait son combat. Le nombre de soldat qui ne cessait d’augmenter l’empêchait de se mouvoir comme il l’aurait voulu, il s’extirpa de la masse compact de corps et maintenant à mi distance, il forma un énorme poing de magma de 5 mètres de diamètres qu’il envoya avec une rapidité fulgurante en direction des Marines. Sous le choc puissant et l’explosion produite par l’impact, une trentaine de corps se mirent à voler dans les airs. Amputé d’une bonne partie de ses troupes, le groupement militaire se resserra et fondit à l’assaut du Capitaine du Noah’s Ark. Tentant de maintenir la distance, Clint laissa tomber trois masses de lave en fusion qui se transformèrent rapidement en de monstrueux chiens tous droits venus des enfers. Sans attendre quoi que ce soit, les bêtes infernales bondirent sur leurs proies et les mordirent avec violence. Chaque morsure de chien emportait environ une dizaine de soldat, jusqu’à ce qu’il ne reste bientôt qu’une dizaine de soldats. C’est alors, tandis que Le Seigneur des Cendres s’apprêtait à en finir avec la joyeuse troupe qu’il vit son père disparaître devant ses yeux.


La plaisanterie a assez durée je pense. Tu vas venir avec moi.

Je ne pense p ……



Son père qui venait de disparaître était réapparu dans le dos de son fils et lui avait asséné un violent coup de coude à l’arrière de la nuque, ce qui fit tomber Clint dans les pommes d’un coup sec.


Saloperie d’enfant raté, tu vas voir, je n’en ai pas fini avec toi.


Sur ces mots, il souleva son enfant et se dirigea vers les montagnes.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Clint X. Gerald
Messages : 255
Age : 25
Métier : Capitaine

Fiche du marin
PP : 400
PH : 400
Grade : Capitaine Pirate
MessageSujet: Re: The Last of Us ! [Solo Dolo]   Mar 25 Juin - 12:21




ONLY MOI, Me and MYSELF



Part III - Never Back Down !


Les battements de son propre cœur et l’orchestre qui semblait avoir pris racine sur la scène principale de son cortex frontal étaient les deux seules choses perceptibles à l’ouïe de Clint X. Gerald. Il ne voyait ni n’entendait quasiment rien. Une infime lueur grisâtre prônait dans un coin de la pièce dans laquelle il était allongé. Le visage tourné vers le plafond, il ne voyait que de la roche suintante, luisante et humide de laquelle perlaient ici et là quelques gouttes d’une eau froide et verdâtre. Il tenta de tourner la tête pour prendre plus ample connaissance des lieux, mais tout mouvement de tête était bloqué par un harnais qui lui retenait le front et le menton. Il tenta de mouvoir ses membres, mais ces derniers ne purent qu’imiter les mouvements limités de la tête du jeune homme, eux aussi semblaient être durement fixés et figés dans leurs mouvements. Ne pouvant pas bouger la moindre partie de son corps, Le Seigneur des Cendres ne sentait bien plus en danger qu’il ne l’avait jamais été auparavant. Les orbites étant les deux uniques choses qu’il était en mesure de se faire mouvoir librement, il chercha du regard un indice sur ce qu’il se passait dans cette étrange pièce. Rien au-dessus hormis cette roche dégoulinante d’humidité, ne pouvant rien voir en tournant les yeux vers le bas, il regarda à gauche, mais il ne vit rien qui puisse le renseigner. Cependant lorsqu’il porta son regard vers la droite, c’est là qu’il comprit immédiatement ce qui était en train de se passer. A ses yeux se dévoilait une sorte de pupitre un peu plus incliné que de raison sur lequel prônaient divers objets blanc, des objets qui à l’œil de Clint étaient bel et bien des outils de torture. Il voyait des pinces de diverses tailles, des tenailles, des seringues, des scalpels, des bâtons et bien d’autres. Le Ashbringer allait sans doute très bientôt subir un interrogatoire forcé dans une joie et une bonne humeur des plus morbides. Tandis qu’il cherchait un moyen de se tirer de ce mauvais pas, il lui revînt à l’esprit tout ce qui s’était passé lorsqu’il avait perdu connaissance à la suite du coup dans la nuque de son père.

Alors qu’il venait de perdre connaissance, Clint avait repris ses esprits alors de son père fatigué de le porter, le traînait par l’arrière de son col sur un chemin plein de neige et de glace qui s’affaissait ou se brisait sur son passage. Il avait l’esprit clair, mais les membres totalement anesthésiés par le coup lorsque son géniteur le fit pénétrer dans un bâtiment clair bardé de blanc et de logos bleus. Il devait très certainement se trouver à l’intérieur du QG local de la Marine. Néanmoins, son père ne se contenta pas de le ramener dans son repère, le pirate entendit son paternel ouvrit une porte pour ensuite jeter Clint dans un escalier qui descendait en sous-sol sur une vingtaine de mètres. Lorsque sa tête percuta le sol, le Capitaine de L’Arche n’eût le temps que d’apercevoir son père descendant les marches et le frappant d’un violent coup de pied au visage avant de retomber dans les vapes.

Alors qu’il finissait de se remémorer ces instants passés en famille, Clint entendit soudainement la porte de la pièce s’ouvrir puis se refermer avant que le silence ambiant ne laisse place à des bruits de pas venant sans aucun doute possible dans sa direction. Ne pouvant bouger que les yeux uniquement, le lava-boy dût attendre que cette mystérieuse personne se stoppe sur l’un des deux côté de l’endroit où était allongé notre ami pour qu’il puisse enfin le voir. Lorsque ce moment vînt, le pirate ne reconnu pas la personne qui se présentait à lui, cependant une autre personne avait dût également pénétrer dans la salle puisqu’il entendit une voix ne provenant pas de celui à ses côtés.


Bon retour parmi nous fiston. Dis donc, tu en auras mis du temps à émerger de ton lourd sommeil disons très largement provoqué par mes soins.

Il fallait bien que je me repose un peu avant de te foutre la raclée du siècle non ?

Je ne pense pas que tu vas, comme tu le dis, « Me foutre une raclée ». Cependant, ce qui est plus que sûr à présent, après quelques petites recherches, c’est que cet équipage que tu as formé, risque de nous poser de gros problèmes dans un futur proche. C’est donc pour cette raison que je vais te garder un petit moment parmi nous avant de te livrer au Gouvernement pour pouvoir assister à ton exécution publique. J’aimerais que tu nous dises bien sagement qui sont tes camarades, ce dont ils sont capable et où ils sont !

Eh bien figure toi qu’ils sont bien trop puissants pour toi, qu’ils sont capable de déglinguer la gueule en quelques secondes et qu’ils sont … Rooooo et puis nous vas te faire foutre, je t’en ai déjà bien trop dis !

Tu ne devrais pas faire le malin, surtout dans ta position mon gaillard. Tu as du le remarquer tu es allongé sur une grande table et juste à côté de toi, tu verras quelques outils qui j’en suis sûr m’aideront grandement dans ma collecte d’informations. Comme tu l’as vu, je suis capable de frapper ton corps de lave. Tu es une bête de foire, depuis que tu as mangé ce fruit, le Magu Magu no mi, tu es maudit des mers et ce pouvoir de type logia qui t’a été attribué a rendu ton corps insensible aux coups, cependant, tu as déjà eu affaire au Haki, tu as donc réalisé que j’étais également capable de te toucher. Cependant, il existe un minéral qui permet de rendre parfaitement palpable le corps des gens comme toi et bien entendu ces outils sont fait à partir de ce minéral, alors rassure toi, tu va tout sentir et je vais, je le sens beaucoup apprécier cela maudit pirate.

C’est trop d’honneur que tu me fais là. Au moins nous aurons eu une activité père-fils !

Tu vas très vite arrêter de rire crois-moi !


Alors qu’il venait tout juste de finir sa phrase, l’homme à côté de Clint empoigna une des pinces coupantes sur le pupitre et la cala autour du petit doigt de Clint. Quelques secondes plus tard, les tranchants de la pince se collèrent l’un à l’autre en un instant, sectionnant net le doigt du pirate qui retînt un cri de douleur. Néanmoins, les propriété de son corps était telle que le doigt repoussa en quelques instants également. Alors que le pirate se remettait de la surprise, un autre de ses doigts fût sectionné sans vergogne. Tandis que le second doigt repoussait, le père s’approcha de son fils, saisit un scalpel sur la table et se pencha au-dessus de Clint.


Tu sais, mon collègue et moi, on peut faire ça toute la journée. Tes membres repousseront, mais la douleur elle, sera toujours là. Alors je vais te le redemander une nouvelle fois. Si tu ne réponds pas, c’est au scalpel que je vais attaquer la prochaine fois. Alors ?

Vas … te faire … GROS CON !

C’est comme tu veux !



Un instant plus tard la pointe su scalpel s’abatis dans l’épaule de Clint qui cette fois-ci ne pût retenir sa souffrance. Il hurla et vociféra de toutes ses forces. Tandis qu’il hurlait, un deuxième scalpel vînt se ficher dans l’autre épaule du jeune homme. La douleur s’additionna à la première et les insultes fusèrent de la part de Clint envers son père. Deux autres lames vinrent se planter dans les cuisses du pirate qui hurla de douleur avant de peu à peu se calmer pour ne laisser percevoir de sa souffrance qu’un souffle haletant. Tandis que la douleur retombait elle aussi, devant de plus en plus supportable, de nouveau des questions furent posées et de nouveau elles trouvèrent réponse négative, ce qui énerva le père qui se mit à arracher un à un les ongles de son fils à la pince. Une longue procédure qui pendant une demi-heure se vît accompagné de cris, d’insultes, de sueur, de fureur et d’envie de meurtre. Bien qu’ils finirent par repousser, la douleur elle, restait vive et lançait continuellement le jeune pirate. Alors qu’il ruminait sa douleur, Clint répondit de nouveau négativement à la nouvelle demande de son père concernant les renseignements sur son équipage ce qui lui fit perdre patience et dans un excès de colère, le père de Clint s’arma d’un grand couteau et l’abattit sur l’avant bras de son enfant. En un éclair, le lava-boy venait de perdre son avant-bras. Bien entendu, ce dernier repoussa, mais il fallu plusieurs minutes durant lesquelles la douleur se fit si vive que Clint en perdit la raison. Sous l’effet d’une colère bien plus que destructrice, le jeune homme brisa ses liens et se leva instantanément de sa table d’opération. La colère qu’il approuvait se mêla aux envies de meurtres et de massacre qu’éprouvait Clint et les pouvoirs que détenait le garçon devinrent incontrôlables. La lave dont était fait son corps jaillit soudainement des pores de la peau du pirate. Partant dans tous les sens, Clint ne maîtrisait plus rien, la puissance dont il faisait preuve était spectaculaire et ne pouvant plus se protéger contre cet afflux phénoménal de puissance, le père de la fontaine de lave n’eut d’autre choix que de sortir en vitesse e la salle de torture. Fou de rage, Clint reprit doucement ses esprit, mais ses pouvoirs restaient toujours hors de tout contrôle et bien déterminer à mettre fin aux jours de son père, il fit exploser la porte de la pièce dans laquelle il se trouvait et se retrouva dans un immense couloir. Seul face à un dédale de portes et de couloirs, Le Seigneur des Cendres était debout, de la lave sortait de son corps par afflux continus, ses yeux s’étaient teinté de rouge vif, ses cheveux se dressaient sur sa tête et un nuage compact de cendre virevoltait autour de sa personne.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pirate
Pirate
avatar



Clint X. Gerald
Messages : 255
Age : 25
Métier : Capitaine

Fiche du marin
PP : 400
PH : 400
Grade : Capitaine Pirate
MessageSujet: Re: The Last of Us ! [Solo Dolo]   Lun 1 Juil - 9:32




ONLY MOI, Me and MYSELF



Part IV - End of The Past !


Les portes des enfers, les portes de SON enfer étaient ouvertes. Toutes les particules et atomes du corps du pirate de magma étaient en ébullition. L’intérieur de son corps aurait sans aucun souci pu être comparé à un enfer. Tout son être était en effervescence, il bouillonnait de rage, de colère et d’envie de meurtre envers une seule personne, celle coupable de sa douleur passé et présente, son père. Ce chien du Gouvernement qui non seulement avait fait fuir son enfant étant jeune, n’avait pas hésité à torturer sa progéniture uniquement pour recueillir des informations. Cela était absolument impardonnable, Le Seigneur des Cendres devait mettre un thermes à l’existence même de cet homme vil servant, ses agissements en étant la preuve, un Gouvernement corrompu, impétueux et corrompu.

Tandis que la rage continuait d’affluer en masse dans l’esprit de Clint, le bruit d’explosion qu’il avait provoqué en faisant exploser la porte de la salle dans laquelle il avait été torturé, avait alerté de nombreux Marines qui finirent par arriver au contact du pirate aux yeux rouges, aux cheveux hérissés et au corps encerclé de cendres volcaniques.

Le regard uniquement tourné vers la mort prochaine de son père, Clint ne voulait pas perdre de temps avec le menu frottin. Il s’immobilisa et, totalement encerclé par les militaires à présent, il forma deux poing de magma géants qu’il frappa l’un contre l’autre avec au milieu de l’impact un bon nombre de magma qui, soit succombèrent sur le coup, soit tombèrent à terre en hurlant à cause de graves brûlures et de fractures. Les marins restant ne purent pas faire grand-chose de plus puisque le lava-boy ne tarda pas à envoyer deux chiens de magma finirent les survivants avant de reprendre sa marche dans les nombreux couloirs de ce QG de la Marine.

Les portes et les couloirs s’enchainaient les uns après les autres et le Capitaine du Noah’s Ark n’avait absolument aucune idée du trou dans lequel pouvait bien se terrer son géniteur. Il n’avait d’autre choix que de tout détruire pour le faire sortir ou bien de fouiller tout le bâtiment. Bien entendu, la solution amenant à la destruction totale de l’édifice était la plus attrayante à la vue de l’état de stress intense du jeune homme néanmoins, il préférait garder toute sa colère pour réduire à néant l’homme qu’il chassait à présent et non pas pour démembrer de vulgaires pierres, ce qui ne saurait tarir la source de fureur incandescente qui bouillonnait en lui. Toujours avec le même objectif en vue, il évoluait dans les différents couloirs et étages du bâtiment sans trop savoir où il allait, espérant à un moment débusquer sa cible et lui régler son compte.

Tandis qu’il marchait, à plusieurs reprises, des marins lui avait sauté dessus, mais déterminer à ne pas perdre de temps, Clint les fracassait contre les murs des couloirs et reprenait de suite son chemin jusqu’à parvenir sur le toit de la structure. Perché au sommet d’une petite montagne, le lava-boy jeta un regard autour de lui lorsque subitement, il reçu un violent coup de poing dans la tempe le propulsant contre les murets qui bordaient le toit. Légèrement enfoncé dans la pierre, Clint leva le regard et vit son père devant lui. La rage qu’il ressentit à ce moment fut plus débordante encore. En un instant, il fit apparaître un chien de magma qui fonça droit sur son père. Ce dernier eu le réflexes de bloquer les deux mâchoires du chien, encaissant ainsi d’impressionnantes brûlures. Tandis qu’il était concentré sur le chien, il ne vît pas son fils lui foncer dessus pour lui coller un coup gargantuesque avec son poing géant de magma. Sous la force du coup, le paternel fût propulsé contre le flanc de la montagne contre laquelle était adossé le QG de la Marine. Bloqué dans la pierre, Clint en profita pour attraper son père par le col de la main gauche, l’extirpa de la roche dans laquelle il était embourbé, le souleva et lui cola un coup de poing complètement recouvert de magma avec la main droite. A l’impact, le visage du père se tuméfia immédiatement et fût de suite affublé de nombreuses brûlures. Cependant, cela n’aurait pu calmer le jeune homme qui, totalement hors de contrôle continua de frapper son père au visage. Un faciès qui, coup après coup devenait peu à peu méconnaissable. Alors qu’il commençait à ralentir la cadence, Clint reçu de sa proie un violent coup de genoux dans le plexus, ce qui lui coupa le souffle violement, le forçant à lâcher sa prise et à se courber en avant, ne pouvant plus se protéger du coup de pied qui lui arriva en plein milieu du visage et qui le fit s’envoler de nouveau contre le même muret que précédemment. Cependant cette fois, le père ne se fit pas attendre et, alors que son enfant était encastré dans le béton, il lui envoya un puissant coup de genoux dans l’abdomen, ce qui l’enfonça encore plus dans la pierre.

Sous la violence de l’assaut, Clint sentit sa fureur décupler. Encore bloqué dans la pierre, il envoya cette fois-ci deux chiens de magma s’occuper se son ennemi, afin de lui laisser le temps de l’extirper de son étreinte rocheuse. Alors qu’il se débattait contre les chiens, Le Seigneur des Cendres lança contre son père une nuée de lames de lave incandescente qui, bien qu’elles scient les créatures de magma en deux, tranchèrent également le bras gauche de la proie de ces canidés. Dans la foulé, Clint fonça en direction de son père et lui porta un coup de talon revêtu de magma phénoménal sur la côté de la mâchoire. Emporté au loin par la violence du coup porté, le Marine s’étala quelques mètres plus loin près du bord de la toiture sur laquelle le combat faisait rage.

Etalé par terre il ne bougea pas lorsque Clint le ramassa de nouveau, le souleva et le fit passer de l’autre côté du muret. Maintenant qu’il portait son père au-dessus du vide, il sentait sa fureur monter, s’il le voulait il pourrait le lâcher maintenant et il irait s’écraser une cinquantaine de mètres plus bas. Néanmoins, il fallait faire plus que ça, il devait souffrir comme lui avait souffert.

Ouvre les yeux ! Tu pense pouvoir me battre, tu n’es qu’un gosse du ne sera jamais capable d’en finir avec moi. Tu es faible.

Tu aimerais ça que je sois aussi faible que toi hein ? Tu espère que je n’en finisse pas avec toi, mais tu sais quoi ? Je n’en ai rien à faire. Tu mérite de mourir et même de souffrir avant.

Petit con prétentieux, tu ne mérite pas de vivre, tu n’es qu’une vermine parmi tant d’autres, un jour vous mourrez tous et la justice triomphera.

Mon cu ouai, TU vas mourir et je vais m’arranger pour que cela soit TRES douloureux connard. Ta justice de merde je m'en fou !


L’instant d’après, Clint empoigna la bouche de son père avec sa main libre et lentement il commença à verser de la lave en fusion dans la trachée de son géniteur. La langue brûla puis fondit, suivit de la gorge, des poumons, de l’estomac et tandis que le corps du militaire se désagrégeait de l’intérieur, il hurlait à la mort, ne produisant qu’un râle informe et monstrueux. Tandis qu’il commença à tourner de l’œil, Clint fier de mettre enfin un terme à la vie de cet être détestable laissa tomber le corps sans vie de son père du haut du QG. Il ne fallu que quelques secondes avant que le corps ne percuta le sol dur et froid plein de neige. Lentement le sang du Marine se répandit sur le sol, jurant affreusement avec le blanc immaculé de la neige qui recouvrait toute l’île.

Seul perché en haut du bâtiment à moitié détruit par leur affrontement, Clint X. Gerald le futur Seigneur des Pirates, resta là à regarder le corps de son géniteur durant un long moment avant de partir sans ne laisser filtrer aucun mot. Il avait fini ce qu’il avait à faire, son passé détruit, il ne voyait maintenant plus que son avenir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





“Contenu sponsorisé”

MessageSujet: Re: The Last of Us ! [Solo Dolo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Last of Us ! [Solo Dolo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SOLO] [Aken] Block Buster [n°1]
» Quête de Lothus : Le chat de Granny [Solo - Difficile]
» Quête de Cartoon : Alfred le marchand [Solo - Difficile]
» Connexion visiblement impossible entre le scala rider FM et mon zumo 350 lm... (Résolu)
» Quête de King : Paolo le Pizzaïolo [Solo - Difficile]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Beginning :: Voguez à travers les flots :: Blue Seas :: North Blue :: Howling North-